Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

jeudi 25 septembre 2014 à 02h03min

Peu avant 12h ce 24 septembre 2014, le bureau de la Société nationale des Postes à Saaba a été braqué. Deux individus armés de kalachnikovs et de pistolet automatique ont tiré à bout portant sur un jeune homme de 28 ans. Il est mort sur place. L’assistant de policier en service a reçu également des balles. Sa vie est menacée. Les visiteurs ont emporté une caissette d’argent.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

Un jeune homme couché, inerte, baignant dans son propre sang à l’entrée de la SONAPOST de saaba. Soura Moise, étudiant né le 27 Avril 1986. Ce sont les informations qui figurent sur sa Carte nationale d’identité burkinabè. Autour du corps, une équipe technique de la police scientifique s’affaire pour le constat. C’est ce que nous avons vu à notre arrivée à 14h.

Des informations glanées, c’est aux environs de 11h, 11h 55 précisément que deux individus armés de Kalachnikovs et d’un pistolet automatique et sur une moto de type « Nano wati-B, bleu » ont fait irruption à l’agence de la SONAPOST alors que le gardien s’affairait à fermer la porte. « Ils ont tiré directement et sans sommation sur l’assistant de police Sow Abel et un usager qui était non loin de lui et qui a perdu la vie sur place. Le policier a été évacué et il est présentement entre la vie et la mort », nous a confié le commissaire de police de Saaba, Rasmané Ouédraogo.

Un braquage en plein milieu de la journée, à visage découvert. En plus, à quelques encablures du commissariat de police de Saaba, de la préfecture et du goudron. « On a entendu des coups de feu alors que nous étions au commissariat, j’ai dépêché deux éléments. Quand ils sont arrivés, le mal était déjà fait », note le commissaire qui préfère s’en tenir à cela en attendant que la police scientifique livre ses résultats.
Selon le secrétaire général de la SONAPOST, Ernest Ilboudo, que nous avons rencontré sur place, « après avoir tiré, ils ont pu rentrer dans les bureaux, mais le receveur n’était pas là. Il semble qu’ils ont pu emporter la caissette qui contenait quelques recettes. Mais nous n’avons pas encore évalué. C’est après le travail de la police scientifique que nous aurons des informations précises ».

L’infortuné Soura Moise, serait un élève-professeur qui était de passage au bureau de la SONAPOST pour voir son ami, l’assistant de police Sow Abel. Les braqueurs auraient emporté l’arme de ce dernier après avoir tiré sur ces deux jambes.

Encadrés

Haro sur les agents zélés de la SONAPOST qui cultive l’omerta.

Le gardien de la SONAPOST a été le témoin oculaire de la scène. Deux autres femmes étaient également dans les locaux quand le drame s’est produit. Elles étaient encore sous le choc et n’ont pas voulu se prêter à nos questions. Normal. Nous avons attendu des heures durant pour avoir la version d’un témoin, le gardien en l’occurrence qui était occupé avec la police scientifique. Une fois libre, il était prêt à nous relater la scène du braquage quand des agents de la SONAPOST, après un protocole inutile ou chacun semblait montrer sa « puissance », ont défendu au jeune homme de s’adresser à la presse. A qui rendent-ils service ? Personne, sinon à leur égo. Ce sont les mêmes qui sont prêts à tirer à boulet rouge sur les journalistes quand ceux-ci ne vont pas à la source de l’information.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 septembre 2014 à 00:23, par vérité no1
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Paix à son âme ! Ça devient de plus en plus inquiétant. Que le ministère en charge soit doté d’un fond à la hauteur du besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 03:09, par Ouaga ou Near West
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Ouaga n’est meme plus le Far set. Le west n’ est plus loin. il es tout pret. Tout pret n’est pas loin. Je vous assure que si ces gens qui sont armes de Kalach qu’ on ne trouve que dans l’ armee burkinabe s’ attaquaient aux ministres, ils n’ allaient pas faire long feu. Mais comme ils s’ attaquent aux pauvres, on peut deplorer mais les laisser agir. Comme le gouvernement n’ ; a pas les moyens pour donner du boulot a tout le monde, il comprend.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 09:33, par fidèlelectrice
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    on aura tout vu dans ce pays ! vivement que Dieu protège les innocents. Les politiciens ont fabriqués des affamés qui sont prêts à tous pour survivre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 10:00, par Ka
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Oublions l’autodéfense dans des quartiers de nos villes, ça deviendra une anarchie totale, danger pour nos enfants et nos femmes les plus vulnérables : Ce qu’il faut, c’est que l’état prenne en main le système de sécurité de notre pays comme c’est le cas d’Hamed Bakayoko le ministre de l’intérieur Ivoirien qui protège ses agents avec une attention particulière avec tous avantages totales ‘’’formation, salaires, équipements d’intervention rapides, des logements des agents à proximité des zones sensibles, exct.’’’’ Au lieu d’utiliser le denier publique pour s’éterniser au pouvoir et faire ce qui est mieux pour soi-même et non ce qui est mieux pour le peuple, il est mieux que le ministre de l’intérieur donne sa démission et laisse la place à une personne capable de prendre en charge nos agents de sécurité pour protéger le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 10:08, par somed
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    faites nous la lumiere sur le passé de nos responsables de securité. on comprendra comment on est arrivé à avoir cette facon d’etre securisé

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 10:17, par Le facilitateur
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Bonjour. Je pense qu’il faut prendre au sérieux cette question d’insécurité dans la zone de Saaba. Il faut même installer une unité mixte composée de la BAC, la GENDARMERIE, la CRS et même l’ARMEE pourquoi pas qui consistera à boucler la zone et organiser une "razzia" pour mettre hors d’état de nuir ces malfrats. Les populations de Saaba sont fatiguées. Ya pas cette famille qui n’a pas encore été visitée par ces malfrats.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 10:52, par aimso
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    - il faut que nos dirigent ( sécurité et justice) fassent l’analyse de leur coopération avec le mouvement des droits de l’homme avant de poursuivre leur politique sécuritaire.
    ils ont tellement vendus nos valeurs que de peur d’être poursuivi par ce dernier laisse des délinquant sévir dans nos villes et quartier comme à Hollywood.
    « celui qui tu par les armes péri par les armes ».

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 10:58
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    BONJOUR JE VAIS DEMANDE AUX AUTORITES BURKINABE DE BIEN VEUILLEZ SUR LA SECURITE BURKINABE

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:08, par gnine
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    paix à l’âme du jeune infortuné et courage à sa famille. Vivement que ces criminels soient mis aux arrêts le plus tôt possible.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:11, par Soutong Noma
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Je pense que l’Etat et le pouvoir en place porte l’entière responsabilité de ces différents braquages au BF.

    Comment peut-on dégager des centaines de militaires et policiers comme ça sans prendre les dispositions ? Ils n’ont appris qu’à manier des armes et en détenaient même par devers eux au moment de leur licenciement.

    Trouvez-nous une solution le plus tôt, car aujourd’hui, personne n’est à l’abris des ces criminels en pâture !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:33
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    je suppose que le policier en faction servait uniquement de décoration et surement qu’au moment du braquage il bavardait avec son ami infortuné. paix à son âme

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:42, par Le Yadega
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Nos autorités devraient se pencher sur ce mal qui gangrène le pays depuis un certain temps que de se focaliser sur leur référendum et le Sénat.
    Paix à l’ame du défunt et prompt rétablissement au blessé.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:47, par Bancé Antoine
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    De la manière dont les choses se sont passées on se croirait au farWest, l’act a été méné avec professionnalisme et un sang froid qui ne dit pas son nom. Il y a problème, la première interrogation qui vient sous les lèvres est à se demander ou ces bandits de grands chemins ont eu ces armes automatiques ? Que la lumière soit faite , nous encourageons la police criminelle à mener à bien et à terme ses investigations afin que les auteurs soient identifiés et punis. Vive la police scientifique, vive l’armée, vivent nos autorités, c’est ensemble main dans la main que nous gagnerons la bataille contre l’insécurité au Faso, notre beau pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 11:56
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    bonjour paix a l ame du disparut et prompt retablissement au blesse
    quand des bandits auteur de vols a mains armees sont arretes et beneficient quelque temps apres de liberter provisoire alors que des voleurs de coq croupissent des annees en prison
    qand on est un bandit et qu on a plus peur d aller en prison et que nos prisons sont devenus des fortifiant pour les bandits de grands schemins
    ou voulez vous que ca nous mene ?avec la folle course a l enrissichemnt illicite engagee de nos jours vous etes auteur de vol a main armee et avec une partie des memes billets voles vous etes libre de continuer a voler et de tuer d honnetes citoyens
    on ne peut pas mettre les voleurs de poules ,les assassins,et les bandits de grand schemin dans les memes cellules et vouloir lutter contre le banditisme

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 12:19, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    40 milliards pour faire un référendum rien que pour le plaisir d’un seul Burkinabè alors que cette somme suffit amplement à former et a équiper la police pour la protection de 16 millions de Burkinabè. Un braquage en plein jour et a visage découvert avec des armes de guerre, cela devient très inquiétant pour la population.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 12:52, par Lynn
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Une deuxième attaque par deux personnes armées, et à moto . Il y a de cela quelques mois à Tampouy, le même scenario s’était produit dans une banque. Dans les conditions actuelles, l’autorité policière semble être prise de cour, mais ces attaques nous font tous craindre le pire chaque jour que nous passons devant une banque, un bureau d’apargne, une caisse populaire. Il est temps que d’autres actions soient pensées et mises à l’oeuvre par l’Etat pour venir à bout de ces malfrats.
    Le Kourittenga vient en ce moment sous la terreur de ces bandits qui volent, braquent, violent, tuent impunément. Il nous faut plus que ce qu’il y a actuellement en termes de moyens et de mesures sécuritaires.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 13:23, par L’oeil
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Bonjour paix sur tous ! Je pense qu’après la mutinerie de 2011, les autorités avaient rassuré la population qu’il n y aurait pas de problème de sécurité avec les licenciements des militaires et policier qui en ont suivi ? A eux de nous dire ce qui ce passe actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 13:53, par brama ks
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    paix a l’ame du regrete et prompt etablissement au policier,que le seigneur veille sur nous.AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 14:03, par Salvador
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    désolé mais c’est vraiment déplorable pour un pays qui faisait la fierté et envié des pays voisins (pays des hommes intègres) alors que nous même on est en insécurité ici, avec des militaires radié en grand nombre,vous vous attendiez à quoi ? epuis ça servira à quoi si c’est bandits de grands chemin sont mis aux arrêts et remis en liberté en camouflage ? ayez pitié de nous un temps soit peu, de toute façon on met ça en prière
    Que l’ame du defunt repose en paix et prompt rétablissement au policier

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 14:06, par KA TOUB WIITA
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    On a rien vu d’abord asseyez vous là à espérer de l’aide des autorités dont la seule préoccupation est le maintien de leur confort et statuts après plus de 27ans peut être quand les bandits auront finis avec la population et qu’il ne restera plus que la population de ouaga 2000 en ce moment ils mettront l’armée pour leur sécurité

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 14:56, par Dire
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Je vous demande d’ouvrir les yeux ! SAABA jusqu’à Tampui et de Zaktouli jusqu’à Kossodo en passant pas Gounghuin et Koulouba, combien de maquis, de bars à ciel ouvert sans oublier les kiosques à liqueur frelaté on peut compter à Ouagadougou ? Dans ces lieux les jeunes rivalisent d’ardeur dans la consommation de l’alcool à très forte dose. Lorsque dans un pays ce sont des débits d’alcool qui sont proposés à la jeunesse c’est tout à fait normal de voir de plus en plus ces actes braquages se multipliés. Si des mesures ne sont pas très rapidement c’est sûr qu’on va vers le chaos. Soyez sûr de ça ! On ne peut pas développé un pays avec l’alcool !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 15:03, par M’maabila
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Paix à l’âme du défunt. Vivement que les bandits tuent les enfants de nos dirigeants véreux et laisser les pauvres citoyens. Comme cela ils se réveilleront et les tueront à la place des nations pour servir d’exemple aux autres bandits.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 16:14, par Le Sage
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Paix à l’âme du défunt, que la terre lui soit légère et prompt rétablissement au blessé !
    A mon humble avis, je pense qu’on ne doit pas baisser la garde dans la lutte contre les hommes sans foi, ni loi. Il faut que tous les acteurs jouent leur rôle. Quand je parle d’acteur, je fais allusion à la justice de mon pays. Combien sont-ils des délinquants de grands chemins arrêtés par les forces de sécurité, présentés à la presse, et quelques jours après, ils recouvrent la liberté et narguent ceux qui les arrêtés ? On me dira, que toutes les preuves ne sont pas réuni... C’est vrai ! Mais je pense qu’une vie équivaut à une autre. Comment se peut-il qu’un délinquant pris en flagrant délit de braquage ou d’assassinat avec arme de guerre, se retrouve dehors, pour la simple raison, qu’il est innocent. Je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Le gendarme ou le policier, va risquer sa vie, mettre la main sur un malfrat, et c’est ce même malfrat qui va revenir le lendemain lui dire "Naaba je suis sortis, tu peux me faire quoi...". Mais en dépits de ces agissements, je pense que nos forces de l’ordre sont à encourager. C’est à la justice aussi de faire son travail.
    Aussi, il faut qu’on commence à éliminer ces délinquants qui endeuillent des familles. Il faut aussi que les droits de l’homme comprenne une chose : la vie d’un délinquant n’est pas plus sacrée qu’un citoyen honnête. Quand un délinquant te tue, on dit ne dit rien, mais si tu tue un délinquant, aaaaya. Il faut qu’on prenne le dessus sur ces délinquants !!!! Et je fais confiance aux décideurs de mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 16:24
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Hum ! on se croirai dans un film de science fiction ! Quelle dommage pour ce jeune étudiant qui avait rien demandé ! Si ces gens on osé le faire en plein jour et a visage découvert alors on imagine pas ce qu’ils peuvent faire d’autres... Espérons que le gouvernement réagisse sinon on l’on va avec tous ça on est quand même pas au far ouest !

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 19:04, par Le Méchant
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Hééé mon Dieu, encore une victime des balles assassines de ces délinquants.
    A quand la fin de tout cela ! Je demande aux plus hautes autorités de ce pays de mettre les moyens à la disposition de nos forces de sécurité. La volonté y est, la détermination aussi, mais le manque de moyens de travail fait défaut. Ils ont peur d’aller à l’abatoir.
    Courage au Ministre Jérôme Bougouma, en toute sincérité, il se bat, mais il faut que ses autres collègues ministres l’aident, surtout le ministre des Finances,,,,,, mettez les moyens à la disposition des forces de l’ordre et assainissez la justice, vous verrez que tout va finir

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 19:26, par Bon à dire
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Je pense que suite à cette attaque, il serait bien que le ministère chargé de la sécurité exige des institutions financières et de tous ceux qui bénéficient de son service, la protection des agents de sécurité par la caméra- surveillance.
    Ainsi les agents de sécurité restent cachés dans une cabine de surveillance donc n’est plus exposé au danger comme c’est le cas maintenant. Ils seront d’ailleurs plus efficaces dans les interventions. Si ce système existait à la SONAPOST de Saaba l’agent aurait pu simplement intervenir ou faire appel à un renfort surtout que le commissariat n’est pas loin. J’avoue que j’ai de la pitié pour nos braves policiers qui sont présentement exposés à tous les dangers de tous genres dans l’exercice de leur fonction dans les institutions financières et autres.
    Cela est vraiment un cri de cœur Monsieur le Ministre de tutelle. Faites en une condition pour bénéficier la présence d’un agent de sécurité là où on le demande.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 19:28, par que faire maintenant
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    imaginez vous tous ces risques que courent ces vaillants postiers qui sont sur le terrain avec un salaire dérisoire.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 19:36, par Bricoyure
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Non mais où va t-on à Ouagadougou maintenant ?
    C’est de la pure insécurité caractérisée au plus haut niveau !!!
    A tous je vous demande de faire très attention lorsque vous vous déplacer en tout lieu !!!
    Prudence est de mise et que DIEU nous Garde et nous Bénisse !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 21:14, par MAX
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Ouf ! il est temps de rentrer se barricader chez soi avec tout ce quinn se passe.
    Des braquages en pleine journee, il fallait le faire.
    Questions : A quoi servent ou où servent les centaines de policiers et gendarmes recrutés depuis des annees ?
    Reponse : A proteger les puissants du moment et/oü se pavaner dans les rues et/ou faire la force auxerre pauvres...

    Il est temps de mettre a contribution les militaires qui passent le temps a " se branler" avec les moyens necessaires !
    Trop d’insecurite tue l’economie du pays et ses fils avec...

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 21:41, par alcapone1978
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Après avoir lu cet article voici mon point de vu : où allons nous finir avec ce banditisme. La police et la gendarmerie au lieu d’être prêts pour intervenir dans ces genres de délits ,ils sont prêts que sur les axes de circulations à raquettes les honnêtes citoyens. Les dirigeants du pays ne font rien ils ne pensent qu’à l’article 37 mais à la fin c’est des fantômes qui vous voterons....

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2014 à 23:03
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Soura était un de mes amis, et il n’y avait personne plus honnête et amical que lui. Personne ne pouvait le connaitre sans devenir son ami. Paix à son âme, que la terre lui soit légère. Beaucoup de courage et toutes mes condoléances à sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 00:58
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Est-ce que ces gens osent aller a Kosyam faire leur foutage la ? En 2 minutes, ils vont les terminer. Donc c’ est l’ homme de Kosyam qui veut que ces vermines la existe. Policiers, gendares, quand vous saissisez des malfrats comme ca, fajut tlout faire pour qu’ ils courent disparaitre. Et c’est fini. Tu attrapes un bandit et il se retire courir aller tomber lui seul mourir, est-ce que meme dans ca y a enquete encore ? Des gens qui cherchent a vou trouez la peau, vous els attraper aller donner a des juges pourris qui font leur deal les lesser sortir encore. Reveillez vous. Vous les gendarmes policiers, vous n’ aimez pas vos femmes. Vopu n’ aimez pas vos enfants. Sinon moi meme je peut pas comprendre. Chasser ces deleinquants amener au marigot ils vont disparaitre. C ;es comme ca nous on tritait les voleur de betail dans ma region. Tu chasses le voleur vers le marigot et tu retournes a la ,maison dire que tu l’ as chasser en vain et puis a bana, semin. Point virgule.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 01:39, par jean
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    vous savez ce qui entraine ses genre de situation ? ses la corruption ,les Burkina deviens de plus en plus un pays ou ya plus de corruption il va falloir que l’état agisse très rapidement avant qu’il ne choix trot tart,ne dite pas que nôtre pays est stable avec toute ses banditisme , qui pourrie la vie des population, pendant que le pouvoir et ses opposant parle de refferendum et de l’article 37

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 01:40, par Kaboré josué
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Courage aux deux familles attristées ! La police et la gendarmerie travaillent bien pour arrêter les malfrats. C’est le Mouvement des Droits de l’Homme qui devie du bon sens et la Justice qui nous a abandonné. On a que nos yeux pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 09:58, par Le pigeon rêveur
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    A tout moment, nous engageons la responsabilité de ce gouvernement bidon !!! Mais entre nous, combien coûte un système de vidéo surveillance pour nos instutions financières, nos station d’éssence, nos grandes entreprise et les bulding qui poussent comme des champignons à Ouaga et à Bobo ??? il faut que nos chefs d’entreprises soient plus responsables et plus professionnels en mettant un système de sécurité digne de ce nom. Nous ne sommes plus en 1960 ou 1980 ??? Aujourd’hui l’homme est devenu un loup pour l’homme !

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:03, par Mr congo
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Je pense que l’etat doit assumer sa responssabilite,tout chef d’etat est responssable des problemes qui assaient sont pays au lieu de parler de changement il faut plus tot parler de l’insecurite, je suis contre le changement la libye subit toutes les caprices du changement donc faites beaucoup attention .

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:30, par boukary sana
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Quand on favorise l’insécurité l’on ne peut pas de plaindre d’elle. Dans nos quartiers nous savons pratiquement qui est un cambrioleur, un voleur, un brigand mais on se tait parce que s’est l’enfant d’un frère ou d’un ami alors que ce rejetons passe son temps à poignarder les gens dans le quartier. Et le jour qu’il va vous poignarder qu’est ce que vous allez dire ???? Les numéros vert ne sont pas là pour orner les lignes téléphoniques il faudrait penser à les utiliser pour mieux vivre en société

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:36, par Anniel
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Tout chef d’état doit clairement assumer le développement de son pays et la premier résultante du développement est bien sur l’insécurité. Avec l’office des télécommunications l’état a œuvré à mettre à notre service des numéros vers pour qu’en cas de soupçon nous puisons contacter les autorités compétente mais non personne ne veut être mal vue dans le quartier et préfère vivre avec des brigands qui risque de leur tuer un jour pour des maigre sous que de dératiser le quartier pour entretenir un espace vivable

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 11:40, par elo
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Paix à l’ame du jeune de 28 ans

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 19:47, par Tiga
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Ces Braqueurs tuent maintenant ..... et des innocents qui n’ont pas essayé de riposter,,, et seulement 2 individus ?? je ne peux pas accepter cela. 2 braqueurs et c’est déjà le pire drame ??? Et s’ils étaient plus...??? comment des armes de guerres peuvent facilement pénétrer dans nos territoires et circuler aisément ??Où sont passé les patrouilles de la gendarmerie , BAC , Police ??? redoubler les patrouilles dans tout les ci-mètres des quartiers 24h/24h. Déployer dans chaque structure financière des éléments de sécurité bien armés. Il faut vraiment que le Gouvernement se penche sur cette question de sécurité....., PRIER.......

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 20:09, par Brad
    En réponse à : Braquage à la SONAPOST de Saaba : Un mort et un policier grièvement blessé

    Ces histoires d’insécurité sans l’assistance réel et honnête des agents de sécurité vont pousser le faible "Civil" à vouloir s’armer de lui même afin de s’auto défendre , et en ce moment sa sera la catastrophe............. et si l’autorité ne fait rien pour nous protéger de ces bandits c’est ce qui va arriver....,

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés