Mariage homosexuel : les Eglises et Missions évangéliques du Burkina se démarquent de la décision de l’Eglise protestante unie de France

vendredi 22 mai 2015 à 23h23min

La Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina (FEME) se démarque de la décision prise le 17 mai dernier par l’Eglise protestante unie de France de bénir les couples homosexuels. Les responsables de la FEME ont rendu publique leur position ce jeudi 21 mai 2015 au cours d’une conférence de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mariage homosexuel : les Eglises et Missions évangéliques du Burkina se démarquent de la décision de l’Eglise protestante unie de France

Réunis en Synode national à Sète, 105 délégués de l’Eglise protestante unie de France ont adopté, le 17 mai la possibilité pour les pasteurs de bénir les couples homosexuels. Ils proposent ainsi « pour ceux et celles qui y voient une juste façon de témoigner de l’Évangile, de pratiquer une bénédiction liturgique des couples mariés de même sexe qui veulent placer leur alliance devant Dieu ». C’est à 94 voix pour et 3 contre que le texte a été adopté.

Dès la publication de la décision, des voix et pas des moindres se sont élevées pour condamner. Ainsi, pour le Conseil national des Evangéliques de France, c’est une « décision consternante pour les évangéliques ». Pour sa part, la Fédération évangélique de France (FEF) s’insurge contre toute reconnaissance de l’orientation homosexuelle comme une relation sexuelle alternative et acceptable par l’Eglise et par Dieu. « La FEF ne peut reconnaitre les églises où l’on bénit des unions homosexuelles comme églises chrétiennes, ni leurs pasteurs et/ou pasteures comme des serviteurs et servantes de Dieu », ajoute le communiqué de la FEF.

Rassurer les fidèles

Interpellés à plusieurs reprises par les fidèles, les responsables de la FEME veulent les rassurer sur leur position. « Nous tenons à dire que nous nous démarquons de cette décision et qu’elle ne concerne pas toutes les églises protestantes », a indiqué le pasteur Samuel Yaméogo, président de la FEME.

Les hommes de Dieu fondent leur argumentaire sur les saintes écritures qui condamnent l’homosexualité. « La doctrine biblique est claire sur l’homosexualité, l’Ecriture condamne l’homosexualité aussi bien que toute forme de relation sexuelle hors mariage. A titre d’exemple, nous avons quelques cas éloquents. Il s’agit de Sodome et de Gomorrhe, deux villes qui excellaient dans la pratique de l’homosexualité. La sanction divine sur ces deux villes a été sans appel. Elles ont été toutes transformées en cendre », a ajouté le conférencier qui, pour des raisons sociales et culturelles-pour ce qui concerne le Burkina, condamne également l’homosexualité.

L’Eglise protestante unie de France compte 500 pasteurs et 110 000 fidèles. Donc une infirme partie des protestants de France qui sont à 70 % membres des églises évangéliques. « La décision ne concerne que cette minorité », renchérissent les pasteurs burkinabè.

Cependant, agissant conformément aux Saintes Ecritures, les pasteurs disent détester l’acte et non celui qui le pratique. « L’Eglise condamne la pratique de l’homosexualité, meurtre, vol, corruption, etc. conformément aux déclarations des Saintes Ecritures, tout en aimant et accueillant la personne qui la pratique dans le but de l’aider à l’instar de Jésus », a ajouté le conférencier. Mais à condition qu’il se repente.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés