Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

mardi 2 décembre 2014 à 00h34min

Le vendredi 28 novembre 2014 dans la nuit, alors qu’il voulait rentrer à la maison après avoir suivi une émission à la télévision, monsieur Diawara a découvert déposé près de la terrasse, un bébé enveloppé dans un pagne et encore recouvert de sang. Le nouveau-né fut immédiatement envoyé au centre médical de Niangoloko et la Police a été alertée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

Au Centre Médical de Niangoloko, tous les soins nécessaires on été donnés au nouveau-né avant que, avec l’aide de la Police, une famille n’ait été trouvée pour s’en occuper en attendant.

Lorsque nous nous sommes rendus au Centre Médical, nous y avons trouvé l’enfant avec une dame visiblement heureuse de ce « don de Dieu ». En effet, depuis 10 ans qu’ils se sont mariés, monsieur et madame DIAWARA n’ont pas connu la joie de la procréation. C’est donc avec joie qu’ils ont décidé de garder ce bébé, de sexe masculin. Mais encore faut-il qu’ils aient l’aval des services de l’Action Sociale qui, en la matière, sont seuls habilités à engager une procédure d’adoption. Pour l’instant, madame DIAWARA se voit déjà mère.

Selon l’infirmier que nous avons trouvé s’occupant de l’enfant, il n’y a plus aucun risque et on croirait même que le bébé est né dans des conditions normales.

Golleau Isidore TRAORE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2014 à 15:51, par lewang
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    C’est un don de dieu et meme si on retrouve la maman là, il faut que Mr et Mme DIAWARA gardent la garde de cet enfant qui je suis sùu leur comblera de tout bonheur sur terre. Comme quoi on est tous différent sur terre. Pendant que d’autres jettent certains ne peuvent pas en avoir. quel monde !

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 16:01
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    que Dieu bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 16:27, par RAWA
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    C’est un vrai don de dieu. Je souhaite de tout coeur le bonheur dans la famille Diawara grâce à ce bébé.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 16:36, par youth
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Wendkouni-Tout ce que Dieu fait est bon Ne blamons pas la mère biologique de cet enfant car elle savait surement ce qu’elle faisait..

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 17:37, par Bodo
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Je suis ému pour M. et Mme DIAWARA.

    Dieu vous bénisse avec l’enfant, et bénisse aussi la mère naturelle et la réconforte, car une femme ne fait jamais ça de gaieté de cœur...

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 17:52, par Omar Dao
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    En tout cas, je préfère cela à un avortement. Dieu merci le bébé est vivant et fait le bonheur d’une famille. J’espère que les services sociaux laisseront le bébé à ce couple qui saura s’en occuper !

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 18:10, par Uncitoyen
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    hihihihi, interrogez monsieur DIAWARA je pense que ce n’est pas par hasard que le bébé s’est retrouvé sur sa terrasse. Ne dit-on pas que seule la femme connaît le père de son enfant.?

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2014 à 19:50
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Que Dieu me pardonne et Mr DIAWARA avec est ce qu’il est sincère ce DIAWARA ? le hasard fait bien de choses mais quand même est ce qu’il faut accepter cette histoire telle que contée ? quelle providence que ce soit chez lui qui en avait besoin !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 02:12, par l’immigrant
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    La coïncidence est telle que de plus amples investigations doivent être faites !!!! le couple est infertile et c’est la-bas que l’enfant a été déposé ?????OK, cherchons a savoir qui des deux est infertile !!!si c’est madame,c’est fort probable que l’enfant soit pour Monsieur Diawara !!!!!
    il se pourrait qu’il ait enceinté une fille pour avoir un enfant mais ayant peur des réprimandes de sa conjointe il a usé de cette tactique !!!je suis très pressé de savoir la suite !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 07:45, par Soum de Bobo
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    bonjour. le Tout Puissant merveilleux mais l’homme qd il veut, il est formidable. Donner l’espoir de vivre à ce couple qui en recherchait ? que vraiment Dieu bénisse ce enfant. de fois il y a des crimes qui sont salutaires. et en voila un.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 08:18, par patron
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    je suis d’accord avec "l’immigrant" la coincidence est très forte. je parie que le mari à quelque chose à voir dans cette affaire. Verifications à faire

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 08:19, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    - Madame DIAWARA, garde ce bébé ! N’en déplaise à l’Action Sociale, ce faux ministère dépourvu de tout !!! Des thériciens qui emmerdent les gens avec des complications inutiles alors que vous ne pouvez même pas aider les plus pauvres !!! Il y a trop de garibous qui traînent dans les rues du matin jusqu’á la nuit, plein d’enfants de rue ! Vous faites quoi ? Madame DIAWARA, garde ce bébé !!! Que l’Action Sociale, ministère farfelu aille se faire voir ailleurs. Même sans ce ministère le Burkina va continuer à vivre puisque ce sont nous les citoyens que les mendiants et autres nécessiteux qui leur donnons souvent un peu de sous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 08:44, par ELKABOR
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Plus tordu d’esprit que burkinabé tu meurs @l’immigrant pourquoi tu es cynique jusqu’à voir le mal toujours partout ce n’est pas parce ta "petite minable" vie est faite de coups tordues que c’est le cas chez tout le monde essaie de voir plus loin que le bout de ton groin tu verras que le monde ne tourne pas autour de ta petite personne..esprit étriqué et stérile tchrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 09:44, par Sawcity Biiga
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Dieu merci que l’enfant soit en bonne santé, quand au couple Diawara Dieu va passer par ce bébé problématique pour donner une progéniture à cette famille. Ce n’est pas mal, il faut quand même que les investigations soient pour éclairer la lanterne du public car l’affaire a été portée au su de tous. Je veux également demander un d’indulgence à ceux qui profèrent des propos injurieux à d’autres blogueurs, pardon donnez votre point de vue et c’est tout sans injurier. Bonne journée à tous et longue vie au nouveau-né.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 10:22, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    - ELKABOR donc tu me donnes raison et tu donnes en même temps raison à Ablassé OUEDRAOGO qui a dit que le burkinabè, c’est la règle des 3 M : Méchant, Médiocre, Médisant !!!! Comme IMMIGRANT il me semble, ou bien ?

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 10:44, par Yamoussoukro
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    ELKABOR et Kôrô yamyélé, pourquoi voulez vous que IMMIGRANT ait la même vision que vous. Chacun a sa position et libre pour lui d’émettre des doutes. Au contraire je trouve que vous n’avez pas fait une bonne lecture de la chose. Evitez donc d’injurier autrui et ayons le courage d’accepter les idées des autres pour la construction de ce pays.
    Sur ce’, j’abonde dans le même ordre d’idées que IMMIGRANT. Des enquêtes doivent être menées pour savoir la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 11:09, par Traore
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Salut à tous. Bien que l’acte de la mère biologique soit à blâmer, reconnaissons qu’elle au moins à songé à l emmener dans une famille qui en a besoin.Que Dieu bénisse cet enfant qui na pas demandé à venir au monde.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 11:22, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    - Mr DIAWARA, cet enfant comme c’est un garcon, il doit porter le nom de DIEUDONNÉ !!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 11:24, par La rose
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Je suis très heureuse pour madame DIAWARA quoi que je pense que des investigations doivent être faite pour en savoir d’avantage. Il se peut que M. DIAWARA ait effectivement des choses à dire dans l’histoire mais il est aussi possible que la mère biologique de l’enfant soit quelqu’un qui connait la situation du couple DIAWARA. Au lieu de laisser l’enfant sur une décharge ou ailleurs, elle le laisse dans une famille où elle est sure qu’il sera le bienvenu et apportera de la joie. donc : ENQUENTE

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 11:26, par ARO
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Mr DIAWARA peut garder l’enfant pour plusieurs raisons : un, pour que l’enfant grandit dans une famille.
    Et deux, pour pouvoir donner l’enfant l’amour du prochain. Car tout enfant éduqué par la rue peut devenir un bandit incontrolable.
    J’encourage alors Mr DIAWARA a gardé cet enfant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 11:56, par l’immigrant
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    A koro yamyélé et a ELKABOR,je vous dis d’avoir un peu de tolerance envers ceux qui ont des idée contraires aux votres !!!!!!Qu’ai-je dit de mal pour meriter votre foudre si ce n’est apporter ma petite contribution aux enquetes qui pourront mieux nous situer par rapport a cette affaire ???Si demain les enquêtes révèlent ce que j’ai dit. allez-vous retirer les mots méchants que vous m’avez lancés ????
    A Koro yamyélé spécifiquement,je voudrais te dire que je suis(verbe suivre) depuis longtemps et loin du pays tes interventions sur le réseau,que souvent j’ai même eu des idées contraires a ce que tu dis,mais jamais j’ai pensé vous injurier car si je ne me trompe,vous êtes d’un certain age:je veux dire,plus âge que moi et mon éducation ne me permet pas d’insulter mes kôrô.
    A monsieur ELKABOR !!!!pourquoi ma petite minable vie est faite de coups tordus ????
    Rassure-toi,je suis très loin de ce que tu pense et peut-être très loin de là ou tu me mets !!!je suis a plusieurs milliers de kilomètre de mon beau pays,dans un pays ou on me fait savoir que j’ai le droit de donner mon point de vue même si cela ne fera pas l’unanimité !!!!tu pourras peut-être comprendre pourquoi j’avais voulu l’exprimer !!!!
    DANS TOUS LES CAS,J’ATTENDS LA SUITE DE L’HISTOIRE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 12:11, par Siraba
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Mon message va a l’endroit de Mme DIAWARA. Quelque soit l’origine de ce enfant n’en fait pas un problème. Même si c’est l’enfant de ton mari rends grâce a Dieu parce que sa mère biologique aurait pu garder le bébé et retirer ton mari. Si elle te l’a donné c’est que Dieu a toucher son cœur. Que Dieu vous donne longue vie et votre propre bébé. En attendant celui- la est le votre. Que Dieu bénisse ce bébé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 12:14
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    je suis d’accord avec l’immigrant. Mais tout compte fait que Dieu bénisse cet innocent ki n’a pas choisir là où naitre

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 12:19, par Siraba
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    A "l’immigrant" je pense que ton mot "infertile" pour qualifier la situation du couple est assez méchant. C’est un point très sensible qui mérite qu’on aborde avec assez de souplesse. Merci d’en tenir compte pour les fois a venir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 13:22, par LE PATRIOTE INTEGRE
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    En termes d’analyse, c’est une affaire très riche en commentaire, en point de vue, en suspicion et en enseignement. Ce qui favorise des positions opposées. Cependant, quelle que soit l’orientation de notre analyse, évitons de dire des choses qui pourraient être source de tort contre quelqu’un d’autre. Dans ce sens, je soutiens l’avis de "l’immigrant" qui dit qu’il faut éviter les injures parce qu’il a le droit d’avoir un point de vue contradictoire à celui d’autres citoyens. Mais aussi parce que si les enquêtes révèlent qu’il a raison, les injures ne pourraient être effectuées. Par contre, je condamne la suspicion émise par le même "l’Immigrant" mettant en cause Mr DIAWARA. Si ce dernier venait à subir des torts à cause de cette suspicion, et que les enquêtes finissent par révéler son innocence, Mr "l’Immigrant" pourra-t-il effacer ces torts ? En conclusion, je dirai qu’il faut donner à autrui le respect et la considération que l’on attend des autres. Laissons donc la justice faire son travail, et que jaillisse la lumière. Que Dieu bénisse les cascades et tout le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 14:56, par Passeck
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Hey patriote Intègre,
    en qoui un point de vue a à voir avce la justice. Si tu es en cours d’idée, fermes là au lieu de jouer au modérateur.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 15:35, par vraiment !!!!
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    première hypothèe : même si c’est le monsieur qui a fait le bébé dehors et qu’il le ramène à la maison, cela prouve qu’il aime sa femme et qu’il voulait à tout prix la rendre heureuse, sûremement en complicité avec la maman moyennant quelques jetons sonnants et trébuchants ; (on voit du tout maintenant dans ce monde de fous) lui au moins il ne les cache pas pour nous les ramèner 20 ans après !!! deuxième hypothèse ne pensez vous pas tout simplement que la mère fautive en voulant abandonner son enfant désirait ardemment rendre une famille heureuse tout en se rassurant que l’enfant sera en de bonnes mains ? bonnes gens ne voyons pas le mal partout

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 15:45, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    - IMMIGRANT, tu te trompes de combat ! Yamyélé ne t’a jamais insulté, il a simplement posé une question à ELKABOR ! Mais je profite te demander pourquoi tu fais ce type d’insuniations ? Toi aussi ! Fiston, quand-même !!! Allez ! Du courage là où tu es ! Porte haut le nom du Burkina pour nous tous car tu nous y représente tous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 15:45, par MASSN
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    En reponse au nommé yamyelé,je lui dirais que le ministere de l’action sociale n’est pas inutile,c’est mieux de vous renseigner,de consulter nos rapport d’activité ,vous saurez que nous abattons un travail considerable.Vous dites de remettre l’enfant a cette famille ,vous montrez par la votre ignorance des legislations en la matière car le domaine de l’enfance est très delicat et doit etre reservé aux professionnels sous peine de remettre des enfants entre les mains de trafiquant,il faut necessairement une enquete sociale prealable,nous ne sommes pas dans un pays d’ anarchie,et sachez que la division du travail impose qu’il y’ait un volet chargé des affaires sociales.Je ne vous en veux surtout pas mais je plains tout simplement votre ignorance car il est ecrit quelque part que "mon peuple perit faute de connaissance"

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 20:24, par Ka
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Toutes les vérités ne sont bonnes à dire, je conseille à l’immigrant de s’abstenir de temps à temps car j’en ai fait des frais en disant toujours ce que je pense réellement. J’ai fait mes débuts en fonction public dans l’action sociale, et une personne de nos jours ne peut garder un enfant par ce qu’on l’a trouvé dans la rue ! Nous ne sommes plus comme au bon vieux temps de la solidarité familiale villageoise. Maintenant tout s’applique avec les lois et les règles de la protection de l’enfant, chartes signé par notre pays, car trafique et pédophilie obligent. Madame DIAWARA n’a aucun droit selon nos lois de droit a l’enfant d’approprier de cet enfant, même s’il venait comme géniteur Mr. DIAWARA, car aucune preuve n’existe en ce moment, sauf si la justice permette un test d’ADN, mais nous ne sommes pas encore à ce stade, car tous ne sont que des suppositions, et je crois que le messager numéro 29 a tout dit.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 21:12, par Ka
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Toutes les vérités ne sont bonnes à dire, je conseille à l’immigrant de s’abstenir de temps à temps car j’en ai fait des frais en disant toujours ce que je pense réellement. J’ai fait mes débuts en fonction public dans l’action sociale, et une personne de nos jours ne peut garder un enfant par ce qu’on l’a trouvé dans la rue ! Nous ne sommes plus comme au bon vieux temps de la solidarité familiale villageoise. Maintenant tout s’applique avec les lois et les règles de la protection de l’enfant, chartes signé par notre pays, car trafique et pédophilie obligent. Madame DIAWARA n’a aucun droit selon nos lois de droit de l’enfant d’approprier de cet enfant, même s’il venait comme géniteur Mr. DIAWARA, car aucune preuve n’existe en ce moment, sauf si la justice permette un test d’ADN, mais nous ne sommes pas encore à ce stade, car tous ne sont que des suppositions, et je crois que le messager numéro 29 a tout dit.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 21:44, par l’immigrant
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Merci koro yamyélé d’etre revenu sur ce que j’aurais considéré comme injure.Pour moi,vous avez bien posé la question a ELKABOR mais en utilisant les 3M de Ablassé Ouedraogo a savoir:je vous cite"Méchant, Médiocre, Médisant !!!! Comme IMMIGRANT il me semble, ou bien ?"je ne vois pas la ou tu ne m’a pas insulté hein koro !!!!Mais bon,un koro reste un koro,donc beaucoup de respect a toi !!!!
    De là ou je suis,je souhaite une très longue vie a ce bébé.Si jamais il est confié au couple Diawara,que Dieu leur donne tous les moyens financiers et matériels afin qu’ils puissent s’occuper de lui comme il faut.Et que cet enfant leur donne la chance d’en avoir d’autres.
    Pour finir,je dirais que si mes propos ont choqué des personnes,que ceux-ci me pardonnent sincèrement car cela pourrait être du a mon sens d’esprit critique.Je ne pouvais pas accepter l’histoire comme cela sans poser des hypothèses car cela va de soi !!!!
    Merci mon koro yemyélé pour tes conseils.Je ferais tout pour porter le nom du Burkina Faso très haut comme tu le veux.Pour cela,j’ai besoin des benedictions de mon Koro Yemyélé !!!En passant,merci a vous pour votre VICTOIRE DU 30 Octobre.
    Dieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 12:35, par ELKABOR
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    @l’immigrant (désolé mon frère pour le ton employé) comme on est en "famille" on se djafoule de temps en temps mais rien de méchant..allez pour me faire pardonner je vous (Koro Yamyélé et l’Immigrant donc les cocos n’ont qu’à s’abstenir..) invite au maquis du koro zoma pour boire à la santé de cet bébé qui est entre de bonnes mains...

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2014 à 14:07, par LE PATRIOTE INTEGRE
    En réponse à : Niangoloko : Un bébé d’un jour abandonné dans une cour

    Passeck, il me semble que mon message n’est pas compris. "Donnons à autrui le respect et la considération que nous attendons des autres." Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés