Rentrée 2014- 2015 : Les syndicats d’enseignants dénoncent une école burkinabè « sérieusement affectée par les réformes du gouvernement »

jeudi 9 octobre 2014 à 06h09min

Aujourd’hui 08 octobre 2014, treize (13) organisations syndicales se sont mobilisées autour d’une manifestation de protestation. C’était au Rond point des Nations Unies de Ouagadougou. Comme pratiquement chaque année, les syndicats d’enseignants ont remis au Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, ministre de l’année pour le compte de volet éducation, leur plateforme revendicative.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Dans le message adressé aux Ministres en charge de l’éducation en ce lendemain de rentrée scolaire, les enseignants ne sont pas allés de main morte. « Aussi bien à l’enseignement supérieur où est mis en œuvre de façon chaotique le système Licence Master Doctorat (LMD) qu’aux autres niveaux qui voient la prise de mesures telles que la gratuité et l’obligation scolaire sans contenu effectif, le relecture des curricula menée dans une incohérence pédagogique notoire, le transfert du préscolaire et du post- primaire au MENA (Ministère de l’éducation nationale et de l’ alphabétisation, ndlr) qui installe les ordres d’enseignement concernés dans une situation de désordre indescriptible, etc. » ont- ils consigné dans le message qui a été transmis au Ministre Moussa Ouattara, pour examen avec son homologue Koumba Boly de l’Education nationale. Et de noter comme une incongruité la célérité dans l’application de ce mesures alors que le thème de la journée mondiale de l’enseignant de cette année 2014 est : « Uni(e)s pour l’éducation, une éducation de qualité pour un monde meilleur ». Tout tranché dans le vif. Devant la foule de sympathisants venus pour la circonstance.
12 evendications pour 2014
Et ce n’est pas tout. Tout en rappelant que sa plateforme revendicative en 11 points de l’année dernière n’a connu aucune suite véritable, exception faite de deux points qui auraient connu un « début de solution » comme précise le message ; c’est une plateforme en 12 points qui a été remise au Ministre Moussa Ouattara pour le compte de cette année scolaire 2014- 2015. Sur 07 pages au total, les syndicats d’enseignants ont dressé la liste argumentée des différents éléments de leur plateforme revendicative. 12 point au total libellés ainsi qu’il suit :
-  L’arrêt du processus de transfert du préscolaire et du post- primaire au MENA en attendant de réunir les conditions pour sa mise œuvre et la prise de mesures nécessaires pour une application efficiente de système LMD dans les universités publiques,
-  L’adoption d’un statut particulier des personnels de l’éducation,
-  L’institution d’une indemnité spéciale de logement pour les personnels de l’éducation et la gestion correcte des logements des enseignants,
-  L’allocation de moyens conséquents aux encadreurs pédagogiques de tous les ordres d’enseignement pour l’exécution de leurs missions,
-  Le respect des effectifs dans les classes en tenant compte des normes internationales,
-  L’octroi d’un trousseau pédagogique aux enseignants à chaque début d’année,
-  La prise en charge effective des maladies professionnelles et accidents de travail,
-  L’allocation d’au moins 30% du budget national au secteur de l’éducation,
-  L’amélioration des conditions de vie et d’études des élèves et étudiants,
-  Le contrôle des établissements privés relativement au respect des cahiers de charge et aux frais de scolarité,
-  La poursuite et la sanction effectives des responsables d’établissements et services coupables de mauvaises gestions administrative et financière,
-  L’adoption d’une nouvelle convention collective de l’enseignement privé.

Et pour se donner les chances de voir aboutir leur plateforme revendicative, les 13 organisations syndicales coalisées entendent manifester au quotidien jusqu’au 10 octobre 2014. Ces structures syndicales ont pour noms, rappelons- le : FESEB, F- SYNTER, SATEB, SNEA-B, SNEP, SNESS, SPESS, SYNAPAGER, SYNATEB, SYNTAS, SYNAVS, MONEP et SYNATRAS.

Samuel Somda

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés