Marche meeting du 28 octobre 2014 : « l’objectif est de tout faire pour empêcher la modification de l’article 37 de la constitution »

lundi 27 octobre 2014 à 01h35min

L’opposition politique burkinabè appelle à une marche meeting le mardi 28 octobre en réaction à la décision du conseil extraordinaire des ministres du 21 octobre dernier de transmettre à l’assemblée nationale un projet de loi en vue de la convocation d’un référendum pour modifier l’article 37 de la constitution. Lors d’une conférence de presse organisée ce dimanche 26 octobre, Ablassé Ouédraogo a affirmé que l’objectif est de tout faire pour empêcher la modification de l’article 37 de la constitution.

Marche meeting du 28 octobre 2014 : « l’objectif est de tout faire pour empêcher la modification de l’article 37 de la constitution »

C’est à une conférence de presse en deux étapes que les journalistes ont pris part ce dimanche au CFOP. En effet, avant l’échange avec le CFOP, place a été faite au collectif des femmes pour la défense de la Constitution qui a annoncé qu’elle a décidé, de façon spontanée, d’organiser une marche ce lundi 27 octobre à partir de 16 h. Sara Sérémé lance alors un appel à toutes les femmes, épouses et surtout mères, à sortir pour dire non à la révision de la Constitution, pour interpeller le président du Faso, le législatif, les forces de l’ordre, et pour inviter les autorités à reconsidérer leur action et à retirer le projet de loi. La marche partira de la maison du peuple au rond-point des Nations unies. L’élément symbolique de cette manifestation sera des spatules en bois qui, selon S. Sérémé, « ont une symbolique très grave si elles sont brandies par des femmes ». Les femmes sont donc invitées à sortir avec des spatules.


« Il faut être naïf pour croire que le pouvoir veut d’une consultation du peuple »

Pour Ablassé Ouédraogo, il n’est pas de doute que la stratégie et la volonté du pouvoir est d’éviter de donner la possibilité au peuple de choisir. « Le projet de loi dit que c’est pour convoquer le référendum, mais l’objectif du pouvoir est d’obtenir les 96 voies nécessaires pour réaliser ce qu’ils appellent le ‘’ chaos debout ‘’. Là on n’a pas besoin de consulter le peuple, certains partis auraient donc privé le peuple du droit d’exercer son choix à travers le référendum », indique-t-il. Il ne s’agit donc pas seulement d’une lutte contre la tenue d’un référendum mais aussi et surtout contre la modification de la constitution. Reprenant des propos du président Compaoré tenus le 23 septembre dernier à l’ouverture du dialogue politique qui disait que « tout référendum divise la société et que ce n’était pas son premier choix » et évoquant le ralliement de l’ADF/RDA, le président de Le Faso Autrement affirme « qu’il faut être naïf pour croire que le pouvoir veut d’un référendum, d’une consultation du peuple pour modifier la constitution ».

Il revient donc au peuple de manifester sa position, à travers un langage modéré et d’assumer ses responsabilités, car c’est lui qui fait la force de l’opposition, a –t-il signifié. Le peuple est donc appelé ce mardi 28 octobre à dire non à la modification de la constitution.

Le départ de la campagne de désobéissance civile

La manifestation du 28 octobre qui aura lieu sur l’ensemble du territoire national, marquera aussi le point de départ de la campagne de désobéissance civile. Une action décidée par l’opposition conformément aux articles 167 et 168 de la constitution. Une campagne qui demeurera tant que l’objectif qui l’a déclenché n’aura pas été atteint, à savoir obtenir la non modification de l’article 37. Le contenu de cette campagne sera indiqué au moment opportun par l’opposition et toutes les parties qui entreront dans cette campagne, explique A. Ouédraogo.

Cependant, il le précise, rien n’est perdu, rien n’est gagné, tout est possible. « Si nous avons la chance que quatre député patriotes de l’ADF/RDA, du CDP, du groupe CFR, de l’UNDD acceptent d’écouter ce que le peuple veut », ce qui donnera lieu d’aller au référendum. Gardant de l’optimisme quant aux tournures que pourraient prendre les évènements, il n’exclut pas la possibilité que le projet de loi soit entériné. Il faudrait pour cela « un sursaut de patriotisme pourrait venir de la part de 37 députés qui se joindraient au 28 de l’opposition et le projet de loi sera ainsi enterré ». Ou encore que « les responsables deviennent raisonnable et comprennent que le peuple a besoin d’alternance et de changement et modifier la constitution ne contribuera à apporter le changement et l’alternance ».
Le lieu de rassemblement pour la marche meeting est la place de la nation, d’où elle se terminera également après avoir couvert un circuit passant par le rond-point des nations unies.

Martiale Zongo (stagiaire)
Lefaso.net

Messages

  • « Contre la férule la férule humiliante » d’une prise en otage de la Constitution et du Pays par un club d’aventuriers politiques, disons-non. La légalité qui ne repose pas sur une légitimité sociale n’a pas de sens.

  • Que la jeunesse consciente sache que cette lutte est plus bénéfique pour elle que pour les partis politique car si cette lutte aboutissait rien ne sera plus comme avant dans ce Faso. Ce serait un avertissement à tous les gouvernements futurs. Le peuple saura chaque fois dire non . Alors jeunesse consciente la balle est dans votre camp. "Nan aou lara aou sara"

  • il serais mieux pour la jeunesse consciente de se mettre au travail au lieu des politiciens qui ma foie ne se soucis que de leur compte en banque .Ces derniers utilisent la jeunesse comme un bouclier .Ils appellent la jeunesse à descendre dans la rue pourtant toute leur vie politique ,ils n’ont jamais rien fait pour la jeunesse et c’est quand il s’agit de bien garnir leur compte ils savent que la jeunesse existe .S’il vous plait ne nous parlez d’intérêt national car nous savons que c’est pour votre propre cause !!!

  • Manifestation d’accord, c’est constitutionnel mais elle se faire dans le cadre de la loi, tout débordement sera sanctionné par les tribunaux de ce pays. Donc la manifestation doit être républicaine.

  • NOUS Y SERONS. ENSEMBLE NOUS TERRASSERONS

  • Peuple Burkinabè.ne vous laissez pas tromper par les politiciens surtout l’opposition.Dans ce projet de révision de la constitution, le nombre de mandat est limité à 3 de 5 ans et même verrouiller pour de bon.Dire que Blaise COMPAORE veut mourir au pouvoir est absurde.Se lon ce projet il termine son premier mandat en 2015 et il est peut être président encore pour 2 mandats.Si l’opposition pense qu’il a les moyens de le détrôner en 2015, son son règne prendra fin 2015.
    COUP DE D’ETAT CONSTITUTIONNEL : terme qui ne se trouve pas dans notre constitution,donc inventé par l’opposition pour divertir la population.On parle de coup d’état lorsque le pouvoir passe dans les mains d’un groupuscule en cas de putsch.Hors ici la constitution elle même a prévu sa propre révision (art 161 à 165)
    DÉSOBÉISSANCE CIVILE:prétexte pour faire la pagaille incivique car les circonstances de la désobéissance civique sont prévus à l’article 167 de la constitution.
    EMPECHZE LES DÉPUTES DE VOTE.Aucunement (art 5,art84 et 95)
    Force restera à la loi.
    BRULER LES ROUTES.Pour ceux qui ne savent pas ou qui ignorent.un goudron se chiffre à des coups de milliards et non de millions.En plus ce sont vous et vos enfants et arrières enfants qui paieront les prêts contractés pour la réalisation de nos infrastructures.De grâce ne détruisez pas ce que l’on a mis du temps pour construire.

  • SEUL LA LUTTE LIBERE

  • Qu’Est-ce qu’on peut espérer de députés qu’on peut acheter comme des portables, vaut mieux conscientiser le peuple à la lutte, ce ne sont pas nos représentants, l’honneur dans la poche gauche et la dignité dans la droite le raisonnement se limite en perte et profit pour sa propre famille

  • Ablassé Ouédraogo,tu deviens fou.Nous ne voulons même pas entendre parler de référendum sur cette question.Nous voulons un renoncement pur et simple de ce braquage en vue et nous allons tout faire pour qu’il n’y ait pas lieu et il n’aura pas lieu.

  • Le dialogue est la solution à tous. Quelque soit la situation on finira toujours par revenir à la table pour dialoguer et négocier parce que nous sommes des humains pas des sauvages.

  • Madame Sara Seremé la spatule a un symbole très grave si vous la brandissez contre votre mari. Blaise Compaoré n étant pas votre époux , vous perdez votre temps. Et tout compte fait c est de la superstition . Évitons de transposer nos problèmes personnels dans la Question du Référendum .Depuis que vous n êtes plus député , vous être rentré dans l opposition. Qui a profité de ce pouvoir plus que vous ? .

  • Vous perdez votre temps,tous ce que nous savons est que l’article 37 sera modifié et sera enfin verrouillé !je pense que le peuple est souverain et mature,alors nous comptons cet esprit de patriote pour dire OUI au pays et pour éviter le chaos !

  • La reforme va passer comme une lettre à la poste. C’est le voeux du peuple

  • je suis apolitique, mais la situation politique actuelle au Faso m’interpelle. je pense personnellement que les députés de la majorité et de la mouvance présidentielle doivent prendre conscience en s’affirmant de façon responsable, sincère, honnête et digne en votant "NON" pour libérer le Burkina Faso de son état actuel, même si la constitution l’autorise à la modifier.

  • SEULES les urnes nous sortira d’affaire !
    OUI a la démocratie a travers les urnes !

  • Le referendum est semblable à la boite de pandore !!!dè qu le processus est engagé aucune force ne peut l’arrèter !!!
    qu’on veuille ou pas,ça aura lieu alor je trouve que cè inutile toute ces oppositions !!!oui au referendum !!!!!!

  • Raphaë, ce projet est vraiment la boîte de pandore qui symbolise la cause de tous les malheurs. Cultive toi un peu avant d’écrire

  • la reforme passera tel la balle qui quitte le canon d’un fusil !
    Blaise tu va nous tuer,tu es très fort !

  • Maintenant ce n’est plus la France c’est UE allez y appeler le gouvernement chinois le vote se passera belle et bien à l’AN. Tu a le droit d’être contre j’ai le droit d’être pour ! Le peuple là woo, le peuple n’a pas de nationalité ou quoi ?

  • Ma voisine Awa m’a dit aujourd’hui qu’avec Blaise elle a connu mesures sociales sont maris statu particulier et j’en passe donc en 2015 et même au référendum c’est Oui a Blaise. C’est déjà suffisant elle sait ce qu’elle veut et comme elle fait parti du peuple alors le peuple veut que Blaise reste Vive le peuple !

  • L’Afrique a t elle actuellement besoin de démocratie, a cette célèbre phrase le guide libyens a répondu l’Afrique n’a pas besoin de démocratie, elle a plutôt besoin de médicament et de nourriture. En effet sur le analyse le contexte en générale et plus particulière le cas du Burkina Faso, on se rend compte que sur la question de la modification de la clause limitative des mandats présidentielles qui fait litige actuellement au pays, le principale argument utiliser par l’opposition se porte sur le coût et la question du pouvoir à vie. D’une part si on considère le coût d’abord du recensement biométrique on se recompte le problème ne se pose pas au niveau du coût du référendum. Le recensement biométrique qui s’est étaler sur plusieurs mois ayant coûter a lui tout seul prêt de 40 milliards vous serez d’avis avec ma personne que le vote d’un seul jour ne peut coûter autant. De plus quand on considère que des institution comme le CFOP perçoivent un cotation au prêt de l’Etat chaque année la question de budgétivore ne s’y est pas. Rappelons à tous le monde que la démocratie elle même à une coût, ce qui nous amène ainsi à se demander si la cela n’est pas lier à la question du pouvoir à vie. D’autre part dire qu’il y aura un pouvoir à vie cela reviendrai à confirmer les nos doutes que le peuple désir plus que tout que Blaise soit reconduit en 2015. Dans ce cas sauter le verrou de la clause limitative des mandats présidentiel ne nuirait en aucun cas à la démocratie burkinabé vue que l’essence de la démocratie est de donner l’exercice totale du pouvoir au peuple par peuple j’entends peuple burkinabé et non le peuple sans nationalité de l’opposition

  • Je demande aux premiers responsables burkinabé de m’expliquer :
    1. Qu’est ce que la loi ?
    2. Qui doit la respecter
    3. La loi, profite t-elle à certaines personnes ?
    4. Mon parent du village, illettré est il tenu de respecter la loi aujourd’hui ?

  • tu as raison de dire oui au referendum car tu ne sais pas ce que tu veux, ni d’où tu viens n’en parlons pas de là ou tu va

  • Je me demande si ceux qui ont l’habitude de soutenir l’opposition sont animé par de l’inconscience oubien c’est de l’ignorance sinon il parrait tout à fait claire que l’opposition vous prend pour des idiots. Tout d’abord le Balai qui se prétendait être apolitique dit aujourd’hui qu’elle a vue le jour uniquement pour contrer la FEDABCMr Diabré si vous avez été passif en classe sachez que vous ne devez pas assimiler votre cas à celui de tout le monde.Une dernière chose sachez que vous animaux briguant et écervelé qui ne savent qu’il faut une autorisation pour manifester n’auront que vous pour amuse gueule

  • En toute sincérité,Blaise n’a jamais aimé le Burkina, il a toujours rusé et profiter de la confiance et de la naïveté des autres. Comment après 28 de pouvoir, tu veux encore rester malgré le refus de la population ? Révise l’article si tu veux car tu as l’argent et le pouvoir, mais tu ne pourras rien contre la volonté de Dieu. Le jour ou le bon Dieu va t’abandonner, tu n’y pourras rien.

  • Cela n’est plus n’est plus un secret de polichinelle avec l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest et le réfute des grande compagnie aviation publique qui de desservir l’Afrique de l’Ouest, le virus Ebola est devenu plus que la super star des maladie en Afrique de l’ouest surpassant de très loin le SIDA. A l’ordre du jour les repas collectif, les lessives collectifs et les embrassades ont été proscrit. Par mesure de sécurité les jeux collectif, promenades et tout ce qui est attroupement ont été déconseille à toute la population. Que vous soyez dans une zone a risque ou non, Mes très cher amis pour notre sécurité minimisions le contacte humain Rester chez vous !

  • On tue pas son ami et frère pour le pouvoir, et qu’on veut que cette personne accepte facilement laisser ce pouvoir la, sans qu’il voit de sang couler. Mais que ça soit son sang lui même. OB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés