Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

jeudi 25 décembre 2014 à 01h50min

Réunis en sit-in le 22 décembre dernier, les agents du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports exigent le départ de leur ministre, Moumouni Guiguemdé. Un sit-in reconduit le 23 décembre 2014 devant ledit ministère où le technicien supérieur Albert Zongo, rencontré sur les lieux, fait état des raisons qui sous-tendent cette exigence.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

Deux heures, c’est la durée qu’a pris le sit-in le 22 décembre 2014. Il en a été de même le lendemain 23 décembre 2014. Et lorsque nous arrivions sur les lieux ce deuxième jour où le sit-in a commencé à sept heures, les manifestants avaient déjà levé le piquet. Il était peu avant onze heures. Mais quelques-uns d’eux jouaient encore les prolongations. De ceux-ci, Albert Zongo, technicien supérieur, a tenu à préciser les faits reprochés au ministre Moumouni Guiguemdé.

Pour M. Zongo et ses collègues, le ministre en charge des transports est de « moralité douteuse ». Et l’explication en est, selon eux, que Moumouni Guiguemdé est « un ex-prisonnier ; il a été condamné aux Etats-Unis où il a fait quatre mois et demi de prison ». Or, précise M. Zongo, l’article 15 de la charte de la transition proscrit une telle qualité aux membres du gouvernement de la transition. Aux termes de cette disposition en effet, « Les membres du gouvernement doivent remplir les conditions suivantes : avoir la majorité civile ; être de nationalité burkinabè ; avoir les compétences requises ; être de bonne moralité. »
A en croire Albert Zongo, lorsque les agents ont eu, par voie de presse, ces informations concernant le ministre Guiguemdé, ils l’ont rencontré pour en savoir davantage. Celui-ci aurait promis de faire un démenti par voie de presse également. Promesse restée sans suite. En sus, les agents reprochent au ministre d’avoir déjà, en quelques semaines de service, attribué des contrats gré-à-gré, dont celui relatif à la transformation du camp fonctionnaire en parking municipal. D’où le mouvement d’humeur pour exiger son départ.

A ce deuxième jour du mouvement, la CRS (Compagnie républicaine de sécurité) a été dépêchée sur les lieux. Mais il n’y a pas eu de heurts. Et au moment où nous quittions les lieux, vers onze heures trente, l’équipe de la police se retirait aussi.
Quant aux manifestants, ils ont décidé de suspendre leur mouvement pour le reprendre le 26 décembre prochain, si d’ici à là, le ministre en cause n’est pas éjecté du gouvernement. Aux dires du technicien Albert Zongo, une demande d’audience serait sur la table du Premier ministre, et le syndicat des agents dudit ministère, serait aussi en train de travailler à s’approprier « la lutte ». Affaire à suivre…

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 décembre 2014 à 11:44, par Ouédraogo Wendimi
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    S’il est vrai que vous dites vrai, il n’y a pas de quoi reculer. Il doit partir car les martyrs ne sont pas morts que des gens peu recommandables se sucrent ou qu’ils continuent de se sucrer. Honneur aux martyrs !

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 11:45, par LE FERVENT MILITANT DU MPP, LE GRAND ZAPATA !!!!
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    LAISSEZ LE MINISTRE DES INFRASTRUCTURES, DU DÉSENCLAVEMENT ET DES TRANSPORTS SE METTRE TRÈS SÉRIEUSEMENT AU TRAVAIL POUR LE BONHEUR DU PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ, SA VÉRITABLE PRÉOCCUPATION !!!!

    DANS LA PSEUDO-AFFAIRE MOUMOUNI GUIGUEMDÉ, ALLONS SEULEMENT À L’ESSENTIEL POUR UN BURKINA FASO RÉELLEMENT NOUVEAU : LA PERFECTION N’ÉTANT PAS DE CE MONDE, nous devons savoir raison gardée et fait preuve de pardon, tolérance et de dépassement de soi devant certaines situations données qui vont au delà de notre propre entendement. Les tirs groupés contre LE RÉGIME KAFANDO et aussi LE MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRÈS = LE MPP, LE PARTI DU SOLEIL LEVANT sont de plus en plus fréquentes dans tout le pays et par presse interposée et réseaux sociaux = LA DÉMOCRATIE 2.0 notamment. Et nous savons avec PREUVES à l’appui qui sont ces individus mal intentionnés et pyromanes qui s’adonnent avec cynisme et délectation à ce malin plaisir de DÉNIGREMENT TOUT AZIMUT en vue de surtout saboter LA TRANSITION CIVILE APAISÉE consécutive à L’INSURRECTION POPULAIRE = LA RÉVOLUTION BURKINABÈ des 30-31 OCTOBRE 2014 qui a littéralement balayé tel un bourrasque LE RÉGIME DICTATORIAL ET TYRANNIQUE COMPAORÉ. Tout s’est passé tellement si vite dans une mobilisation monstre historique et la sérénité sans chasse aux sorcières malgré les nombreuses raisons plus qu’évidentes qui laissaient présager LE PIRE. Et c’est pourquoi d’ailleurs, LES RESCAPÉS DU RÉGIME COMPAORÉ, abrutis et écervelés, se croient toujours tout permis, et continuent de gueuler et de narguer LE PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ comme à leurs sales habitudes se croyant même INTOUCHABLES.C’est LA MATURITÉ DES 17 MILLIONS DE BURKINABÈ qui a fait que le monde entier a été agréablement surpris d’être étonné et a applaudi avec stupéfaction et respect parce que nulle part au monde UNE TELLE RÉVOLUTION ne s’est produite et dès le lendemain les gens sont massivement sortis de toute part pour nettoyer et balayer proprement les rues afin d’effacer les stigmates des douloureux évènements qui se sont déroulés en seulement 48 HEURES CHRONOS ! LE BURKINA FASO NOUVEAU dont rêve énormément chaque burkinabè ne saurait se construire par un coup de baguette magique car 28 ANS DE POUVOIR ABSOLU ET SANS PARTAGE sont passés par là et la responsabilité individuelle est ainsi partagée. À ma connaissance, LE MINISTRE MOUMOUNI GUIGUEMDÉ ne sait pas encore illustrer très négativement aux yeux DU PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ pendant le règne barbare et sauvage DES FRÈRES COMPAORÉ et mieux aucun burkinabè n’a souvenance de lui dans LA MAL-GOUVERNANCE ET LA DÉFIANCE comparativement à ADAMA SAGNON, que tout le monde connait très bien au pays, lui qui a osé sans honte tripatouiller en direct LE DOSSIER NORBERT ZONGO en tant que PROCUREUR pour aboutir lamentablement à UN NON-LIEU malgré les évidences criardes conduisant incontestablement à FRANÇOIS COMPAORÉ L’ASSOCIÉ DU DIABLE, LE COMMANDITAIRE DE L’EFFROYABLE EXÉCUTION. Le cas SAGNON est très différent de celui de GUIGUEMDÉ qui dans son aventure américaine a pu certes avoir des démêlés avec LA JUSTICE AMÉRICAINE, ce que nous ne contestons pas d’ailleurs mais seulement nous ne l’interprétons pas de la même manière dans le contexte burkinabè actuel. L’important pour nous autres en ce moment, c’est que GUIGUEMDÉ EST UN HAUT CADRE DIPLÔMÉ de l’administration burkinabè qui a une très grande expérience dans la gestion des hommes et la maitrise des dossiers, et qui veut se mettre dignement au service de son pays. Et déjà en seulement 3 semaines de présence, on sent les choses bougées du côté du MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES, DU DÉSENCLAVEMENT ET DES TRANSPORTS et nous lui faisons entièrement confiance pour insuffler UN DYNAMISME NOUVEAU = LE CHANGEMENT, lui qui connait un peu la maison pour avoir été brillamment de 2008 à 2011, LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’AVIATION CIVILE ET DE LA MÉTÉOROLOGIE. Évitons les polémiques inutiles, destructrices et avilissantes, et donnons UNE CHANCE À GUIGUEMDÉ de SE RACHETER si tant est qu’il a vraiment des choses à se reprocher de nous montrer réellement de quoi il est capable et nous aviserons en temps opportun.BON VENT AU MINISTRE GUIGUEMDÉ ET AU GOUVERNEMENT ZIDA.QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE ABONDAMMENT LE BURKINA FASO ET ADOUCISSE NOS CŒURS.…………LE FERVENT MILITANT DU MPP, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 11:45, par Mawuéna
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Faire de la prison n’implique pas ipso facto que la personne soit de moralité douteuse. Les raisons de la peine privative de liberté méritent d’être analysées. Autrement Mandela a été en prison pendant euh....27 ans, mais personne n’ose douter de sa moralité. S’il se trouve que la raison était répréhensive ok. Veuillons également à ne pas inverser la charge de la preuve !

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 11:47
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    hihihihihihi tchiééééééé vraiment la roue tourne donc toi tu pensais que prier dans même église ou avoir comme parrain le même pasteur ça constituait un bouclier pour toi quoi ??en tout cas zida n’a qua faire la part des choses parce que certains par opportunisme vont vite devenir merka !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 11:53, par sidnoma
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    De grace arreté ces mouvements d’ humeurs ; Le Blaiso doit être entrain de rire ! évaluer les gens à partir de maintenant ! nul n’ est parfait ! sinon Mandela ne sera pas un héros mondial !

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 11:56, par rayim
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    ha , meme les médiocres rentre dans la dance .
    au tranqport , du ministere jusqu’à la direction general en passant par les directions régionaux , sortez tous vos CV. vous trouverai des responsable de service qui n’ont que le CEP.
    Je n’ai aucun partie prie, et je vous conseil de trouver un autre motif pour renier votre ministre.
    en rappel sachez que ,c’est le ministere de la culture qui a eu raison de adama sagnon , mais c’est les acteur du ministere.
    Au transport , vous venez a la premiere loge de la corruption , du faux .
    qui se fait a ciel ouvert,
    Que le DRH de ce pourri ministere , nous dise combien de ses agents son en prison, combien son en liberté provisoir, combien ont eté integré par JULBERT de l’adf/rda , le SG , et le DG des transport .
    Toi mbii , si c’est la mission que les TERRORISTES du cdp t’on donner , tu as bien echouer, ceux ci est valable pour les gas de notre CAMEG
    WEB MASTER , EN TOUT CAS TU AURAS LU

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 12:15, par RAWA
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    IL EST GRAND TEMPS QUE LES GENS SE METTENT AU TRAVAIL AU LIEU DE JOUER AUX JUSTICIERS. IL EST GRAND TEMPS QUE LES POUVOIRS PUBLIQUES COMMENCENT A SEVIR POUR QUE LES GENS SE CALMENT. IL FAUT PASSER AU TRAVAIL MAINTENANT APRES LA PERIODE D’EPHORIE. CHACUN DOIT SE BATTRE DOUBLEMENT POUR SA PROPRE REUSSITE. J’AI L’IMPRESSION QUE LES DEMONS DU CDP TENTENT ENCORE DE SEMER DES TROUBLES. NE SOYEZ PAS LEURS COMPLICES. ILS VEULENT MONTRER QU’APRES EUX, C’EST LA PAGAILLE. OUVREZ L’OEIL.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 12:18
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Il n’y a pas que cette peine de prison ! Il y a également celle à laquelle il a réussi à échapper en s’enfuyant vers les Etats-Unis ! Qu’il explique ce qui s’est réellement passé lorsqu’il était agent de comptoir. Il a volé dans la caisse et il a du fuir vers les Etats-Unis car la prison lui pendait au nez. Fouillez mieux, c’est un bandit des grands chemins. Comment peut-il diriger un ministère ?????

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 12:20, par Sage
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Je pense qu’il a appartient au Ministre Guiguemdé de clarifier la situation. S’il ne dit rien, qu’il souffre que les gens pensent que la raison pour laquelle il est serait allé en prison est sérieuse ; en se taisant, on ne peut pas comparer sa situation à la prison faite par Mandela ou d’autres prisonniers politiques. Si M. Guiguemedé a effectivement fait de la prison et que la raison est sérieuse (ex. vol, escroquerie, etc...), il n’a pas sa place au sein du Gouvernement de transition par ce que ça ne ferait pas sérieux. Si par exemple il doit se rendre aux USA dans le cadre de son travail et qu’il a été condamné là-bas pour vol, vous pensez que le BF sera pris au sérieux ? M. GUIGUEMDE, clarifiez la situation ; si c’est trop lourd pour vous, remettez tranquillement votre démission, même si vous aurez fait perdre inutilement du temps au pays par ce que vous n’auriez pas dû vous laisser nommer Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 12:25, par lino
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Écoutez, foutez nous la paix maintenant !! arrêtez ces sauts d’humeurs !!! il n’a pas fait la prison ici mais au États-Unis, nous voulons des gens qui travaillent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 12:35, par cvriho
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    ceux qui pensent que les agents sont manipulés se trompent largement.les gens ont les yeux ouverts et sont conscients et n’accepteront pas d’être dirigés par un bandit de grand chemin.Il faut que le PM ZIDA prenne ses responsabilités au risque de se rendre coupable de cette imposture.
    .

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 13:04, par moi même
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Qu’est ce qu’on fait ? On travaille ou on s’amuse ? Remarquez qu’il reste à peine 10 mois pour la fin de la transition. Continuez comme cela et on sera entrain de recommencer la transition à la veille des élections.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 13:30, par lesage
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Pourquoi un mouvement d’humeur ? Est ce que les faits reprochés au sieur Dieguimdé alias Guiguemdé ne sont pas vérifiés ? Ceux prétendent défendre Moumouni ne sont pas différents de lui ; ce sont des larbins de celui ci.Avez vous lui l’article sur lui publié par le reporter ? Si oui allez vous faire foutre ces minables qui refusent toujours de grandir.Comment voulez vous qu’un tel voyou dirige un ministère dans un pays dit intègre ? Soyons sérieux quand on veut intervenir un tribune sérieux tel que celui ci. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 13:49
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    pour se rendre aux usa,c’est pas un problème pour ce filou puisqu’il a changé son nom de condamnation en jouant avec des djiguimbé,diéguimbé etc... il sait très bien qu’avec l’ordinateur,"maçon" est différent de "masson"

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 14:06
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Par voie de presse vous dites avoir eu les informations sur le ministre .donnez nous les preuves .

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 14:37, par Freeman
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Chers amis, disons-nous la vérité. Chacun est libre de soutenir qui il veut, mais évitons de tomber dans le piège auquel nous venons à peine d’échapper. Et c’est comme cela que ça commence : en occultant la vérité.
    1) Un internaute a dit que faire de la prison ne voulait pas dire qu’on était de moralité douteuse ; soit, mais il faut se demander qu’est-ce qui a conduit ce monsieur en prison ? Et c’est dans ces raisons que l’on peut savoir s’il est de moralité douteuse ou pas.
    2) Il faut éviter de comparer un délinquant, un grand bandit qui se retrouve en prison avec des gens qui ont fait la prison pour leurs opinions comme Mandela ; c’est franchement insultant pour les derniers.
    3) Il faut reconnaître qu’il y a eu une grave erreur de "casting", et là le Premier Ministre et son patron nous doivent des explications. En effet comment comprendre qu’avec tout ce dont disposent ces autorités comme services de renseignements, l’on en arrive à nommer des gens tels Adama Sagnon et maintenant Moumouni Guiguemdé comme Ministres ! A ce que je sache on procède d’abord à une enquête de moralité avant les nominations ; ou bien.
    4) Ceux qui pensent qu’il faut "laisser le gouvernement travailler", je dis ceci : le problème n’est pas de travailler, mais de bien travailler pour le peuple ; et vous croyez qu’avec des Ministres à la moralité douteuse c’est possible ? La preuve après seulement 2 semaines de ministère, ne voilà-il pas qu’on parle déjà de marché de gré-à-gré ?
    5) Sur 25 ou 26 Ministres nommés c’est quand même 2 ou 3 qui posent problème. On les "dégage" (comme on disait du temps du CNR), on les remplace et on continue.
    6) A ceux qui disent que ce ministère est rempli de "pourris" pour justifier qu’il faille laisser M. Guiguemdé en place ou que les agents sont disqualifiés pour crier "haros" sur lui moi je dirais que c’est justement une raison supplémentaire pour y mettre un Ministre aux mains propres.

    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 14:47
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Très sincèrement les gars changeons de cap et pensons plutôt au devenir du pays. ne donnons pas l’occasion à ceux qui veulent voir le Burkina à genou rirent. Jugez le ministre à la fin de sa mission.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 15:06, par NZ
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Ecoutez, il ne sert à rien de polémiquer sur ce sujet. Le ministre est là et bien vivant, qu’il s’explique ouvertement et les conclusions seront tirées par qui de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 15:56, par Dieudo
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Dans la fonction publique burkinabè, si on fait 2 mois de prison ferme, on est rayé des effectifs. Pourquoi un bagagiste (avec tout le respect que j’ai pour la profession), membre de l’exécutif de l’ADF RDA, qui a fait 4 mois de prison ferme pour trafic, corruption de fonctionnaire, qui a un nom à deux orthographes, qui fait du faux et use de faux, qui n’est pas capable de montrer ses diplomes, qui se mure dans un silence génant, peut-il diriger les infrastructures, étant entendu que c’est là qu’il y a les plus gros mangers au burkina.
    Est ce que le BF manque de fils capables pour que l’on se contente des bagagistes que l’on trouve au coin de la rue ?
    Ce qui est le plus grave, c’est que ce monsieur paye des gens pour polluer les forums en ligne et les journaux, des gens qui, comme à l’époque de Blaise, nous expliquent que s’il a fait de la prison, c’est parce qu’il est très gentil, honnête et intègre. Et ces gens ne comprennent pas pourquoi les burkinabè ne peuvent pas comprendre cela.
    Moi ce que je dis, c’est que ce n’est même pas ce monsieur qui est coupable de cette situation. C’est celui qui l’a proposé à la nomination que moi je vois.
    Il serait bien que la transition limite les couacs. Ca commence vraiment à faire beaucoup.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 17:01, par Wuro-yiré
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Mr le ministre nous attendons ta version des faits.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 17:33
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Vous nous pompez l’air avec ces idioties, si les syndicats n’ont rien à faire que de s’occuper de conneries pareilles qu’il s’en occupent c’est ainsi qu’ils seront considérés. Même s’il avait fait la prison que faite vous de l’insertion ? sachez que beaucoup de ceux qui sont à la MACO, sont de meilleure moralité que les clowns qui vous encouragent ; allez donc leur dire qu’à leur sortie qu’ils sont parias.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 17:38, par sam congo
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Si le ministre est ejecte du gouvernement pour cause d’humeur de qlq individus,que Zida s’aille parce qu’il n’ aura plus la credibilite pour gouverner ce pays. Zida est sur le point d’echouer parce qu’il n’a pas les qualites de leader . A ces individus,qu’est ce que vous connaisser du systeme judiciaire des USA ? Il ya des enfants burkinabe qui ont envoyer leur parents en prison pour n’avoir pas obtenu le dernier Iphone.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 17:44, par Paisible
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    DG CAMEG, DG abattoir de Bobo, Moumouni Guiguemdé, président des cotonculteurs, la liste des revendications de démission des premiers responsables s’allonge et notre raison de lutte sombre à de l’anarchie. Le gouvernement de transition n’est pas élu au suffrage universel et a moins de douze (12) mois pour nous nous panser 27 ans de coeurs meurtris. Peut-il tout blanchir un boubou sale de 27 ans en douze mois comme nous le souhaitons ?
    Sauvons ce qui reste du présent et pensons au futur car ce futur s’il nous tient réellement à cœur se construit maintenant et ne saura se coupler avec des humeurs individuelles contre X ou Y.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 18:39, par Ouédraogo Basséneré
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Dans quel BURKINA sommes-nous ? Comment chasser Blaise Compaoré et ses ministres corrompus et les laisser remplacer par des plus pourris. Pour me convaincre communiquer moi le nom de ministres sous le règne de Blaise qui étaient malhonnêtes, corrompus avant leur nomination. de grâce ne défendez pas l’indéfendable. les différents noms ( Guigemdé et Digemdé) pausent déjà problème. Par ailleurs s’il est vrai qu’il a passé un marché de gré à gré, cela constitue aussi problème. Qu’en est-il de la fausse immatriculation d’aéronef lors du hadj 2011 ? A mon avis il faudrait faire mener des enquêtes pour se situer sur ce qui lui est reproché. Soyons sérieux, si ce ministre n’est pas propre, pourquoi insister comme s’il est irremplaçable ? Nous n’avons pas encore la culture de la démission mais ne faut-il pas que nous l’ayons par amour propre ? Si monsieur est propre, qu’il intente un procès en diffamation contre le journal.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2014 à 18:46, par sage
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Je ne sais sur quel planète M. Lino est. Les gens ont le droit de savoir si le monsieur a fait la prison ou pas quel que soit le lieu, même si c’est sur la lune mais surtout pourquoi si tant est qu’il a effectivement fait la prison. Vous vous contredisez d’ailleurs en ; en effet si vous êtes reconnu voleur, il n’est pas certain que vous pourrez voyager librement dans le monde si votre travail l’exige, en outre, si personne ne vous fait confiance reconnaissez que vous ne pourrez pas travaillez efficacement. M. Lino, vous qui dites que M. Guiguemde a fait la prison aux usa, pouvez vous pourquoi ? Puisque apparemment lui même ne dit rien. A moins que vous ’même étiez avec lui aux usa dans la même geôle .

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 04:14, par transporteur3
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    De grâce que les gens arrêtent de penser que ceux qui contestent sont manipulés,c’est ridicule.J’ai l’impression qu’il y’a des gens qui ont peur de la démocratie. La démocratie c’est aussi de pouvoir contesté une décision du gouvernement.Le peuple doivent avoir son mot a dire sur ceux qui le dirige.Ceux qui ne l’on pas compris n’ont encore rien saisis des motifs de l’insurrection dernière.Combien de gens ont été nommé sans pour autant être contesté ?pourquoi c’est ce seul ministre et le seul DG de la CAMEG qui sont contestés ?chers compatriotes soyons du bon côté de l’histoire et aidons cette transition a réussir en les amenant à prendre les bonnes décisions.On a tous pas intérêt à ce que cette transition échoue.Habituons nous juste au jeu démocratique.La contestation aide à l’instauration d’une véritable démocratie pour peu que le gouvernement soit à l’écoute.rappelons nous que c’est la sourde oreille qui a emporté Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 07:10, par Golden
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Vraiment un peu d’eau dans vos verres. Ne vilipendons pas la révolution par des luttes impertinentes de ce genre. Pendant cette transition, il faudra qu’on soit un peu tolérant pour deux raisons :
    - nul n’est parfait
    - Les membres du gouvernement de la transition savent qu’il n’ont pas droit à l’erreur même n’étant pas totalement parfaits.
    Pour ces deux raisons ci-citées, nous devons faire preuve de tolérance et accompagner ce gouvernement qui a la volonté de bien travailler. Donc si par moment il titube, nous devons le comprendre et l’encourager. C’est comme ça qu’on doit traiter un enfant qui apprend à marcher. La transition, c’est pour quelques mois, alors notre seul ennemi doit être le temps qui passe. Si nous sabotons l’insurrection par des luttes isolés et non pertinentes, nous allons nous faire ridiculiser de un, le calendrier des elections de 2015 risque de prendre un coup de deux, le risque de creer la division entre les populations profile à l’horizon de trois. Alors, à bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 07:15, par YIRMOAGA
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Il serait pas possible au Ministre mis en cause de faire son méaculpa , une conférence de presse ou il dira brièvement ce qui l’oppose aux travailleurs qui seront ses collaborateurs ? Ou de rendre le tablier pour crédibiliser les acteurs de la transition ? Garder le silence et ne pas pouvoir faire tourner son ministère est une incapacité de la transition ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 07:38, par zongo elie
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Mr Zida, sachez que c est bientôt de votre moralité qu on va douter. Car a voir la liste de vos tristes amis qui sont tantôt vomis.

    des gens ont été nommés sans soucis, curieusement pour certains ca ne passe pas. Pourquoi donc ? Je pense que c est jamais un simple fait du hasard.

    apres l insurection, nous avons tous convenus que plus rien ne sera plus comme avant. Alors c est donc par ces différents actes que nous que nous ferons entendre et seront en veille pour éviter une certaine derive.
    me sida jusqu a présent n a pas fait preuve de maturité dans ses nominations tout azimut.

    restons vigilents et mobilité pour éviter la derive vers laquelle veut nous mener sida et sa bande.

    comme je le dit toujours, faisons en sorte a ne pas regrette le régime Blaise compaore.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 08:25
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Mes chers forumistes. Ne tombons pas ds les memes erreurs que le CDP. Rappellez vous que en son temps chaque fois qu’il y’avait greve le CDP disait que ce sont des gens manupilés par l’opposition. Et si maintenant si les gens ne sont d’accord avec une decision automatiquement on veut accuser les gens du CDP qui tirent les ficelles. Une chose , c’est parce que les burkinabès st matures et non manipulables que Blaise est parti. Le peuple n’a jamais remis un chèque en blanc à qui que ce soit. Autant on a ouvert les yeux avec Blaise , nos yeux sont tjr ouverts. Plus rien ne sera comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 08:44, par tankian
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Ceux qui soutiennent que M. Guiguemde est bardé de diplomes, qu’ils nous donnent les noms de ces diplomes, des ecoles/universites, de leurs annees d’obtention....

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 10:57, par Ouédraogo Basséneré
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Ah les défenseurs intéressés. Pourquoi défendez vous Monsieur le Ministre qui est l’une des rares personnes à porter 2 noms de famille, qui a immatriculé un aéronef pour arranger un postulant au marché de voyage du hadj 2011, et qu’en est-il du marché de reconstruction de l’aéroport de Ouaga. Pour ce qui est des diplômes, combien de cadres sont parvenus au haut de notre administration , pas par leur diplômes ou mérite mais par piston ? Je défis quiquonque de me prouver que des vérifications de diplômes ont été faites avant la nomination des membres du gouvernement en place. Nous pensons qu’il est suffisamment grand pour porter plainte pour diffamation contre le journal qui a publié ses manquements. Le Burkina regorge de cadres valables pour qu’on s’éternise sur le cas de quelqu’un qui a sûrement beaucoup à se reprocher. Messieurs, au lieu de le défendre, conseillez monsieur le ministre de démissionner ou se plaindre pour diffamation calomnieuse. Evitons de cautionner ce qui est incorrect car nous sommes des éducateurs et nous devrons mériter le nom "Burkinabè".

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 12:23, par transporteur3
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    De grâce que les gens arrêtent de penser que ceux qui contestent sont manipulés,c’est ridicule.J’ai l’impression qu’il y’a des gens qui ont peur de la démocratie. La démocratie c’est aussi de pouvoir contesté une décision du gouvernement.Le peuple doivent avoir son mot a dire sur ceux qui le dirige.Ceux qui ne l’on pas compris n’ont encore rien saisis des motifs de l’insurrection dernière.Combien de gens ont été nommé sans pour autant être contesté ?pourquoi c’est ce seul ministre et le seul DG de la CAMEG qui sont contestés ?chers compatriotes soyons du bon côté de l’histoire et aidons cette transition a réussir en les amenant à prendre les bonnes décisions.On a tous pas intérêt à ce que cette transition échoue.Habituons nous juste au jeu démocratique.La contestation aide à l’instauration d’une véritable démocratie pour peu que le gouvernement soit à l’écoute.rappelons nous que c’est la sourde oreille qui a emporté Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 12:25, par albert zongo
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Laisser le gouvernement travailler....... Mandela a fait la prison.....vous nous prenez pour des ignorants ou quoi ? Nous sommes des responsables nous avons des enfants nous étions dans la rue depuis deux ans ; ils y a eu des morts et des blaissés de Ouaga a bobo en passant par Ouahigouya Le gouvernement c’est nous le ministre ne peut pas travailler seul. DONC GOUVERNEMENT DE TRANSITION OU N’IMPORTE QUEL GOUVERNEMENT LES ANCIENNES PRATIQUES NE DOIVENT PLUS EXISTER

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 12:27, par hema
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Même s’il a été condamné par le passé, il a payé pour cela. Il ne doit plus être condamné pour ce passé auquel il a renoncé. Vraiment, c’est devenu méchanceté. Quittons dans cela.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 13:39, par BARRO Ibrahima
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    "Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu".

    Bonjour a tous, surtout à toi mon frere Mawuéna. Tu as tout dit dans ton mot si court, si clair et si intelligent. Je m’aligne derriere ton raisonnement qui est si pur.
    Ce ne sont pas les agents de ce ministere qui peuvent faire la morale à autrui dans ce pays. La pourriture de vos actes degage une odeur si fetide qu’elle est materiel solide. Ravisez vous, surtout apportez la preuve de vos elucubrations.

    Pensons à MANDELA et cherchons à connaitre combien de burkinabé ont connu la misere de la prison parce qu’ils ont eu affaire à des bonzes du CDP et/ou tout autre mogo puissant de son temps.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 14:23
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Zapata, meme si la perfection n’est pas de ce monde, il est inacceptable que des repris de justice soient ministres. En plus, cet individu ondoyant a deja fait ses preuves dans le gouvernement pourri de blaise Compaore. Mais comment cela ma- t- il meme echappe au PM Zida, son correligionnaire ? Ca ne sent pas propre, tout ca. Un ex- con comme ils le disent aux States, qui devient Ministre ! Quatre mois et demi de prison, ca veut dire qu’ il a ete condamne pour felony, un crime federal.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 15:09, par Abibata
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    N importe quoi ,des agents demandent la tete du ministre du Faso se basant sur une condamnation prononcee Par une autorite etrangere.2questions soit l,etat est defaillant parce que incapable de verifier le ou les cassiers judiciaires de ses ministres soit c,est de l,amateurisme au sommet de l,etat.Comme quoi quand on tient sa legitimite de la rue on a point d,autorite au point que des bouchers truands habitues a l,abattage clandestin a bobo demandent le depart du DG et de surcroit le PM promet de le remplacer.Quelle anarchie ! Pauvre Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 18:31, par Adams Ben Kramer
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Il faut aller doucement pour ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. ce ministre a t-il tripatouillé au BF et fait la prison au BF ? Non comme il semble. Il n’a donc pas fait de tort aux burkinabés. Je sais que beaucoup de Burkinabés ne connaissent pas les USA ou l’europe ou pour un rien un africain peut taper quelques jours de prison. Selon moi il faut cesser ce mode de chercher à décharger vos directeurs ou ministres pour des raisons futiles.
    Le BF n’est pas riche et ne peut pas se permettre ces jeux pernicieux pour sa survie.
    Il faut finir avec la transition rapidement et passer la main aux vrais futur élus du peuple pour diriger le pays post militaire.
    Ciao
    Kramer

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 18:32, par salif
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    ZAPATA GARDEZ VOTRE ASPIRATION POUR LE MPP POUR VOUS.on vous voi tro la.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 19:04
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Il y a eu beaucoup d’affaires concernant ce Ministre, alors DGACM ( Directeur de l’Aviation Civile et de la Météorologie ) étalées en publique avant qu’il ne soit nommé. Les médias et beaucoup en parlaient déjà. C’est qu’il doit y avoir des problèmes, pourquoi personne ne parle des autres ministres à part Sagnon qui est parti ? Je crois que le PM aurait dû prendre ses responsabilités en réfutant les accusations ou en demandant à son ministre de partir.
    Nous ne sommes que des observateurs mais attention à ne pas prendre au sérieux les interpellations des agents. Et puis, quel travail pourra-tu faire de très grand en une année, quand il n’a rien fait à la DGACM ? Pourquoi accepter que Sagnon parte et pas ce Gars ? Nous ne voulons pas de chasse à la sorcière mais je pense qu’il faut être sérieux. Les gens douteux ne sont pas acceptés dans les systèmes sérieux, c’est le cas partout s’il y a des soupçons. Le Burkina veut une autre gouvernance et nous demandons qu’on éclaircisse ce dossier sinon ce gars ne sera plus respecté. Le laisser est plus grave car il ne pourra pas travailler. Attention, le PM s’il est vraiment sérieux doit en savoir d’avantage et prendre des décisions.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 19:11, par lumière blanche
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    il faut être de moralité douteuse pour mettre sur la table une affaire de prison(quatre mois=malentendu) pour exiger le départ d’un ministre nommé par quelqu’un qui jusque là nous veut du bien. c’est le syndicat même qui est de moralité douteuse !
    je pense qu’il faut que son excellence prenne des résolutions fermes par rapport aux manifestations de ce genre.... Laissez la transition se faire après on verra !!! ON NE PEUT PAS VOULOIR AFFERMIR DES INSTITUTIONS EN PRENANT EN COMPTE DES HUMEURS DE TRAVAILLEURS NON SOUCIEUX DE LA SITUATION ACTUELLE DU PAYS..
    GRE A GRE OUI !! POUR ALLER PLUS VITE IL FAUT COMPRENDRE IL N’ONT QUE UN AN

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 19:23, par Jeunedame seret
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Pourquoi une perfection à une transition ? Je crains pour le gouvernement de 2015. Un peu d’eau au vin constitutionnel. Sinon...! Effet de joule !

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 20:50, par WILKINS
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    le passé est tres important pour le present et l’avenir. Juste demande de verifier pour quoi il fut emprisonne au etats unis.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 22:08, par La Doctrine
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Au Burkina Faso, hormis pendant l’époque révolutionnaire, la charge de la preuve revient à celui qui accuse. Donc, c’est aux agents qui reprochent des faits répréhensibles à monsieur Guiguemdé d’apporter la preuve de la véracité de leurs allégations. Ce n’est pas à Monsieur Guiguemdé de clarifier une quelconque situation. Chers frères et sœurs Burkinabè, sachons que la transition n’est pas un Etat d’exception mais un Etat de droit et ce que ces manifestants demandent à Monsieur Guiguemdé relèvent plutôt d’un Etat d’exception. Évitons cela. Je suis juriste et défenseur des Droits humains et je ne peux en aucun cautionner de telles agissements. Que Dieu sauve le Burkina Faso et soyons beaucoup plus responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 22:25
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    @lino, s’ il a vraiment fait la prison, que ce soit chez les azteques ou que ce soit chez les chinois, c’est qu’ il a fait quelque chose de grave qu’ on ne peut accepter ni chez les lobi ni chez les gourmatche ni chez les zulu ni chez les pygmees, ni chez les lapons. OK ? Il ne peut pas se taire. Il faut qu’ il parle. Sinon avoir fait la prison veut dire qu’ il a quelque chose de deficient dans son caractere et ce n’est pas ce genre d’ individus qui peut representer le Burkina, surtout le burkina(terre de l’ Integrite). Qu’ il evite d’ embarrasser Zida qui l’ a nomme et qui doit se mordre le doigt a cause du fait qu’ il n’ aurait jamais du nommer des individus contestables comme lui. Quoiqu’ on dise, il ne s’ est nomme lui- meme et ca ne rejailli pas poisitivement sur Zida. C’est ca aussi la verite. Et surtout, lino, s’ il a fait la rpison dans un etat de droit comme les USA, ca veut dire que c’ est meme plus grave que faire la prison dans un burkina des juges acquis ou on peut envoyer un mecanicien a la police et lui gonfler le visage.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 22:33
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    @Mawuéna, je suis d’ accord que n’ importe qui peut faire la prison pour n’ importe quoi. Dans le cas de notre Ministre, il a fait la prison aux Sates ou il n’ a pas fait la prison ? S’ il a fait la prison, c’est pour quel motif ? C’est pas a nous de parler. C’est a lui de parler. S’ il parle pas, c’est qu’ il est d’accord qu’ il a fait la prison et pour une cause qu’ il a honte de dire. Et s’ il a honte de dire ce qui l’ a amener en prison,. il n’est pas celui qui peut representer notre pays. Surtout pas a cette periode de notre histoire. C’est si simple. Qu’est-ce qui lui coute de parler ou de demissionner pure and simple ? Dans tous les cas, Le PM sera oblige de prendre ses responsabil ;ites si Guimgemde ne veut pas prendre les siennes. Parce que au finish de cette histoire, c’est l’ honneur meme de Zida qui se joue, hein ! Je veus pas aller trop loin mais si on pense un peu a la these, "dis- moi qui tiu frequentes et je te dis qui tu es", mais c’est pas ho norabler, Guiguemde. Faut parler vite et bien. Le passe. le present, le futur, c’est le meme temps. Voila qu’ un certain passe te hante aujourd’ hui. Les gars, comportez- vous bien. Rien ne sert d’ etre presse. Le crapaud n’ a pas d’ ailes mais il avale les insectes ailes. Les gens se pressent, ne convainquent pas suffisamment par l’ experience, et au moment de profiter de l’ experience de la vie, les casseroles les rattrapent, les depassent et les cognent meme la tete. Jeunes mogo, pressez- vous doucement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2014 à 22:38
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Zapata, donne l’ occasion a Francois Compaore de se racheter. Meme malgre les pieces detachees humaines trouvees chez lui, il peut se racheter. On peut dire par exemple que c’est de l’ art plastique ou de l’ aert mecanique ou de l’ aert mecanique- marteau et ca passe. Donnez la chance a tut le monde et le monde sera fort- mi- da- ble.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2014 à 07:24, par Palmarès
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Autant M. ZIDA a démis des DG pour ne pas être responsables autant lui même il doit être responsable. Comment comprendre la nomination d’un escroc comme ce monsieur comme ministre. Ce voyou peut-il aller négocier des financement dont on vraiment besoin en ce moment pour nos projets. Quelle crédibilité les partenaires techniques et financiers peuvent nous accorder. Il faut que ZIDA arrête son clientélisme religieux. JESUS a été juste c’est pourquoi il vénéré, donc que ZIDA soit honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2014 à 09:30, par afinburkinalibre
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Foutez nous la paix et laissez le gouvernement de transition s’occuper des dossiers brulants de l’heure car le temps presse d’ailleurs il les reste que neuf (09 mois) et on veut les juger au finish ... aussi un conseil "que celui qui n’est pas sorti de l’eau ne se moque pas de celui qui se noie" tolérance mes chers frères car la vie réserve toujours des surprises bonnes comme mauvaises

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2014 à 11:47, par burkinabe
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    En faisant des recherches vous verrez que ce monsieur a même menti au juges pour ne pas être rapatrié au Burkina Faso. Il a en effet argumenté qu’il risquait en son temps, la répression (persécution) politique si le juge le renvoyait dans don cher Faso... La vérité est qu’il savait que c’est la prison qui l’attendait (après avoir fuit avec la caisse dont il avait la responsabilité) s’il revenait de si tôt.
    Il y’a également des preuves que quand se monsieur avait la charge d’un département du ministère, il n’a pas trouvé mieux que de créer une compagnie de transport se mettant ainsi directement en situation de conflit d’intérêt (doute sur la moralité) en plus du fait qu’on n’a vu aucun résultat probant de son passage au dit poste.
    Maintenant, il se raconte que ce monsieur a recommencé ses anciennes activités de roublardise en accordant un marché de gré à gré (sans appel d’offres) pour l’aménagement d’un parking à l’ancien camp fonctionnaire.
    Ça fait trop....
    Pour dissiper tout doute, ce monsieur doit prendre la parole et s’expliquer ou rendre le tablier

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2014 à 11:53, par sid n so beogo
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    vous savez, un peu du respect pour tout le personnel de ce ministère. si vous ne voyez pas de problème pour qu’un ex prisonnier, pour des faits que lui même ne peut pas démentir vous dirige, si vous ne voyez pas de problème à ce que quelqu’un qui est sans diplôme vous dirige,si pour une raison ou pour une autre vous vous laissez manipulés par les escrocs qui trouvent leur compte avec ce monsieur, parler très peu car l’avenir vous ferra mordre les doigts. si vous voulez la vérité dites a ce ministre de sortir pour démentir , surtout avec des preuves, car ça sens mauvais, surtout pour cette transition qui a une sarte bien claire

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2014 à 12:39, par kourco
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    certains internautes déconnent quoi. Comment oser comparer la prison qu’a faite Mandela et celle que Guiguemdé a faite. Si c’est comparable alors que ce monsieur parle et on verra pourquoi il a été emprisonné aux states. un repris de justice ne peut devenir ministre dans un pays sérieux. A moins que notre pays ne soit pas sérieux. Alors messieurs laisser les travailleurs se battre pour la vérité ,rien que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2014 à 21:09, par zouma
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    En attendant de revenir plus en détail sur ce qui se dit par rapport à la transition , je voulais personnellement lancer un appel à tout un chacun à plus de patience et permettre à l’actuel gouvernement de travailler dans la sérénité. Personne ne peut faire un bon travail dans un climat de peur et de doute permanent ! Car il s’agit bien la situation dans la quelle se trouve actuellement le gouvernement ZIDA. Faisons en sorte qu’il soit confient .
    A MR le PM, je voulais dire d’être serein et aussi d’éviter les déclarations hâtives et impulsives. Prenez chaque fois le temps de réflexion nécessaire avant toute décision ou déclaration importante. Sinon personnellement j’ai la ferme conviction que vous aimez votre pays et vous lui en voulez tout le bien qui puisse exister sur la terre ! Mais il faut la manière et éviter les erreurs à répétition qui finiront par vous discréditer .
    Bon vent à vous et Dieu soit votre premier conseiller

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2014 à 01:41, par Droit d’expression
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    Encore un ministre de Zida contesté ! À quand la fin ? Vu la maturité politique du peuple burkinabè qui a conduit à la révolution d’octobre 2014 et qui a permis à Zida d’être où il est, il aurait dû prendre le temps de vérifier le passé de chacun de ses amis qu’il voulait nommer ministre. S’il n’avait pas le temps de faire toutes ses vérifications, qu’il en assume les conséquences et réagisse rapidement lorsqu’un de ses ministres est contesté.
    S’il est vrai que Zida s’apprête à nommer Sagnon ambassadeur, j’en suis inquiet. S’il ne peut pas être ministre, pourquoi pourrait-il représenter le peuple qui a contester sa nomination au poste de ministre ? Pourquoi Zida tient-il à le nommer quelque part ? Alors, si Guiguemdé venait à rendre sa démission, serait-il lui aussi nommer ambassadeur ? Arrêtons de faire des postes d’ambassadeurs des postes politiques réservés aux amis ou aux personnes que l’on veut éloigner du Burkina.
    Monsieur Zida, rappelez-vous que plus rien ne doit être comme avant !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2014 à 10:28, par good man
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    je pense qu’on devrai prendre le peuple vraiment très au sérieux, il est vrai que personne sur cette terre n’est parfait, mais il y a des limites, ce monsieur n’est pas un homme de confiance encore moins un homme qui connait ce que veut dire intérêt commun il est la pour se remplir les poches.il n’est pas un étranger pour beaucoup de personne

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2014 à 17:17, par ABLO
    En réponse à : Mouvement d’humeur au ministère des transports : Le fauteuil du ministre Moumouni Guiguemdé en jeu

    chers internautes, ce ministre doit s’expliquer sur plusieurs choses :
    1) son nom
    2) les accusations
    3) et j’en passe.
    si le ministère est pourri comme le disent certains c’est l’occasion de mettre quelqu’un de clean pour qu’il fasse le ménage mais pas quelqu’un qui a déjà des fautes d’orthographe dans son propre nom et qui n’essaye même pas de se défendre.A cela j’ajouterai qu’il faut que Zida fasse l’effort de garder le fruit tombé de l’arbre qu’il a ramassé car nous avons battu le pavé et sacrifier nos vies pour qu’il vienne se tromper sur le casier judiciaire des gars qu’il nomme. le gouvernement de transition ne saurait être un cercle d’amis ou un cercle des fidèles d’une église. S’IL VOUS PLAIT NE PAS COMPARER MANDELA A DIEGUEMDE OU GUIGUEMDE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés