A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

mercredi 17 septembre 2014 à 01h29min

Monsieur le Directeur de Publication,

Dans votre livraison du 11 septembre 2014 vous avez publié une interview de monsieur Tahirou BARRY, Président du PAREN, dans laquelle il affirme qu’il a fait l’objet « d’une mesure d’exclusion de fait de l’Opposition par monsieur Zéphirin DIABRE ». Cette déclaration appelle de ma part les observations ci-après que je vous demande de bien vouloir porter à la connaissance de vos lecteurs.

A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

Le 17 avril 2013, le Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP) dans son discours de prise de fonction, a clairement indiqué que son rôle est celui d’un facilitateur qui organise un processus de concertation devant mener à la définition d’une position commune. Le CFOP estime que « cette concertation a de meilleures chances de conduire à une action efficace si elle s’exerce avec un certain degré de collégialité ».

Conformément à ce principe, le CFOP a tenu à associer tous les partis de l’Opposition à toutes les réflexions et à la mise en œuvre des activités qu’il a initiées avec l’accord de l’Opposition. A tour de rôle, chaque parti a été sollicité soit pour représenter le CFOP soit pour faire partie d’une délégation du CFOP pour accueillir ou pour rendre visite à des personnalités. Le président du PAREN a fait partie entre autres de la délégation du CFOP qui a été reçue par le Président du Faso.
Cet esprit de travail a permis de renforcer l’esprit d’équipe au sein de l’Opposition, lequel esprit a donné à l’Opposition une grande capacité et une confiance dans l’expression de ses convictions, dans son organisation et la mise en œuvre de ses activités.

Malgré ces résultats positifs, la première année de la mandature du CFOP a connu deux insuffisances majeures dans le fonctionnement des assemblées des partis de l’Opposition qui constitue un élément clef de la concertation au sein de l’Opposition :
-  La continuité et la spontanéité dans les prises de décision n’ont pas été totalement assurées du fait de l’absence souvent répétée de certains chefs de partis ;
-  Les réflexions stratégiques et la confidentialité des échanges ont besoin d’être renforcées.

Pour palier à ces insuffisances, il a été décidé de vérifier les identités des participations à l’entrée dans la salle de réunion. A cet effet, des badges ont été confectionnés. Après concertation, le CFOP a décidé que les assemblées ordinaires qui se tiennent une fois par mois (les 1er mardis du mois) soient réservées exclusivement aux chefs de partis. Compte tenu du caractère inopiné des assemblées générales extraordinaires, il a été admis que les chefs de partis pourraient se faire représenter. Seul le Président du PAREN a jugé cette décision inopportune.

Nous comprenons que les exigences professionnelles de monsieur Barry ne lui permettent pas de consacrer un seul jour dans un mois aux activités de l’Opposition. Le CFOP en prenant cette décision a estimé que les chefs de partis de l’Opposition qui ont à cœur et qui prennent au sérieux leurs rôles de leaders, seraient en mesure de s’organiser pour prendre part aux assemblées ordinaires des chefs de partis de l’Opposition.

Nous sommes surpris de la méthode utilisée par Mr Barry qui préfère, pour une question comme celle là, aller s’étaler dans la presse. Il aurait pu, par respect pour ses pairs, venir en réunion pour exposer ses vues, ou de le faire à travers un de ses représentants qu’il peut tout à fait envoyer aux autres réunions que celle du 1er Mardi du mois. Il aurait alors l’occasion de vérifier si la position du CFOP est partagée ou non par les autres responsables de partis.

Même si les ambitions des uns et des autres les poussent à la recherche d’une certaine visibilité, il faut que les responsables de l’opposition s’illustrent sur des sujets ayant de la hauteur, et ne ramènent pas tout à des problèmes d’égos personnels. Aucun responsable de l’Opposition n’est au dessus des autres, quoique le Président du PAREN pense il devrait de ce fait, avec humilité, accepter que les règles majoritaires s’appliquent à tous.

Nous espérons que le président BARRY fera l’effort de chercher un compromis entre ses contraintes professionnelles et ses obligations politiques, au lieu de vouloir soumettre les autres chefs de partis à son seul calendrier professionnel. C’est donner trop de pouvoir à Mr DIABRE, en tant que CFOP, que de croire qu’il peut imposer ses vues, dans les questions touchant à la vie de l’Opposition. Le CFOP ne peut pas de lui seul exclure un parti des réunions de l’Opposition. Les seules mesures prises dans ce sens par l’AG des chefs de partis concernent essentiellement les partis qui ont choisi de rejoindre le Front Républicain, toute chose qui, il faut en convenir, se comprend aisément. Tout parti qui boycotte les réunions de l’Opposition parce qu’il est en désaccord avec les méthodes de travail est libre de venir exposer ses points de vue, mais doit se soumettre à l’opinion majoritaire. Sinon, c’est lui qui s’exclut lui même.

Comme on peut le constater, la décision du CFOP vise à mieux organiser les concertations au sein des partis de l’Opposition. Le Président du PAREN est toujours invité, comme tous les partis de l’Opposition, chaque fois qu’une assemblée, qu’elle soit ordinaire ou extraordinaire, est programmée.

Je vous remercie.

Tambi François KABORE
Directeur de cabinet du CFOP

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2014 à 15:55, par Militant du MPP En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Bien parlé, Monsieur le Directeur de cabinet. C’est plutôt ce Tahirou qui veut diviser l’opposition. En plus d’être le premier à avoir déclaré sa candidature pour 2015, sans attendre une concertation, il appelle les députés à démissionner, puis accuse le rassembleur Zeph. Tahirou, aurais-tu perçu 30 millions de Blaise pour tenter de diviser l’Opposition ? Si cf’est ça, ta place se trouve au Front Républicain !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 16:19 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    vivement , que M. TAHIROU étale ses justificatifs sinon ,il sera aussi le Virus de la NSA qui aura d’autrui l’OBU, grand frère regréé du CFOP.
    Quelle est donc votre préoccupation professionnelle M. PAREN qui vous empêche temps de participer au jeux politique comme les autres responsable.
    Je me demande si M. PAREN ne mange pas dans le plat du CDP et après il vient étaler son ingratitude à la presse . Comme quoi la politique c’est le management du mensonge....
    On te tient à l’œil. Merci pour le travail abattu par le CFOP.
    Votre cousin, YELKAYE

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 16:29 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Le problème du PAREN(sans T) c’est le PARENT lui-même(avec T)

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 16:34, par richo En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Rien qu’à voir la sortie diffuse et confuse du berger sur Blaise et Obama et la deuxième sortie calamiteuse de l’homme de Zoula, Tahirou peut-il faire autrement. Il faut les mettre à l’écart et continuer le combat. Pourquoi vouloir que ceux qui sont montrés dans le train au départ, ne descendent pas après, lorsqu’ils sont démasqués comme des sans billets. 30 millions et Tahirou va sortir insulter Rock et Zeph, en prétextant des blablas. Lui aussi vient de recevoir son gombo et il va descendre du train mais au lieu d’avoir des couilles pour démissionner, il attend qu’on le démissionne. Alors il dira, voyez vous ce qu’ils m’ont fait ? il se retire tranquillement, va profiter du nectar en riant de nous autres qui croyons à la justesse du combat. Misère quand tu nous tiens

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 16:57, par SY En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    MON FRÈRE, NE JUGES PERSONNE QUAND TU DIS QUE LE DIRECTEUR DU CABINET A BIEN PARLE. TU SAIS A CE NIVEAU NOTRE ZEPH S’AVENTURE SOUVENT. REVENONS A CETTE CHASSE A LA SORCIÈRE QUE CONNUE LES AGENTS DE CETTE STRUCTURE CFOP DES LA PRISE DES FONCTIONS DE ZEPH, OU IL A VIRE LES ANCIENS AGENTS QUE MON COUSIN BARBUS AVAIT SOUFFERT LA MISE EN PLACE DES LOCAUX. EST-CE NORMAL POUR UN CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION DE CHASSER UN AGENT RECRUTE POUR LE FONCTIONNEMENT D’UNE STRUCTURE ? ET VOUS CRIEZ DE L’IMPUNITÉ AU FASO ? BARRY, JE LE CONNAIS TRÈS BIEN CAR UN JEUNE QUI NE CACHE PAS LA VÉRITÉ ET NOS VIEUX RONGEURS N’AIMENT PAS. VOILA LA VRAIE VÉRITÉ. LE CDP QUE VOUS VOYEZ VAUT MIEUX QUE UPC. DEMANDEZ LUI COMMENT CELA S’EST TERMINE ENTRE LUI ET LE CDP QUAND CE DERNIER LE NOURRISSAIT COMME MINISTRE DES FINANCES ? ET APRÈS SA CHUTE ? IL FAUT UN SALIF DIALLO POUR DIRE OUI J’AI EU LE COURAGE DE PARLER PENDANT QUE J’ÉTAIS DANS LE SYSTÈME DU GOUVERNEMENT. VOILA POURQUOI JE VOUS DIS DE FAIRE TRÈS ATTENTION AVEC CET MEC ET CE DIRECTEUR DE CABINET AVANT DE JUGER UN JEUNE LEADER PLEIN D’AVENIRS ET LE PEUPLE DIRA UN JOUR, J’AI EU TORD A NE PAS LE CROIRE. C’EST LAURENT BADO PRIME, LES IDÉOLOGIES NOUS DÉPASSENT NOUS LES BURKINABÉ CAR LE PROFESSEUR BADO EST UN GRAND MAITRE POUR NOTRE NATION QUE NOUS NE VOULONS OU PAS RESTE L’UNE DES RARES FIGURES ADMINISTRATIVES ET POLITIQUE ET A CONTRIBUER POUR BÂTIR NOTRE CHER FASO .

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:17, par alphy En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Monsieur le Diracab, bien dit. Nous sommes maintenant situés sur la vérité de la question, car les élucubrations de Mr Barry Tahirou ont failli semer le doute dans notre esprit. Si Mr Tahirou Barry ne peut pas dégager Une soirée (1) fois par mois pour venir aux réunions de l’opposition, qu’il reste chez lui. Ces réunions commencent à 18h30.Or Tahirou Barry travaille à Ouahigouya, ce qui veut dire qu’en deux heures max, il peut être à Ouaga, faire sa réunion, retourner dans la nuit et être au bureau le matin. C’est de la mauvaise foi ! De plus, comme vous le dites si bien, il n’a qu’à envoyer son représentant à une des réunions extraordinaires du CFOP et ce dernier va soulever la question. Comme cela il saura s’il a gain de cause ou non. Mais je crois qu’il connait déjà la réponse à sa question, c’est pourquoi il n’ose pas faire cette démarche. Au contraire, il préfère aller dans la presse pour se poser en victime et se faire mousser parce qu’il est candidat à la présidentielle. De la fourberie pure et simple ! et ça veut diriger le pays. Comme d’autres l’ont dit, Tahirou et le Paren cherchent des alibis pour quitter le CFOP. Sans doute une opération téléguidée par les mêmes officines.Mais ils peuvent partir.Le départ d’un parti comme le Paren qui n’est pas capable d’avoir un député ni un maire dans ce pays, ne fera rien à l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:18, par esprit espoir En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    je crains que Monsieur BADO Laurent se soit encore trompé de partenaire .j’espère que j me trompe. Mais en toute sincérité j’ai peur que les ambitions et intérêts personnels de certains cadres ne relèguent en second plan les idéaux du PAREN défendus par Mr BADO. PR, soyez vigilant ou vous vous ferez encore avoir

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:25 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Toute façon le PAREN est mort depuis longtemps pour pouvoir apporter quelque chose au CFOP.Vive le CFOP,vive l’alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:31, par Deception En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Vous ne répondez pas à la question posée par monsieur BARRY. Pourquoi le chef de file en concertation avec seulement certains partis décide d’imposer aux autres une mesure sans que cela ne soit discutée en assemblée générale des chefs de partis ? Ce que j’ai cru comprendre, monsieur BARRY a répondu à une question pour éclairer les militants qui cherchaient à comprendre et non pour une question d’égo. Monsieur le directeur de cabinet, ne déplacez pas le débat. Soyez honnête. C’est plutôt vos agissements qui fragilisent l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:52 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Ah bon ! Zéphirin m’étonne hein ! Quand tu as licencié les jeunes qui ont saigné avec Bénéwendé pour mettre en place le CFOP, tu as consulté qui ? Sauf les Jean Hubert Bazié qui n’ont aucun conseiller municipal pour t’accompagner à accomplir ta sale besogne. On te sait maintenant, tu te crois plus intelligent et tu veux nous tromper avec tes accointances avec le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:52, par There is hope En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    En toute humilité je dirais que ce n’est pas le moment de se tirer une balle dans le pied.Etaler tout dans la presse ne contribuera qu’à fragiliser la coalission qui se veut être l’opposition.
    Prière grandissons un peu plus et arrêtons ce petit jeu inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 17:59, par Sotigui En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    A la suite de l’internaute numéro 9, je crois que la question de BARRY Tahirou n’a pas eu de réponse. Aussi, n’est il pas discourtois de dire je cite en résumé : que le président du PAREN en manque de visibilité veut se soustraire d’une décision majoritaire ?
    Il est bon de noter aussi que des correspondances ont été adressées maintes fois au CFOP qui sont restées sans réponses. Je ne conseillerai pas le Président du PAREN de répondre à chaud publiquement au risque de salir l’image de l’opposition pour plaire au CDP. Je ne crois à aucune manipulation de ce jeune président mais plutôt une réponse qu’il a donné à la question du journaliste à savoir les raisons de leur absence à la marche du 23 Aout dernier.
    Retrouvez vous chers opposants en interne pour régler ce problème car vous vous trompez d’adversaire qui est bel et bien le CDP et compagnie..A bon entendeur..

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:04, par DIABRE En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    monsieur DIABRE, vous me faite pitié avec tous vos faux militants. Vous voulez coûte que coûte écraser le jeune BARRY qui a fait la preuve de son attachement à la vérité, à l’opposition et à l’union. Vous avez horreur de ceux qui vous font de l’ombre. Quand SANKARA était chef de file, vous avez participé combien de fois aux réunions du CFOP ? deux fois. Vous étiez toujours représenté. Même le meeting du 30 avril en 2011 vous avez brillé par votre absence. Laissez monsieur BARRY tranquille qui fait la fierté du PAREN et de la jeunesse, n’en déplaise aux vieux loups.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:08, par j’étais opposant !! En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    les règles majoritaires s’appliquent à tous. dixit dans cette déclaration mais c’est etonnant venant de l’opposition , quand on sait qu’elle s’oppose à toute idée de recherche de la majorité sur la question de la révision de l’article 37, honte à l’opposition

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:18, par ya woto En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    humm humm dèh vous là arrêtez nous ça ce n’est vraiment pas le moment si c’est paren qui dérange foutez les à la porte (tahirou ira continuer à garder ses vaches à ouahigouya et bado pourra toujours aller quémander un lenga sur les 30M reçu.. )on verra leur cas après 2015 mais ce n’est vraiment pas le moment de donner ce pain béni au cdp donc je dis stop ne donnez pas de répit au cdp pour charger ses tentacules et puis je dis hoo à part les traoré kan là qui écoute encore les élucubrations du paren même tchrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:20 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Zéph, c’est ton passé qui te rattrape. Tu boycottais Maître Sankara quand il était le CFOP. C’est à ton tour. L’histoire est têtue et ne ment pas. Il faut goûter voir toi aussi au lieu de passer ton temps à vouloir nuire au jeune Barry

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:20 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Zéph, c’est ton passé qui te rattrape. Tu boycottais Maître Sankara quand il était le CFOP. C’est à ton tour. L’histoire est têtue et ne ment pas. Il faut goûter voir toi aussi au lieu de passer ton temps à vouloir nuire au jeune Barry

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:21, par HONTE A DIABRE En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    vous parlez de méthode utilisée. Qu’avez vous fait des deux correspondances sans suite du PAREN alors que le problème perdure depuis avril ? vous parlez d’ego, si monsieur BARRY avait un égo, il n’allait pas poser comme condition le retrait de sa candidature à la présidentielle en cas de candidature unique. Et vous qu’avez vous fait pour l’unité de l’opposition ? N’es ce pas votre égo qui vous a permis de recevoir tout seul le CDP sans passer par le CFOP ? Courage monsieur BARRY, ces vieux hypocrites politiques ne vous abattront pas. La jeunesse te soutiendra jusqu’au bout. Ne te laisse pas abattre.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:25, par Sincèreté En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Arrêter de vouloir abattre lâchement ce jeune qui se bat pour le salut au FASO malgré les risques et contraintes.On a vu des chefs de partis diriger leur parti bien qu’étant à l’étranger.Même non resident à Ouaga,monsieur BARRY n’est pas disqualifié pour diriger son parti.Pour ne pas égarer l’opinion,jugez vous même les propos qui valent cette reponse insensée du CFOP :
    Pourquoi le Président du PAREN a été l’un des grands absents à la marche-meeting du 23 aout dernier ?
    Notre absence est la conséquence d’une mesure d’exclusion de fait de l’opposition par monsieur Zéphérin Diabré .Nous avons supporté cela dans le silence pour ne pas qu’un tel débat divertisse l’opinion qui doit se concentrer sur son combat contre le tripatouillage de la Constitution. Mais comme vous le savez, on ne pas cacher le soleil avec la main. On est obligé de dire la vérité surtout pour nos militants qui n’ont pas compris mon absence à la marche du 23 août.
    Cela remonte au mois d’avril. Par une correspondance, monsieur Diabré a suggéré que seuls les présidents des partis affiliés au CFOP devraient prendre part aux Assemblées générales statutaires sans possibilité de se faire représenter. La représentation ne sera admise qu’en cas d’Assemblées générales extraordinaires convoquées en cas de nécessité. Sans que cette suggestion ne soit examinée par les partis, il nous informe, par une autre correspondance que seuls les chefs de partis pourront prendre part à l’Assemblée générale du 06 mai 2014. Etant non-résident à Ouaga pour des raisons professionnelles, car je suis le responsable des Ressources humaines d’une société minière, et le jour du mardi ouvrable étant le jour statutaire de rencontre, je ne peux donc pas, sauf exception, faire acte de présence à ces rencontres. Je ne peux pas non plus solliciter de mon employeur relevant du secteur privé, une autorisation pour exercer une activité politique. J’ai donc envoyé un représentant conformément à nos statuts et règlement intérieur relatif aux empêchements. A cette rencontre, notre représentant a été empêché d’accéder à la salle de réunion. Nous avons, par deux correspondances en mai 2014, exprimé à monsieur Diabré notre incompréhension d’une telle mesure. Et en réponse, il nous a informés que la mesure a été prise après concertation avec certains chefs de partis sans dire quels partis et sur quels critères ces partis ont été retenus pour s’arroger le droit de statuer sur le sort des autres partis.
    Je pense qu’exclure de fait un parti politique du CFOP à une Assemblée générale des chefs de partis que monsieur Diabré présente comme un lieu de réflexion et de décisions stratégiques, revient à écarter le parti du processus décisionnel et donc à l’amputer de sa qualité de membre de droit de l’institution de l’opposition. Cela n’est pas normal.
    Pour en venir à la marche du 23 août, je n’ai reçu aucun message sur les consignes de sécurité et de protocole en tant que représentant de mon parti comme de coutume. Pour le meeting du stade par exemple, j’ai dû appeler sous les conseils de mon bureau, le président du comité d’organisation pour m’informer des consignes. Aujourd’hui, c’est par voie de presse qu’on apprend les activités du CFOP, pourtant membre de droit de l’institution. Nous pensons que ce mépris doit cesser. Monsieur Diabré, en tant que chef de file, doit comprendre que même si le lion rugit, il ne mange pas ses petits. On ne doit se tromper ni d’adversaire, ni de combat surtout dans notre contexte actuel.
    Est-ce le début du retrait de la lutte de l’opposition politique
    Il n’est pas question pour le PAREN de se retirer de la lutte de l’opposition. Le PAREN a toujours pris toutes les dispositions pour activement prendre part à toutes les réunions et activités du CFOP et contribuer financièrement selon nos moyens, bien que ne bénéficiant pas de la subvention annuelle de l’Etat. Malgré notre exclusion de fait, nous avons appelé nos militants à participer à la dernière marche du 23 août et mon Secrétaire général, bien qu’ayant été appelé la veille, a accepté s’associer à l’une des commissions d’organisation. Si nous sommes attachés à cette institution à laquelle nous avons librement adhéré depuis 2009, c’est parce que nous avons la conviction qu’elle constitue un moyen privilégié d’échanges, de dialogue et d’action autour de nos préoccupations communes au sein de l’opposition politique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:32, par Freedom En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    « Le CFOP a tenu à associer tous les partis de l’Opposition ».
    Quelle arrogance de la part de Zef ! Mais qu’est ce que ce Monsieur pense, le CFOP n’est pas un institut privé.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:38, par Freedom En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Monsieur Zéfirin, à combien de rencontres du CFOP avez-vous personnellement participé quand l’UNIR/PS était à la tête du CFOP ? En répondant à cette question vous comprendriez que c’est vous le problème.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:48, par RAGE En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Zeph est plus dangeureux que le CDP.Ce ultra libéral n’est même pas encore au pouvoir,il se caractérise par sa politique d’exclusion.Il a chassé le personnel du CFOP sans avoir pitié pour leur famille au nom de son droit à l’organisation.La justice l’a déjà condamné. Maintenant, c’est le jeune leader Tahirou BARRY qu’il veut humilier et exclure en le présentant comme un adversaire à l’alternance. Tahirou n’est pas quelqu’un qui se laissera faire et je le soutient dans sa lutte contre tous ces politiciens qui veulent se servir du peuple pour satisfaire leur égoïsme au pouvoir.La vérité finira par le rattraper un jour. Que les varis opposants ouvrent l’œil car il a déjà commencé à vendre la lutte de l’opposition au CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 18:53, par Filsdupays En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Je suis loin d’être un stratège politique mais il faudrait que nos leaders politiques apprennent à éviter certaines questions pouvant prêter à polémique. Faîtes toujours preuve de lucidité avant de répondre à nos chers journalistes. Pour le CFOP, un chef de file doit avoir un dos large comme on le dit souvent chez nous. Dans un groupe il y a en chacun sa part d’individualisme. Donc la réaction de M. Tahirou devrait plutôt être un élément signalétique afin de comprendre que même si l’on pense bien faire, souvent on s’ y prend mal. La réaction du CFOP aurait dû aller dans le sens de construire que de fustiger. Toute chose à mon sens va contribuer à creuser le fossé entre les deux.
    En un mot tout propos qui ne va pas dans le sens de construire n’a pas de raison d’exister.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:22, par LA DEFAITE DE ZEPHIRIN En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Ceux qui veulent remplacer Blaise devrait etre plus democrate que lui. Or cette reponse montre le mepris la dictacture de ZEPH malgré les proclamations

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:24, par richo En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Vous qui accusez Zeph, soyez honnêtes. Si Zeph boycottait les rencontres, Sankara devrait appliquer les textes. les licenciés, pourquoi ils ne se sont plaints devant les tribunaux. C’est sur le net que vous cherchez des poux sur des cranes rasés. Le PAREN comme aime dire Laurent Bado, se révèle. Vous croyez que les sorties de Bado, ont été gratuites ? C’est l’oseille, le business... Tahirou, va profiter du gombo frais avec Bado et laisse CFOP continuer le combat. Après MPP on tente de manière déguisée de foutre des cailloux dans les souliers de UPC. On vous voit venir

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:41, par Opposant En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Monsieur, Richo pour ton information, Zéf est déjà en justice pour répondre de ses actes ignobles, il a même déjà été condamné par la justice et a toujours des procès en cours. Si c’est ça que tu veux savoir pour te convaincre de la mauvaise foi de Zéf, je te l’apprends volontiers.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:46, par Domage En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    De grâce, nous demandons à l’opposition de taire leur divergence et travailler ensemble pour l’aboutissement de l’alternance. Les points de consensus de l’opposition sont très clairs : Non au SENAT, Non au Référendum, Non à la modification de l’article 37, Non à la vie chère. Lorsque vous aurez fait respecter notre constitution, vous pourrez faire resurgir vos différences lors des campagnes présidentielles de 2015 et le peuple choisira le meilleur...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:47 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Cher ami N°25, renseigne-toi bien car Zeph a été condamné pour avoir licencié son chauffeur. La presse est restée gentille avec lui et c’est pourquoi elle n’en parle pas. A bas le libéralisme zéphirien

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:48, par fasokagni En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    "Nous sommes surpris de la méthode utilisée par Mr Barry qui préfère, pour une question comme celle là, aller s’étaler dans la presse. Il aurait pu, par respect pour ses pairs, venir en réunion pour exposer ses vues,...." mais pourquoi vous commettez la même bêtise que vous reprocher à Mr BARRY ? Vous auriez pu le convoquer en tant que responsable d’un parti de l’opposition membre du CFOP, pour débattre de cette question en famille au lieu d’aller vous aussi vous étaler dans la presse. cette attitude donne en parti, raison à Mr BARRY sur vos comportements de dictateurs au sein du CFOP.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 19:49, par Sanction En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Richo,ne parle pas de ceux que tu ne sais pas.la justice a déjà condamné ton Zeph dans la première affaire de licenciement du chauffeur cfop.Renseigne toi bien et tu sauras. Reste les autres affaires programmées en octobre. Ton Zeph est une honte pour l’opposition. Il remplace ceux qui se sont battus au CFOP pour mettre sa famille politique. Quelle leçon peut il encore donner au pouvoir ? Tout se saura, soit patient. Tout semble indiquer que Zeph est en mission commandée pour détruire l’opposition. Il reçoit le CDP pour dealer dans son siège sans la presse et décourage les vrais opposants.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 20:03 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Entendez-vous s’il vous plait. Vous est réparable. Nous avons besoin d’une opposition solide.
    Du courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 20:22 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    FilsduPays, tu es vraiment le fils du pays. Ta réaction est propre et rien à dire. Félicitations à toi ! J’étais entrain de réfléchir et quand je suis tombé sur ta réaction, je ne peux rien dire d’autre. Merci à toi. J’espère qu’ils t’entendront !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 20:40, par Tortue de type "CDP" En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Tahirou a dit qu’il n’a pas le temps pour les rencontres des présidents de partis donc quand la décision se prenait il n’était pas présent et vous lui donnez quand même raison. Les absents n’ont-ils pas tord ? Si Tahirou était honnête, il devrait céder sa place de président à celui qui a un peu plus de temps "son envoyé représentant". En la matière il y a des sacrifices à faire sinon le partie meurt.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 20:54 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Quand à l’intervenant 19 qui semble être un proche du PAREN ou le "Rat" du PAREN, je voudrais tout simplement lui signifier de prôner l’intérêt général. Il ne s’agit pas d’une association familiale ou de quartier . Il s’agit d’élaborer la stratégie pour diriger le pays au CFOP.
    Vous ne pouvez pas à vous seul fait part d’exception. Si vous êtes indisponible démissionner de votre poste de président de PAREN et faites vous remplacer loyalement par un démocrate disponible. Vous voulez vous enrichir sur le dos du peuple et après vouloir gérer la cité. Vous êtes complément sourd et insensible au problème que vivent des milliers de patriotes pour risquer leur vie à participer au marche. Si vous n’etes pas disponible , faite vous remplacer un point un trait. Vous n’allez pas encore créer la sizanie dans cette opposition démocratiquement UNIE comme l’a fait vote MENTOR dans le cadre de l’OBU pour des intérêts partisans et égoïste du PDF PAREN.
    J’en appelle à la vigilence du CFOP .Pour les décisions strategiques eviter, les representations. Il fo que le Lion ou la tête du RAT du parti soit présent .
    vive la démocratie, vive le burkina
    votre cousin YELKAYE

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 21:01, par LENDEMAINS DOULOUREUX En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Ils vont déchanter en 2015 par leurs certitudes et par leurs méthodes autocratiques ces gahs de l’UPC . Ils savent depuis la naissance du MPP et de la mise en orbitre de ROCK que leur ascension est terminée. Tout le monde sait aujourdhui que de fait le chef de fil de l’opposition c’est le MPP et il faut une élection pour que ZEPHIRIN et autres apprentis sorciers deviennent eux-meme.
    Tout le monde remarque les hésitations d’un chef sans poigne et sanns audace attendant secrètement le miracle pour parvenir à la tete de l’Etat. Alors qu’aux élections legislatives et municipales couplées, on avait confiance à ces aventuriers, ils n’ont pas eu le courage à l’époque pour dire non au hold up électoral. Avec le Paren et le MPP, on peut entendre la voix de l’opposition. Il balance entre ADF/RDA et CDP et veut jouer les opposants. Un de ceux qui pensent que l’UPC est malade de l"égoisme de son leader qui n’a pas hésité à jeter des travailleurs dans la rue.Il faut qu’il se ressaississe si un jour il veut diriger le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 21:25 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Depuis que le fondateur de ce parti est sorti pour nous divertir sur les institutions fortes et les hommes forts en faisant hors sujet,c’est ce jour que j’ai commencé à me dégoûter de ce parti nommé PAREN et je ne serai pas étonné de retrouver Bado Laurent se trémousser avec Blaise Compaoré pour de nouveaux 30 millions voire plus.Il est temps même de purger tous ces partis qui ne remplissent pas une cabine téléphonique mais sont là à polluer l’air.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 21:26, par L’HISTRION DE LA POLITIQUE En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    « Nous sommes surpris de la méthode utilisée par Mr Barry qui préfère, pour une question comme celle là, aller s’étaler dans la presse. Il aurait pu, par respect pour ses pairs, venir en réunion pour exposer ses vues, ou de le faire à travers un de ses représentants qu’il peut tout à fait envoyer aux autres réunions que celle du 1er Mardi du mois. Il aurait alors l’occasion de vérifier si la position du CFOP est partagée ou non par les autres responsables de partis
     »
    dixit ZEP
    Quelle hypocrisie ?
    La mauvaise foi de l’interlocuteur est prouvée à travers ces lignes. En meme temps qu’il l’exclue du fait des réunions, il souhaite le voir venir exposer ses griefs. ; en meme temps qu’il demande au Paren de ne pas s’étaler dans la presse, c’est lui qui décide décide de faire un lynchage public du Paren tendant à le ridiculiser sans pudeur dans la presse. Le prochain Président doit etre cohérent. Comme quoi il ne suffit pas de parcourir le monde pour se dire HOMME d’ETAT ;

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 21:36, par LE MATAMORE DE ZEPHIRIN En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    A RICHO
    LES TRAVAILLEURS ONT ATTAQUE LE CFOP POUR LICENCIEMENT ABUSIF SURTOUT QUE CA FRISE LES METHODES DISCRIMINATOIRES ! LE DOSSIER EST DEFENDU PAR L’ AVOCAT DES CAUSES JUSTES MAITRES PROSPER FARAMA.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 22:51, par explosifs criminel En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Restez sereins les gars. Ne cedez pas à la tentation. L’opposition, la vraie est sur la bonne voie. L’alternance est là. C’est une question de mois. non à la division

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 22:54, par le veridique En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    J’ai toujour eu peur des politiciens burkinabé souvent quand je pense à la vie politique du faso j’attrape le froid et j’ai mal à l’estomac aussi car en fin de compte je vois qu’on a vraiment pas d’opposant credible à 100% . upc ancien ministre de blaise ,mpp descendance de blaise adf rda cousin de blaise sauf quelques uns comme paren unir/ps etc .ecoutez bien ce que upc qui n’arrête pas de dire chaque fois "le dialogue c’est pour rassurer qu’il n’y aura pas l’esprit de vengeance ou poursuite je ne sais quoi" !!que justice soit faite !!!oui !! le problème de nos politiciens c’est q’ils pensent à eux même pas à la société.sinon quel parti politique à proposer un programme crédible si jamais ils arrivaient à renverser la monarchie de blaise !!!qui !!!chaque fois c’est non au référendum non à la modification de l’article 37 .oui et après !!! je respecte au moins le paren qui eu le courage de dire qu’ils son prêt à l’union quel parti à oser le dire ,tout simplement par ce que chacun veux et si ça continu de la sorte ne soyez pas surpris de voir blaise encore en 2015.pourquoi adf rda refuse de rejoindre le cfop ,il a peur qu’on parle de l’union de 2015 lui aussi il veut .DE TOUTE LES FAÇON SI ILS ARRÊTENT PAS LA PAGAILLE CA SERA L’ÉCHEC TOTAL .

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 22:56, par explosifs criminel En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Restez sereins les gars. Ne cedez pas à la tentation. L’opposition, la vraie est sur la bonne voie. L’alternance est là. C’est une question de mois. non à la division

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 23:23, par capitaine Traoré En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    C.est propre comme réponse. Il ne faut pas laisser ces partis qu.on achète à 30 millions distraire le monde

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 23:44, par Oumar Dembele En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Des propos pleins d arrogances. Franchement Zephirin et ses ouailles font peur. Quelle arrogance ! Apres le coup tordu a l unir ps, ils veulent aujourd hui imposer leur orientation au cfop en ne le distinguant de l upc. Je comprends pourquoi Me Sankara petit a petit se distingue par ses prises de positions

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2014 à 23:53, par le guetteur En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    J appelle le Responsable du PAREN à serrer les fesses devant le CFOP et rentrer dans les rangs. C est une question de logique et de collegialité.
    Attention Barry on te soutient mais ngaouw, tu n’es pas encore arrivé.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 00:51, par youblo En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    L’heure n’est pas aux tiraillements messieurs les leaders car le peuple meurtri ne compte que sur vous.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 01:08, par fongnon le cibal En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    si tahirou barry prefere ses activités professionnelles que celles du cfop,cela veut dire qu’il ne peut pas laisser son travail qu’il aime tant,pour etre president.donc autant pour lui de ne pas etre candidat aux presidentielles !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 02:13, par fayK En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Voici comment ceux qui sont censes faire face a une terrible majorite se comporte. Tant que l’opposition restera fragile, le parti majoritaire sera toujours plus fort. A quelques mois de 2015 et d’un possible referendum, cette question d’exclusion devrait se regler ’’’hors antenne’’, c’est aussi cela la politique. Reflechir et voir toutes les implications de nos actions. Quelle image renvoie ton au peuple ? celle d’une opposition disperse, et vous voulez que la masse vous suive ? SVP l’heure n’est plus a ces comportements, l’heure est a l’union pour faire face aux veritable defis electorale de 2015....

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 04:44, par François de Salle BADO En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Dans la gestion des structures et des organisations, il faut certainement de la rigueur mais aussi une dose de flexibilité. Sinon au lieu de réunir on divise, au lieu de rassembler on disperse. Pour notre part, pour toutes les rencontres des partis appartenant au CFOP, le Président pourrait exiger la désignation de deux (02) personnes par chaque parti politique. Un titulaire(le Président du parti) et son suppléant. Un mandat est envoyé au CFOP et ce ne sont que ces personnes qui prendraient part aux rencontres. Une telle démarche permet de garantir la rigueur dans le fonctionnement des organisations mais aussi de "rassembler largement" comme dirait l’autre. Le reste relève de la subjectivité et de la suspicion toutes choses qui éloignent de l’objectivité. Mon soutien à la lutte du CFOP, mais l’heure est à la mobilisation autour de l’essentiel. Avec tous mes encouragements.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 05:55, par titi En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Voici ce qui est bien. Mon frère Tahirou vas voir tes camarades et vous en discuterez. C est vraiment bénigne votre plainte.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 08:44 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Que M. Tahirou fasse l’effort d’assister aux réunions du CFOD. C’est comme cela que vous semez la graine de la division au sein de l’opposition. Soyons vigilants seulement. Cette lutte a dépassé le cadre des partis politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 09:21, par thomas En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    J’ai un grand estime pour le paren et considere ceci comme un passage a vide. Tahirou saura faire montre de grandeur d’esprit et de sens eleve pour cloturer cette paranthese.
    Du courage a l’opposition et reste unis.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 09:50, par Bambara En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Je pense que Mr Barry n’est pas crédible.il se croit le plus intelligent.en appelant les députés de l opposition à démissionner, est très ridicule.si les députés de l opposition demissionnent le cdp fera ce qu’il veut.Mr Barry n est pas mûr pour faire la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 10:13, par Tapsoba®(de H) En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    @ Freedom,soit vous êtes de mauvaise foi ou vous ne comprenez pas français.Il n est jamais dit dans cet article que le CHEF du CFOP a décidé.Un chef qui,du reste n en a aucun pouvoir.Quand on dit que le cfop a décidé,il est question de l institution et tous ceux qui la composent.
    Quant à Salle DABO qui parle de deux personnes par parti politique,n est -ce pas pour remédier à cela qu il a été décidé des assemblées ordinaires (réservées aux chefs de parti exclusivement) et extraordinaires auxquelles le chef peut se faire représenter ? "IL[Mr Barry ] aurait pu ,par respect pour ses pairs ,venir en réunion pour exposer ses vues, ou de le faire à travers un de ses représentants qu il peut tout à fait envoyer aux autres réunions que celle du 1er mardi du mois." Il n y a pas de correspondance ici qui tienne.Mr Barry ne vivant pas à miles lieues du cfop,il ne peut dire qu il ne s est jamais absenté de son poste un mardi pour une raison ou une autre .Pourquoi d ailleurs peut-il trouver un représentant pour les réunions ordinaires réservées aux chefs de parti et ne pas en trouver pour celles extraordinaires ? Mr BARRY est-il le seul chef de parti travailleur et/ou dans le privé dans ce pays ? Soyons sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 10:53, par nik En réponse à : bien dit

    bien dit.tahirou est nul comme l bado.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 10:54, par LE MATAMORE DE ZEPHIRIN En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Que devient l’opposant OUALI, deputé UPC, celui-la meme qui a fait de l’UPC champion du Sud Ouest ? Connaissant cet homme qui n’a pas sa langue à la poche, il est entrain de subir les foudres de ce dictacteur de Zeph. La democratie doit etre interne à l’UPC puis au CFOP avant qu’il étende à tout le BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 11:08, par Passeck En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Sans vous en rendre compte, vous risquez de jouer le jeu du CDP. Il n’est pas temps de vous attaquer par presse interposée. Ne donnez absolument aucune occasion au parti au pouvoir de rebondir, parce que vous êtes entrain de vous dézinguer inutilement au moment où vous arrivé à l’inquiéter le plus. Cela me rappelle encore au temps fort de la crise de Norbertt Zongo, où l’opposistion unie tout prêt du but, s’est mise à se quellerer incapable de s’entendre sur le minimum. C’est des genres d’attitude capable de creer une crise de confiance entre l’opposition et ses partisans. Je n’irai pas penser au complot du CDP, car c’est très facile. Le manque d’expérience, de maturité politique peut conduire à ce genre de situation.

    Je crois que la raison avancée pour refuser les mandatiares des chefs de partis aux AG des 1er mardis du mois répond au souci de confidentialité. C’est juste et bien reflechi et c’est de bonne guerre. Mieux vaut de ne pas permettre à l’adversaire de savoir ce que vous mijoter contre lui. Et qui de mieux que les chefs de partis peuvent assumer cette responsabilité ?
    En tant que travailleurs, nous pouvons comprendre que ses obligations professionnelles empêchent Mr Barry de participer aux AG, mais vous ne pouvez pas manquer d’occasions pour avoir le compte rendu de AG ???? Pourquoi ne pas mettre à profit le weekend suivant du mardi des AG pour aller à la recherche du compte rendu de l’AG si toutefois la volonté de l’unité y est. Je ne penses pas que cela puisse vous être refusé !!!! Attention une fois de plus chers opposants car vous avez des acquis et vous il vous appartient de convaince le peuple Burkinabè que vous êtes capacble de vous entendre sur le minimum et sur l’essentiel.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 11:28, par SIDBALLA En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Question pour un champion : Pourquoi le président de ll’UPC , President du CFOP, n’a pas reçu le CDP dans le cadre organisé qu’est le CFOP ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 11:29, par Observer En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Lorsqu’on fait partie d’un groupe ; le minimum c’est de respecter les règles de fonctionnement établies de commun accord sinon le groupe va naviguer à vue et l’objectif recherché ne sera jamais atteint.
    M.BARRY se doit de revoir sa copie car tout le monde est unanime qu’il y a une opposition forte qui est en train de voir le jour au Burkina capable de nous conduire à l’alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 11:34, par Maxime En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    La lutte continuera au-delà des querelles de personnes ! Que le PAREN fasse l’effort de prendre part au réunions ordinaires comme les autres chefs de Parti l’on fait ! Tahirou pense-t-il avoir un calendrier plus chargé que Rock ? Qu’Ablassé ou qu’Arba Diallo le député-maire ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 11:54, par ABLID En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Soyons Sérieux !
    Tous les jours vous parlez de dialogue, dialogue, dialogue.... parlez vous SVP !
    parlez vous afin d’aplanir vos divergences !
    Aussi le chef de cabinet ne peut pas répondre à un chef de parti ! Zèph faut respecter tes pairs STP ! OK !
    Vive l’alternance
    Vive le peuple burkinabè combattant et conscient
    Seul le combat libère
    ’’Un esclave incapable d’assumer sa révolte ne mérite pas qu’on s’apitoie sur son sort’’
    Le peuple burkinabè assumera sa révolte....
    GOD BLESS BURKINA
    Vive ABLID (Association Burkinabè de Lutte contre les Injures dans les Débats)

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 12:25, par palé En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Eh Zeph ! tu n’as pas honte de t’acharner avec ton vieux dircab sur ce petit ! J’ai jamais fais confiance à ce politicien d’une autre époque qui n’a jamais connu la vraie lutte. Zep a attendu le dernier mandat de Blaise pour se lancer en politique. C’est de l’opportunisme primaire. Comprenez ses réactions car il n’aime pas la contradiction. Ce sont les vrais opposants qui se sont battus pour mettre en place le CFOP pendant que ZEPH amassait ses millions à AREVA. Rappellez vous bien qu’il ne voulait pas d’ailleurs du CFOP. Il a pris gout au pouvoir et veut ainsi caporaliser ses pairs responsables de partis. Donc , laisser Tahirou tranquille car lui au moins n’a jamais collaborer avec le CDP ; VIVE L’ALTERNANCE ET A BAS LES FAUX OPPOSANTS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 12:25, par bawala En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    il n’ y a de division au sein du CFOP. Que voulez vous ? tous ceux qui croient que Barry est sérieux : il ne peut pas participer aux réunions lui même, pire il n’y a personne dans le parti qui pourrait avoir le temps et à qui il a confiance pour le représenter aux réunions. he !! he !! he !! Barry .
    Le responsable du PAREN doit comprendre que si on prétend présider un pays ,il ya une base élémentaire de principes démocratiques à avoir : respecter les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 12:34, par odile En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Quel menteur disait que tahirou travaillait à Ouahigouya ! iL ment comme un arracheur de dents ! Il travaille à Sabcé vers Koungoussi ! Pour ceux qui pensent que Tahirou crève de faim ils se trompent car je jeune vis de façon modeste avec les revenus que lui procure son travail.
    Il est honnete et a une conscience et le connaissant, il ne comploterait jamais contre l’opposition. Lui au moins n’a pas encore renié ses nobles idéaux qu’il défendait depuis le campus ou je l’ai connu. Je lui ai d’ailleurs dit plusieurs fois de séloigner de la scène politique qui infestée de vieux loups malhonnetes prets à vendre meme leur maman pour s’enrichir.
    Quant à Zeph il gagnerait a etre moins arrogant, belliqueux et dictateur ! cela se voit et se lit dans ses propos. Il doit revoir sa copie et jouer son role de rassembleur de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 12:47, par madou En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Que certains burkinabé ignorent ce que c’est que la politique. On n’a pas besoin de démissionner de son travail pour diriger un parti politique parcequ’il nous faut plus de temps. Je comprends pourquoi nous avons des chefs de partis sans travail ou mendiant larmoyant pret à se laisser corompre.
    Si Barry abandonnait son travail pour se consacrer au parti, vous croyez que le parti va tenir 3 mois ? Le pouvoir profite de la vulnérabilité des opposants pour les acheter à vil prix.
    Barry est l’un des rares chef de parti qui parcourt les localités du Burkina pendant son bref séjour à Ouaga qui ne dure que 48 heures. Je sais de quoi je parle.
    Je sais qu’il investi beaucoup pour ce parti car ne bénéficiant pas de subvention de l’Etat contrairement à ZEPH et son UPC.
    On peut résider au Japon et diriger un parti au Burkina. Zeph et Barry doivent assez rapidement se voir pour règler ce petit problème. UPC et son chef doivent revoir leur copie car pour quelqu’un qui prone le changement, il doit avoir le courage et l’honnetété de reconnaitre ses tords.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 12:47, par verité En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Bonjour,

    Si gouverner c ’est facile, alors que l’opposition parviennent déjà à laver leurs linges sales en famille politique.

    On a vu le nettoyage qu’à fait M. ZABRE à son arrivée au CFOP, après la gestion calamiteuse de son prédécesseur.

    A présent on constate la querelle des Chefs.

    Si gérer une structure est difficile, a cette étape, à ce niveau, alors que serait-il au sommet ?

    Il est toujours facile de critique, surtout très loin des réalités.

    Mais, si on veut un changement, c’est le changement positif à tous les niveaux de l’échec.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 12:52 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Le PAREN fatigue les gens avec ses faux problèmes. Il peut quitter le CFOP s’il ne peut pas plier aux règles en vigueur. Le PAREN peut rester seul ou s’allier au Front Républicain ou a la Mouvance Présidentielle ou a la Majorité. Personnellement je pensais Mr BARRY pouvait mieux faire... Le Pr BADO semble s’être trompe de remplaçant : Celui la est jeune mais il lui beaucoup pour être un leader d’un parti POLITIQUE. S’il n’est pas capable de participer a une seule rencontre mensuelle du CFOP, il n’a qu’a se chercher ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 13:31, par BALLE_A_TERRE En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    C’est toujours à partir des dérives d’un parti de l’opposition que le CDP regagne de l’énergie. Voyez bien mes chers internautes. J’aime bien le Pr BADO qui a de très bonnes idées mais qui, malheureusement ne va pas loin parce qu’il insulte tout le temps. Il se fait remplacer par Mr TAHIROU qui est fan des dénigrements. Il faut que nous arrivions à respecter les autres même s’ils sont nos adversaires, Soyons justes dans nos propos quand nous sommes responsables de parti politique. Regardons loin pour ne pas prêter le flanc à nos adversaires d’en face surtout que nous sommes du même coté. On dit que le linge sale se lave en famille. Le camp d’en face sourit et mijote actuellement un projet de déstabilisation. Surtout avec les interventions venimeuses de nos chers internautes qui ne font que fragiliser davantage leur propre camp.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 13:42, par YAMKAYE En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Messieux de l’opposition cette faites pardon.Ne faite plus vivre à notre cher peuple ce qu’il a vecu au temps de la C F D et de l’OBU LES TRAHISON INTERNES QUI ONT VALU A LEUR EXPLOSIN ; Il est vrai,les peuples engendrent leurs propres bourreaux,en mëme temps que leurs sauveurs.les burkinbe qui sont encore optimistes pensent que vous pouvez vous unir sagement et les sauver.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 14:25, par sawadogo En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    je crois que la question n’a pas été répondue.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 17:05, par malagda En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Tahirou aurait pu venir à la marche et se fondre dans la foule. Sankara ne disait il pas "vivre avec les masses vaincre avec les masses ? " Ce que je reproche à certains opposants c’est de ne pas être proches du peuple qu’ils prétendent défendre. Son absence à cette marche si importante ne se justifie pas. Moi même je suis un mogo puissant mais j’y étais parce que je pense que ma personne grossit la foule.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 17:55 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    TAHIROU EST ENTRIN DE SE VENDRE AU CDP ? IL VEUT SIMPLEMENT 30 MILLIONS COMME CES PREDECESSEURS OUBLIONS LE CAR LE PAREN MEME EST MORT Y A LONGTEMPS ;

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 18:56, par Zeph 2015 En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    au burkina on ne sait pas apprécié quelqu’un.malgré le travail abbatu par zeph,on ne l’encourage pas si c’est pas lui sabottoté.le mot cefop était quasi inexistante,souvenez vous c’est grace à lui que le mpp est né,sinon ils étaient où ?c’est suite aux appels de zeph lors des manifestations.au burkina si tu veux travailler pour qu’on te félicite il faut monter sur la lune.seuls les courageux reuississent à leur mission.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 19:41, par kougri En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    ça fait pitié a l’upc. de grace tout le monde sait que c’est maitre sankara qui a institué le cfop depuis 2009. A l’ epoque votre zeph était ou ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 21:24, par boubag En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    evitons les debats inutiles et dangereux ! vivement k les choses puissent rentr dan l,ordr ! bn courage a ts, ensembl, ns vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2014 à 23:43, par Moud En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Et voilà ! Bravo BARRY ! Tu as atteint ton objectif n’est-ce pas ? Celui de créer la tambouille. C’est fait, et tu peux être content de toi. N’empêche, la lutte continue avec le CFOP et les citoyens honnêtes. "N’an lara, an sara" ! C’est clair !

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2014 à 00:23, par Encore, encore En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Zéph tu es sur le bon chemin, courage. On t’avait prévenu qu’à force de vouloir rassembler l’opposition, tu en prendras un coup et l’UPC avec. Mais pas,grave, nous te soutenons sans faille.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2014 à 07:24, par le sage En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Ce sont toutes ces raisons qui font que le Président actuel du Faso a dit qu’il n’a pas confiance aux civils pour assurer sa continuité ou sa relève. Pour des banalités de réunions loupées, les opposants se volent dans les plumes par presse interposée au moment où chacun prône le DIALOGUE ... Comprenne qui pourra. C’est affligeant. Cela fait les choux gras du CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre 2014 à 22:36, par beti En réponse à : A propos de l’exclusion du PAREN : Le chef de file de l’opposition répond à Tahirou BARRY

    Ils sont tous pareils, que des interets personnels. Tahirou a pousse abdoul Sango vers la sortie
    Quand il a su que ce dernier etait une veritable tete pensante. Tahirou demande la desobeissance civile pendant que lui travail a bissagold. Tahirou peut pas etre present parcequ il travail a bissagold. Zephirin quand a lui doit continuer de rassembler l opposition.Le paradox est que tous demande l alternance alorsque il n y a pas d alternance dans leur parti.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés