Présidentielle de 2015 : Saran Sérémé mobilise à Bobo-Dioulasso

lundi 16 mars 2015 à 00h42min

En meeting à Bobo-Dioulasso, Saran Sérémé, la présidente du Parti pour le développement et le changement (PDC) a réussi le pari de la mobilisation ce samedi 14 mars 2015. C’est donc sur un boulevard de l’Indépendance acquis à sa cause que « l’amazone de Tougan » s’est adressée à ses militants, pour qui le Burkina aura sa première femme présidente au soir de l’élection présidentielle d’octobre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidentielle de 2015 : Saran Sérémé mobilise à Bobo-Dioulasso

Sans être altérés par la longue attente, les militants et sympathisants du Parti pour le développement et le changement (PDC) ont réservé un accueil pour le moins chaleureux à leur présidente. Accueillie en « Reine » de la scène politique burkinabè, Saran Sérémé, « femme de fer », véritable fer de lance des « combattants » qui ont fait partir Blaise Compaoré peut désormais se targuer d’une assise populaire à Bobo-Dioulasso. En tout cas, c’est un boulevard de l’Indépendance aux « tentes insuffisantes » qui l’a accueillie. Présidentiable au même titre que les autres ténors de la politique burkinabè, l’ex député entend perforer les mentalités et s’installer parmi les prétendants sérieux à Kossyam (Palais présidentiel du Burkina). A ses militants, elle a laissé entendre que ses tournées dans les différentes régions du pays entrent dans le cadre des préparatifs des élections à venir et qu’en tant que femme, elle se doit de croire d’avantage à son succès « N’oubliez pas que tout ce que la femme entreprend est toujours couronné de succès. Quand nous sommes sorties avec nos spatules, quelques heures après, certains se sont retrouvés de l’autre côté de la frontière. Femme, levons-nous pour notre épanouissement ». Tout en exhortant ses militants à s’inscrire massivement sur les listes électorales, Saran Sérémé a profité de son meeting pour lever le voile sur son programme politique. A l’en croire, le PDC s’arc-boutera sur les potentialités de chaque ville, de chaque région pour booster le développement du Burkina Faso : « Nous avons un plan de développement pour le Burkina Faso. Mais, nous allons y parvenir à partir des villes, en fonctions de leurs réalités et de leurs besoins. Et c’est la somme des développements de chaque localité pris individuellement qui sera celui du Burkina ». Parti dirigé par une femme et non « parti des femmes », Saran et le PDC escomptent s’imposer sur l’échiquier politique du Burkina avec l’ensemble des fils et filles du pays. Déjà, Souleymane Zongo, Philomène Coulibaly et Sidiki Coulibaly, respectivement représentant des jeunes, des femmes et des anciens du PDC ont promis à Saran Sérémé le titre de « première femme Présidente du Faso » au soir du 11 octobre 2015.

Ousséni Bancé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés