Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

mardi 7 avril 2015 à 13h59min

Il ne reste plus que quelques heures pour le vote du Code électoral dont une disposition – article 24 alinéa 4 - stipule l’exclusion des anciens dignitaires du régime déchu qui ont soutenu le projet de modification de la Constitution. Un sujet qui divise des Burkinabè. A travers ce micro-trottoir réalisé ce mardi 7 avril des Ouagalais n’ont pas hésité à donner leurs avis. Lisez-plutôt.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

Daouda Ouédraogo, commerçant : « Qu’on applique la loi »

Nous avons besoin de paix dans ce pays. Il faut que ceux qui sont contre ce projet de loi excluant les anciens dignitaires du régime Blaise Compaoré se ressaisissent. C’est la loi qui veut de cette exclusion, pas le bon vouloir des députés du Conseil national de la Transition. Qu’on applique tout simplement la loi.

Un Ouagalais ayant requis l’anonyme : « Ce sont les mêmes personnes qui ont soutenu la modification de l’article 37 qui sont contre ce projet de loi »

Je ne connais pas les contours et les pourtours de ce projet de loi. Mais à ce que je sache, je comprends bien qu’il entre dans le cadre des textes de la CEDEAO. Lesquels textes précisent que les partis politiques ou les personnes ayant pris part à ces mouvements qui ont entrainé de grands troubles dans un pays ne doivent pas prendre part aux prochaines élections. Alors si tel est le cas, je comprends mal qu’on soit là aujourd’hui, en train de souhaiter que les mêmes reviennent aux affaires. Il faut qu’ils acceptent. C’est un jeu et ils ont perdu le jeu. Et le jeu doit continuer. Il faut qu’ils acceptent se mettre en retrait. Mais j’ai comme l’impression que le Burkina est un pays de désordre.

En réalité, les gens nous ont félicités sans comprendre le fond du problème. Le Burkina, à mon avis, est un pays où les populations n’aiment que le désordre pour semer la zizanie. Ce sont les mêmes personnes qui ont soutenu la modification de l’article 37 qui sont contre ce projet de loi. Il faut que ça s’arrête sinon le Faso ira vers le chaos. La transition ne peut pas faire mieux que ça. Avec cette situation, aucun investisseur ne viendra investir au Burkina et c’est la population qui va s’enfoncer dans la pauvreté.

Ali Ouédraogo, commerçant : « Il vaut mieux arrêter que d’exclure… »

Je ne suis pas pour le vote du projet de loi. En votant cette loi, ils ne feront pas mieux que les anciens députés sous Blaise Compaoré. Je pense qu’il vaut mieux trouver une autre stratégie pour arrêter les responsables de l’ancien régime qui ont commis des fautes lourdes, plutôt que de voter une loi qui va les exclure pendant cinq ans avant de prendre part aux élections. Et cette loi va certainement favoriser les autres partis politiques lors des échéances électorales, parce qu’ils seront seuls sur le terrain. Même si c’est la loi qui le prévoit, je pense qu’il faut des concessions. Exclure ces gens n’est pas démocratique.

Ousmane Kaboré, particulier :« Ils veulent encore brûler le pays »

Je suis pour le vote du projet de loi. Et nous n’allons pas permettre que ceux qui ont brulé le pays en octobre dernier le fassent encore. Non ! Je pense qu’on devait les enfermer depuis bien longtemps. Les autorités ne devaient pas les laisser circuler librement. Ils sont aussi Burkinabè, mais ce sont les mêmes Burkinabè qui voulaient bruler le pays.

Lassané Ouédraogo, fiscaliste

Pour moi cette loi est juste et est conforme aux dispositions de la charte de l’UA que le Burkina Faso a ratifiée. Si certaines personnes se sentent exclues, c’est une fuite en avant car la validation des candidatures relève du Conseil constitutionnel. Ils peuvent apporter la preuve contraire si elles ne sont pas impliquées dans la violation de notre Constitution.

Ali Ilboudo, Vigile : « Il faut voter la loi… »

Je ne m’y connais pas en politique, encore moins dans l’élaboration des textes de loi. Vu tout ce qui s’est passé en octobre dernier, je pense que c’est mieux de voter cette loi. Nous avons tous été témoins des évènements des 30 et 31 octobre dernier. Nous ne voulons plus vivre ça encore.

Wambo TANKOANO : « Il faut écarter toutes les personnes ayant occupé un poste politique dans le CDP, ces deux dernières années… »

Je pense que le projet de loi en lui-même n’est pas une mauvaise chose. Il serait souhaitable qu’on interdise même toutes les personnes ayant occupé un poste politique au cours des deux dernières années appartenant au CDP ou à tout parti ayant soutenu le projet de modification de l’article 37. Outre cela, toute personne ayant été citée dans un dossier de crime économique ou de sang doit être d’office écartée.

Propos recueillis par Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 avril 2015 à 13:38, par l’ange
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    les exclure ou les sanctionner par nos juridictions pour les mêmes crimes à mon sens revient au même. s’ils sont coupables, qu’on les empêchent maintenant de se présenter aux prochaines élections pour éviter après des questions d’immunités et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 13:43, par N’dabi
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    En se référent rien qu’à ce micro trottoir, force est de constater que la majorité des interrogés sont pour l’application de la loi. Alors, ne perdons surtout pas de temps sur ce qui n’est pas négociable. La loi peut s’appliquer, et après on pourrait éventuellement amnistier.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 13:57, par Damus
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    c’est cela, transformez les en martyrs et vous verrez la suite

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:15, par B
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    C est quand même curieux .tous vos intervenants sont d accord. Hihihi

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:28, par kabore arsene
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    ne pensez vous pas que vous en faites un peu trop ? en CI le pouvoir veut que le fpi participe aux elections avec plus de 3000 morts.Et vous , vous emmerdez les gens comme si le cdp ne vous a pas gouverné pendant pluieurs années.Tous ceux qui s agitent viendront peut-être un jour au pouvoir ,et vous direz BLAISE COMPAORE etait mieux .Et ça je vous le promet.Vous avez peur de quoi ? laissez tout le monde participer aux elections, vous vous agitez pour un rien et vous parlez de democratie.A vous entendre , on sait que vous n’avez aucune notion de la democratie.Ressaisisez vous , car vous emmerdez le monde pour des choses aussi simples.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:41
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    il faut que ceux qui ont soutenu Blaise dans ses bêtises soient exclus pour les élections prochaines.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:47, par afinburkinalibre
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    A mon humble avis, il vaut mieux arrêter tout simplement ces gens qui ont farouchement supporter Blaise compaoré pour la modification de l’art. 37, les juger et les sévir et le problème est réglé. Il n’est pas question qu’on voit ces gens là au devant de la scène politique en tout cas pendant un certain temps (après ce mandat présidentiel à venir).
    A eux de bien se comporter ou se rependre et on verra leur sort après. S’ils peuvent à l’avenir prétendre défendre haut et fort nos couleurs ; sinon pensons surtout aux victimes des 30 et 31 octobre...que leurs âmes reposent en paix (bien réfléchi....)
    Que Dieu bénisse notre cher patrie LE BURKINA FASO ! Amen...

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:53, par the ttruth
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Il faut que le désordre prenne fin dans notre pays pour qu’on puisse espérer un jour aller de l’avant.Moi je suis pour qu’on vote cette loi. il ne faut pas permettre aux mêmes personnes qui ont brûlées ce pays en octobre de revenir aux affaires car si on baisse la garde, la prochaine fois ils ne vont pas manquer leur coup qui est de s’accaparer de tout le pays et de le piller pour leur propre intérêt.A bas ces vautours ; que le Gouvernement prenne ses responsabilités et mette fin à ce désordre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:54, par SH
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Si nous sommes vraiment dans un pays démocratique,nous devons laisser parler la loi. Hier le CDp et ses alliés étaient aux commandes,en voulant modifier l’A37 qui étaient antidémocratique ils n’ont pas penser que le peuple pouvait les faire plier et que il y avait une loi qui les interdisaient cela.
    Que la volonté de loi soit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:56, par SH
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Si nous sommes vraiment dans un pays démocratique,nous devons laisser parler la loi. Hier le CDp et ses alliés étaient aux commandes,en voulant modifier l’A37 qui étaient antidémocratique ils n’ont pas penser que le peuple pouvait les faire plier et que il y avait une loi qui les interdisaient cela.
    Que la volonté de loi soit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:01, par SH
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    On a pas dit on va exclure les partis politiques,c’est les têtes qui ont concocter la révision de l’A37. Les suppléants de ces partis devraient se réjouir car ils sont là depuis longtemps et suivent malgré eux. Seul la loi gouvernera dans ce pays. je crois qu’on ne peut plus fonctionner à la Blaisemania. C’est finit dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:21, par lemarabout
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Internaute n°5 en côte-d’ivoire justement c’est parce que les gourous du FPI ont été arrêtés ,enfermés, jugés, condamnés certains, et libérés ceux qui ont eu moins de responsabilité dans la crise post-électorale ivoirienne.Au Burkina ce ne fut pas le cas,personne n’est arrêté,enfermé et jugé.Donc ils seront écartés des élections de 2015.Ils vont réfléchir 5 ans et revenir en 2020 si cette loi ne les convient pas.On les enferme 5 ans et on les juge.Ils ont trop pillés le pays .C’est pourquoi ils regrettes leur départ.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:25, par Adams Ben Kramer
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    J’ai que ça chauffe au BF. Qui vient n’arrivera pas à gouverner en paix pour le dèveloppement.
    Au Bf malheureusement on pense que on peut faire loi contre quelqu’un. C’est la justice seule qui peut accuser quelqu’un d’avoir fait telle et telle choses et puis le parlement prend acte et decrete que telle personne ne peut etre candidat à telle élection. Il ne faut se tromper comme l’ancien régime voulait faire avec l’art 37. Il faut chercher à retourner le plus rapidement vers la légalité pour ne pas commettre ou fabriquer des pseudo-victimes.
    C’est un simple conseil que je vous donne à tous puisque de loin j’observe mieux les choses sans me faire entrainer. Ciao

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:25, par sawadogo
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Arsène Kaboré... je vois que tu.n’as pas bien compris. On ne suspend pas le CDP mais plutôt certaines personnalités qui ont soutenu le projet de loi visant à modifier la constitution. Il faut qu’on arrêt de comparé les Burkinabè à d’autre nationalité. Le Burkina est un pays Beni.
    Ils faut qu’ensemble main dans la main nous continuons à avoir la foi pour la Bonne marche des choses.
    La loi ce n’est pas le gouvernement de Transition qui l’a signée mais plutôt le gouvernement precedent ... donc ils savaient ce qu’ils faisaient. Mais pourquoi des qu’on parle de loi le CDP ce mais en mouvement personne n’est au dessus de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:41, par guabri
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    je suis pour le vote de la loi. s’ils etaient en prison y avait pas de probleme. avec le vote de la modification de l’article 37. combien de personnes sont mortes par leur entetement. qu’ils nous foutent la paix. combien de burkinabe etaient d’accord avec leur loi bidon. apres 27 ans de pouvoir qu’ils aillent au diable. ASSIMI/ YODA/LEONCE/SALIA/PALAMANGA/ZAMBENDE/ KOCTY/ MORT A VOUS . AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:44, par saho
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Je suis presque convaincu que tout ça c’est du bruit pour rien pour des raisons techniques ! Selon les textes de la CEDEAO aucune modification du code électoral n’est recevable 6 mois avant la date des élections ; ce qui nous amène à la date buttoire du 11 Avril ! La loi votée devra avoir l’aval du Conseil constitutionnel et etre promulguée avant cette date,à moins qu’il ne se profile à l’horizon un report des élections !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:47, par ELKABOR
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Je vois mal les Assimi Kouanda, Alain Yoda, Gilbert Noel Ouédraogo, Ahmadou Djamioda, Salam Dermé, Salia Sanou, Achille Tapsoba, Arthur Kafando, Alpha Yago etc... battre tranquillement campagne pour les élections dans ce Burkina après ce qui s’est passé les 30 et 31 octobre passé. Il ne faut pas se voiler la face, les rancoeurs sont toujours tenaces. Rien que pour leur sécurité, il est mieux qu’ils s’éclipsent au profit d’autres valeureuses personnes au sein de leurs formations politiques respectives. Admettons qu’il leur arrive quelque chose pendant la campagne, qui en sera responsable ? On parlera d’élections violentes au Burkina Faso et patati et patata...salissant le nom du Burkina Faso partout dans le monde.Il vaut mieux qu’ils soient écartés et proprement par la loi. Maintenant s’ils ne sont pas d’accord avec cette loi qu’ils aillent l’attaquer devant les juridictions compétentes. Comme ça on va gérer de manière civilisée nos différends par avocats et juristes interposés, au lieu de laisser la violence éclater dans les rues.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:55
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Je voulais repondre a Arsene Kabore ke la C.i aux ivoiriens et le Faso aux burkinabe ; on n’a rien a apprendre d’eux .Vive le CNT !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 16:14, par VIGILENCE
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Je suis parfaitement d’accord avec cette révision du code électoral selon l’esprit de l’U.A et de la CDEAO. On applique la loi et c’est tout. Pourquoi vouloir chaque fois une exception comme si on ne faisait pas cause commune. Soit le Burkina fait parti de l’UA ou de la CEDEAO ou il ne fait pas partie. A ma connaissance le Burkina fait bien partie et a même signé la charte dont les dispositions de lois s’appliquent à elle comme à tout le monde. Un peu d’objectivité quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 16:19, par attention
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    internaute n°5, Mais est ce qu’en Cote d’Ivoire tu as vu Gbagbo candidat ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 16:52, par YEMBOUARO DU GULMU
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Je suis parfaitement d’avis avec internaute 12. La situation n’est pas la même qu’en CI alors que l’internaute 5 aille au diable. Nous ne pouvons pas permettre à ces mêmes bandits de grands chemins (Blaise et alliés) de semer le desordre dans notre pays quand ils veulent et comme ils veulent sous prétexte qu’il ne faut exclure personne. On est où là ? La loi sera votée piannn et qu’ils attendent dans 5 ans pour se présenter s’ils ne sont pas à GNIOKO ou ailleurs ? Sachez qu’il ya encore beaucoup d’hommes et de femmes INTEGRES dans ce pays.
    La BULKIM BIGA

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 17:04, par Anbga
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Normalement les OSC et jeunes des partis qui avaient soutenu la révision de la constitution devaient être content, ils ont la chance de mettre en surface des jeunes pour relever le défis.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 18:46, par moctarsed@yahoo.fr
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    La loi doit être voter bien sur pour la paix au Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 19:23
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Pourquoi les anciens du CDP ne veulent pas que la loi s’applique avec toute la rigueur ?
    La loi a d’ailleurs tardé. Il faut que les uns et les autres sachent que l’insurrection n’était pas un jeu. Si on pardonne, cela ne veut pas dire qu’on oublie la justice et la vérité. Le gouvernement a beaucoup tardé. Le monde qui s’excite aujourd’hui devrait être en prison et donc doit être plutôt satisfait de son sort actuel que de revendiquer la possibilité pour la course pour le pouvoir.
    Blaise était le seul selon eux, donc ils ne méritent pas de gouverner ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2015 à 04:46, par ouedraogo
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    Sincerement,je ne sais pas a quoi ces anciens dignitaires pensent,mais,j’ai vraiment honte pour eux.ils ont dejas oublies la coleur du peuple,y’a a peine quemques mois,politique,la ho ,c’est forcee non ?vous n’avez pas pitie pour vos familles qui souffrent,et vivent la honte a cause de vous,c’est par ce que l’on vous ais juge et jetter en prison pour tout le mal que vous aviez fait a ce pays,que vous vous permettez de tousser dans votre coin,allez vous-en.on veux plus de vous.affameurs du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2015 à 06:33, par soump
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    C’est seulement injuste. Qui a provoqué des troubles ? Qui a chassé un pouvoir légitime ? ces gens du CNT.. qui les élus ? Il faut que nous restons cohérent. ou se trouve l’illégalité de la modification de l’article 37 ? C’est purement et simplement une violation de la Constitution et de la Charte de la Transition. par conséquent il faut AGIR et inviter la Communauté Internationale a prendre ses responsabilités et ne pas cautionner de telles forfaitures

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 04:19, par Lomboro de Bourasso
    En réponse à : Révision du Code électoral : Des Ouagalais se prononcent avant le vote

    @intervenant #5, personne n’ interdit le cdp de participer. Mais si tu as un probleme avec a justice, on va te coffrer d’ abord et tu verras que tu peux pas participr. Maurice ne pouvait pas participer ades elections. S’ il le pouvait il alait avoir le pouvoir dans ses mains vite fait. Est-ce ue les prisonniers condamnes de la MACO peuvent se faire elire deputes ou maires ? Moi je pense qu’ on doit meme pas parler d’ exclusion mais de personnes ineligibles parce que de moralite douteuse. Nuance. Meme dans les petits concours on dit sous reserve de controle approfondi... C’est ca on a fait a Salif Kabore et consorts.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés