Point de presse du gouvernement du 2 octobre : l’amélioration du cadre de vie des populations et leur sécurité au menu

jeudi 2 octobre 2014 à 23h42min

Relecture du décret sur les logements sociaux, les efforts en matière de réalisation d’infrastructures de drainage des eaux pluviales, l’insécurité et le virus Ebola ont été entre autres points abordés par les ministres de l’Habitat et de l’Urbanisme, Yacouba Barry et de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré au cours du traditionnel point de presse hebdomadaire ce jeudi, 2 octobre 2014.

Point de presse du gouvernement  du 2 octobre : l’amélioration du cadre de vie des populations  et leur sécurité au menu

Suite aux inondations du 1er septembre 2009, le gouvernement a pris un certain nombre de dispositifs, notamment en matière de constructions d’ouvrages d’évacuation des eaux pluviales. C’est dans cette dynamique que s’inscrit, à en croire le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme Yacouba Barry, l’exécution des travaux de drainage du parc urbain Bangr-Wéogo en vue de résoudre les problèmes d’inondations dans la ville de Ouagadougou. De grands travaux sont donc entrepris et repartis en trois (3) phases. La première qui s’est étalée de octobre 2011 à février 2013 à consister entre autres, en la réalisation du canal à parois revêtues en béton armé et le radier en terre sur le tronçon du marigot kadiogo ; la réalisation de caniveaux en béton armé de sections variables et de 21 dalots de restitution de section ; le recalibrage du marigot Kadiogo en canal en terre localisé entre sa confluence avec le canal de Wemtenga et la limite Est du parc Bangr-Wéogo. La deuxième phase a, quant à elle, englobé la période allant de décembre 2013 à juillet 2014.
L’ensemble des travaux réalisés dans ces deux phases ont, selon le ministre, permis de déboucher les exutoires et d’assurer une évacuation rapide en induisant des appels de débits et une accélération des écoulements en aval du parc.

La troisième phase (perspectives) consistera en l’exécution de travaux à l’intérieur du parc afin de permettre de réduire davantage le niveau d’inondation dans le parc urbain Bangr-Wéogo et dans certains quartiers de la ville de Ouagadougou. Ces travaux se composent du recalibrage du marigot Kadiogo à l’intérieur du parc Bangr-Wéogo et du revêtement de ses talus en perrés maçonnés ; de la réalisation des chenaux réservoirs en terre ; de la réalisation du chenal nord. Toujours dans ce chapitre, on loge le recalibrage du marigot Somgandé 1 et le revêtement de ses talus en perrés maçonnés, la réalisation des deux diguettes de protection à l’intérieur du parc, la réalisation de trois dalots multicellulaires de franchissement du marigot Kadiogo à l’intérieur du parc, la réalisation de la marre n°1 et le revêtement de ses talus en perrés secs et, enfin, la réalisation des pistes de quatre (4) mètres de largeur de part et d’autre du marigot.
Ces ouvrages contribuent, affirme Yacouba Barry, à l’amélioration du cadre de vie des populations. C’est pourquoi exhorte-t-il les populations riveraines à entretenir ces ouvrages et surtout éviter d’en faire des dépotoirs.

L’autre point abordé par le ministre Yacouba Barry est celui relatif à la relecture du décret sur les logements sociaux. En effet, le Conseil des ministres, en sa séance du 4 septembre 2014, a adopté un décret portant relecture du décret du 20 avril 2009 portant conditions d’accès au logement social. Pour le ministre Yacouba Barry, cette relecture vise à être en conformité avec les mesures sociales prises par le gouvernement et va permettre d’élargir l’accès au logement social aux ménages dont le niveau de revenu mensuel n’excède pas huit fois le SMIG (Salaire minimum interprofessionnel garanti) au lieu de cinq précédemment. Elle renforcera la mise en œuvre de la politique de logement social au profit des ménages à faibles revenus. Le ministre a aussi précisé que cette politique de promotion des logements sociaux va s’étendre à d’autres chefs-lieux de région.
En outre, le ministre a annoncé la célébration, le 6 octobre, de la 29ème Journée mondiale de l’Habitat autour du thème : « Donnons la voix aux bidonvilles ». Une halte pour réfléchir sur l’état des villes et le droit fondamental de tous à un logement adéquat.

Le Forum national des jeunes différé

C’est par des propos de compassion du gouvernement aux familles de Hama Arba Diallo (député-maire de Dori), Jacques Prosper Bazié (homme de lettres et de culture) et René Sebgo (journaliste et précédemment directeur de la communication du ministère de la santé) que le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a ouvert la page sur les questions d’actualité nationale et internationale. Ainsi, les préoccupations relatives au virus Ebola et à la recrudescence de l’insécurité ces temps-ci ont été des préoccupations majeures des hommes de média. A en croire le ministre, en ce qui concerne le virus Ebola, le dispositif mis en place au Burkina est performant et connaît une amélioration au quotidien. Parmi les mesures préventives, l’annulation des grandes manifestations à caractère international à l’image du SIAO et du SITHO. C’est également dans cette vision qu’il a annoncé la tenue en différé du Forum national des jeunes qui était prévu pour se tenir en fin octobre à Gaoua. Il était attendu de ce rendez-vous de la jeunesse, plusieurs milliers de jeunes venus du Burkina et d’autres pays invités. Pour Alain Edouard Traoré, le gouvernement entend, par ces différentes décisions, assumer ses responsabilités. « L’expérience du cas aux USA montre que ça peut venir de manière inattendue et qu’il va falloir rester vigilant », interpelle le porte-parole du gouvernement.

Sur la question de l’insécurité, Alain Edouard Traoré a expliqué que le ministre en charge de la sécurité a fait part au conseil des ministres du 1er octobre 2014, des dispositifs sécuritaires mis en place pour faire face à la situation. Toujours dans cet élan, il est prévu, a-t-il dit, le recrutement d’un contingent de plus de 2000 hommes et le renforcement en matériels. « Nous ne voulons pas perdre cet indicateur de sécurité de notre pays qui compte pour les investissements et les actions de développement », a souligné le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement avant de lancer un appel à la collaboration de tous dans cette lutte contre l’insécurité.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Trop d’autosatisfaction !
    l’assainissement dans Ouaga et les autres villes du BF laisse à désirer !

  • Monsieurs les Ministres, ayez un peu d’humanisme par rapport à la situation de Bobo-Dioulasso. Monsieur les ministres, comment comprendre que malgré les cris de détresse des populations, rien n’est fais pour désenclaver les quartiers (ancien et nouveaux) de Bobo-Dioulasso ? Bobo est la second ville de ce pays messieur les ministres. Une ville ou il pleut énormément. Mais plein de quartiers (Sarfalao, Bindougousso, sect 18, etc) sont inaccessibles à la moindre petite pluie. Et pourtant, ces habitants paient les même taxes et les mêmes impôts que tout le monde. Bobo comme Ouaga, on paient les mêmes taxes. Personnellement j’ai boycotté la taxe de résidence cette année par ce que c’est révoltant ce qui se passe. Même à moto tu à du mal à faire 5klm pour rejoindre le centre ville pour travailler. Et pourtant on paie des IUTS annuels plus que certaines entreprises. Et nos enfants dans tout ça ? C’est triste de les voir lutter, a leurs jeune âges contre les eaux qui envahissent écoles, pistes et maisons. Révoltant.

  • la politique d’hurbanisme est nulle. Mobibilité urbaine = nulle aussi. On ne sai pas ki fai koi. C’est le maire wah ? C’est le ministre de l’habitat wah ? c’est le ministre des infrastructures wah ?? Aucune bonne route dans les quartiers de l’intérieur. Regarder la circulaire de Ouaga chaque matin, c’est plein de véhicule en panne a cause des nid d’éléphant : Rotule, patte moteur, biellette, amortisseurs,... tout ça se déboitent et se degrade. Et c’est nous encore qui réparons tout cela a nos frais. C’est de l’argent qu’on aurait pu utilizer faire autre chose. Mais en raison de la demission total, cet situation contribute a nous appauvri advantage. Ya meme un quartier non loin de Wagda 2000, juste derriere le lycée universalis (kartier poto_poto) , aucun véhicule ne passe plus sur certaine rues quant il pleu. Kan meme !! YA YAA B OIN ???

  • Je pense que notre gouvernement manque de courage. Vu toute cette pagaille au tour des chantiers inachevés, les difficultés liées à la mise en place du continuum, nos ministres doivent TOUS rendre le tablier car c’est vraiment un échec total !

  • Vous êtes méchant Monsieur le Ministre de l’Habitat, tout ce que vous avez dit concernant les logements sociaux, c’est du FAUX. Faites un tour à BASSINKO voir dans quel état pitoyable sont les maisons déjà construites. Un bâclage total ! Les constructions de vos fameux promoteurs immobiliers, ya rien de de "Social" labàs, c’est de la pure racket ; par exemple à CGE, le plus pétit montant est de 10millions, Svp..ya quel caractère social dans une maison de 10millions. Faites un tour en côte d’ivoire voir ce que ALASSANE est entrain de faire, c’est ça on dit "SOCIAL". Même les simples prix des loyers, vous êtes restés impuissants ; or au SENEGAL , MACKI-SAL a tapé du poing sur la table, il ya même une police des loyers pour traquer les "bailleurs indélicats".
    Vous êtes méchants, et c’est à cause de tout ça que nous voulons que e régime de BLAISE parte !

  • Le commentaire 3 dit tout. Les rues sont pitoyables ; dans certains quartiers les populations en ont fait leur dépotoir, et leur principal voie de canalisation des eaux usées. Là, boucher un trou devant chez soi est impossible parce que les voisins se plaignent du fait que les eaux de pluie vont stagner dans leurs concessions. Tout est à l’envers, les logiques se tordent. Regardez dans les rues, comment certains courent vers la mort assurée ! Mais c’est comme si tout est normal.

    Alors, au gouvernement, je suggère ceci : installez des panneaux electroniques partout et faites de la sensibilisation sur la salubrité publique et la circulation routière. Dans les marchés, les salles de cinéma, les stades, les grands carrefours, les écoles, les points sensibles de tous les quartiers des grandes villes, mettez ces panneaux et demandez à des experts de vous donner les contenus qui seront ensuite exploités par nos bons orateurs dans toutes les langues. Mettez les médias de masse à contribution. Faites cela en deux ans et vous verrez. Les infrastructures, c’est bon, mais sans des esprits avertis et civiques, c’est le pire qui nous attend.

  • C’est tout simplement honteux messieurs les ministres.On ne sait vraiment pas qui fait quoi.

  • pour ceux là qui ce plaigne au nom de bobo Dioulasso doivent savoir que nos parent labas sont les vraient complices.....pourquoi continuer a voter un parti qui est au pouvoir depui +de 20ans,fasse de promesse ne les honore pas et vous etes tjrs avec eux...il vous flatte avec du riz et tshirt et vs vendez lavenir de notre ville...le president reçoit des rapport mais c ki c passe il n’est vraiment pas au courant...il a fait confiance a des gens qui sont entrain de detruire le pays mais c’est bientot fini inchallah..

  • les logements sociaux, c’est bien. Mais il faut que le ministère de l’habitat se penche sérieusement sur les coûts de location de logement particulièrement à Ouaga. C’est vrai que nous sommes dans une économie libérale mais il est impératif que l’Etat intervienne dans ce secteur pour au moins fixer quelques barèmes. SVP, M. le ministre !

  • merci a Mr le ministre pour ces éclaircissement sur la politique de gestion de l’urbanisme,mais une chose est certaine est que avec la bonne volonté de tous un chacun le problème se verra résolue comme nous le souhaitons.sinon rester a la maison et dire des sales trucks vraiment nous on vous dit et redit de vous tais sur cela car vous dites rien de bon..
    le gouvernement c’est vous et moi qui devions l’aider a accomplir sa mission.

  • pourquoi certaines personnes cherche pas a savoir le font réel de la chose et se mettent a dire de sale truck comme certains l’on fait dans des commentaires que vous voyons sous nos yeux.ce problème de logement n’est pas un problème qu’il faut régler avec des coup de balais,il faut le faire étape par étape que de ce précipiter la dessus comme un mangeurs de garba

  • merci pour tous ces mesure prise pour le bon développement de la ville de Ouagadougou dont vont êtes le premier responsable,et on doit vous dire que nous vous souhaitons courage et bonne suite pour cet initiative qui va vous donner une image très digne de développeur de commune.
    aussi il faut signaler que ce travail n’est rien d’autre que a bonne volonté de notre très chers gouvernement qui donne son coup de main a ce que le travail avance dans de bonne condition,donc que certaines ferment les yeux pour laisser le travail continuer son petit bout de chemin.

  • Merci au gouvernement pour cet effort immense qu’il abat pour subvenir au multiples besoins des populations avec si peu de moyens bon courage à vous nous serions très reconnaissants

  • cette mesure prise par le gouvernement est acte salutaire par nous les vrai citoyens de ce pays et non par des hommes qui ne savent vraiment rien du bon développement de notre cher beau pays qui est le Burkina.
    Mr le ministre continuer votre boulot et laisser ces hommes dire ce qu’ils veulent car si nous on vous soutient je crois que personne d’autre n’est encore suffisant pour cela...

  • Moi je n’ai jamais compris ceux même se mettent à longueur de journée à critiquer en mal les autorités sans mettre une mage de bien . Ils doivent d’abord se demander s’ils sont capables de résoudre tous les problèmes qui concerne leur famille , la petite surtout pour dire qu’une grande à plus forte raison un pays , critiquer oui mais avec bon sens cela ne fera que booster l’orgueil du réalisateur ,, ,, Merci à toutes les autorités pour le don de soi dont elles font preuve pour le bien être de cette nation

  • merci a ceux qui reconnaissent que le gouvernement malgré son peu de ressource financière arrive a essayer de bien vouloir mettre le paquet pour le bon développement de ce pays et nous l’encourager dans ce volet de bonne gouvernance mes chers amis du Burkina.
    une fois encore courage a ceux qui les encourage et surtout courage au ministre...

  • Soucieux de la situation de vie des populations notre gouvernement ne cesse d’innover et là nous devons en être fiers et reconnaissants ,que le bon Dieu vous irrigue en force et motivation pour mener à bon port toutes vos actions entreprises ,vive le gouvernement

  • Félicitation Monsieur le Ministre, cela évitera la délocalisation des services environna

  • NOUS ne pouvons que rendre grâce a Dieu de nous avoir donner un gouvernement autant responsable et soucieux pour les Burkianabés !encore Merci a l’homme fort du Burkina

  • AVIEZ vous vu cette foule qui a acceuillis le président du Faso a po ?alors vous comprendrez quel point il est nécessaire que l’on organise le referendum ?il fallait y être pour comprendre,d’aucuns font leurs métiers en critiquant négativement le président,mais sachez bien qu’a l’heure je suis surpris de voir le peuple en chaleure,c’est très émouvant !le CDP a encore gagné le combat......

  • JE suis étonné de voir le niveau des forumistes atteindre ce stade de compréhension !notons d’abord que le Burkina est un pays enclavé et cela est un grand handicape pour notre pays,au regard de tous ses difficulté le gouvernement se bat jour et nuit afin de nous permettre un meilleur quotidien

  • l’amélioration du cadre de vie des populations et leur sécurité au menu voici le titre que Mr le ministre essaie de défendre pour le peuple.et certaine sont en train de diffuser des histoire de je ne sais quoi.une chose est certaine dans cette affaire que chacun de nous sais que le gouvernement travail a ce que le peuple burkinabé soit au moins dans de bonne condition de développement et de progrès,ça nous on appelle bon développement et nous existons a continuer dans ce sens Mr les ministres

  • Commentaire N° 10 a N°18, c’est La meme personne. Vous ne pouvez tromper que vous meme. C’est quoi le developpement ? Au lieu de mettre 64 Milliard a faire un échangeur, je suis sur q’avec la moitiée de cette somme on peut recharger toutes les routes de ouaga et bobo et permettre a des millions de personne de bien se déplacer sans problem. ça c’est kel ville ça ou kan la pluis s’annonce c’est la débandade parce que ya pas route pour rentrer ? c’est kel ville ou kan tu sors le matin avec ton véhicule bien propre lavé mana mana, tu le sali au premier six mètre et tu rentre chez toi avec la boue et les saleté de la ville ? 27 ans de pouvoir et on est pas capable. Regarder meme projet zaka. tous les nouveau goudrons sont déja foutu en l’air avant meme que la zone ne soit fonctionnelle encore. Et personne n’est responsable. Le peu d’argent kon a doit etre utilizer judicieusement et avec parcimonie. On ne peut passer tout le temps a tourner en rond. On fait du surplace. On ne va null part. Si les gens ne sont pas capables, kil laisse la place. Norbert Zongo nous l’avait dit " C’est la démocratie réelle qui va faire émmerger les hommes les plus capables pour prendre en main le developpement du pays." Nous allons battre pour kil en soit ainsi. moi ki vous parle, je sais ce que je contribute annuellement dans le budget de l’Etat. Si mon argent est mal utilize, je vai le dire piannnn. Ya YA BOIN MIINGA ??

  • J n’accorde aucune confiance a un gouvernement qui patoge dans tous les sens. Acune vision du vrai développement !! Et une chose, le BF c’est pas uniquement la capital svp.

  • un gouvernement ne peux tous faire pour une population de 17 millions mais peux l’aider a faire ce que chacun en visage de faire et c’est cela la vrai vérité dans tous les pays d’ici et d’ailleurs,et c’est ce que le ministre essaie de faire au Faso en essayant de mieux organiser les conditions dans les quelles les burkinabé de Ouagadougou sont,
    et il faut le soutenir dans sa tache.

  • ehhhh gouvernement vraiment du courage a vous !sinon sans le courage vous ne serez pas un bout de projet de développement car on a des gens qui disent des sales trucks que dieu fait naître sous nos yeux.et comme vous vous battez pour le peuple burkinabé ne regarder pas ces beau parleur qui font que dire du n’importe quoi sur vous.
    continuer et nous vous soutenons dans vos actions de bien être des burkinabés

  • ON ne peut pas sensibiliser tous le monde,mais chacun peut sensibiliser quelqu’un !moi je demande a tous ceux que le lirons de penser au de la patrie qui est en tous les Burkinabés,ce sentiment de préserver la paix nous impose a vous demander de dire OUI au referendum !

  • OUI au referendum
    oui al modification de l’article 37
    oui au sénat
    vive la démocratie !

  • le pays ne sera jamais ce que vous pensez mes chers amis,donc arrêter de nous dire des choses que vous et moi connaissons bien,si le ministre essaie de nous donner des éclaircissement sur le bon développement des logements au Faso pourquoi vous nous chauffer les oreilles et les yeux pour soit disant que le ministre ne fait pas son travail.

  • Ce n’est pas dans mes habitudes mais cette fois je vous félicite pour la hauteur de vue concernant le virus Ebola ! Ensemble redoublons d’efforts dans la sensibilisation par l’information juste et par la publicité.

  • Un cri de coeur au Ministre .Bobo a reellement besoin de voies .s’il vous plait arrange nous la rue Nelson Mandela ,trop de soufrance pour les riverains de cette voie .

  • Monsieur le Ministre, Oui, vous allez célébrer la journée mondiale de l’habitat, et après ? où est la réflexion qui va entourer cette célébration ? Où sont les professionnels du secteur ? Où sont les urbanistes professionnels et autres architectes que vous ignorez de manière regrettable et que vous n’impliquez dans aucune de vos manifestations, si ce n’est que comme invités ?
    Monsieur le Ministre, les discours politiques ne suffisent plus. Il faut que vous fassiez intervenir ceux qui ont été formés pour ces métiers de la ville, autrement quelque soit les financements que vous aurez, les projets ne seront pas judicieusement orientés et ne seront pas bien exécutés. La question du développement urbain et du logement est trop importante. elle ne devrait pas faire l’objet de tatonnement. Le développement du pays passe par la maîtrise du développement des villes/ cordialement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés