Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

lundi 3 novembre 2014 à 10h54min

Au moment où se mènent les tractations pour la gestion de la transition au Burkina Faso, le Collectif Syndical CGT-B, qui s’être toujours battu aux côtés de notre Peuple invite ses militant(e)s et sympathisant(e)s à se mobiliser davantage et à mieux s’organiser pour la prise en compte des vraies préoccupations des travailleurs et des masses populaires. Par ailleurs, il dénonce les tentatives de récupération de cette lutte pour le Pouvoir d’Etat. C’est la substance de la déclaration ci-après.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

Collectif Syndical CGT-B :
(CGT-B – SYNATEL – SYNATEB – SYNATIC – SYNTAS – SATB)

 Ouagadougou, le 2 novembre 2014

DECLARATION SUR LA SITUATION NATIONALE

Depuis l’annonce du projet de loi portant révision de la Constitution, diverses manifestations sont organisées pour rejeter cette forfaiture que préparait le pouvoir COMPAORE. Ces manifestations ont culminé le jeudi 30 octobre 2014, jour du vote dudit projet par les députés. La force de la mobilisation, la détermination des manifestant(e)s et particulièrement de la jeunesse ont permis d’empêcher le vote à l’Assemblée Nationale. La colère des manifestants s’est abattue sur le bâtiment de l’Assemblée Nationale, sur Azalaï Hôtel Indépendance, sur les domiciles et immeubles de certains dignitaires et proches du parti au pouvoir. Tout cela a abouti à la démission du Président Blaise COMPAORE.

Le Collectif Syndical CGT-B condamne la répression féroce qui a conduit à de nombreuses pertes en vies humaines ainsi que les blessés enregistrés. Il présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il est indiscutable de noter que toute la responsabilité des tueries, des destructions et pillages de biens publics et privés incombe au pouvoir de la IVème République qui s’est entêtée dans sa volonté de tripatouiller la Constitution pour conférer à Blaise COMPAORE un pouvoir à vie. De ce point de vue, les dignitaires du pouvoir de la IVème République doivent répondre de leurs crimes actuels et antérieurs. Il faut également rechercher et identifier les éléments des Forces de Sécurité et de Défense qui ont tiré sur les foules lors de l’insurrection populaire et les traduire en justice.

Le Collectif Syndical CGT-B, qui s’est toujours battu aux côtés de notre Peuple invite ses militant(e)s et sympathisant(e)s à se mobiliser davantage et à mieux s’organiser pour la prise en compte des vraies préoccupations des travailleurs et des masses populaires. Le retrait du projet de loi et la démission du Président Blaise COMPAORE constituent une victoire partielle pour laquelle des dizaines de manifestant(e)s ont payé de leur vie. Le Collectif Syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de cette lutte pour le Pouvoir d’Etat.

Aussi, le Collectif Syndical CGT-B appelle-t-il tous ceux et celles qui se sont mobilisé(e)s dans cette lutte salutaire héroïque du Peuple, l’ensemble des travailleurs (euses) à rester mobilisé(e)s et vigilant(e)s et à se battre pour préserver et élargir les espaces de libertés et contre l’instauration d’un régime militaire.

Vive l’Unité dans l’Action des Travailleurs !
Vive le Collectif Syndical CGT-B !

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 novembre 2014 à 11:15, par OrchardDr
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    La victoire est collective, mais certains veulent tirer la couverture de leur coté. Tout le monde devrait avoir l’honnêteté de reconnaitre au CFOP d’avoir réussi a mobilisé le peuple au delà de toute appartenance. L’heure n’est pas a la division mais a l’union sacrée pour ne pas se faire voler la victoire du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 11:22, par nedbiiga
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Ou étiez vous durant cette longue lutte qui a connu son dénouement le 30 Octobre ?
    Calcule de positionnement quand il nous tient !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 11:25, par HARIS
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Monsieurs les syndicalistes, vous n’avez pas fait honneur à vos ainés de 1966. vous aviez fait une très mauvaise analyse en renvoyant les partis politiques dos à dos. cette lutte était celle du peuple et d’un quelconque parti.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 12:33
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    comme quoi la victoire a plusieurs pères !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 12:44, par ZONGO
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    je ne sais pas si quelqu’un a connaissance d’une pareille déclaration du collectif sur la révision de l’article 37 ! Vous n’avé jamais appelé le peuple à se mobiliser pour contrer cette forfaiture ! Le peuple qui s’est battu restera vigilant !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 12:45, par Mervyn
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Les groupuscules communistes et autres PCRVistes n’ayant pas partcipé activement à la lutte du peuple car pensant que le pouvoir risque de rester entre les mains des libéraux, voyant maintenant l’éclat et l’originalité de la victoire du peuple, tentent de se donner de la visibilité en jouant aux militants de la 24e heure. Laisser le peuple gérer sa chose. Tout comme Blaise Compaoré et ses alliés, vous avez manqué de lucidité dans l’appréciation de la situation. Souffrez-en !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 13:13, par zio brahima
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    bonjour à toutes et à tous,
    Certains internautes ne suivant pas très bien les mouvements sociaux au Faso, veulent faire croire que les syndicats ont été absents des mobilisations ayant conduit à la chute de Blaise Compaoré.
    Les syndicats se sont toujours mobilisés contre la vie chère et toutes les dérives rendant la vie difficile aux travailleurs en général. Il vaut mieux pour tous de rester mobiliser pour qu’après Blaise Compaoré son système également disparaisse à jamais. ... BZ53

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 13:31, par zemosse
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Ou est Sagnon Tolé ?serait il du coté de Blaise ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 13:35, par fongnon lecibal
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    ils n’ont même pas honte,vous qui croyiez que sans vous on allait echouer contre blaise compaoré.maintenant vous etes prompt a faire des declarations,alors que votre position est restée mitigé comme l’adf.cette partie de l’histoire du burkina s’est en tout ecrite sans vous !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 14:11, par KABILA entrant à Kinsasha !
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Sincèrement c’est honteux !
    Moi je m’attendait à ce que la CGTB dans lequel j’ai milité salut le courage et la détermination des manifestants et des organisateurs ! Je ’attendais surtout à ce qu’on félicite le CFOP et les autres de la société civile !
    Vous n’étiez pas dans la lutte (du moins officiellement), donc soyez humbles !
    Les gens ont fait le travail sans vous....donc soyez modestes !
    Tout comme le CDP de Blaise COMPAORE, vous n’avez pas été en phase avec le peuple !
    Alors que je reconnais que cette conscience politique, c’est vous qui l’avez inculquer à cette génération de jeunes !! et ce, depuis le collectif (CODMPP) suite à l’assassinat de Norbert ZONGO. Cette conscience, c’est le fruit de votre travail. Mais vous avez manqué l’occasion de le capitaliser !
    Ce que je ne dis pas est qu’à l’occasion des marches organisées par le CFOP et autres de la société civile, beaucoup des camarades de la CGTB viennent ! Mais à la bourse du travail, on dénonce le comportement bourgeois et le manque de clairvoyance des partis politiques ! C’est dire que de nombreux militants ne partagent pas votre orientation ! Mais à l’image du défunt CDP, ne vous disent rien !
    Avec ou sans vous, les gens ont fait leur révolution !...et sans attendre !
    Soyons modestes, humbles et moins arrogants ! et reconnaissons le mérite des autres !! POUR UNE FOIS !
    C’est avec courage que je vous le dis !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 14:41, par marcelin
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    chers syndicalistes, où étiez vous durant cette longue lutte ? vous aviez organisez avec la ccvc une journée de grève le 29 octobre à quel but ? Pour mettre à mal la dynamique de protestation lancée par l’opposition. j ai honte car vous n’avez pas fait honneur à vos ainés de 1966.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 14:53, par ouss
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Cette fois-ci vous avez botez en touche en ne vous impliquant pas du tout.
    Mais n’oubliez pas que c’est votre lutte qui a appelé les bidasses aux affaires en1966.
    Les politiques vont les y contraindre dans les casernes.
    Qui du politique n’est pas travailleur ? croyez vous que ces miliers de marcheurs ne sont pas syndiqués ? On est tous syndiqués ; mais s’il y a une cause commune oublié vos egos et investissez vous après on retrouvera nos centrales syndicales.
    Il n’est pas encore tard de se corriger surtout que la lutte n’est pas encore terminée. Rattrapez vous et on battira ensemble ce Burkina à nous tous. il n’appartient pas exclusivement à personne mais à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 15:20, par Aly
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Quelques critères pour le choix du Président de la Transition

    Le Burkina Faso, notre pays, vient de loin, de très loin même. C’est grâce au sens de la responsabilité et au civisme des populations que nous avons pu éviter le pire. Maintenant que le tyran est parti, il nous faut construire ensemble, sans exclusive, les bases durables de la démocratie et du développement.

    La Transition qui s’annonce devra être véritablement démocratique pour asseoir les bases intangibles d’un Nouveau Départ pour le Burkina Faso et les Burkinabè, Réconciliés entre eux et avec eux-mêmes. Pour ce faire, nous pensons que la personnalité qui sera désignée pour diriger la Transition doit répondre à quelques critères objectifs.

    Il nous faut certes une personnalité consensuelle, mais en plus de ce critère essentiel, le Chef de l’Etat qui assurera la Transition devra être une personnalité connue pour :
    -  son engagement pour une vraie démocratie,
    -  ses positions anti-modification de l’article 37,
    -  sa neutralité à l’égard des différentes formations politiques du pays,
    -  etc.
    Par ailleurs, cette personnalité ne devra pas avoir d’intérêts particuliers à défendre qui pourraient l’amener à s’ingérer dans la gestion des futures élections présidentielles et législatives et dans les dossiers de la justice qui inévitablement devra ressortir tous les dossiers pendants pour dire le Droit qui permettra la Réconciliation des fils et filles de Notre pays sur la base de la Vérité.

    En outre, et cela est crucial, le Président de la Transition devra impérativement signer de sa main, son engagement à :
    -  Ne pas se présenter aux futures élections présidentielles et législatives ;
    -  Ne rien entreprendre qui entraînera une remise en cause de la durée et des missions de la Transition ;
    -  Rester neutre vis-à-vis des candidats aux différentes élections présidentielles et législatives et des formations politiques, qu’elles soient engagées ou non dans les compétitions électorales.

    La situation que nous vivons aujourd’hui au Burkina est la conséquence des tricheries électorales qui ont permis pendant longtemps de fabriquer de fausses majorités. La vraie majorité étant tenue par la corruption et l’oppression à la fois par la force des armes, et une justice aux ordres.
    Pour éviter que de telles situations ne se reproduisent dans notre pays, il faudra que nous inventons un système véritablement démocratique.

    La représentativité des élus devra être mesurée à mi-mandat.
    En effet, si les députés qui s’apprêtaient à valider, comme lettre à la poste, la modification de Notre Constitution étaient véritablement représentatifs des populations et si la corruption n’avait pas servie d’argument par Blaise, le Burkina aurait certainement fait l’économie de cette transition tragique que nous vivons aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 15:38, par Djibril
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Humm ! On a marché, les syndicats n’ont rien dit ! On a rempli des stades les syndicats n’ont rien dit ! On a dit de retirer la loi, les syndicats n’ont rien dit ! On a décret désobéissance civil, les syndicats n’ont rien fait ! On a dit Blaise dégage, les syndicats n’ont rien dit ! maintenant que le peuple s’est assumé, ils sont les premiers a faire des déclarations..Ah ! ils aiment les déclarations dêh !....Ces histoires de syndicats la même il faut revoir, toiletter et donner un fond qui fait vraiment avancé les choses

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 16:37, par Kiema
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Monsieur Aly, ce vous dites est totalement vrai et je suis surtout d’accord avec vos dernières analyses

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 17:24, par daramouni
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Ceux qui se demandent ou était les syndicats on raison. mais dans une union, pour préserver cette union, il faut du tact. toute le syndicats n’étant pas pour une lute contre le régime en place, il faut faire la part des choses. Je puis affirmer que beaucoup de militants du collectif étaient aux cotés et avec les partisans. du reste c’est grâce à leur apport au moment ou le cfob était perdu (voir déclaration de Sankara , Ablassé et Zéphirin après la chute de l’AN) que la question de laisser le bénéfice de la lutte à l’armée à surgi. si non c’était gagné et chacun rentre chez soit laissant golf et son homme gérer la suite après avoir organiser la fuite de blaise venir prendre le pouvoir et continuer comme si de rien. Or le RSP qu’il dirigeait est son œuvre et à fait couler trop de sang dans ce pays. Oumarou Clément, Guillaume, Ouatamou lamien, Dabo, Lingani ,henri Zongo, Norbert Zongo, Nébié... Il ne faut surtout pas oublier les premiers faits d’armes par l’assassina de Sankara et 12 autres. La jonction des revendications politiques portées par les partis politiques et économiques portées par les syndicats n’est pas facile. Ceux qui critiquent les syndicats aujourd’hui de leu entrée tardive dans la lutte seraient les mêmes à dire que le syndicat ne doit pas faire de la politique.Or nos ainés étaient des politiques et des .Que ne dit on pas du reste aujourd’hui du balai citoyen malgré l’effort fournit par ce mouvement pour la mobilisation ? Mais c’est ainsi. Ce qui a été fait est une œuvre commune et chacun doit apporter sa pierre pour sa consolidation et ce n’est pas pour demain la veille. La vraie bataille est à venir. Nous ne somme qu’à une étape.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 18:15, par laurentine
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Il faut que l’Europe arrêt avec ces jeux tordu les manifestants ont marché pillé voir même bruler dans la ferme intention de voir le président COMPAORE démissionné, chose faite il est claire que les manifestations ne s’y sont plus ! Quand ton se rappel bien le cri de guerre, tout sauf Blaise en 2015, pendant les manifestation l’on se demande pourquoi le CFOP et non le peuple sont actuellement contre les forces vives du pays !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 18:29, par Zongo
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    J’ignorais que la lutte de l’opposition n’était pas pour libérer le peuple comme ils voulaient nous le faire comprendre mais juste pour amener Zéphirin Diabré au pouvoir ! Quand je pense que l’opposition a fait camp unique mais armé séparer pour qu’une seul personne vient en tirer tout la gloire cela m’écœure et le Balais qui a chaque manifestation de l’opposition a rempli la foule de ces compatriote ! Aujourd’hui ce n’est pas une opposition libérateur que l’on voit au Faso mais une opposition avide de pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 18:38, par paul
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Dans tout cette histoire je tire un chapeau au CDP qui lance un appel à la paix au Burkina malgré le coup de force que l’opposition lui a fait subir. Il n’est plus question de doute à l’heure actuelle que l’opposition depuis le debut des festivités ne cherchait pas à libérer le peuple mais a instrumentaliser le peuple pour faire un coup d’état populaire et dans le pire des cas un hold up constitutionnel. Le respect de la constitution légitime le pouvoir le Zida et le donne non pas 15 jours mais 90 ! N’amenons pas le chaos dans notre pays mais frère !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 18:57, par RIMBILA
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Merci les sieurs de la CGTB ! Comme mes prédécesseurs, je dirai que vous avez manqué d’humilité en ne félicitant pas le CFOP pour le travail abattu depuis un an et demi. Les politiques pour une fois se sont assumés sans demander un quelconque soutien des syndicats et autres structures appendices du PCRV (UGEB, ODJ, MBDHP, etc) sans doute du fait des leçons tirées de par le passé. En effet, dans la quasi défunte CODMP, ce sont les mêmes structures dites appendices du PCRV qui ventilaient des tracts en 2000 pour insulter les leaders de l’opposition d’antan comme le professeur Joseph Ky-Zerbo qui avait été traité alors de tous les maux. Pas étonnant que le CODMP ait lamentablement échoué dans la quête de la vérité et la justice pour Norbert Zongo du fait d’agenda caché de ces structures. Les politiques ont préféré se retirer momentanément avec la conviction que la lutte ne pourrait aboutir que seulement dans le cadre d’une alternance politique car il s’agit ici d’un crime politique. Vous devez être humbles parce que vous vous êtes démarqué de la lutte (en tant que structure du moins car vos militants ont pour la plupart participé aux différentes marches-meeting du CFOP) en préférant vous exprimer à travers la CCVC qui est une tribune propice pour lancer des flèches à l’opposition politique qui a toujours été traitée de bourgeoise (ex : Meeting du 20 juillet 2013 de la CCVC). A la fin de notre lutte, certaines structures appendices du PCRV comme l’ODJ qui avaient toujours boycotté les actions du CFOP, se présentent honteusement avec des banderoles et des tracts du PCRV pour parler de mise en place d’un Gouvernement Révolutionnaire Provisoire. Qu’ils aient un minimum d’honnêteté en ne sabotant pas les résultats de la lutte du CFOP et en ne compromettant pas la transition avec leurs chimères marxistes- léninistes !
    Merci au moins à la CGTB quoi qu’on puisse diire pour son exigence d’une transition civile.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 18:58, par pauline
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Que l’on nous rassure en aucun cas le combat était intitulé chassons les burkinabés de leur pays brûlons tout ce que nous pouvons brûler et surtout réglons nous les compte ! Blaise est parti et la lutte était pour cela mais je puis comprendre que des personnes comme Saran Séréme puissent se lever sur un coup de tête et se proclamer présidente sans consultation populaire ! Mais que l’on nous prennent au sérieux Le mot d’ordre était le respect de la constitution alors que l’on est la bienveillance de le respecter ! Laissons les militaire faire leur boulot !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 19:02, par karim
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    J’aurai appris que seul Balai citoyen a pris des disposition pour venir en aide au familles des victimes Pour le CFOP il est claire que le contrat a été bien prescris et que chacun a pris avait son rôle a jouer et que les dommage collatéraux n’était pas pris en charge par les employeurs, bien occuper a cherché le trône présidentiel. Maintenant la question l’on se pose tous est comment l’armé arrivera a garantir la sécurité de tout un chacun si elle n’est pas à la tête du pays !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 19:18
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Pauvres de vous !
    Vous avez manqué le RDV de l’histoire ! Demissionnez si vous vous donner un avenir au syndicalisme !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 19:29, par sss
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Jusqu’à présent la presse à toujours été claire le Burkina Faso actuellement doit honorer leur engagement envers leur partenaire et amis. Oui Effectivement on a dit partenaire et amis et non guide, en d’autre sens aucun pays amis partenaire ou organisation ne peut opérer un dictat sur notre peuple. L’opposition ayant exigé a ces début un respect de la constitution est actuellement entrain d’opérer un hold up constitutionnel. J’invite le peuple a faire prudence car actuellement nous risquons de nous faire avoir

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 20:59, par Encore, encore
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Vous étiez où ? combattants de la dernière heure. Vous avez refusé de vous associer aux différentes luttes qui ont conduit au 30 Octobre. Lâchez nous les bottes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 21:55, par sph
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Slt a tous je suis vraiment fier de votre déclaration. Tout ceux qui racontent du n’importe quoi sur vous le sauront plutard et comprendront que la révolution tant souhaité par notre peuple est entrain d’être étouffé. Nous ne sommes qu’a une étape. Vive la C.GTB vive la jeunesse consciente

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 22:15, par biriki
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Vous gens du CGT-B, ne venez pas polluer l’air frais que nous avons commencé à respirer dans ce pays et surtout laissez nous enterrer nos Patriotes dans la sérénité. Nous burkinabè, les combattants que nous avons vus c’est notamment : le balai citoyen, le focal, le front de résistance citoyenne,le collectif anti-référendum et quelques individualités qui ont plongé leurs plumes dans l’ancre pour écrire contre ce régime : Ibriga, Loada, Somé, Dabiré , Sayouba etc. Que tous ceux qui ont vraiment travaillé pour la chute du régime dont j’ai oublié de mentionner les noms me pardonnent d’où l’emploi du "notamment". Pendant que les gens marchaient et lançaient des messages forts, vous étiez entrain de distribuer nos éternels tracts pour démobiliser.Pire, vous avez même refusé de participer aux heures chaudes et critiques de la lutte, vous n’êtes sortis que lorsque l’essentiel était fait ; lorsque Blaise a fait son communiqué pour dire il allait respecter les termes de la Constitution. Vous ne vous êtes pas arrêtez là, vous avez encore fait sortir les jeunes (qui vous ignorent) pour manifester le dimanche. D’ailleurs, le peuple ne comprend pas votre français sectaire et issu de vos poussiéreux livres rouges. Votre Tolé Sayon n’avait-il pas dit qu’il ne fallait pas changer pour changer ? Comme si le peuple était si bête pour chasser Blaise du pouvoir pour y mettre un de ses proches. Bande de jaloux, la révolution s’est faite sans vous, car pendant que les gens étaient au charbon, vous cherchiez à dénigrer et à démobiliser. Pourtant l’homme intègre ne devrait pas ergoter sur l’identité du pompier quand la maison brûle. Quelqu’un qui vous veut du bien.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2014 à 06:08, par fongnon lecibal
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    quel honte pour ces fantoches.sur ce plan,les syndicalistes n’ont jamais voulu le depart de blaise.maintenant que la victoire est la,ils se precipitent dans des declarations sans meme feliciter le cfop

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2014 à 11:08, par kourco
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Salut à tous les frères et amis de la liberté.
    Je comprend le message de la CGTB et la position qu’elle a toujours adoptée par rapport aux luttes récentes en particulier celle qui a abouti à la chute de M Commpaoré. Je la comprends parfaitement et c’est ce qui me permet de ne pas la partager encore moins la soutenir.
    Durant toute la période qu’a duré la lutte du collectif né après l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO,il est apparru clairement que la CGTB entre autre s’est trompé d’analyse sur l’évolution de la société burkinabè et les enjeux qui avaient cours.La question des alliances,des objectifs à court ou moyen terme des luttes en cours,a été mal appréhendée et cela eu pour conséquences la démobilisation des militants.Ces positions de la CGTB n’ont pas varié et malheureusement ont ramé à contre courant des aspirations du moins à court terme de tous les démocrates à savoir tourner la page Blaise Compaoré. Il fallait se résoudre à se fixer des objectifs d’étappes en phase avec la soif de la jeunesse notamment de voir de nouvelles têtes aux commandes de notre pays. Cela était d’autant plus nécessaire que la CCGTB et d’autres organisations comme le MBDHP ont grandement contribué à l’éducation des populations. On ne peut pas dire "c’est la Révolution ou rien" et ne pas se couper de certaines franges de la population dont la jeunesse qui elle, a des exigences pressantes. La republique a beau etre bourgeoise,elle est une avancée pour la classe ouvrière car elle se situe dans le sens de l’histoire. Vive la jeunesse ! vive la lutte de notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2014 à 09:58, par OUEDRAOGO Moussa
    En réponse à : Situation nationale : Collectif syndical CGT-B dénonce les tentatives de récupération de la lutte du peuple

    Mrs les faux syndicalistes, vous êtes malhonnêtes et indignes. De grâce taisez vous. Nous connaissons désormais votre camp. Il est différent de celui des vrais combattants. Vous êtes des situationistes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés