ADF-RDA dans le secteur 12 de Bobo : pour Célestin Boya Koussoubé, il n’y a pas eu d’élection

jeudi 21 août 2014 à 20h55min

« On doit éviter ce qui se passe dans les autres partis, il ne faut pas ramener des choses que je ne souhaite pas. Notre bureau exécutif m’a fait responsable au niveau du Houet et il faut s’en tenir à ce que je dis. Et puis, les textes sont ce qu’ils sont. Il faut les respecter… », ces mots du député Célestin Boya Koussoubé sonnent comme un rappel à l’ordre à ses camarades qui veulent bafouer son autorité en tentant de valider l’élection controversée de Mahamadou Traoré à la tête de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération-Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) dans le secteur 12 de Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après les évènements du samedi 09 aout, Mahamadou Traoré fêtait son triomphe malgré le refus de Célestin Boya Koussoubé de valider les résultats des élections. Se basant sur des directives de Lassina Gondé, le maire de Bama et cadre de l’ADF-RDA dans la province du Houet, l’homme avait outrepassé les consignes du député Célestin Boya Koussoubé qui avait ordonné de suspendre l’élection du secrétaire général de l’ADF-RDA dans le secteur 12 de Bobo.

Appuyé dans sa position par les partisans de Lassina Gondé et du conseiller Bega Ousmane Savadogo en son temps, l’adversaire d’Oumar Terra (l’autre prétendant au poste de SG ADF-RDA dans le secteur 12) croyait « sa chose dans la poche ». C’était sans compter avec la pugnacité du député Célestin Boya Koussoubé et son attachement « aux règles du parti ».

Pour celui qui a « la charge de réguler la vie de l’ADF-RDA dans le Houet », l’on ne doit pas semer des troubles dans son parti, surtout pas dans sa section : « Tout le monde sait pourquoi je suis venu à l’ADF-RDA. Il ne faut pas ramener dans ce parti ce que je ne veux pas. C’est nous qui avons fait les textes. Et ces textes doivent être respectés. Ce sont les militants du parti qui doivent élire leurs responsables. Nous allons réorganiser l’élection et ce sont les vrais militants du parti qui vont voter. Ce que je veux, c’est la démocratie. Moi j’ai quitté le CDP pour l’ADF-RDA à cause du mot démocratie… ».

En clair, pour Célestin Boya Koussoubé, il n’y a pas eu d’élection dans la journée du samedi 09 août 2014. Pour la simple et unique raison que les conditions selon lesquelles le « vote doit être fait par les militants du parti dans le secteur qui possèdent leurs cartes du parti ou enregistrés dans le registre des militants du parti ; feuille de présence de l’assemblée ; procès-verbal d’élection… », n’étaient pas réunies.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés