VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

vendredi 8 mai 2015 à 12h38min

Le Comité de réflexion et d’action pour le renouveau du CDP (CRAC) a animé une conférence dans la soirée du jeudi 7 mai 2015 à Ouagadougou. Occasion pour Ali Badra Ouédraogo et ses ‘’camarades’’ de réaffirmer leur attachement au CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ex-parti au pouvoir), leur détermination à participer au congrès ordinaire des 9 et 10 mai 2015, et surtout leur aspiration de voir leurs préoccupations prises en compte dans les actes dudit congrès.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

C’est la salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) qui a servi de cadre à cette conférence de presse. Une conférence de presse aux allures d’une assemblée générale, que le CRAC a donnée de voir dans une salle pleine comme un œuf.

L’occasion était belle pour Ali Badra Ouédraogo et ses camarades d’affirmer de vive voix que le CDP est et reste leur parti. Un parti qui doit, selon eux, s’inscrire dans une dynamique de renouveau mettant la jeunesse au centre de la décision et de l’action. Dans ce sens, le CRAC doit pouvoir participer au congrès, exprimer ses points de vue. C’est du moins, ce qu’a clamé Ali Badra Ouédraogo, qui dit souhaiter voir ledit congrès se dérouler « dans la cohésion et dans l’unité ».

Et il faudra qu’à l’occasion, les préoccupations du CRAC soient prises en compte. Déjà, prévient son coordonnateur, Ali Badra Ouédraogo, « Ce qui va sortir de ce congrès, si ça ne respecte pas ce que nous avons comme vision des militants, nous allons travailler à nous faire entendre ; mais dans la discipline ». Il faudra, préconise-t-il, « trouver par consensus, les méthodes qui vont régenter l’organisation du congrès et ne pas chercher à exclure ».

A en croire le coordonnateur du CRAC, il n’y a pas - contrairement à ce que certains auraient dit - de candidat désigné par le ‘’maître suprême du parti’’, Blaise Compaoré pour être le président du parti. Et d’ajouter, « C’est le congrès qui sera souverain et qui va désigner le président et tous les membres de la direction du parti ». Une direction qui doit, selon lui, répondre aux « aspirations des militants sincères » du CDP.

L’occasion du jour était belle pour Ali Badra Ouédraogo d’inviter les militants et sympathisants du CRAC à venir massivement au Palais des sports où se tiendra le congrès, le samedi 9 mai à partir de 5 heures du matin. A l’en croire, des centaines de militants et sympathisants du CRAC viendront de Bobo-Dioulasso pour participer audit congrès.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 mai 2015 à 13:36, par Désiré
    En réponse à : VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

    OUF ! le clash, sûr et certain.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 13:51, par yesgo
    En réponse à : VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

    J’ai observé le CRAC depuis son apparition à la faveur des évènements d’octobre 2014. Mon sentiment brut était que la jeunesse doit s’exprimer en vue de se faire entendre et cela est valable pour tous les partis, donc du CDP. Je pense que monsieur BADARA est de ce point de vue à féliciter car nul ne saurait blâmer une bonne intention. Cependant, ces derniers temps, je suis un peu circonspect en écoutant monsieur BADARA. C’est vrai que certains dirigeants peuvent avoir des réserves voire une certaine méprise pour tout ce qui sort du cadre formel du parti mais il faut reconnaître que le premier responsable du CRAC ne fait rien pour rassurer et pour cause. Je pense avoir entendu monsieur BADARA dire qu’après les évènements des 30 et 31 octobre, Salif DIALLO l’aurait appelé pour s’enquérir de son intégrité. Monsieur BADARA aurait suggéré une minute de silence à l’occasion du deuil qui frappait monsieur Rock, président du faso proclamé par Salif DIALLO, ce qui humainement est compréhensible Mais, car il y a un MAIS, comment au moment même où une large majorité de l’opinion nationale s’est convaincue de ce que les personnalités RSS auraient été les planificateurs d’actes de violence aggravée avec à la clé dix-sept (17) militants de leur parti tués (source : Salif DIALLO), des incendies de symboles de l’Etat et de biens publics et privés, etc., monsieur BADARA fasse l’objet de ces compassions qu’il rend bien aux intéressés. Et d’avantage lorsque monsieur Salif traite les militants du CDP dont monsieur BADARA de DEBRIS qu’ils vont écraser et qu’au lieu de s’élever véhément contre de tels propos orduriers, le responsable du CRAC descend presqu’au lance flamme ses propres camarades, ça donne à s’interroger. Et connaissant monsieur Salif DIALLO expert reconnu en intrigues politiques et casseur d’adversaires ou d’ennemis politiques (lui certainement préférerait ennemi !), monsieur BADARA ne devrait pas s’étonner que surgissent des attitudes de rejet en son endroit, la rumeur l’ayant toujours fait passer pour un pion de l’autre. Je crois qu’en dehors des lieux de prières et que même là, il arrive des moments où le jeu d’équilibre ne puisse que mal passer. En tout état de cause, il nous revient qu’un grand coutumier, pilier du parti des RSS aurait usé de stratagèmes en recrutant des chevaux de Troie pour recueillir des informations sur leur ancienne maison politique. La démarche consisterait à encourager des personnes qu’il trouve mobilisatrices à demeurer "militant" mais en œuvrant à lui relayer toute information digne d’intérêt. Je pense donc que monsieur BADARA sera finalement jugé dans les options d’après congrès qu’il aura à prendre. L’opinion elle, suivra à n’en pas douter ses pas.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 18:50
    En réponse à : VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

    Je ne suis pas du CDP mais je soutien le crac. Il faut que les dinosaures fassent un peu la place à la jeunesse au lieu de continuer les mêmes méthodes que Blaise. Il faut des nouvelles idées pour le progrès du Burkina. Les Léonce et autres n’ont plus d’arguments qui tiennent.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 18:56
    En réponse à : VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

    Mr BADARA, vos propos me donne le sentiment que vous n’êtes pas un cdpiste sincère, mais un expions d’un parti politique et dont votre rôle est de casser davantage le CDP. Vous êtes là seulement pour des intérêts personnels et non des intérêts de vos militants (CDP), sinon comment voulez-vous avant même la tenue du congrès qu’il faut forcement qu’on prend vous vos aspirations en compte, cela relève de la démagogie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 22:13
    En réponse à : VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

    CRAC = CRASH = CDP pulvérisé en plusieurs partis ! on rebat les cartes et .... bref, heureusement la FEDAP/BC a disparu du paysage politique. A croire que le CRAC n’est là que pour occuper le terrain laissé vacant par cette dernière !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 08:39, par zoungrana saidou
    En réponse à : VIè Congrès ordinaire du CDP : Le CRAC n’entend pas rester en marge

    je ne suis pas du cdp mais je soutien le crac pour son courage léons koné est un ennémi du cdp. Ces propos se sont des propos qui nécessite un combat

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés