Michel Kafando était sur les ruines de Loropéni

mercredi 24 juin 2015 à 20h42min

Après les échanges avec les jeunes du Burkina à l’occasion des assises nationales de la jeunesse, le président du Faso, Michel Kafando est allé visiter le site de Loropéni, classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette excursion a eu lieu le Vendredi 19 juin dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Michel Kafando était sur les ruines de Loropéni

C’est un président curieux qui a voulu tout savoir sur l’histoire du patrimoine mondial de l’humanité dans la soirée du vendredi 19 Juin dernier. En compagnie de son épouse et de quelques membres du gouvernement, Michel Kafando devenait ainsi le premier Président du Burkina Faso à visiter ce site depuis son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO le 26 Juin 2009.
Tout au long de la visite guidée, le président a voulu savoir pourquoi et quand ces ruines ont été construites et par qui ? Principales questions sur lesquelles Docteur Lassina Simporé, directeur en charge du patrimoine mondial et ses hommes poursuivent les fouilles.

Selon le Dr Lassina Simporé, « La visite de la première autorité de l’Etat est un signal fort que le président donne à nos compatriotes et à d’autres personnes. C’est aussi un signal qui montre que le gouvernement est conscient que nous avons un patrimoine exceptionnel qui doit être protégé. C’est une visite qui nous honore et nous saurons l’utiliser dans notre programme général de mise en valeur du site du patrimoine mondial ».

Il y aurait plusieurs entraves à la bonne gestion du site et l’archéologue Simporé espère que les problèmes d’équipements et de personnels qui y figurent en bonne place seront résolus. Afin que les recherches avancent pour le bonheur du peuple burkinabé, pour des réponses précises sur ce qui a prévalu à l’existence de ce site également. Celui-ci a en outre souligné que si rien n’est fait pour sa préservation, ces ruines pourraient être déclassées sur la liste des sites du patrimoine mondial.
En réponse, Michel Kafando a affirmé que Le gouvernement travaillera de concert avec les autorités en charge de la culture à la préservation de ce site car, a- t- il poursuit, ces ruines constituent une richesse et également un indice qui renforce la crédibilité du Burkina Faso. Le président a en outre relevé que cette visite a pour but de congratuler les autorités chargées de la valorisation de ce patrimoine mondial de l’humanité et aussi les inviter à la persévérance et à la détermination. Selon le président, « ce site est quelque chose d’énigmatique, parce qu’on se pose toutes les questions possibles, mais on ne peut pas y répondre. Son côté énigmatique accroît davantage l’importance des ruines de Loropéni ». Cette année, notre pays commémore le sixième anniversaire des ruines de Loropéni les 25 et 26 juin prochains sous le thème : « Patrimoine culturel et naturel. Quelle synergie d’action pour la préservation. »

Dalou Mathieu Da
Correspondant régional (Gaoua)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés