Violences à l’égard des femmes et des filles : Une caravane de presse est partie de Ouaga contre le phénomène

mardi 16 juin 2015 à 01h28min

La secrétaire générale du ministère de la promotion de la femme et du genre, Nathalie Sandwidi a procédé au lancement de la caravane de presse sur les violences à l’égard des femmes et filles ce lundi 15 juin 2015 à Ouagadougou. Cette caravane s’étalera sur une semaine du 15 au 21 juin dans les chefs-lieux de régions que sont Ouagadougou, Ziniaré, Dori, Koudougou, Dédougou et Bobo Dioulasso. L’objectif de la caravane est de susciter l’intérêt, l’adhésion des hommes et femmes de médias, afin qu’ils s’impliquent résolument à la sensibilisation des populations sur ces graves violations des droits humains.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Violences à l’égard des femmes et des filles : Une caravane de presse est partie de Ouaga contre le phénomène

Ouagadougou le 15 juin, Ziniaré le 16, Dori le 17, Koudougou le 18, Dédougou le 19 et enfin Bobo Dioulasso le 20 juin, tel est le circuit de la caravane. Pour le parcourir, une trentaine de participants dont une vingtaine de journalistes et communicateurs issus des médias et une troupe de théâtre ont été mobilisés. L’ossature de la caravane repose sur trois points. Il s’agit des communications en rapport avec l’état des lieux des violences à l’égard des femmes et des filles (VEFF), une projection cinématographique portant sur un thème particulier des VEFF par la troupe théâtrale « la parole » et des échanges d’une durée de deux heures pour permettre aux caravaniers de poser des questions, d’échanger et de s’imprégner des actions menées pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles. A la fin de la caravane, il sera produit un bilan de réalisation des travaux qui rend compte des résultats atteints, à travers le rassemblement des exemplaires des productions des participants publiées ou diffusées dans leurs organes de presse respectifs.
lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 juin 2015 à 09:19
    En réponse à : Violences à l’égard des femmes et des filles : Une caravane de presse est partie de Ouaga contre le phénomène

    Et ces hommes qui sont traumatisés à vie par des %¨@&²¤§ |`è`\sorcières là vous n’en parlez pas hein ?
    Ne savez vous pas qu’il ya des hommes qui commencent à trembler quand l’heure de la descente du boulot arrive ?
    Vous n’avez pas dit qu’on est égaux non donc c’est quoi le problème encore ?
    Donc ya pas assistance où avocat pour eux quoi ?tchrrrrrrrrrrrrrr
    femme qui parle au hasard là on bombe bien sa bouche là c’est parce qu’elle a la force qu’elle parle non si on casse toutes ses dents on verra comment elle va continuer à parler au hasard encore retchrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés