Groupement d’instruction des forces armées : Le Chef de bataillon Cyprien Kaboré a pris le commandement

mercredi 12 août 2015 à 16h22min

En remplacement de Mahamadou Sow, le chef de bataillon Cyprien Kaboré a pris le commandement du Groupement d’instruction des forces armées (GIFA) ce mardi 11 août 2015 à Bobo-Dioulasso. La cérémonie de passation de commandement a eu lieu au camp Ouezzin Coulibaly, en présence de la hiérarchie militaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Groupement d’instruction des forces armées : Le Chef de bataillon Cyprien Kaboré a pris le commandement

« En référence au décret N°2015-926/PRESS-TRANS du 31 juillet 2015 portant nomination d’un chef de corps du Groupement d’instruction des forces armées (GIFA), officiers, sous-officiers, militaires du rang du GIFA, de par le président du Faso, vous reconnaitrez désormais pour Chef, le chef de bataillon Cyprien Kaboré, ici présent. Et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armes du Burkina Faso », c’est par ces mots que le colonel-major Moïse Muningou, commandant des écoles et centre de formation de l’armée burkinabè a installé le nouveau chef de corps du GIFA à Bobo-Dioulasso. Le nouveau chef de corps du GIFA est un produit du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK). Natif du Kouritenga, il a fait son école primaire à Pô, dans le Nahouri. Il intègre le PMK en 1992. En 1999, il est incorporé dans les Forces armées nationales comme élève-officier. Admis à l’académie militaire George Namoano de Pô, Il s’inscrit également à l’université de Ouagadougou. En aout 2003, il sort de l’académie militaire George Namoano muni du brevet de chef de section…Surnommé le « codo » par ses camarades de la promotion « Intégrité », il suivra un stage d’instructeur commando en République du Togo. Chef de bataillon depuis le 1er janvier 2015, il a effectué plusieurs stages à l’international. Maroc, France, Nigeria… Fils de Commando, le commando Cyprien Kaboré a occupé des postes de responsabilité dans le centre de formation des commandos de Pô.

Bref historique sur le GIFA

« Se former pour mieux défendre », est la devise du Groupement d’instruction des forces armées (GIFA). GIFA aujourd’hui, ce groupement de l’armée burkinabè a vu jour en 1962. Porté sur les fonts baptismaux par le lieutenant Ardjouma Ouattara avec comme dénomination Centre d’instruction, il a vu ses premiers pensionnaires présentés sous le drapeau en 1964. Depuis, l’actuel GIFA a changé de nom plusieurs fois : « Centre d’instruction des Forces armées, Groupement d’Instruction des Forces armées voltaïque, Groupement d’instruction des forces armées nationales, Groupement d’instruction des forces armées populaires et de la sécurité… ». Le GIFA est organisé comme un corps de troupe avec comme spécificité la formation militaire de base des militaires et des paramilitaires. Pour accomplir sa mission, le chef de corps du GIFA dispose de deux compagnies : Une compagnie de formation et une compagnie de commandement et de soutien commandé.

Ousséni Bancé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés