Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

mardi 17 mars 2015 à 22h59min

Une délégation du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) avec à sa tête Léonce Koné, a été reçue en audience par le Mogho-Naaba. C’était dans la matinée du mardi 17 mars 2015 au palais royal à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

Cette audience, l’ex-parti au pouvoir l’a sollicitée en vue de « remercier » le Mogho-Naaba « pour le rôle plein de sagesse qu’il joue dans la conduite des affaires du Burkina Faso depuis les évènements d’octobre dernier et le démarrage de la Transition ». C’est du moins, ce qu’a révélé Léonce Koné, le président du directoire du parti.

Elle a également été l’occasion pour le CDP d’exprimer « son respect » au chef des Mossi, mais surtout de lui demander « des conseils » à même de le guider ‘’sagement’’ dans la relance de ses activités. En réponse, et à en croire Léonce Koné, Sa Majesté a prodigué des « encouragements en demandant à toute la classe politique et à la société burkinabé, de faire preuve de tolérance, d’esprit de réconciliation de manière à ce que le Burkina Faso puisse retrouver la paix, la concorde ».

Evidemment, des questions relatives à l’actualité politique nationale ont été abordées à l’occasion. Du reste, confie Léonce Koné, « « Nous avons évoqué tous les problèmes qui se présentent dans la Transition de telle sorte qu’elle puisse aboutir à des élections libres, démocratiques, transparentes, ouvertes à toutes les forces politiques et à tous les citoyens du Burkina Faso conformément à la loi ».
Invité à réagir relativement à l’incident qu’il y a eu au consulat général à Abidjan à l’occasion de la rencontre d’information sur le report du vote des Burkina de l’extérieur, Léonce Koné a laissé entendre, « Je comprends la frustration de nos compatriotes de Côte d’Ivoire comme celle de tous les autres Burkinabé de l’étranger qui ne pourront pas participer aux élections couplées. Mais je pense que, quelles que soient les divergences que l’on peut avoir ici au Burkina sur une question de cette nature, on ne les résout pas par l’agitation, et par des débits de violence. En second lieu, je pense que les autorités de la Transition actuelle sont celles qui représentent l’Etat burkinabé. Notre souhait au CDP est qu’elles soient traitées avec respect partout au Burkina et à l’étranger ».

Signalons qu’au rang des membres de la délégation ainsi reçue en audience, on a pu identifier entre autres, Salifou Sawadogo, Jean Bertin Ouédraogo, Fatou Diendéré, Mahamadi Kouanda, ainsi que des anciens maires et députés du parti. Ceux qu’on pourrait qualifier de grands absents, sont notamment Assimi Kouanda (l’ex-secrétaire exécutif national du parti), Achille Tapsoba, Bédouma Alain Yoda.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 mars 2015 à 22:57, par guimbo
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    bon vent toi Léonce tu pourra sauvé le parti .merci de ce que vous avez dit par rapport a l’incident de la cote d’ivoire c’est ca un responsable . merci que le parti responsable gagne à ces élections.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 23:32
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Donc mine de rien le Mogho-Naaba est transforme en une institution de la Republique ? Tous les partis y vont, le Premier Ministre aussi. Il ne reste plus que le PF pour que la boucle soit bouclee. Difficile cette democratie des fusils qui mene a tout ! Plus jamais de militaires en politique. Ca fait derailler le democratie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 00:42, par PUISSANCE 21
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Et les morts de la Revolution ? Ceux qui ont semé les troubles dans le pays vont-ils se tirer facilement comme ca, sans etre inquiétés par la justice ? Mais que fait le gouvernement de transition. Mettez-vous a la place de ceux qui ont perdu des membres de famille pendant les évenements du 30-31 Octobre. Ils voient ces gens defiler dans leurs gros bazins et costumes... Vraiment

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 06:19, par BHD
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Vivement que la démocratie soit bâti sur les cendres de ce parti qui n’a occasionné depuis sa création que désolation, tristesse et amertume a l’encontre des dignes et intègres fils du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 07:10, par YIRMOAGA
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Le gros et grand CDP est dégarnis de ses membres fondateurs deh ? Ceux qui y sont restés ne pèsent plus et ne savent pas mobiliser, mais avec les propos modérés du directoire, Léonce pourra glaner qlque chose. Sinon, on attend de découvrir votre candidat fort et qui va faire peur, au moins pas BC deh ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 07:21, par YIRMOAGA
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Il est souhaitable que le MOGHO-NAABA soit élu comme le représentant ou porte-parole de la chefferie coutumière au risque de ne pas fagoter les autres ?Pas pour polémiquer, mais il y a les autres qui sont représentatif ? Enfin, là n’est pas mon souci si la paix passe par son palais ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 07:32, par kere
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    merci mes tontons,vive le cdp on va gagné o premier tour ya rien en face c’est sorgho.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:07, par BARABARA Diandé
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Après chez le Mogho-Naaba, je vous attends dans mon village, chez mon chef de village car moi aussi j’ai un chez ou du moins des chefs qui ne se reconnaissent pas dans ce Mogho-Naaba qui est chef d’une des soixantaines d’ethnies du Burkina. Arrêtez de nous empiffrer avec cet air là. Le Mogho-Naaba a-t-il l’autorité d’absoudre tous les graves maux de notre société ? N’importe quel chenapan commet des gaffes et il file auprès de ce monsieur se réfugier.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:19, par Tanga
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Ecouter cesser de distraire les populations exploitées depuis belle lurette. En entendant, ce qui est vraiment urgent c’est que justice soit faite. Ceux qui ont volé, tué, etc. doivent répondre d’abord. Les élections libres, démocratiques et consort ne doivent pas être faites avec des gens qui ont volé, tués etc.. Autrement la pratique va redémarrée de plus belle après les élections car ils vont se battre avec tous les moyens et avec l’énergie nécessaire, comme des naufragés, pour gagner et sauver leurs peaux et cela est humain si on leur donne l’occasion. Donc élection d’accord, mais le linge sale doit d’abord être lavé.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:35
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    je ne comprend pas. la Mogho- Naba est-il devenu le roi de tous les Burkinabé (soixantaine d’ethnies) ou faut-il comprendre et prendre au sérieux ce que disent des Mossis que le Burkina appartient aux Mossis ?
    Si tel n’est pas le cas, vous pourriez constituer aussi des délégations pour rendre visite aux chefs des autres ethnies et représentants des sociétés sans pouvoir central. Tous ces défilés chez un chef mossi rime à quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:45, par baresson
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Léonce KONE tu étais dans la semaine à bobo . j’espère que tu as rendu visite au chef des bobos

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:50, par Moi Le Patriote Parfait
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    C’est bien beau d’aller jouer à l’allégeance à la source de la sagesse moagha. Mais tant que vous feignez d’ignorer les causes de la grave crise qui ont mis le Faso en panne les 30 et 31 octobre pour jouer à la vengeance et aux tentatives de retour par la force et des propos arrogants et putschiste votre passage chez le Moro est inutile. Vous pouvez faire le tour de tous les chefs coutumiers du Faso si vous voulez, mais une seule chose est importante : la culture sincère de la paix, la cohésion et l’unité nationale à l’issue d’une vraie introspection doublé d’un remord. Les Propos de Léonce sont passables quand aux évènements d’une frange manipulée de la diaspora ivoirienne. Assimy et autres incendiaires gagneraient à rester loin de vos rassemblements en attendant qu’on les oublis. J’espère que le Moro leur a dit de rester hors de la chose politique pour les échéances à venir ? Sinon je sais que le crapaud ne peut changer sa façon de s’asseoir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:53, par Moi Le Patriote Parfait
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    C’est bien beau d’aller jouer à l’allégeance à la source de la sagesse moagha. Mais tant que vous feignez d’ignorer les causes de la grave crise qui ont mis le Faso en panne les 30 et 31 octobre pour jouer à la vengeance et aux tentatives de retour par la force et des propos arrogants et putschiste votre passage chez le Moro est inutile. Vous pouvez faire le tour de tous les chefs coutumiers du Faso si vous voulez, mais une seule chose est importante : la culture sincère de la paix, la cohésion et l’unité nationale à l’issue d’une vraie introspection doublé d’un remord. Les Propos de Léonce sont passables quand aux évènements d’une frange manipulée de la diaspora ivoirienne. Assimy et autres incendiaires gagneraient à rester loin de vos rassemblements en attendant qu’on les oublis. J’espère que le Moro leur a dit de rester hors de la chose politique pour les échéances à venir ? Sinon je sais que le crapaud ne peut changer sa façon de s’asseoir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:58, par Eric de KOURIA
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Je pense que ce Mogho Naba, est l´un des dignitaires les plus respectés par ce qu´il sait se mettre au dessus de la mêlée. Et c´est cela qui est le plus important. Il a modernisé son règne et est vraiment très impartial et apolitique. C´est pour cette raison que tout le monde court chez lui. Ce qui n´est pas le cas avec d´autres chefs traditionnels qui menacent souvent d´appeler les forces de l´ordre à mater leurs sujets. Vous aimez le Mogho Naba, il va vous recevoir ! Vous ne l´aimez pas il va aussi vous recevoir ! Vous êtes musulman, chrétien ou animiste, il vous recevra aussi. Quelque soit votre ethnie, vous êtes le bienvenu chez lui. Il ne se dérobe jamais à cette mission, de garant de la paix et de la solidarité. Le Mogho est un personnage incontournable, car il est nanti d´une sagesse qui manque à beaucoup d´hommes politiques. Cela peut créer des jaloux. Je n´ai pas oublié ses réserves fermes mais polies face au pouvoir Comparé quand il était question du sénat. Qui ne se souvient pas de sa position quant à la révision de l´article 37 de la constitution ? Autant il a toujours soutenu ce qui pouvait rassembler les Burkinabès, autant il a rejeté ce qui pouvait les diviser. Bien évidemment, le fait que tout le monde puisse lui parler comporte aussi des risques. N´importe quel quidam, peut commettre des stupidités le matin, et courir l´après-midi chez le chef suprême des Mossi, afin d´implorer ses bénédictions et son pardon. Ce qui soit dit en passant est souvent désagréable. Quand des hommes politiques qui hier encore narguaient le peuple avec arrogance courent aujourd´hui chez le Mogho Naba implorer son pardon et ses conseils, cela me donne des urticaires. Avaient-ils consulté le Mogho Naba avant de poser de tels actes sordides et stupides !? Non, pas du tout ! C´est seulement quand ca ne va que l´on sait qu´il existe ! Alors je propose que le Mogho Naba tire aussi souvent les oreilles des récalcitrants. Oui qui plus que le Mogho Naba, pour réconcilier les gens, ou prêcher le pardon, la paix et la solidarité !? Seulement les récidivistes, ne devraient plus avoir accès à son palais ! Un petit Sergent pourrait un jour créer la merde au Burkina...et atterrir chez le Mogho Naba afin d´implorer le pardon des Burkinabè. Cela nous n´en voulons ! Alors qu´il y ait aussi des coups de fouet expiatoires pour les fautifs...du CDP...de l´ADF/RDA...et des autres Mouvanciers qui sont à l´origine de cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 09:14, par Filsdupaysan
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Il faut qu’on arrête ces défilés sans cesse chez le MOGO NABA qui n’est pas chef de toutes les ethnies du Burkina Faso ou on lui donne un rôle central sinon le risque devient énorme qu’il y ait......ethnique un jour. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 09:16, par Manu
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Attention à la "monarchisation" du pays. Toujours chez le Mogho Naba..... Il y a aussi dans d’autre communautés d’autres roi bien aimés et bien éclairés. Créer pas la frustration : faites le tour partout où cela est nécessaire (Roi du Gourma, Roi Bobo, Leaders religieux au Nord.....)

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 09:30
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Votre Majesté, je le devoir de vous informer qu’à Bobo-Dioulasso, ces Messieurs ont observé une minute de silence en mémoire seulement du militant mort asphyxié suite à l’incendie du siège du CDP à Ouagadougou, le 30 octobre 2014. De par cette attitude gravissime face aux autres morts, je suis très frustré et indigné que de tels individus osent demander fouler le sol du Palais. Ils ne sont pas dignes d’être reçus par vous. Ils n’ont tirer aucune leçon de leur comportement pyromane et si on prend garde, ils prendront cette audience comme une absolution et ils reviendront faire ce qu’ils n’ont pas pu faire.
    Aussi, j’attire vous rappelle qu’ils avaient dit que sans Blaise Compaoré, ce pays ne peut connaître la paix. Voyant la paix régner après le départ de Blaise, Ils sont en train de tout mettre en œuvre pour détruire cette paix afin de réaliser leur lugubre « prophétie »

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 09:36
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Eric de KOURIA, les Mossis savent déifier leur chef ce qui n’est pas le cas chez beaucoup d’ethnies du Burkina. sinon il y a des chefs traditionnels d’autres ethnies qui possèdent de la sagesse autant que ton chef. Pour moi, ces formes de défilés attestent que les autres ethnies ne sont que des figurants du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 09:37, par Alassane Zapré
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    pour moi ces bien , alle demande de pardon chez le Mogho Naaba , mai ce qui nous rendra plus digne ces que la justice face son travail le plus vite paussible , mai si le cdp veux reellement la reconcillatoin , il ne son pas prive de le faire car la justice es la,et il les attant.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 09:46, par HAD
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Enfin le CDP qui recherche la paix.
    J’ose croire qu’au sortir de cette rencontre avec le Mogho Naaba,
    Ils parleront maintenant avec retenu. Il faut surtout que Salia cesse de trop parler.
    Je suis sùr à 100% que si le CDP emboite le pas de l’ADF RDA, ils perdront moins d’adeptes et ils vont ainsi contribuer à la restauration de la démocratie au Faso.
    Il faut que les gens du CDP oublie Blaise et les autres ex dirigents qui n’ont plus rien à gagner que d’attendre leurs jugements.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 10:06, par wuroyiretian
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Les propos du commentateur n°14 sous prénom de Eric de KOURIA sont, à mon avis, ceux d’un griot de la cours, mais dangereux pour un esprit équilibré ! Aidons la chefferie traditionnelle à s’organiser de sorte qu’il n’y ait pas de primat d’un chef sur un autre à moins que le Burkina ne soit sous obédience du seul Ouagadougou-Moose-Naaba dit Moogo-Naaba.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 10:09, par wuroyiretian
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Les propos du commentateur n°14 sous prénom de Eric de KOURIA sont, à mon avis, ceux d’un griot de la cours, mais dangereux pour un esprit équilibré ! Aidons la chefferie traditionnelle à s’organiser de sorte qu’il n’y ait pas de primat d’un chef sur un autre à moins que le Burkina ne soit sous obédience du seul Ouagadougou-Moose-Naaba dit Moogo-Naaba.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 10:31, par yacoul
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    J’ai mon chef pardon mon Empereur,on ne l’a jamais consulter pour quoi que soit. Je souhaiterais que le Mogho Naba se désolidarise de tout ces sollicitations tout a azimut. Ça finira par l’éroder. Laissez la politique aux politiciens et au Mogho Naba sa chefferie traditionnelle. Il faut éviter de sombrer dans ces dérives . On peut créer un comité de sages qui représenteront les grandes parties ethniques du Burkina et ces questions politiques de ce genre seront soumises a ce comité qui prendra des décisions consensuelles. Le Burkina n’est pas en réalité peuplé de 60 ethnies . Beaucoup d’autres peuvent se regrouper .
    Exemple :
    1 Les Mossi samo, gourmantché et assimilés (13 membres)
    2 les gourounsi et Bissa assimilés(8 membres).
    3 Les senoufous, Lobi, dagara, karaboro, turka, toussians, gouins,Dioula, et assimilé pour l’ouest (12 membres)
    4 les peuls , marka, touaregs,bobo bwaba et assimilés.(7 membres)
    en plus il faut adjoindre 2 membres de chaque religion et coutumiers.
    La direction du collège sera alternée.
    Essayons cà aussi voir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:01, par yacoul
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    J’ai mon chef pardon mon Empereur,on ne l’a jamais consulter pour quoi que soit. Je souhaiterais que le Mogho Naba se désolidarise de tout ces sollicitations tout a azimut. Ça finira par l’éroder. Laissez la politique aux politiciens et au Mogho Naba sa chefferie traditionnelle. Il faut éviter de sombrer dans ces dérives . On peut créer un comité de sages qui représenteront les grandes parties ethniques du Burkina et ces questions politiques de ce genre seront soumises a ce comité qui prendra des décisions consensuelles. Le Burkina n’est pas en réalité peuplé de 60 ethnies . Beaucoup d’autres peuvent se regrouper .
    Exemple :
    1 Les Mossi samo, gourmantché et assimilés (13 membres)
    2 les gourounsi et Bissa assimilés(8 membres).
    3 Les senoufous, Lobi, dagara, karaboro, turka, toussians, gouins,Dioula, et assimilé pour l’ouest (12 membres)
    4 les peuls , marka, touaregs,bobo bwaba et assimilés.(7 membres)
    en plus il faut adjoindre 2 membres de chaque religion et coutumiers.
    La direction du collège sera alternée.
    Essayons cà aussi voir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:03, par ODAM
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    ha ouh ouh le cdp partie bani les égosistes

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:45, par naanga
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Le Mogho Naba n’a jamais appelé qu’elle qu’un chez lui, si vous voulez partez, si vous voulez ne partez pas, et les autres qui se plaignent peuvent construire des palais à Ouaga et installer leurs Chefs s’ils veulent là on pourrais leurs rendre visite aussi par tour de rôle, mais de grace ne commencez pas à diviser nos chefs coutumier.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso,@ Amen

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 12:28, par oudy sandrine
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    le cdp n’a pas honte dèh.voici des gens qui ont pillé le pays pendant 27 ans en commettant des crimes odieux qu’on ne pouvait pas s’imaginer,avec ça ils veulent aujourd’hui se faire pardonner en partant le chef des mossi comme si c’etait lui qui accordait le pardon sur cette terre là.qu’ils viennent demande pardon au peuple burkinabe.d’ailleur pour leur pardon on en veut pas ils ont qu’a quitter la scéne burkinabe pour permettre au peuple d’apaiser les esprit

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 12:28, par Jeunedame seret
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Messieurs des autres ethnies, ne soyez pas complexés ; ils utilisent le Moogho naaba à côté juste pour exalter leur orgueil. C’est leur dernier recours, Cela veut dire qu’en cas de cas, ils viendront chez vos chez pour se confesser. Attendez-les !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 12:34, par EL KABOR
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Je préconise la création du haut conseil des sages qui sera au dessus de toutes les institutions de la République,capable de faire opposition à toutes lois qui puissent porter atteinte à la paix et au bien être des populations.A l’image du conseil des sages composés d’imminentes personnalités dont les délibérations seront exécutoires.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 13:03, par Leforgeron
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Je pense très sincèrement que le Mogho Naaba devrait éviter de recevoir les politiciens, sinon ils vont le rendre peu crédible. Il devrait s’ occuper des problèmes de ses sujets et laisser toute cette racaille politique à leur errements. Il y va de son respect. Tu es sur un territoire sacré, et non sur un site touristique ouvert à tout venant.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 13:41, par EMPEREUR DES SAMOS
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Le Mogho Naaba est apolitique. Il reçoit qui veut le voir à la manière d’un vrai chef à la manière d’un leader. Les internautes aveuglés par des desseins inavoués n’ont qu’à citer en exemple de chefs apolitiques. Et constituer des groupes pour aller recevoir leurs conseils. Ne soyons pas jaloux pour rien. Le Mogho n’appelle personne à son palais. Ce sont ces gens qui viennent à lui. Il n’y est pour rien donc en-prenez vous à vous mêmes et à vos chefs et chefaillons de villages ou d’ethnies qui n’ont pas eu le mérite. Priez, jeunez, invoquez Dieu pour que ces partis politiques, formations sportives et que sais-je encore vous viennent en visite. GRAND ROI DES SAMOS.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 13:54, par Fred
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    La transition a fait la grave eurreur en ouvrant la porte aux partis politiques qui ont de conivance avec le CDP creer l’insurrection populaire de facon volontaire.
    De facon volontaire parceque ces partis savaient la position opposee du peuple quant a la modification de l’article 37. Donc ces partis etaient conscient que de graves troubles allaient naitre voir des violences mortelles. De ce fait, tous ses partis politique sont directement responsables des crimes et des degats causes lors de cette insurrection.
    Je demande donc a la justice Burkinabe de lancer un mandat d’arret contre tous ces responsables politique qui ont contribuer a cette insurrection populaire. Ils sont logiquement commanditaire de cette insurrection et doivent repondre devant la justice.
    Une question a la Justice Burkinabé : Les faiseur de trouble doivent t’ils repondre aux consequences des troubles causés ? Si oui alors Les responsables de ces partis doivent etre au arret ; si non la porte est ouverte pour tous mouvement insurrectionel sans risque de poursuite. La justice ne peut pas fermer les yeux sur les consequences de cette insurrection ; s’il le fait alors............

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 14:00
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Arrêter de confondre le Mogho-Naba avec les roitelets que l’on rencontre dans les cabarets et pour lesquels leurs sujets n’a aucun respect. Le Mogho ne demande à personne de venir le voir. Si je pense qu’il peut contribuer à mon bien j’y vais. Que ceux qui sont issus des sociétés acéphales s’abstiennent.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 16:08, par Ninja choc
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Pffffff
    vous nous saoûlez avec votre histoire de visite au roi des burkinabé oups des mossés ! lui même va devenir kpapato dans cette affaire là ! Dieu seul sait ce qui se dit hors des écrans et loin des micros ! c’est pas à lui que BC a fait donné "en cadeau" une villa AZIMO ? haya quittez dans ça ! et puis vous les gens du CDP là cachez-vous un peu ! pendant que vous y êtes demandez-lui de ressusciter les morts dont vous portez la responsabilité pendant l’insurrection tchruurrr vous ne regrettez rien même ! sans quoi vous alliez disparaître totalement de la scène ! mais c’est Dieu qui va faire notre combat

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 16:59
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Le Mogho naba reside à ouaga qui est la capitale du royaume mossi avant d´etre la capitale administrative.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 17:28, par le moderateur
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    écoutez, moi je ne suis pas mossi, loin s’en faut (suis de l’ouest), mais je dit que ce monsieur mérite ce qui lui est dû : respectable, "impartial", loin de la politique. il n’est pas comme d’autres chef coutumiers politisés, corrompus, impartiaux...qui dorment à l’assemblée nationale et qui ont même cautionné et soutenu la modification de l’article 37. comment un tel peut mériter le respect de tous ? ce sont des chef affamés qui cherchent l’argent.
    rappelez vos chefs à l’ordre et on pourra aller les voir pour des question d’importance majeure

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 17:29, par ADJA la PUISSANTE
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    C’est très simple. On ne veut plus ni entendre ni voir les visages des cdpistes et des militaires dans notre scene politique. On est fatigué d’eux !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 17:42
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Aucun être humain, mortel qu’il soit ne peut contribuer au bien d’un autre être mortel comme lui. Le Mogho Naba ne peut pas le faire sauf Dieu seul. il n’ y a pas de jaloux, il n’y a que des ethnies qui pensent qu’un chef est un dieu. Alors arrêtez de priez Allah akbar ou allelouha pour ne prier que votre chef.puisque sans lui vous ne pourriez pas vivre et avoir tout ce dont vous avez besoin. Avec de telles attitudes, ce sera également la continuité de la monarchisation du pouvoir d’état par l’entremise des chefs traditionnels.
    Chefs traditionnels, désormais restez dans votre coin et gouvernez les sujets que vous avez à gouverner.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 18:08, par Le Vigilent
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Chers internautes, soyons honnetes et reconnaissons que le Mogho Naaba, n’est pas la seule autorite coutumiere qui a recu la visite des partis politiques qu’ils soient de l’ex mojorite presidentielle, du Front republicain ou de l’ex opposition. Presque tous ont commence par le Mogho-Naaba tout simplement parce que tous resident a Ouagadougou. Rappelez-vous le tour des rsponsables coutumiers que Gilbert Noel Ouedraogo de l’ADF-RDA poursuit a travers tout le pays.
    Il faut eviter les commentaires tout a fait inconvenants, et irrespectueux a la limite, sur les responsables coutumiers des differentes regions du pays. Beaucoup d’entre nous se permettent des commentaires sur des sujets qu’ils ignorant completement. Pourquoi voulez-vous comparer des pouvoirs traditionnels qui ont des fondements et des structurations tout a fait differentes ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2015 à 00:22, par Salma
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Vraiment, le burkina-Faso court à sa perte avec cette espèce de défilé pour ne pas dire d’allégeance béate et infantile au mogho naba que je respecte et que je salue en tant que chef coutumier du terroir mossi. Ce grand chef coutumier certes, n’est pas le seul sage au burkina. Qu’on nous dise clairement ce qui se cache sous ces visites serviles chez le mogho. Jamais le pays et ses institutions n’ont été vendus à ce point aux chefs coutumiers, et surtout au mogho naba dans lequel ne se reconnaissent même pas tous les mossis. Depuis quand la chefferie traditionnelle peut-elle à ce point s’insinuer (car je me retiens de dire se substituer) à un Etat de droit et aux institutions d’un pays comme le Burkina, pluriethnique et multiculturel ? Il est écrit où que le mogho est au dessus de tous les autres chefs coutumiers de ce pays ?
    Dans quel infantilisme politique, voulu et entretenu par qui, le peuple burkinabè est-il en train de se laisser enfermer ? Infantilisme politique désormais marqué par le fait suivant : pour se croire politiquement inspiré et politiquement légitime, il faut aller faire des courbettes chez le mogho, assorties de photos dans la presse. La ballade chez les sages, ou plutôt chez le plus sage d’entre tous pour être bien conseillé soit disant. Sans cette courbette chez le ou les sages, les burkinabè ne sont plus capables de travailler pour construire le pays dans l’unité nationale ? Et tout le monde se croit l’obligé de ces courbettes. Le burkina tout entier est-il devenu la propriété du mogho naba qui manipulerait les hommes et les institutions selon son bon vouloir sous le prétexte de conseils de sagesse ? Le mogho est-il la nouvelle constitution de ce pays ? Je n’ose pas croire cela.
    Au fond, c’est très grave qu’on en soit arrivé là au faso. Très grave qu’on en soit arrivé au point où la classe politique du pays a complètement perdu ses repères pour être réduit à se fourvoyer en conjecture chez nos chefs coutumiers en quête soit disant de conseils pour gérer le pays. Il fut un temps dans ce pays où les dignitaires représentants de nos coutumes, restaient à leur place et étaient respectés comme tels. Pour les voir, on allait demander audience.
    Depuis l’époque compaoré, les chefs coutumiers (pas tous heureusement) ont commencé à se mêler ouvertement de politique politicienne, à courir les meetings et autres réunions politiques derrière leurs sujets et autres. On n’avait jamais vu ça avant l’ère compaoré. Forcement leur cote de respectabilité s’est quelque peu effrité dans les ballets façon CDP. Bien entendu, le mogho naba ne saurait se déplacer du fait de son rang dans la chefferie. Cependant, le mogho pourrait nous aider en donnant de bons conseils, je n’en doute pas, à ceux qui défilent au pied de son trône mais et surtout, en leur rappelant qu’il est plus que temps qu’ils grandissent dans leur tête afin de se mettre réellement au service du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2015 à 10:54, par alex
    En réponse à : savoir titer des léçons pour mieux envisager l’avenir

    a mon avis c’est mieux que le CDP tire des léçons de ce qui s’est passé.
    Aussi l’arroganceb doit faire place à l’humilité et la culture d’une éthique politique

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2015 à 09:05
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Personnellement, je voudrais savoir, avec tout le respect que je dois au Mogho-Naaba que je n’ai jamais salué, le montant de l’argent contenu dans les enveloppes lors de ces visites de courtoisie. A mon humble avis, cela pourrait constituer un bon business pour ce chef coutumier.
    Par ailleurs, étant personnellement prince de par ma naissance (dont je n’ai aucun mérite puisque je n’ai pas choisi de naître dans cette famille princière) je dois vous informer que le Chef de Tenkodogo (le Dïma du Zoungran’Tenga) est hiérarchiquement supérieur au Mogho-Naaba. Pourquoi n’est-il pas aussi courtisé par les partis politiques à l’allure du Mogho-Naaba.
    La réponse c’est que le chef de Tenkodogo qui devait incarner cette sagesse est malheureusement en proie à des difficultés de cohabitation dans sa propre contrée.
    Sinon, le Mogho-Naaba qui enlève systématiquement son chapeau devant le Chef de Tenkodogo (Dïma du Zoungran’Tenga), c’est ce dernier qui est le chef suprême des Mossés. Moi je m’en fou de tout ça parce que je suis un républicain. Donc vous pouvez aisément comprendre que je m’en fou de ce balai monarchique. Simplement si cela peut contribuer au retour de la paix, de la concorde dans une réconciliation nationale, pourquoi pas. Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2015 à 23:15, par Le guérrier silencieux
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Encore si ces demandes de pardon sont sincères ! Dans tous les cas, le Chef Suprême des Mosses ne peut absoudre leurs nombreux péchés. Leur arrogance, leur mépris de la vie humaine et surtout leur soif demesurée du pouvoir sont tel que ils n’ont pas encore compris le réveil du peuple et son refus catégorique de l’aliénation. Toutefois, qu’ils poussent le peuple dans ses derniers retranchements avec des propos injurieux. La prochaine réaction du peuple sera sans pitié !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2015 à 23:43, par Figo
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    Il y a de plus en plus des propos à relents ethnicistes chez certains internautes. Il faut que ça s’arrête. Ce n’est pas une question de Rois des Mossis seulement, mais plutôt une question d’autorité morale qui se respecte. N’importe quel chef de n’importe quelle ethnie qui se mettrait dans cette posture sera reconnu et respecté de tous. Mais quand un Chef est blanc ce matin et bleu le soir...

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars 2015 à 17:18, par Dieudonné
    En réponse à : Le CDP chez le Mogho-Naaba : Pour repartir sur de bons pieds ?

    L’unité du Burkina Faso n’est pas unité des ethnies mais des points de vus. vous savez, plus on est attaché a son ethnie plus il est difficile d’aller a l’esprit national. par consequent vous verrez dans tout acte, un privilege accordé a tel ou telle autre ethnie. Non, Avez vous vu deja le Mogho prendre la parole de son propre chef pour appeler au pardon ? avez vous vu deja le Mogho Naaba prendre la parole de son propre initiative pour condamner un fait ? chaque fois ce sont les uns des autress qui vont vers lui. voulez vous qu’il refuse de leur recevoir. je connais les mossis, reconnaissez le leur merite, dans leur hospitalité, en bon dignitaire il acceuille tout le monde. meme moi le grand samo qui est son patron, si j’ai besoi de lui, il va me recevoir(meme s’il est obligé.lol). et puis de tous les chefs traditionnels dont certains evoquent, qui dites moi n’est pas arimé a un parti politique ? Gulmu : Adf/rda ; ouahigouha : adf/rda ; tenkodogo : cdp ; Bobo : cdp... koudougou(avant sa derniere declaration : les chefs coutmiers ne doivent plus se meler de la politique) : cdp. chez moi, pas besoin de chef, tout le monde est chef. hahahahahahaa.. c’est la vrai democratie a Tougan...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés