Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Animation de la vie politique : Zéphirin Diabré a fait la « revue de troupes » dans le Kouritenga

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 14 avril 2015 à 01h08min
Animation de la vie politique : Zéphirin Diabré a fait la « revue de troupes » dans le Kouritenga

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) Zéphirin Diabré est allé à la rencontre des militants et sympathisants de son parti dans la province du Kouritenga. C’était le dimanche 12 avril 2015 où M. Diabré a invité des foules dans les communes de Pouytenga, Koupèla, Gounghin, à se préparer pour l’enrôlement biométrique.

A l’issue des meetings avec les « militants » et « sympathisants » de son parti dans ces trois communes, Zéphirin Diabré dit avoir effectué « une revue de troupes ». Toute chose qui permet, dit-il estimer, « de rester en contact avec les militants et les sympathisants ». Contact plus que jamais capital, en ces périodes de préparation pour les échéances électorales d’octobre prochain.
Dans ce sens, les populations du Kouritenga ont été invitées à aller – le moment venu – se faire établir leur carte d’électeur pour pouvoir exprimer leurs choix. Ce message, M. Diabré dit penser qu’il « est très bien entendu ».
Déjà, confie le président de la section UPC de Pouytenga Pascal Zagré, « Nous sommes entrain de sensibiliser les gens dans le cadre d’opérations d’établissement d’actes de naissance dans la perspective de l’enrôlement biométrique ». Et Zéphirin Diabré d’espérer « qu’il y aura de fortes affluences lorsque l’opération d’enrôlement va commencer ». Une opération qui se déroulera – selon le calendrier de la CENI – dans le Kouritenga du 12 au 18 mai 2015. C’est au cours de la même période que cet enrôlement biométrique devra se dérouler dans les provinces du Kadiogo, Houet et Ganzourgou.

« N’oubliez pas les plus démunis, les plus vulnérables »

L’UPC dans la province du Kouritenga, c’est un parti en croissance, en termes de militants. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre Pascal Zagré, qui précise qu’avec « le changement amorcé, les gens commencent à adhérer à l’UPC, surtout les jeunes ».
Et les sorties massives de populations ce 12 avril 2015, M. Diabré dit y voir la preuve d’une « adhésion » et d’une « sympathie vis-à-vis de l’UPC ». Mais, précise-t-il, « rien n’est gagné à l’avance ; il faut que nous continuions à travailler, à expliquer et à convaincre ».
Pour leur part, les populations ainsi sorties ont, non seulement promis leurs voix, mais aussi soumis diverses doléances à Zéphirin Diabré. Ce dernier est celui qui, selon elles, sera le président du Faso à partir du 11 octobre prochain.
En tout cas, après avoir précisé que leurs misères tiennent au fait qu’elles sont non seulement vulnérables mais aussi en manque d’activités génératrices de revenus, les femmes de Koupèla - par la voix d’Aimée Bambara - lui ont dit : « Nous vous garantissons notre soutien parce que nous pensons qu’avec vous comme président, toutes ces misères prendront fin et qu’une fois à Kosyam vous n’allez pas nous oublier ». Et, reçu en visite de courtoisie par l’Archevêque de Koupèla, Mgr Séraphin François Rouamba – comme ce fut le cas avec bien d’autres autorités morales de la province – Zéphirin Diabré s’est entendu dire, « N’oubliez pas les plus démunis, les plus vulnérables ». Le « bien commun », M. Diabré en tant que leader politique et éventuel futur président du Faso, a été instamment invité – par Mgr Rouamba qui promet ses prières - à travailler à le réaliser et à le préserver

Fulbert Paré
Lefaso.ne

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés