Lutte contre la malnutrition : le projet iLiNS présente ses résultats

jeudi 22 janvier 2015 à 23h28min

Réunis à Ouagadougou jeudi 22 janvier 2015, des acteurs de la recherche dans le domaine nutritionnel prennent part à un atelier de restitution des résultats du projet iLiNS, un projet international de suppléments de nutriments à base de lipides conduit par la direction régionale de l’Ouest de l’Institut de recherche en sciences de la santé. Cette session a connu la présence du Ministre de la santé et du représentant du Ministère de la recherche scientifique et de l’innovation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre la malnutrition : le projet iLiNS présente ses résultats

La malnutrition est un fléau notoire qui n’épargne pas les pays pauvres, en particulier ceux du sahel tels que le Burkina Faso. Les femmes enceintes, les enfants de moins de deux ans sont les plus touchés. C’est face à ce problème de santé publique que la direction régionale de l’ouest de l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS-DRO) dirigée par Jean Bosco Ouédraogo, de concert avec des chercheurs de l’Université de Californie, Davis des Etats-Unis, de Helen Keller international et de l’ONG Nutriset a conduit, depuis 2009, le projet iLiNS dans le district sanitaire de Dandé. Ce projet a pour but de développer et d’expérimenter de nouvelles solutions pour aider à pallier les carences nutritionnelles et prévenir la malnutrition chez les populations vulnérables. Et après 5 ans d’existence dans notre pays, l’heure est à la restitution des résultats.

Des résultats probants

Deux groupes de villages ont été concernés par le projet iLiNS au Burkina. Il s’agit d’abord du groupe d’intervention immédiate qui a concerné 2 435 enfants issus de 25 villages, ensuite le groupe d’intervention retardée pour les 785 enfants des 9 villages. Les suppléments nutritionnels à base de lipides (LNS) contenant du zinc ou non, reçus par les enfants, a permis de stimuler leur croissance, de doubler le nombre de ceux qui sont capables de marcher à l’âge d’un an, de réduire les cas d’anémie et surtout de réduire la malnutrition aiguë. Ainsi, aux résultats du projet, les enfants ont un mois d’avance en développement de la motricité, du langage et en développement psycho-social. Certes le LNS est un alicament, c’est-à-dire un produit à la fois aliment et médicament, mais, il ne remplace pas l’alimentation habituelle ou encore l’allaitement maternel. Il vient juste fortifier la nourriture des enfants.

Vers des stratégies plus fortes

Quoique le projet ait connu de bons résultats, il n’en demeure pas moins que des difficultés liées au suivi des enfants aient été notées par M. Jean Bosco Ouédraogo. Et au sortir du présent atelier, des recommandations sont attendues. Celles-ci permettront selon le ministre de la santé, Prosper Guiguemdé, « d’améliorer les stratégies actuelles de lutte contre la malnutrition et les carences nutritionnelles aussi bien de l’enfant que de la mère ». Pour ce faire, des présentations suivies de discussions seront faites entre autres sur l’impact du projet sur le statut nutritionnel et le développement psychomoteur des enfants et la demande, l’approvisionnement et la vente du LNS à Dandé.

Il est important de rappeller que le projet iLiNS s’inscrit en droite ligne du plan national de développement sanitaire 2011-2020 dont le but est de réduire la malnutrition et la mortalité maternelle et infantile.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 janvier 2015 à 05:34, par Tafala
    En réponse à : Lutte contre la malnutrition : le projet iLiNS présente ses résultats

    Merci pour cet article mais j’aurai aimé que les résultats de ce projet nous donnent la prévalence de la malnutrition ( Poids pour Taille ; Taille pour Âge , Poids pour Âge ) des enfants de moins de cinq ans de ce district avant et après leur étude . Ensuite cette supplémentation en LNS a été observée pendant combien chez les enfants ? Bref si leur étude est publiée , qu’ils nous donnent des références car les conclusions pourraient intéresser plus d’un chercheur dans le monde . Merci et félicitation pour le projet .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés