La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

vendredi 31 octobre 2014 à 14h44min

Après la démission de Blaise Compaoré ce vendredi 31 octobre, c’est le Gal Nabéré Honoré Traoré, chef d’Etat-major des Armées, qui assure les responsabilités de chef de l’Etat. L’intégralité de sa déclaration ce midi à l’état-major des armées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso


Peuple du Burkina Faso

Aujourd’hui 31 octobre 2014, les forces armées nationales prenant acte de la démission du président du Faso, chef de l’Etat en date du 31 octobre 2014, conformément aux dispositions constitutionnelles, constatant la vacance du pouvoir ainsi créée, considérant l’urgence de sauvegarder la vie de la nation et à la suite du communiqué délivré le 30 octobre 2014, décident que j’assumerai pour compter de ce jour les responsabilités de chef de l’Etat.

L’engagement est pris de procéder sans délai à des consultations avec toutes les forces vives et les composantes de la nation en vue du processus devant aboutir au retour à une vie constitutionnelle normale.

Un appel est lancé à toutes les citoyennes et à tous les citoyens organisés dans les différentes sphères de la vie nationale à répondre aux sollicitations qui leur seront adressées.

Les forces de défense et de sécurité prendront toutes les dispositions nécessaires qui s’imposent pour assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national.

Cette déclaration annule toute disposition contraire.

Ouagadougou, le 31 octobre 2014

Général de division Nabéré Honoré Traoré

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 octobre 2014 à 14:50, par johnblacksad
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Obligation de moyen, obligation de résultat !

    Bon courage Président pour cette transition !

    SVP organisez les élections les plus transparentes qui aient jamais été tenues en Afrique !

    Je ne fais pas de politique, ça m’est égal qui l’emporte... que le meilleur gagne... qu’on se batte à coup de programmes politiques et non plus des querelles de personnes qui insistent pour faire passer leur panse avant l’intérêt de la nation !

    Merci peuple du Burkina Faso... même l’air est on dirait plus respirable et meilleur depuis que l’ex-président Compaoré n’est plus au pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:51, par maiga idrissa
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    on a l’œil sur ! nous connaissons souvent les retournements de veste des militaires. mettez de l’ordre et regagnez les casernes.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:51, par yaah ya boin !
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    yaah ya boin !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:54, par YIRMOAGA
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Mon GAL, c’est d’oublier l’ombre de BC et vous affirmer en digne OFF, pour votre marque personnelle, afin d’être dans le registre de l’histoire ? Une transition est vite passée et vous seriez soulagé de cette responsabilité en votre honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:54, par Raso
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    90 jours maximum, pas une journée de plus...

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:55, par Hermann
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    A bas Nabéré. Nous ne voulons pas de Nabéré

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:57, par Lambert
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Ainsi soit il si toutefois c’est décidé par consensus... Dans tous les cas, on tient à l’œil mon Gl.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 14:58
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Le pays vien d’etre libéré. seulement nous ne voulons pas Nabéré

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:03, par afo
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Oui ! Mom General
    le respect de l’expression populaire est irrévocable. Pas de Dadis CAMARA dans ce Burkina qui se tourne résolument vers l’Etat de droit et la démocratie. Quel jour nouveau !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:04, par relwind
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    démission conformément à la constitution
    urgence donc je deviens chef d’état : les concertations avec l’opposition et la société civile en une demi-journée devaient permettre de dégager des conclusions pertinentes sur le sort de blaise, de la constitution, du délai et des acteurs de la transition.
    avec l’ancien chef d’état major, blaise veut se metter en retrait pour 3 mois seulement car ce gars encadré par sa nouvelle milice dira qu’il peut être candidat.et nous revoilà à la case départ.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:08, par bbd
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Je ne suis pas d’accord et le peuple nè pas d’accord qu’un militaire proche de Blaise prenne encore le pouvoir. Non et Non, nous allons ressortir si demain

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:09, par Mage Elohim
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    C’est SUPER, enfin il est parti !!!!!!!!!!!!
    BRAVO LE PEUPLE !!!!!!!!!!!!
    Le Kamerun doit suivre le bon exemple !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:12, par Oly
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Félicitation. J’espère que vous pourrez vite ramener l’ordre et mettre fin au saccage et au vol des biens des citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:13, par wendmi Solange
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Mon Gal,
    Le peuple doit décider de qui doit le diriger car c’est lui qui a libéré le Burkina.Quelle place pour les partis politiques et la société civile ? Nous osons espérer que vous avez tiré les leçons de la manifestation de la volonté et des aspirations du peuple burkinabè.
    Après tout, ce sont les civils burkinabè qui ont payé de leur vie , la victoire de la démocratie contre la patrimonialisation de l’Etat burkinabè par Blaise Compaore.
    Hommages aux martyrs de la liberté !
    Gloire au Peuple !
    Victoire au Peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:13, par OS
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Pourquoi cette fâcheuse tendance a ne pas faire la volonté du peuple. Le peuple veut de LOUGUE, s’il a refuse dites le nous et on prendra acte, ne nous faites pas bonnet blanc, blanc bonnet.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:14, par Ranini
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Pourquoi la classe politique ne désignerait pas un civil pour diriger la transition ?
    Mieux, pourquoi ne pas convoquer les députés de l’Assemblée Nationale, leur demander de trouver de manière consensuelle un Président qui va assurer l’intérim de la présidence du Faso. Il conduira alors le processus, avec un gouvernement de transition, jusqu’aux élections sans pour pouvoir être candidat !
    L’armée va encore confisqué le pouvoir, vous aller voir !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:20, par tranchant
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Au nom de quoi l’armée s’autoproclame à la tête de l’état ? Que dit la constitution ? Vacance du pouvoir, assemblée nationale dissoute, qui doit prendre ? J’ai rien contre l’armée mais si ce n’est pas Kouamé Lougué, ce n’est pas la peine car le reste, en l’occurrence ce chef d’état major, ce sont des fidèles de Blaise. Des gens qui vont protéger les Assimi, les François et autres voleurs de la république à la grande gueule ! Et dans ces conditions, je préfère qu’un civil assume la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:23, par MAHAMADOU DIARRA
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Nos frères Burkinabè ont enfin leur liberté, avec beaucoup de courage, de volonté, et de la cohésion nationale, je ne peux vous dire chapeau et tous mes vœux de bonheur et prospérité.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:27, par Thierno Hady Diallo
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Félicitation Monsieur Gal Nabéré Traoré c’est l’ère d’une nouvelle PAGE pour les Burkinabé que Dieu vous assiste dans vos nouveau fonction pour une gouvernance parfaite durant la vacance du pouvoir afin d’organisé les Élections Libre et transparente durant les 90 jours offerte par Blaise. En ce qui concerne BC je pense que il doit comprendre que Dieu ne dort pas et il n’est pas presser il serait toujours là pour faire payer les mauvais acte pauser et je pense bien c’est cas ainsi

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:28, par usa
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    on n t veut pas, tu es tjrs du cdp, c com si on sortai dans caca pour aller rentrer dans caca. on veut lougue. continuer de vous battre

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:29, par Andre marie
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Esperons que ce general poura faire mieux sinon il verra la meme chose mais pourquoi le president blaise ces t il resigner facillement cetait pour le destituer mais pour le referendum tout ca ces a cause de zepherin diabré qui est un homme bizarre mais il ne sera pas elu meme si ces le cas il aura des problemes avec les autres opposant ils ont fini de manger chez blaise maintenant il seront a vos trousses faite gaf pourquoi navoir pas casser la maison de simon il etai CDP non des traite dotre en on profiter por voler qua meme

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:30, par blé goudé
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    c’est une usurpation,on préfère lougué qu’un vendu de blaise
    vive l’alternance

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:33
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Espèce de merde c’est pas toi qui allais défiler avec ce criminel merdeux demain à Bobo ?Ce pion de Blaise,pas confiance et en plus c’est une couille molle.Nous on veut un homme de poigne qui nettoiera toute cette merde qui dure depuis 27 ans.Il faut traduire tous ces délinquants devant les juridictions populaires à l’instar des TPR.Ces voleurs suceurs de sang du peuple doivent rendre gorge.
    La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:36
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Mauvaise nouvelle ! recul de democratie. Autant que Blaise Compaoré n’a pas de modifier la constitution autant le peuple n’a pas le droit de réclamer sa démission. Son mandat est valable jusqu’en 2015. L’opposition burkinabé ne vise que sont intéret. Il faut vite organiser organiser des élections libres et transparentes et bouder ces militaires hors du pouvoir. Et n’oubliez surtout pas d’exiger à blaise des preuves sur les circonstances de la mort Thomas Snakara.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:40
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    c’est bien mon gle mais un peu trop tard alors accelerer vite le processus remetant le pouvoir au civil et regagnez les casernes dans un delais de 45 jours sinon moins.ainsi donc vous serez applaudi sinon le contraire on va vous confondre au blaiso.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:43, par fier et decu
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    réagissez vite et instaurer un couvre feu car des honnetes citoyens sont entrain de subir la furie des vandales. Chere opposition et société civile, rappelez vos hommes à la discipline Cela ternit l’image de notre lutte

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:44, par marabout no1 a kossyam
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    AAH je n,aime pas trop ca (les millitaires ). Mais bon Blaise est foutu ca me calme un peu. Mais le travail nest pas fini. Il faut que Mr Traore nous dise quand il sera juger pour la mort de Norbert Zongo et ses important compagnons, Thomas Sankara. Blaise a cree trop d,orphelins au BF. Meme jusqu,a aujourd.hui Giro n,est pas encore juger. On rentre ou avec tout ca. A la CEDEAO si vous etes vraiment sincere attraper blaise maintenent qu,il nest plus president pour ses crime au Liberia, en Serra Leonne.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:44, par wedaga
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    M. le Gal. Avez-vous réellement changé de veste ? Vous vous êtes toujours montré homme de confiance du régime de Blaise. Vous êtes un homme fort, mais le peuple en a proposé son homme idéal, qui incarne les valeurs attendues d’un fils digne du Burkina : le Gal Kwame LOUGUE ; Rassembleur, Patriote, Intègre, Honnête, Paisible,.... Nous n’avons pas la foi en vous, parce que vous avez régné avec Blaise, soutenu ou partagé ses points de vue en occurrence la modification de l’article 37. Votre déclaration est simplement un coup d’Etat fait à la population. Mais cette population reste très vigilante et désormais invincible.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:46, par anonyme
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    c’est toujours les mêmes caïmans des mêmes marigots c’est la continuité de blaise et son clan. Lougué pourra mieux faire, mieux réglé les litiges aux sain des forces armées il mettra beaucoup d’ordre c’est indispensable pour la suite de notre armée

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:47, par Le General Sangoule’ Lamizana
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Le monde entier a ses yeux sur le Burkina Faso. Nous prions pour la paix et la reconciliation au Burkina. Ce que les burkinabe’ ont en commun, est plus important que ce qui les divise. Le vaillant peuple burkinabe’ doit oeuvrer pour realiser une transition apaise’e et reussie qui aura les elements suivants :
    1- La securisation des biens et des personnes sur toute l’etendue du Burkina Faso
    2- Une reconciliation nationale entre tous les burkinabe’s
    3- L’organisation d’elections libres et transparentes

    Vive le Burkina Faso !
    Vive le vaillant peuple burkinabe’ !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:49, par burkinbila
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Conformément a quelles dispositions constitutionnelles ? Depuis les militaires sont devenus des diplomates ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:51
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Félicitations au vaillant peuple pour cette victoire combien éclatante et pleine de leçons pour l’Afrique ! Je souhaite que des funérailles nationales soient organisées pour ceux qui sont tombés au front et que l’on décrète le 30 octobre de chaque année "journée nationale du souvenir" en leur mémoire avec un monument et un cimetière commun si possible.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:53, par audouard
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    bonjour
    j’epere que le peuple burkinabe ne se fera pas voler sa revolte !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 15:54, par Kouamé
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Bravo au vaillant peuple du Burkina Faso, le Pays des Hommes Intègres !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:07
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Confiance au général Traoré et pour le moment vous faites le consensus après de vastes consultations certes.
    Les gens ont reclamé le général Kwamé Lougué par l’émotion due au fait qu’il était dans la foule en tenue de général mais on compte aussi sur son apport.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:09, par burkinbila
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Et puis pourquoi donne t- il toujours l impression qu’ il exécuté les décisions de Blaise. Du reste ce dernier a une curieuse façon rendre sa démission. En effet, quand il parle de mise en oeuvre de dispositions constitutionnelles, il ne comporte plus comme démissionnaire mais comme un président en exercice. Même observations quand il indique la suite a être donnée a sa démission. Si c’ est pour se sauver la face, qu’il sache que TT le monde a compris que s il avait les moyens et la liberte de matter le peuple, il l aurait fait pour rester au pouvoir a vie.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:13, par YIRMOAGA
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    On a joué notre partition, dommage que BC n’a pas voulu écouter notre musique, voilà le résultat, le bouquet final. A présent, on se fera moins rare sur le forum, et place aux politiciens pour animer la transition. La modestie recommande une discrétion, je me signalerais par moment.Merci à tous, que dieu nous épargne de tel dirigent à l’avenir ? Courage mon Général et dieu vous inspire l’honneteté

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:20, par Martin Valando
    En réponse à : Un Grand Jour pour l’Afrique et la Démocratie

    Nous devons féliciter les Burkinabbés pour avoir ammorcé le printemps africain.

    Tous les vingtainards de présidents africains et non africains doivent respecter les constitutions en vigueur. S’ils essaient de les tripoter, alors ils verront la colère du peuple ou plutôt la colère du seigneur à travers nos jeunes, femmes et seours.

    Je suis sûr que ceux qui scandaient hier : "vive Blaise", " la cosntitution peut changer" ..sont en fuite et près à le renier.

    Que la justice soit rendue sur le cas du Président Thomas Sankara, Monsieur Zongo et autres crimes abominables commis par Blaise et son équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:40, par Adamou Abdou
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    bonsoir mon général
    c’est juste pour vous souhaite bonne chance dans votre fonction et s’il vous plais il faut sauves le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:56, par Toure
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Well done Sir,

    To the Honorable people of Burkina Faso, Opposition party I cannot express my feelings from yesterday and today after seeing pictures of your courage and determination in seeing and end rule of Blaise which have seen the situation in this Noble land deteriorate from bad to worst.

    During the course of Yesterday, The Honorable Thomas Sankara a man I hardly known or saw before keep coming to my mind, I have on several occasions had tears running down my cheeks as grown man. Burkina Faso, a land I have never visited and Thomas Sankara are very close to my heard. The people of Burkina Faso, for your love of development in every form, your love and preserving African culture, your pride despite being poor We remain standing by you.

    May Allah bestow peace,tranquility and progress in your social,economic and political struggle.

    Encouragement a Mon General Nabere Traore and all his team. We will like to advise that, the team be consist of Burkinabes who are proud to be part of the transition, proud to be Burkina and technicians from both Military and Civilian or in all works of life.

    My General Troare, today I wish you can bring a light to the events on the 15th of October 1997.

    Your Sincerely,

    A friend Burkina Faso

    Toure.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 16:59, par kiemde
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    bravo a la jeunesse burkinabe.cet engagement et devouement pour l’alternance est une lecon pour les chefs d’etats et Les chefs des partis politiques qui durent sur le trone.bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 17:03
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Il ne sera rien ici

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 17:06, par mamadou toure
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    merci mon général pardon ne fait pas comme notre defent général geui robert de la RCI

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 17:07, par Ouattara Sami Adama Courbié
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Je suis tout autant ravie que tout autre compatriote désireux de voir le changement s’opérer sans incident majeur.Ainsi je joins ma voix à celle du Gal Nabéré pour appeler toutes les constituantes de la société au tour de la table de dialogue instituée à l’occasion faites preuve compréhension.

    « Vive la patrie vive le peuple du Faso vive les « Fasoyens » »

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 17:23, par zizooua
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Bonjours President, soit integres et ecoutes toujours la voix de ton peuple. Dieu t’accompagne et guide tes pas.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 17:57, par Willy mengue
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Oui c’est la fin de compaoré par la ferme et légitime devoir du peuple à aspirer au changement qui rassure son Avenir ! Mais que l’armée qui détient les rênes de la transition aprés une energie collective du Peuple puisse " assurer" sans faille le vœu du peuple....pas d’autres delais aprés les 60 ou 90 jours et rendre avec neutralité le pouvoir aux civils !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 18:13, par Ka
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Je remercie a toute la jeunesse Burkinabé, et la sagesse de nos sages, la compréhension de nos forces de l’ordre qui ont permis le Burkina de mettre hors-jeu un président égoïste et sa famille qui voulait s’éterniser au pouvoir qui appartienne au peuple. Depuis deux ans j’ai défendu farouchement l’article 37 dont sa lettre et son esprit étaient la racine d’alternance politique. Je remercie a toutes et tous mes lectrices et lecteurs, qui m’ont encouragés à dire la vérité sans peur du lendemain. Je remercie a tous les internautes de lebanco.net qui sont fidèles de mes écrits Je remercie tous les sites des réseaux sociaux en ligne du Burkina dont je cites quelques-uns ( B24, Faso.net, Zoodmail) qui m’ont supportés avec mes messages véridiques qui ne plaisent pas à tout le monde. Une page est tourné et une nouvelle commence pour le peuple Burkinabé, que l’armé sache que la politique appartienne aux politiques, et l’armée est destiné à protéger le peuple. Le Peuple Burkinabé n’acceptera aucune ruse de son armée comme dans le passé, le peuple Burkinabé n’acceptera plus l’injustice ni l’impunité, ni la répression. La nouvelle page des Burkinabé appartienne à la paix et l’émergence du Burkina pour notre jeunesse privé depuis 27 ans de l’alternance politique et économique. Vive le Burkina, et que Dieu tout puissant capable de faire ce qui est impossible nous viennent en aide. KA

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 18:15
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Pourquoi Blaise est très méchant jusqu’à ce point ? Comment ne pas réunir la société civile, l’opposition et autres pour s’accorder et dire qu’il veut démission. ça c’est une entente entre Nabéré et Blaise.
    Cessez de penser que vous êtes plus intelligent que votre peuple. Même si Blaise t’a choisi, il faudrait être sage, sinon c’est bizarre.
    Notre pays ne mérite pas cette forme de tricherie.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 18:29, par Proust
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Mes hommages à ceux qui sont tombés sur le champ de bataille. Que leur âmes reposent en paix. Il ne serait pas souhaitable qu’un militaire assure cette transition. Que des personnalités intègres soient désigner pour cela. En collaboration avec toutes les composantes de l’armée et des forces l’ordre, la société civile et les partis politiques, leurs priorités sera le retour au calme, assurer la sécurité des biens et des personnes dans toute l’étendue du territoire. Ensuite, ils s’attèlerons :
    1) à mettre en place une équipe "gouvernementale" pour que la vie socio-économique puisse reprendre
    2) débarrasser la constitution de tous les "articles à problèmes" et verrouiller définitivement l’article 37 et cela en mettant en collaborations les experts dans ce domaine. Nous voulons une constitution qui reflète dorénavant les aspirations du peuple
    3) travailler à la réconciliation de l’ensemble du peuple avec les "adversaires" d’hier. Nous ne serons penser à la stabilité en les excluant du processus de reconstruction
    4) édicter ou même l’inscrire dans la constitution, des règles concernant l’éthique ou la déontologie politique. Interdiction formelle aux partis politiques de battre campagne en utilisant les dons, les KDO, ...et les paroles qui portent atteinte à la dignité humaine (pas dénigrement des personnes, pas de paroles grossières...). Que chaque parti se concentre sur la défense de son programme ou projet de société
    5) Convoquer la CENI à la révision de la liste électorale, revoir le code électoral surtout en son article 266 bis qui divisait la classe politique
    6) mettre en place des mécanismes transparents pour les élections à venir
    7) Convoquer les candidats et le corps électoral
    Le nouveau président devra sans tarder convoquer l’électorat pour l’élection des députés
    Il serait souhaitable que d’dorénavant il y ait des débats télévisés publiques pour les candidats à la présidentielle.
    Voici ma modeste contribution.
    Que Dieu bénisse notre Nation

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 18:46, par Proust
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Mes hommages à ceux qui sont tombés sur le champ de bataille. Que leur âmes reposent en paix. Il ne serait pas souhaitable qu’un militaire assure cette transition. Que des personnalités intègres soient désigner pour cela. En collaboration avec toutes les composantes de l’armée et des forces l’ordre, la société civile et les partis politiques, leurs priorités sera le retour au calme, assurer la sécurité des biens et des personnes dans toute l’étendue du territoire. Ensuite, ils s’attèlerons :
    1) à mettre en place une équipe "gouvernementale" pour que la vie socio-économique puisse reprendre
    2) débarrasser la constitution de tous les "articles à problèmes" et verrouiller définitivement l’article 37 et cela en mettant en collaborations les experts dans ce domaine. Nous voulons une constitution qui reflète dorénavant les aspirations du peuple
    3) travailler à la réconciliation de l’ensemble du peuple avec les "adversaires" d’hier. Nous ne serons penser à la stabilité en les excluant du processus de reconstruction
    4) édicter ou même l’inscrire dans la constitution, des règles concernant l’éthique ou la déontologie politique. Interdiction formelle aux partis politiques de battre campagne en utilisant les dons, les KDO, ...et les paroles qui portent atteinte à la dignité humaine (pas dénigrement des personnes, pas de paroles grossières...). Que chaque parti se concentre sur la défense de son programme ou projet de société
    5) Convoquer la CENI à la révision de la liste électorale, revoir le code électoral surtout en son article 266 bis qui divisait la classe politique
    6) mettre en place des mécanismes transparents pour les élections à venir
    7) Convoquer les candidats et le corps électoral
    Le nouveau président devra sans tarder convoquer l’électorat pour l’élection des députés
    Il serait souhaitable que d’dorénavant il y ait des débats télévisés publiques pour les candidats à la présidentielle.
    Voici ma modeste contribution.
    Que Dieu bénisse notre Nation

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 18:57
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Nous avons entendu ce genre de discours avec le général Sangoulé Lamizana, le colonel Seye Zerbo, le commandant Jean Baptiste Ouédraogo, le capitaine Thomas Sankara, le capitaine Compaoré Blaise, et encore avec le général Nabéré Traoré. L’armée n’est pas un instrument destiné à cette activité. Vivement qu’elle retourne en caserne s’occuper de ses oignons et laisser la politique aux politiciens. La réaction du peuple souverain ces derniers jours doit être un exemple pour tous.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 19:51, par Nasri
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Après cette victoire du peuple, place au grand défit, celui de réussir la transition et remettre le pouvoir aux civiles dans la transparence. Pas de querelles intestines inutiles ! Soyez loyales, faites honneur au peuple burkinabé et que chaque burkinabé s’investit pleinement. Le monde entier nous regarde !
    vive le peuple burkinabé ! Qu’Allah bénisse le BURKINA FASO !!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 20:11, par Fils
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Il est insensé que les militaires assurent l’intérim. Ils doivent céder rapidement l’intérim du chef de l’Etat démissionnaire à la société civile conformément à la constitution sous peine de provoquer une nouvelle révolte population. Il n’est inscrit nulle part dans la constitution que l’intérim sera assuré par un militaire en cas de démission du chef de l’Etat en exercice. Dès lors, il n’est pas tolérable que le poste vacant soit occupé par un militaire. Etant donné que c’est le peuple qui a fait le travail, la récompense revient à la société civile. Si les militaires se souciaient du peuple, ils auraient dû réclamer depuis fort longtemps le départ du Président Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 20:22, par BORONGA
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Voilà le discours d’un général d’ordonnance .Conséquence l’arrivée du Colonel ZIDA militaire de terrain et de poigne .

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 23:36, par SENATEUR TONI
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    AINSI L’HOMME FORT DU FASO S’EST RENDU COMPTE DE LA FORCE DES INSTITUTIONS(LE PEUPLE SOUVERAIN) ! VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS.AU DESSUS DE GBAGO ET AUTRES COLLES !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2014 à 23:58, par AD
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Je suis confus, qui est en charge ?
    Zida ou Nabere
    Just pour clarification
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 00:03, par N’GUESSAN
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Cette déclaration est la conséquence logique des évènements politiques à Ouaga. Il était plus rassurant que les militaires s’emparent du Pouvoir pour ensuite retourner en casernes.
    Je viens de lire un ivoirien qui a dit des choses très justes sur le président déchu en fuite. En effet, dit-il :
    "BIEN FAIT POUR CE SALOPARD
    Cette crapule et ce mal élevé, Blaise Compaoré, était à l’origine de toutes les déstabilisations en Afrique de l’ouest, en devenait par la suite médiateur, et qui passe pour faiseur de paix.
    Ce comportement lui valait d’être perçu comme fréquentable par les occidentaux qui se servaient pourtant de lui comme d’un instrument pour parvenir à des fins crapuleuses dans leurs immixtions arrogantes dans les Affaires intérieures des pays ouest-africains. Ce fut le cas de la Côte d’Ivoire notamment. Chirac et Sarkosy se sont servi du Burkina-Faso pour déstabiliser le pays des Ivoiriens.
    Compaoré est parti. Ouattara retournera bientôt à Ouaga où le Pouvoir l’attend pour succéder à celui qui l’a aidé à être roi par les armes dans un pays voisin.
    Dieu a mis fin à ce vilain et sale jeu de Compaoré : le Seigneur des Cieux, Jésus-Christ, ne voulait plus de cet homme qui est à la fois pyromane et pompier. Maudit es-tu, Compaoré ! "

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:00, par ERIC
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    actuelma les données ont changé, il n’assumera plus les responsabilités de chef d"etat, néanmoins il peut participer a la vie de la nation en apportant sa contribution dans le bon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:44, par Amayal
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Compaoré lâche le pouvoir et le reprend par le biais de ses généraux les plus proches.
    Une révolution qui n’apportera rien. C’est vrai qu’il est parti, mais le peuple doit être vigilant et faire de sorte qu’un civil gère la transition. Sinon........

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:52, par Adam’s
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Pour ma part, il s’agira pour les forces vives de la nation, j’entends par ce vocable : la jeunesse, la société civile, les partis politiques de l’opposition et la frange progressiste de l’armée, de faire une analyse froide de la situation et de tirer la conclusion qui sied.

    Il faut tenir compte du flottement et de l’hésitation qui ont caractérisé les actions de la couche supérieure de notre armée ; notamment de nos généraux quand il lui a été offerte de de déloger le Président Blaise Compaoré retranché à Kossyam avec ce qui lui restait de fidèles prêts à croquer du manifestant et ce aux premières heures qui ont suivi la prise de l’Assemblée Nationale. Le Général Chef d’Etat Major Général de l’Armée en premier.

    Aussi, celui-là même qui avait la responsabilité après le Président, d’empêcher voire même les premiers tires de ses hommes sur les manifestants tombés et qui ne l’a pas fait, ne mérite pas de conduire la transition.

    En toute humilité et en homme d’honneur, il devra se désister de cette fonction de chef d’Etat de la Transition. Le peuple lui en sera reconnaissant. Adam’s

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:28
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    Nulle et non avenue !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:55, par kalilou
    En réponse à : La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

    pour moi on laisse laisse deux . on pendre ancien Gal

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés