Université de Ouagadougou : l’ANEB fait le point sur la situation à l’UFR/SDS

vendredi 10 juillet 2015 à 02h43min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Camarades étudiantes, camarades étudiants

Le jeudi 02 juillet 2015 nous avons organisé une marche sit-in en direction du Ministère de la santé. Le sit-in devait se tenir dans l’enceinte dudit ministère. Cependant nos autorités comme à l’accoutumée ont empêché la tenue du sit-in en érigeant une barrière répressive à l’entrée du ministère. Malgré tout ce dispositif et ce refus certain de la bonne tenue de cette activité, nous sommes restés disciplinés, mobilisés et déterminés. C’est le lieu pour nous, une fois de plus de vous réitérer toutes nos félicitations pour le sens de responsabilité dont vous avez fait montre.

Camarades étudiantes, camarades étudiants

Après cette marche sit-in un mot d’ordre de grève de 72 heures a été observé les 06, 07, 08 juillet qui fut un succès. Toutes ces activités n’ont pas pu sortir le ministre de son mutisme. La seule réponse que nous avons pu constater de sa part, c’est qu’il dit à travers les médias être ouvert au dialogue. Mais comme nous l’avons toujours dit, nous ne sommes pas pour les dialogues creux sans propositions concrètes de solutions aux problèmes que nous vivons. Le ministère peut et doit apporter des réponses claires à nos revendications posées depuis près de dix ans. En effet, les statuts de l’étudiant stagiaire ont été obtenus à la suite d’une longue lutte en 2008. Il a fallu attendre 2009 pour que ces statuts soient signés. Ce n’est qu’en 2011 qu’un seul point connaitra un début d’application. Cela fait donc sept années que les préoccupations posées par les étudiants sont sur la table des autorités. Visiblement donc, les étudiants ont trop attendu et ont fait preuve de sens de responsabilité.

Camarades étudiantes, camarades étudiants

Visiblement les autorités du ministère de la santé font preuve d’irresponsabilité et de mépris vis-à-vis de nos problèmes. Comme nous l’avons souligné dans notre lettre de protestation du 02 juillet, il existe des discordances abyssales dans les propos de nos autorités. Nous rappelons que dans la correspondance du 29 juin que les autorités ministérielles nous ont adressée, elles remettaient en cause notre droit à l’assistance médicale en ses termes : « les étudiants disposent d’une mutuelle et je souhaite que celle-ci soit au-devant dans cette assistance médicale... ». Curieusement dans une note du ministère publiée le 03 juillet par le journal Fasozine et relayée par le journal en ligne www.news. aouaga.com, le ministère de la santé dit être en cours d’élaboration d’une procédure pour l’assistance médicale.

Pour l’augmentation des allocations de stage, nos autorités nous font remarquer qu’elles ont un déficit dans le paiement régulier de nos allocations de stage au taux actuel. Est-ce pour nous dire qu’ils sont dans l’incapacité de nous verser nos allocations et justifier du même coup un refus d’augmentation de ces allocations ? Visiblement, le ministre de la santé ne veut pas faire des propositions concrètes à nos revendication mais cherche à duper les étudiants et l’opinion publique.

Camarades étudiantes, camarades étudiants

Face à cette situation, nous nous devons de rester vigilant et mobiliser. Plus que jamais, nous devons être déterminés à poursuivre notre juste et légitime lutte pour l’amélioration de nos conditions de vie et d’étude et pour la qualité de notre formation. C’est pourquoi, la corporation et la délégation élue vous invitent à vous tenir prêt pour toute action que la situation viendrait à commander. D’ores et déjà, elle vous invite à prendre part massivement à l’assemblée générale extraordinaire du samedi 11 juillet 2015 à l’amphi B de l’université de Ouagadougou.

Pain et Liberté pour le Peuple !

La Corporation

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 juillet 2015 à 08:21, par Moussa
    En réponse à : Université de Ouagadougou : l’ANEB fait le point sur la situation à l’UFR/SDS

    Bonjour
    encore une fois de plus les étudiants de l’UFR SDS semblent vouloir oublier qu’ils sont les mieux nantis du campus. Faites un tour au niveau des structures d’appui, vous verrez qu’ils ont beaucoup d’avantages préférentiels. combien d’étudiants seraient au "paradis" s’ils avaient cette allocation mensuelle. Savez vous combien de temps s’écoule entre 2 paiements de FONER. SVP soyez un peu raisonnable et pensez aux autres.
    Vous direz que vous avez de longues études mais votre doctorat d’Etat équivaut à un mémoire de maitrise ou de DEA dans les autres UFR. Je demande au vu des conditions avantageuses que vous avez à ce que l’Etat et les responsables de l’UO haussent la barre pour le point qualitatfif de vos documents. Vous comprendrez que ce n’est pas du tout facile de produire un document de 80 à 100 pages sans subvention. Alors SVP cessez de vous plaindre et bossez plus

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 13:22, par y en a marre
    En réponse à : Université de Ouagadougou : l’ANEB fait le point sur la situation à l’UFR/SDS

    Comme le disait le Pr Laurent bado le burkinabè est mesquin ingrat et fourbe. C est dernier temps on voit certains internautes déverse de la haine contre les médecins et les étudiants en médecine. Nous passons notre temps à vous consulter gratuitement et à tous moments dans les quartiers. Nous passons notre temps à négocier des consultations pour vous. Nous passons notre temps à cotiser dans les hôpitaux pour soutenir certains patients indigents. Nous passons notre temps à faire des courbettes et de la complaisance pour vous plaire. Mais le temps est arrivé ou nous allons mettre fin à cette situation. J appel tous les médecins et étudiants en médecine à appliquer les règles médicales strictement et à arrêter notre complaisance envers ces gens ingrats. Et ceux qui ne connaissent rien de la formation médicale de grâce arrêter d étaler vos carences ici. Un doctorat n à jamais été égale à une maîtrise ni à un DEA, et il ne le sera jamais. Les revendications des étudiants sont légitimes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 19:15
    En réponse à : Université de Ouagadougou : l’ANEB fait le point sur la situation à l’UFR/SDS

    à internaute 1 : pourquoi tant de haine gratuite envers son prochain ? donc voulez que les étudiants en médecine se taisent parce que les étudiants des autres ufr étudient dans de mauvaises conditions ? aussi, depuis quand un doctorat d’État est identique à un DEA ou à une maîtrise ? justement Cest parce que la grille salariale de la fonction publique les met ensemble que vous raisonnez ainsi d’où la nécessité de corriger les injustices. bref ! je suis pas un étudiant en médecine mais au moins s’ils s’estiment lésés laissez les demander de meilleures conditions d’études. jalousie quand tu tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 22:04, par Frédo
    En réponse à : Université de Ouagadougou : l’ANEB fait le point sur la situation à l’UFR/SDS

    Internaute 1 (Moussa) vraiment approfondie ton raisonnement et tu verras que la lutte des étudiants de SDS est légitime et n’est pas corporatiste. Elle ouvre la porte à l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des étudiants. Des étudiants de SDS prennent également le prêt FONER, ils ne sont pas tous boursiers, ils dorment à l’hopital dans des conditions peu acceptables avec les risques que cela comporte... Évite de te tromper de cible dans ton mécontentement. La situation des étudiants dans les autres UFR dont tu parle est réelle et des luttes se mènent. Malheureusement en situation de lutte vous êtes les mêmes à vous désolidariser pour des raisons peu scientifiques et peu intellectuelles. De grâce unissons nos forces pour les causes justes et évitons les raisonnements et les comparaisons rébarbatifs.

    Bien cordialement, un de tes camarades qui n’est pas de l’UFR/SDS !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés