Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

vendredi 1er août 2014 à 23h58min

La présentation au drapeau du contingent 2013 de l’armée nationale burkinabè a eu lieu ce jeudi 31 juillet 2014 au camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso. Sur mille cent dix (1110) personnes recrutées en 2013, mille cent quatre (1104) ont pu traverser toutes les difficultés de la formation pour être aujourd’hui des soldats de l’armée burkinabè. Forgés dans les locaux du Groupement d’instruction des forces armées (GIFA), ces jeunes soldats ont désormais la lourde tâche de défendre la nation burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

« Jeunes soldats du contingent de la classe 2013, vous voilà à la fin de votre formation militaire et civique. Désormais, vous êtes dignes d’être considérés non plus comme des recrues mais comme des soldats aptes pour le métier des armes. Soldats du contingent de la classe 2013, votre devoir est de servir avec loyauté, honneur et fidélité votre armée. Le drapeau auquel vous avez l’honneur d’être présentés, incarne en lui seul ce que vous tenez et ce que vous défendez. C’est le patrimoine de sueur et de sang que nous ont légué nos ancêtres. Il constitue pour tous, le signe de ralliement dans l’unité pour le meilleur comme pour le pire », ces mots du colonel-major Oumarou Sadou, Chef d’Etat-major de l’armée de terre du Burkina Faso a couronné la présentation sous le drapeau des soldats du contingent 2013 de l’armée burkinabè.

Au nombre de mille cent dix (1110) recrues au départ, ils sont finalement mille cent quatre (1104) soldat à la fin de leur formation. Six d’entre eux ayant été radiés pour faux et usage de faux, grossesse ou encore décès des suites de maladie.

Après avoir foulé pour la première fois le sol du Groupement d’instruction des forces armées le 24 janvier 2014, ces jeunes ont par la suite bénéficié de formations diversifiées tout au long de leur parcours. Recrutés à 20 ans (1000 personnes) pour le compte de l’armée de terre et entre 18 et 23 ans (110 personnes) pour le corps des sapeurs-pompiers, ces jeunes soldats ont été forgés sous la directive d’Amadou Sow, le commandant du GIFA.

Amadou Sow a par ailleurs donné un bref aperçu des mois de formation que les jeunes ont reçue dans son groupement. Entre autres, on peut retenir une première phase d’aguerrissement au Centre d’instruction temporaire de Bama du 04 février au 06 mai 2014 (pour ancrer le savoir être et le moral ; cultiver le goût de l’action ; ancrer le comportement militaire, la discipline, le civisme…). La seconde phase de formation s’est déroulée le 7 mai au GIFA et elle visait le renforcement de l’instruction tactique et technique ainsi que l’apprentissage des valeurs de la communauté). Les pensionnaires du GIFA ont également bénéficié de cours pédagogiques où le programme de formation a été entièrement exécuté selon le commandant Amadou Sow.

Un Compaoré peut en cacher un autre

Juste après leur présentation sous le drapeau et le port de leur tout premier galon, les soldats du contingent 2013 ont fait étalage de leur savoir-faire à leurs supérieurs, ainés ou parents qui avaient fait le déplacement. Grâce à des exercices de démonstration de techniques de combat et des simulations d’attaque-défense.

Toutefois, l’exercice de gymnastique exécuté par cinquante des tout nouveaux soldats a le plus impressionné le public du camp Sangoulé Lamizana. Au sommet d’au moins six des dix figures exécutées par les gymnases, le soldat de deuxième classe, Compaoré Oumou Koulsouma été incontestablement la star du contingent 2013. Il faut dire que le maître de la cérémonie a contribué au rayonnement de Compaoré Oumou Koulsoum à force de dire : « au sommet de cette figure, se trouve le soldat de deuxième classe Compaoré Oumou Koulsoum ».

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er août 2014 à 19:09
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    C’est pas le camp Ouezzin Coulibaly par hasard ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2014 à 19:33, par PATRIOTE
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    Nous comptons sur vous pour la protection et la defense du peuple BURKINABE et Africains en generale. Je vous ais aperçus en ville de SYA ce matin beaux et elegants dans votre tenu jeunes et actifs et actives prêtes pour le bien du peuple Burkinabé
    BRAVO ET BON VENT AVEC UNE BONNE RETRAITE A VOUS TOUS
    QUE DIEU VOUS PROTEGE ET VOUS BENIS
    QUE DIEU BENIS LE PEUPLE DU BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2014 à 19:46, par Bakaridjan
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    Je suis pour celui qui du faux pour avoir du boulot mais j’ai des difficulté à comprendre des gens qui n’ont pas pu s’empêcher de tomber en grossesse pour conserver leur boulot. La gestion du clito n’est pas aisé dè. J’ai des gens qui ont eu des ennuis à cause de leur bakari mais je n’ai jamais vu une femme licencié par son clit...

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2014 à 06:20
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    C’est le camp ouezzin coulibaly si j’ai bonne mémoire et nom sangoule lamizana.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2014 à 07:33, par devandougou
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    Je pense que c’est trop pour un pays qui se dit "pauvre". Pour les sapeurs pompiers je d’accord parce qu’on les voit se battre ici chaque jours pour nos vies et sans le matériel nécéssaire mais pour les autres je ne voit pas leur rôle. Il faut trouver quelque chose au mille soldats à faire pour l’économie en entendant qu’il y ait la guerre.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2014 à 13:38, par Bakaridjan
      En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

      C’est droit d’estimer que 1100 soldats supplémentaires c’est trop pour notre pays. Mais en attendant c’est ceux qui ont la destinée du pays qui en ont ainsi décidé. Attend le jour que tu sera aux affaires tu va les virer ou ne plus en recruter. Je suis convaincu qu’ils ne sont pas nombreux des Burkinabé qui pensent comme toi. On ne recrute pas une armée pour faire la guerre mais pour dissuader. Le Burkina n’a rien mais il faut reconnaître que son armée fait sa fierté pour cause : les frontières Burkinabé n’ont pas été violée jusque là sans réaction de sa part. Sur les champs de batailles extérieur elles a contribué et contribue à l’heure qu’il fait à restaurer la paix et c’est n’est pas peu.

      Répondre à ce message

    • Le 3 août 2014 à 05:56
      En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

      Parfaitement d’accord avec vous. Ce que vous ignorez, c’est que le recrutement des jeunes soldats est un moyen de lutte contre le chômage et la délinquance. Jai toujours dit que bcp de hommes de tenue nous coûtent pour rien mais quand vous analysez, vous comprenez les actions du gouvernement. Entre les mères poules-pondeuses qui font des enfants au delà de leurs moyens et bcp d’enfants pas très réfléchis, le gouvernement se retrouve coincé à devoir sauver les meubles.

      Répondre à ce message

      • Le 4 août 2014 à 12:30, par toujours les mêmes incapables qui font du bruit
        En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

        @ intervenant(e) du 3 août 05:56 votre commentaire quoique dur m’a fait bien marrer car c’est la triste réalité malheureusement les gens font des enfants pas par envie mais juste parce que monsieur s’ennuie donc il faut qu’il s’amuse sur sa femme qui pauvreté et ignorance oblige ne sait pas ce qu’est un contraceptif et bonjour les dégâts alors que paradoxalement vous avez des nantis qui n’arrivent pas à en avoir et sont même obligés d’en acheter chez nos voisins au bénin où au Nigeria bref on a du chemin

        Répondre à ce message

    • Le 4 août 2014 à 23:32, par hercule le baobabe
      En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

      toi tu trouve que il faut trouver du travaille pour les mille soldat avant qu’il y a la guerre tu es tros naïve tu pourra suivre cette formation toi c’est déjà un acqui pour nous , on te paye pou quoi pour raconter de la salade

      Répondre à ce message

  • Le 2 août 2014 à 09:04, par Yele
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    Franchement monsieur Bance c’est quoi ce amateurisme la ? Depuis quant y’a t’il un camp sangoule Lamizana à bobo ?vs êtes peut être le seul a ne pas savoir qu’à bobo c’est le camp ouezzin coulibaly.pour un journaliste c’est lamentable.au moin demandez conseil à vos collègues dont certains Sont Très professionnels.en plus les fautes de syntaxe les erreurs sur les titres des gens, les appellation non exactes y en a à foison.tu fais ta formation dans kel université ? De grâce ressaisi toi, sinon on priera M. Pare de te virer car tu terni l’image du fasonet.c n’est pas la première fois k tu écrit des articles nul a chier.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2014 à 09:18, par tdscool
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    A ce que je sache, le camp Sangoulé LAMIZANA est à Ouagadougou, mais c’est à Bobo c’estle camp Ouezzin COULIBALY. Rectification pour mon cher dedacteur. Y’a le camp KUNIMA aussi à Bobo mais spécifiquement pour la gendarmerie.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2014 à 12:45, par Le Fou
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    Nos soldats n’impressionnent plus car la plupart d’entre eux sont petits de taille, de grâce, nous voulons de vrai soldats au moins 1m72 et de niveau troisième.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2014 à 17:08, par Le citoyen
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    BRAVO à vous, vous avez nos encouragements. N’oubliez jamais que vous avez une mère, un père, un frère ou une soeur. Et même des amis...?!

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2014 à 07:16, par PATRIOTE
    En réponse à : Armée burkinabè : Le contingent 2013 prêt à servir

    j’ai eté le premier a felicité ces nouveaux recrus, mais ce que j’ai vu dans la nuit du 08 Aout a bobo dioulasso ne me donne pas une bonne image a notre tenue que j’adore. Les jeunes militaires dans leur tenue ont pris toutes les chambres de passe où on peut touver les vendeuses de sexe.ce n’est pas aller chez ces filles qui me pose de probleme mais c’est aller chez ces filles en tenue militaire que j’ai pas apprecier. je pense que les superieurs peuvent leur donner la possibilité de sortir en civile pour faire la fete la nuit. nous devrions avoir une armée exemplaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés