Ministère de la recherche scientifique : Dr Badiori Ouattara installé dans ses fonctions de secrétaire général

mercredi 20 mai 2015 à 23h47min

Nommé en conseil des ministres du 13 mai 2015, Dr Badiori Ouattara, le nouveau secrétaire général du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation a été installé dans ses fonctions le 19 mai par le ministre Jean Noel Poda. Il remplace Maxime Compaoré qui a passé deux ans et trois mois à ce poste. Tout en mesurant la responsabilité, Dr Ouattara a pris l’engagement de se donner entièrement afin de réussir la mission à lui confiée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de la recherche scientifique : Dr Badiori Ouattara installé dans ses fonctions de secrétaire général

Nommé secrétaire général du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation le 20 février 2013, Maxime Compaoré y a passé deux ans et trois mois. Et, il n’a pas manqué de saluer le soutien de l’ensemble des travailleurs dont il a bénéficié au cours de cette période. « Je retiens que nous avons pu engager des réformes stratégiques et opérationnelles, nous avons pu également contribuer à créer des outils de gouvernance pour le secteur de la recherche scientifique et de l’innovation. Au travers de notre collaboration, j’ai pu apprécier l’engagement de chacun de vous à faire de la recherche scientifique et de l’innovation, un véritable levier du développement », a-t-il rappelé lorsqu’il s’adresse à ses collaborateurs pour la dernière fois en tant que secrétaire général.

« En acceptant la mission que mes supérieurs hiérarchiques de l’époque m’avaient proposée, j’avais l’intime conviction que la recherche et l’innovation pouvait participer pleinement à la construction d’un Burkina émergent. Je crois que je ne me suis pas trompé puisque les sollicitations du monde économique et du monde rural vis-à-vis de la recherche scientifique et de l’innovation se font de plus en plus pressante aujourd’hui », a-t-il poursuivi.
Maxime Compaoré n’a pas manqué d’adresser ses vives félicitations à son successeur, Badiori Ouattara. Avant d’inviter tous les travailleurs du ministère à se mettre au travail aux côtés du nouveau secrétaire général, avec la même ardeur pour donner un souffle nouveau à ce jeune département.

Qui est le nouveau secrétaire général ?

Né le 31 décembre 1958 à Péni, Dr Badiori Ouattara est Maître de recherches en agro-pédologie. Il était depuis Octobre 2007 le secrétaire permanent à l’énergie atomique. Cette structure placée sous la tutelle administrative et technique du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation est le point focal national de l’agence internationale de l’énergie atomique. Donc, Dr Ouattara était chargé de la gouvernance de la coopération technique que le gouvernement du Burkina entretient avec cette institution pour la promotion de l’utilisation pacifique de la science et des technologies nucléaires à des fins de développement socio-économiques du pays. Ces technologies sont appliquées dans les domaines variés comme ceux de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement, de l’hydrologie, de la santé, de l’énergie, etc.

Mais avant d’atterrir dans cette structure, Dr Badiori Ouattara a occupé plusieurs postes de responsabilités. Au plan national, outre la mise en œuvre de programmes d’activités de recherche/développement et l’occupation de divers postes de responsabilités dans la gestion scientifique et administrative de la recherche, il a été amené à assumer d’autres fonctions dans la gestion de l’environnement. Ainsi, de juin 2004 à janvier 2005, il fut directeur général de l’environnement au sein du ministère de l’environnement et du cadre de vie. De février 2005 à septembre 2007, il est directeur général de l’amélioration du cadre de vie.

Son expérience professionnelle l’a conduit à travailler dans des programmes nationaux et régionaux de recherche/développement dans le domaine de la gestion des ressources naturelles et systèmes de production en Afrique au Sud du Sahara.
C’est en 1994 que Badiori Ouattara obtient le Diplôme de docteur-ingénieur en sciences agronomiques à l’université nationale de Côte d’Ivoire. En 2009, il est docteur d’Etat es sciences naturelles, option Système de production végétale, spécialité sciences du sol ; de l’université polytechnique de Bobo-Dioulasso. Le nouveau secrétaire général du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation est auteur ou co-auteur de plusieurs publications scientifiques. C’est donc un connaisseur de la maison qui s’installe. Et, il a promis donner le meilleur de lui-même afin de réussir la mission à lui confiée.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés