Violence faite aux femmes et aux filles : Le mariage précoce, phénomène récurrent au Sahel

jeudi 18 juin 2015 à 09h09min

La caravane de presse poursuit son petit bonhomme de chemin dans la région du Sahel. D’une localité à une autre, les populations vivent et subissent les mêmes réalités. Pour ce qui concerne Dori, la violence la plus répandue en milieu scolaire est l’union forcée. Une union qui n’est pas sans conséquences quand on sait que la fille peut contracter une fistule obstétricale. A cela, s’ajoute la violence sexuelle, la violence physique, le maintien et l’achèvement des filles et garçons dans le cursus scolaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Violence faite aux femmes et aux filles : Le mariage précoce, phénomène récurrent au Sahel

Selon le directeur régional de la Promotion de la femme et du genre (DRPFG), Ly Hama, la région du sahel s’est mal illustrée en ce qui concerne les violences faites aux femmes et aux filles à travers les unions entre mineurs ou impliquant des mineurs. Conséquence, ce sont les enfants qui en pâtissent toujours : déperditions scolaires, enfants physiquement détraqués, suicides et bannissements.

Pour remédier à la situation, la DRPFG a pris l’engagement d’entreprendre des actions de sensibilisation, d’encourager le retour dans le cursus scolaire, tout en invitant à l’application effective de la loi sur le code du mariage. « Un mineur n’est lié par un mariage que lorsqu’il est passé devant un officier d’état civil. Il faudrait donc qu’on apporte du nouveau dans nos textes législatifs pour permettre la prise en charge des enfants engagés dans des unions et pour la répression de certaines violences ou certains actes qualifiés comme tels ». Personne n’est sensée ignorer que la grande majorité des bourreaux sont des hommes, c’est pourquoi M. Ly a jugé bon de les impliquer résolument dans cette lutte. « Dans les réseaux communautaires du Sahel, nous avons impliqué les hommes et mieux, nous allons toujours vers les communautés religieuses et coutumières pour toutes actions entrant dans le cadre de la sensibilisation » a livré le DRPFG. Lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés