Arrondissement n°3 de Ouagadougou : des populations barrent la RN°2 pour protester contre l’état des voies

mardi 21 octobre 2014 à 02h07min

Des habitants du 3ème arrondissement (Sig-Noghin) ont, dans la matinée de ce lundi 20 octobre 2014, barré la route nationale N°2 (RN°2), sortie nord de Ouagadougou, quartier Kilwin, pour « protester contre l’état délabré de certaines voies d’accès au quartier » jugées impraticables.

Arrondissement n°3 de Ouagadougou : des populations barrent la RN°2 pour protester contre l’état des voies

« Tant que Pascal (Pascal T. Ouédraogo, maire de l’arrondissement) ne vient pas, on ne bouge pas et la route restera barrée », entend-on de l’attroupement. « Nous voulons tout simplement qu’on arrange la voie pour le bien de tout le monde. La voie est impraticable. Quand il pleut, on passe des jours dans la misère », a confié Issaka Zongo, qualifiant les conseillers municipaux d’ « incapables ». Il « déplore » la « passivité » des conseillers qui, selon lui, ne font rien dans ce sens. Composés essentiellement de jeunes gens, les manifestants ont, à l’aide de pneus, morceaux de bois et autres, barré la RN°2 à l’intersection de la rue Naba Yilen, au niveau du marché de bétail dudit arrondissement. Les usagers en direction d’un sens ou de l’autre sont obligés de revoir leur trajet. Ceux qui tentent de négocier le passage essuient la colère des manifestants. « Ce n’est pas la bagarre, nous cherchons simplement à arranger les choses.
A partir de 19 h, quand tu veux rentrer à la maison, c’est difficile. Les bandits tendent des guets-apens à des endroits pour braquer et arracher les engins. Nous ne sommes pas contre quelqu’un, nous n’avons pas non plus quelque chose contre le gouvernement, nous n’avons pas de problème avec Blaise Compaoré ; ce que nous voulons seulement, c’est qu’ils pensent à nous, qu’ils sachent que nous sommes aussi des hommes et aspirons au bien-être. Allez-y dans le six mètres de Pascal (le maire), vous ne verrez pas une seule voie dégradée à l’image de celle-là. Vous ne le verrez pas dans l’entourage du maire. Et dans ça, on nous parle de Sénat et de referendum ; ils n’ont qu’à voir ça d’abord. Nous souffrons. Même les patrouilles de la police ne peuvent pas accéder à l’intérieur du quartier, à plus forte raison traquer des bandits. Un patient dans le quartier qui a besoin d’évacuation a le temps de mourir avant même l’arrivée d’une ambulance, parce qu’impossible de circuler », s’est insurgé Ousséni Cissoko, soutenu par d’autres voix. « Depuis ce matin, la voie est barrée et le maire sait qu’il y a des manifestations. S’il était conséquent, il serait venu précipitamment avant même l’arrivée de la CRS (deux pick-up de la Compagnie républicaine de sécurité, présentent certainement pour éviter tout débordement, ndlr). Mais pourquoi jusque-là (il était 9h42, ndlr) il ne s’est pas déplacé pour venir échanger avec les populations, alors que les manifestations ont commencé autour de 7h », s’est indigné un autre manifestant avant de conclure : « Nous n’avons même pas de maire ici ». A en croire certains propos, plusieurs fois, les riverains ont cotisé pour arranger la voie. Ils ont également affirmé que la commune (l’arrondissement) dispose de suffisamment de moyens financiers pour aménager les voies.

L’arrivée du maire et une « solution » est trouvée

C’est sur ces entrefaites que le maire fit son arrivée à 10 h 05, légèrement encadré par des éléments de la CRS. Il s’approche des manifestants et salue. Ceux-ci lui rendent la politesse avant d’étaler le motif de leur mouvement. « La voie est sur le point d’être bitumée. C’est un projet, on n’a pas l’argent, ce sont des gens qui ont financé. Sinon, on pouvait charger la voie de terre mais si on le fait, ce serait des problèmes parce que l’an passé, on l’a fait mais ça n’a pas résolu le problème. Et puis, ici, l’eau jaillit seule de la terre, il doit y avoir une nappe d’eau ; ce qui demande de gros travaux », a expliqué le maire Pascal T. Ouédraogo, rassurant ses interlocuteurs que le projet de bitumage est déjà bouclé et que les travaux seront incessamment engagés. Sans trop de précision sur le début des travaux, le maire a indiqué que cette voie est prise en compte dans le projet d’aménagement général des voies dans l’arrondissement. Mais, en attendant, annonce-t-il, une équipe technique de la mairie a été instruite pour trouver, « aujourd’hui même », un ‘’palliatif’’ en déversant des « cailloux sauvages » et de la terre. Dans l’attente d’une solution définitive par le bitumage, le maire demande l’indulgence et la patience de ses populations.

Tout en le félicitant, les manifestants ont dit au maire que si rien n’est fait d’ici après-demain pour, un tant soit peu, résoudre le problème, ils sortiront pour protester à nouveau.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Nan wouma yaamb fan !!!!!! hhihihihihihihihi

  • Je felicite les manifestants. Je vous assure que la voix passant par le marche de Toesse qui va vers Rimkieta est impraticable, la voie passant par la salle de Cine de Tampoui et allant vers Rimkieta en croisant la vois du marche de Toesse est pire. Les voix passant marche de betail de Tampoui et toutes les voix vers Kilwin en allant de part et d’autres encore pire sans oubloeir autour de la Mairie de Signoghin pour revenir vers Toesse.

    Ce n’est pas facile vraiment, meme le bitume de la Route Ouaga Ouahigouya est tres delabre, vous voyez et on parle de referendum, etc.

    Ce Maire vraiment dort sous ses lauriers je vous assure, il passe le temps a gnoler dans les maquis, ce Maire est depasse. On doit le balayer.
    il ne fait aps son travail, surtout en saison pluvieuse on devra inspecter et depecher des camions pour remblayer les voies.

  • Bon, la situation catastrophique des routes est liée à la mauvaise gouvernance du pouvoir avec le CDP. Que le CDP garde l’argent pour arranger le pays au lieu de faire un référendum coûteux et inutile. S’ils sont incapable de trouver un autre candidat que Blaise, ils n’ont qu’à disparaitre du paysage politique. 27 ans de gestion calamiteuse, cela suffit amplement pour laisser la place à d’autres personnes compétentes et de bonne volonté pour corriger le tir.

  • Le burkina fait pitié deh !pour avoir gain de cause il faut soit demissioner soit manifester violament devant l’autorité competente afin de se faire entendre !! Pauvre de nous meserable population !
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

  • Vive le peuple conscient. Voilà des réactions que Bobo doit importer. Bloquer la nationale N°1 pour exiger l’arrangement des "pistes" de sarfalao. Na n’laara, an saara !

  • Bien fait ! peuples levez vous et prenez votre avenir en main sinon......

  • chers compatriotes c’est comme çà le pays fonctionne tant que la population ne sort pas pour manifester avec la force il n’y’a pas de réaction des autorités. De nombreux 6m sont impraticables dans cette capitale là. Et au lieu de résoudre çela on veut utiliser nos maigres ressources pour d’autres destinations à but individuel.
    Bitumez nos voies..
    Soyez vigilants car ça y va de notre sécurité.

  • Félicitation, mes co-habitants de Kilwin. C’est le seul langage qui marche aujourd’hui.

  • Souvent je me demande si le pays est dirigé. On vous demande pas de venir nous distribuer l’argent de notre or, non on vous demande d’assainir notre cadre de vie, d’assurer notre sécurité, de nous offrir des hôpitaux , des emplois et des écoles pour nos enfants et petits frères. Au lieux de cela c’est referendum qui vous intéresse. Je suis sûr d’une chose, vous n’aimez pas ce peuple que vous êtes sensés guider vers le bien être. Ehhhh mon Dieu, qu’avons-nous fait pour mériter de tels dirigeants ??????

  • Les Bobolais doivent s’inspirer des populations de l’arrondissement 3 pour la reparation des voies du centre ville de Bobo

  • Félicitation mes frères nous savons que cè le seul langage ki marche aujourd’hui.Avec tout ça on nous parle du fameux Senat,Réferendum

  • Seule la lutte consciente paie. Tant que nous resterons dans la passivité, rien ne bougera dans ce pays pour le bien être réel des vaillants citoyens que nous sommes. L’état a l’obligation et le devoir d’utiliser les ressources publiques au profit des populations. L’accent doit être mis sur les secteurs qui touchent véritablement les couches les plus vulnérables au lieu d’embrouiller les citoyens par des questions qui ne les concernent pas (referendum). Courage à chacun de nous . Le bonheur se conquiert ; il ne se donne pas.

  • Cette arrondissement n’a pas d’élus dignes de ce nom encore moins de maire. Ce dernier n’est qu’un affairiste qui ne voit que ces propres intérêts : achat de véhicule par-ci, construction de duplex par-là, construction de boulangerie, mariage de femmes et j’en passe et rien d’autres pour l’arrondissement.
    On me dira qu’il a été élu par ces mêmes habitants soit ! Mais en d’autres temps d’autres lieux. Je parie que si c’était aujourd’hui il ne pourra même avoir une seul voix.
    Je pense que s’il est malin il doit démissionner et préserver ce qu’il a acquis ; sinon il rendra compte tôt au tard.
    A bon entendeur salut

  • Mais qu’on m’explique quelque chose à savoir qui a finalement élu nos différents maires ?A quelque 2 ou 3 exceptions près,ils sont tous incompétents,voleurs puisque la population ne cesse de se plaindre.Pourtant ils sont souvent élus à plus de 60%.
    Il y a quelque chose qui cloche quelque part.

  • Manifestez si rien n’est fait car ce pays là est comme ça !!! Et malheureusement ce problème de route est partout dans tous les quartiers de Ouagadougou. Qu’est-ce que ces hommes politiques veulent de nous ? Vous ne pensez qu’à vous-mêmes !!!
    Le quartier Bonheur Ville (ex-Sonré) vit actuellement peut-être le pire ! Essayez un seul jour de vous y rendre et vous comprendrez la douleur des populations de ce quartier. Je vous assure que la population est sortie à plusieurs reprises avec de la terre, des cailloux sauvages, ... pour au moins se faire un petit passage et pouvoir vaquer à ses occupations.
    Pendant ce temps, le maire de l’arrondissement n°6 dort, en tout cas il n’a rien fait. Et c’est l’unique voie pour accéder à ce nouveau quartier.
    Sénat, référendum, article 37, ... rien ne sera fait ici !!!!
    Vous ne pouvez pas compter sur cette population pauvre, qui souffre pour gagner son pain quotidien par tous les moyens pour réaliser vos sales ambitions.
    Non à l’utilisation du peuple ! Non à l’injustice ! Que le bon Dieu refuse et dise "ça suffit !"

  • Seule la lutte libère, pour le moment ils ont la force parce qu’en ayant la crs a leur coté, ils sont rassurés, le jour où une foule de marcheur VA tenir tête a cette vilaine crs, vous verrez que c’est la fin de CES margouillats poilus.

  • Allez voir au niveau du deuxième petit pont après la fin des deux voies (à côté de la clinique). Pendant au moins deux mois, la voie est impraticable, les riverains et ceux qui sont à l’intérieur des six mètres ne peuvent pas accéder à leurs cours. La voie conduit pourtant à Yagma et est très fréquenté par des milliers d’habitants (d’électeurs) qui dorment à Marcoussis. A quand le bitumage de la voie et l’électrification de la zone, lotie depuis plus de 10 ans ? A quel moment les nombreuses zones commerciales au bord de la voie seront-elles mises en valeur pour diminuer l’insécurité et le problème d’inondations des cours due au ruissellement des eaux ? Que dit la loi à ce propos ?

  • Ah vous aussi les maires, les gens ont vraiment raison de se demander qui vous a élu..Pour vous là, ce n’est que des détournements et vente de parcelles. Même si on n’a d’intelligence pour gérer une communauté, on peut cas même essayer d’agir à la limite de nos possibilités sur la base de qu’on observe dans notre localité. La population ne vous demande trop, vous aussi. En toute sincérité je ne crois pas que la population burkinabé demande trop à ses dirigeants. Mais vous avez de la méchanceté et la mauvaise foi. Et si vous continuez dans ce sens, vous risquez de le payer cher en cas de changement, et tôt ou tard les choses changeront, tôt ou tard. Essayer d’être un peu regardant sur les conditions des populations. Vous êtes élu par et pour la communauté. Cette dernière espère voir quelque chose s’améliorer dans son milieu. Mais vous croyez avoir été élu pour votre famille nucléaire. C’est le cas au plus haut niveau. Les autres ne méritent pas de mieux vivre si ce ne sont vos proches...cas même ?????

  • Merci cohabitant. Manifestons si rien n’est fait. Quand il pleut on est obligé d’attendre que l’eau passe pour pouvoir rentrer, certaines rues sont interdites la nuit à cause des bandits. Nous ne sommes pas contre le maire ni le président, nous voulons tout simplement qu’ils songent à la sécurité de la population.

  • cessez de barrer les routes,c’est de l’incivisme.jusqu’à nous prouver le contraire c’est bel et bien vous qui les avez choisis.

  • la maierie même est salle : poussière et toiles d’araignée sur les murs, carreaux incomplets au plancher du batiment, flaques d’eau. S il ne peut pas entretenir un batiment, comment peut il aménager un arrondissement ?

  • la maierie même est sale : poussière et toiles d’araignée sur les murs, carreaux incomplets au plancher du batiment, flaques d’eau... S il ne peut pas entretenir un batiment, comment peut il aménager tout un arrondissement de 4 secteurs habritant plus de 150 000 personnes ?

  • Avec tous ces problèmes que vivent les populations, on trouve moyens d’utiliser sept (07) milliards (7.000 000 000) de francs CFA pour organiser un référendum. Et çà aussi on trouve des gens si idiots pour soutenir ce référendum. Après ce sera les mêmes qui viendront pleurer
    qu’on ne fait rien pour eux. Quand le cdp distribuait l’argent qu’on nous volé, pour que vous passiez des nuits dans les grins, quand le cdp distribuait des casquettes, des tee-shirts, pour que vous votiez ces maires voleurs, d’autres volaient mêmes des urnes. Quand le cdp faisait tout cela, vous ne vous êtes pas plaints. Aujourd’hui vous trouvez qu’ils vous ont oublié. N’oubliez pas que les casquettes ne sont pas finies. DONC CONTINUEZ A SOUTENIR LE REFERENDUM, pour que vive le cdp. Dans tous les cas nous allons tous chier dans ce pays, comme l’avait si bien dit le regretté Norbert ZONGO. Que son âme repose en paix.

  • Regardez un peu l’arrondissement 9 : quartier marcoussis, trame d’accueil Ido... Même devant la marie on ne peut pas rouler. Il y’a un cours d’eau. On n’a même pas un peu d’espoir. Le maire bousille les maigres ressources de la commune en allant louer un immeuble qui lui sert de mairie. Quand est ce qu’il va construire la mairie de l’arrondissement. Si ce n’est sous la contrainte, je ne payerai jamais de taxe de résidence ni le moindre timbre à l’arrondissement 9.

  • Mr du Faso, j en ai marre des sensurs que j ai ete victime par votre moderator. La verite rougie les yeux mais elle ne les crevent dit-on. Un gouvernement plethorique qui n arrive pas a satisfaire les besoins elementaires et fondamentaux pour le developpement de chaque commune.

    Les routes bitumees pour le bien etre de la population. Le pays ermergent que le President Blaise Compaore,lors de son discours en 2010 a rater son rendez- vous. Sinon comment ce fait il que nos riverains repondent avec un bloquage revendicatif qui souille l image de marque de toute la nation. Ou ils vont aller ceuillir l argent du Referendum, s ils n ont pas l argent pour assainir nos reseaux routiers ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés