Animation de la vie politique : Zéphirin Diabré a fait la « revue de troupes » dans le Kouritenga

mardi 14 avril 2015 à 01h08min

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) Zéphirin Diabré est allé à la rencontre des militants et sympathisants de son parti dans la province du Kouritenga. C’était le dimanche 12 avril 2015 où M. Diabré a invité des foules dans les communes de Pouytenga, Koupèla, Gounghin, à se préparer pour l’enrôlement biométrique.

Animation de la vie politique : Zéphirin Diabré a fait la « revue de troupes » dans le Kouritenga

A l’issue des meetings avec les « militants » et « sympathisants » de son parti dans ces trois communes, Zéphirin Diabré dit avoir effectué « une revue de troupes ». Toute chose qui permet, dit-il estimer, « de rester en contact avec les militants et les sympathisants ». Contact plus que jamais capital, en ces périodes de préparation pour les échéances électorales d’octobre prochain.
Dans ce sens, les populations du Kouritenga ont été invitées à aller – le moment venu – se faire établir leur carte d’électeur pour pouvoir exprimer leurs choix. Ce message, M. Diabré dit penser qu’il « est très bien entendu ».
Déjà, confie le président de la section UPC de Pouytenga Pascal Zagré, « Nous sommes entrain de sensibiliser les gens dans le cadre d’opérations d’établissement d’actes de naissance dans la perspective de l’enrôlement biométrique ». Et Zéphirin Diabré d’espérer « qu’il y aura de fortes affluences lorsque l’opération d’enrôlement va commencer ». Une opération qui se déroulera – selon le calendrier de la CENI – dans le Kouritenga du 12 au 18 mai 2015. C’est au cours de la même période que cet enrôlement biométrique devra se dérouler dans les provinces du Kadiogo, Houet et Ganzourgou.

« N’oubliez pas les plus démunis, les plus vulnérables »

L’UPC dans la province du Kouritenga, c’est un parti en croissance, en termes de militants. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre Pascal Zagré, qui précise qu’avec « le changement amorcé, les gens commencent à adhérer à l’UPC, surtout les jeunes ».
Et les sorties massives de populations ce 12 avril 2015, M. Diabré dit y voir la preuve d’une « adhésion » et d’une « sympathie vis-à-vis de l’UPC ». Mais, précise-t-il, « rien n’est gagné à l’avance ; il faut que nous continuions à travailler, à expliquer et à convaincre ».
Pour leur part, les populations ainsi sorties ont, non seulement promis leurs voix, mais aussi soumis diverses doléances à Zéphirin Diabré. Ce dernier est celui qui, selon elles, sera le président du Faso à partir du 11 octobre prochain.
En tout cas, après avoir précisé que leurs misères tiennent au fait qu’elles sont non seulement vulnérables mais aussi en manque d’activités génératrices de revenus, les femmes de Koupèla - par la voix d’Aimée Bambara - lui ont dit : « Nous vous garantissons notre soutien parce que nous pensons qu’avec vous comme président, toutes ces misères prendront fin et qu’une fois à Kosyam vous n’allez pas nous oublier ». Et, reçu en visite de courtoisie par l’Archevêque de Koupèla, Mgr Séraphin François Rouamba – comme ce fut le cas avec bien d’autres autorités morales de la province – Zéphirin Diabré s’est entendu dire, « N’oubliez pas les plus démunis, les plus vulnérables ». Le « bien commun », M. Diabré en tant que leader politique et éventuel futur président du Faso, a été instamment invité – par Mgr Rouamba qui promet ses prières - à travailler à le réaliser et à le préserver

Fulbert Paré
Lefaso.ne

Messages

  • ZEPH est fier de l’exclusion des autres et croit occuper KOSYAM. Faites vous toujours des illusions.

  • Alerte : les chefs Bobo réunis Vendredi passé ont appeler à libérer leurs fils !!!!!!

  • Courage UPC ! Courage président Zéphirin D. Tu es l’homme politique et homme d’Etat dont le peuple burkinabè a tant besoin pour conduire le changement. Voici un homme modeste, humble et qui a de la vision.

  • - OUI, là-bas il va faire le plein parce que ALAIN YODA a fuit !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Zeph l’homme qui à chaque sortie marque des points. On sent le savoir faire et la grandeur en toi.

  • Bon courage, que la raison l emporté sur tous les préjugés . En tout cas c est un parti responsable.

  • Je ne suis d’aucun parti politique, j’ai même voté l’UPC lors des votes passés mais si vous continuez à vouloir jeter des pierres à vos camarades de lutte d’hier (SARAN, SIMON) beaucoup de vos sympathisants seront déchu. J’ai écouté vos interventions après les arrestations, il faut bien que les arrestations commencent par ceux qui ont géré tout récemment pour ramener la stabilité pour les élections. Vous voyez pas comment les ex dignitaires nous provoquent : Vive Blaise, un ban pour blaise, caravane pour blaise et j’en passe. Les anciens dossiers de crimes économique et de sang c’est à vous prochain président démocratiquement élu de faire ce travail. Pourquoi vous voulez fuir cette tâche si jamais vous êtes élu ? N’indexez personne, continuez comme vous l’avez toujours fait à sensibiliser la population à parler de votre programme de changement car en voulant discréditer quelqu’un certaine choses risquent de vous tomber dessus. Sinon votre nom a été cité dans les documents retrouvés chez François Compaoré. Je vous en prie, j’admire votre parti et c’est pas le moment que l’ex opposition se divise maintenant. La campagne n’a même pas encore commencée

  • kôrô yamyélé est méconnaissable ces temps-ci !

  • Zeph est la solution pour le Burkina

  • Internaute 8 - fasoen - kôrô yamyélé est méconnaissable car il siège non pas dans son champ mais au CNT ! Hihihihi hahaha ! Le naam, a kagni kossobe !

    Courage et bon vent à tous les partis politiques au Faso. Même si vous ne gagnez pas kossyam vous pourrez espérer être député à l’AN et ce n’est pas rien ! Avec le vent nouveau qui souffle au Burkina l’espoir est permis pour chaque parti. Mais au lieu que les uns et les autres - surtout les militants ignorants, rescapés du CDP, affamés et politiquement illettrés - se lancent dans les diffamations, les dénigrements et les injures il vaut mieux tisser de solides relations et des alliances. Il y a aussi ceux-là qui ne sont pas rassurés de leur victoire par le fait de l’apparition soudaine du MPP qui semble éclabousser tout sur son passage et qui ont tendance à verser dans les intimidations verbales au lieu d’aller galvaniser les troupes. Avec BC l’avenir politique au Faso était flou, embrigadé et dangereux mais la donne a changé ! Que chacun mette de l’eau dans son vin et se patiente. De toutes les façons c’est le peuple -militant sincère- qui vote. Donc ne croyez pas à la foule comme vous croyez au bon Dieu. La foule est versatile. Ne faites donc pas l’erreur de confondre foule et peuple !

  • le MPP pense sont déjà au pouvoir avec écartement du CDP mais ils se trompent y’a lion en FACE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés