Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

vendredi 25 juillet 2014 à 00h35min

C’était chaud dans la matinée du 24 juillet 2014 au ministère de l’économie et des finances ! Des chants (pas de joie, mais hostiles), des cris et des coups de sifflet. Tout ceci en larmoyant à cause du gaz lacrymogène dont la compagnie républicaine de sécurité a fait usage. En sit-in de 72 heures depuis mardi dernier, le syndicat national des agents des finances qui observait son dernier jour de grève s’est vu prier de libérer les lieux par la CRS. S’en est suivie une course poursuite. Des agents ont été arrêtés, dont le premier responsable du syndicat, Mohamed Sawadogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sit-in des  financiers : Des grévistes  arrêtés ou  gazés au sein du ministère

Dans la cour du ministère de l’économie et des finances, des agents de la Compagnie républicaine de sécurité avec des véhicules postés à différents niveaux. Au premier étage de l’immeuble, dans les couloirs, des agents du ministère. A coup de sifflets, de chants hostiles, et des désormais traditionnels, héééyyy, Héééyyy !, ils se font entendre depuis là-haut, puisque ne pouvant pas descendre. C’était le constat en cette matinée du 24 juillet aux environs de 10h à notre arrivée. Mais, auparavant, c’était plus chaud. Pourquoi une telle situation au dernier jour de la grève ? Oumtana Souleymane, délégué à la mobilisation et à la communication du syndicat national des agents des finances(SYNAFI), est notre interlocuteur. « Nous avons manifesté hier et avant-hier. Et cette manifestation est légale parce que nous avons déposé les préavis partout où il fallait. Au ministère chargé de la sécurité, au gouvernorat, à la mairie, et au sein même de notre ministère. Ce matin, nous n’avons rien compris quand la CRS a débarqué en nous demandant de quitter les lieux pour aller à la bourse du travail sachant qu’elle est en chantier présentement. Nous leur avons expliqué que nous avons respecté les procédures. Et eux sur quelle base ils nous disaient de partir, et quelles sont les preuves qui les habilitaient à nous faire partir d’ici ? Ils ont été incapables de donner la moindre preuve et en réponse, ils nous ont opposé une force brutale avec l’arrestation d’une quinzaine de personne dont le premier responsable (du syndicat) ». C’est la version des faits de celui que nous avons croisé à la porte du ministère.

Pour des impératifs d’équilibre de l’information, nous avons tenté mais en vain de rentrer en contact avec le secrétaire général du ministère.

Depuis le 22 juillet dernier, les membres du syndicat national des agents des finances observent un sit-in. Ce type de mouvement est récurrent au sein de ce ministère. Cette fois, La plateforme revendicative se résume essentiellement au respect du protocole d’accord signé avec le gouvernement le 22 juin 2011. Le délégué à la mobilisation et à la communication est amer quand il parle du non-respect des engagements pris par l’Etat. « Nous demandons simplement le respect du protocole que le gouvernement a signé avec nous, rien de plus. Ce protocole est destiné à corriger les injustices iniques et cyniques que nous subissons au sein de ce ministère. Le Premier ministre a donné instruction à tous les ministères de mettre en application les protocoles. Les agents de la santé ont vu leur protocole mis en application, ceux de l’enseignement également. C’est le nôtre seulement qui souffre toujours. Nous avons approché notre premier responsable plus de 5 fois et il nous fait tourner... ».

Le protocole signé entre le gouvernement et le syndicat en 2011 comprend entre autre, l’allocation d’un montant conséquent du Fonds commun (FC) aux structures du ministère de l’Economie et des Finances autres que les régies, à la hauteur de celui servi aux agents des régies de recettes. Il y a également l’extension d’une indemnité de responsabilité financière à tous les agents du ministère de l’économie et des finances et l’augmentation de son montant pour compter de janvier 2005. A l’époque, le gouvernement avait aussi promis de rendre le climat de travail serein notamment en réduisant le nombre de policiers présents au ministère. « La chasse aux sorcières s’est poursuivie avec beaucoup plus d’ardeur. Nous avons demandé de réduire l’effectif des policiers mais, ils sont en train de le doubler. Mais le ministère de l’économie et des finances n’est pas une caserne… », a conclu Oumtana Souleymane.

Pour le moment, la plateforme revendicative va s’allonger. Puisqu’avec l’arrestation de certains agents, la priorité sera d’obtenir leur libération.

Tiga Cheick Sawadogo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 juillet 2014 à 05:43
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Il faut savoir poser ses problèmes en tant que syndicat en se comparant aux régies vous vous tromper d’adversaire il faut revendiquer vos avantages sans vous desunir et si vous ne faites pas le même travail ?

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2014 à 13:51, par nesoitpasunoiseaudemauvaiseaugure
      En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

      Toi qui parle de comparaison tu es trooooooooooooooop bête la preuve en est que parmis tous ce qui ont réagie personne na parlé de comparaison si ce n’est pas toi. J’ai honte que tu soit agent du MEF Cela parce que tu es un villageois qui na jamais vu ni connu l’argent et qui est ramassé au fond fin du Burkina.

      Répondre à ce message

      • Le 25 juillet 2014 à 14:57, par jeuni
        En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

        en voilà un qui n’a rien à dire, et evidemment quand on manque d’arguments on insulte au hasard. sinon, veritablement, demander un fond commun semblable à celui des regies ne saurait etre un point d’une plateforme revendicative. je tais là toutes les raisons liées à la nature de chaque activité, au fait que chacun savait ce qui l’attendait quand il faisait son choix ou pas à l’enaref... je veux simplement dire que le jour où les regies n’auront plus de FC, ce serait fini aussi pour le votre, à force de revendiquer le semblable. merci

        Répondre à ce message

      • Le 25 juillet 2014 à 19:58
        En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

        Celui qui n’as pas d’idée insulte car il n’as pas d’argument si tu étais meilleur tu allais travailler dans les régies ? Pourquoi tu n’as pas pu choisir à l’école ces options parce que tu ne méritais pas ?ne te fache pas tu traîne toujours tes limites du courage.

        Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 06:53
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Pouvez vous nous communiquer les montants que vous reclamez ? Les gens ont l’habitude de nous servir des informations incomplètes et veulent que nous les soutenions. Messieurs et mesdames des finances, vous savez qu’il faut une revision globale et pour tous , des remunérations des agents de la fonction publique comme vous. Votre fameux "FONDS COMMUN" vient du travail de tous les burkinabè et doit etre "COMMUN" pour tout le monde. Cessez cette ingatitude et ne venez pas nous demander de compatir car , quel est votre agrument au niveau du Ministère des finances pour mettre à l’aise financièrement les autres fonctionnaires de l’administration territoriale, de l’hbitat , de l’agriculture , de le jeunesse et sport ...

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 07:57, par Thién
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    C’est dommage que ces grévistes donnent une si piétre image au Ministère ! On sait que le vrai fond de cette lutte concerne les fonds communs dont ces grévistes ignorent l’historique ! Ils doivent comprendre qu’ils ont en face d’eux des agents des services des régies pour qui ces fonds sont des acquis de longues luttes et qui se taisent pour le moment, mais qui réagiront forcément quand leurs intérets seront remis en cause. Aussi, il faut admettre que monsieur le Ministre actuel paie cash ce qu’il a sémé pour avoir contribué à faire venir d’une manière ou d’une autre, une bonne partie de ces grévistes qu’il a sur le dos aujourd’hui !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 08:23, par L’OURAGAN
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    AH LES FINANCIERS !ON VOUS A GAZÉ ?OK,TRIPLEZ LES SALAIRES LÀ ,ILS SORONT QUE VOUS ÊTES FORTS.FAITES ÇA ET ILS VOUS ECOUTERONS.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 09:35, par cequejenpense
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Un gouvernement qui ne respecte pas ses engagements sauf pour faire campagne pour des élections... Ce n est pas surprenant puisque le chef de l Etat meme ne respecte ni ses engagements ni la constitution de son pays. Courage.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 09:51, par bal
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    je crois que les travailleurs de ce ministère exagèrent. ce sont les mieux nantis de la fonction publique. des gens qui pouvaient même se passer de la corruption avec tous les avantages qu’ils ont, mais hélas ; le nègre est ingrat et égoïste. dommage pour notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 10:35, par Vidi
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Sur la question de la présence de la police au sein du MEF, je supporte le SYNAFI. Le MEF pourrait immiter d’autres départements où le ministre prend l’ascenseur avec les agents sans problème.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 10:39, par Mobio
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Tous de jaloux.
    Pourquoi vous êtes jaloux de nous ? Venez donc au MEF travailler bande d’aigris.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 10:49, par La banciculture 1er
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Vous voyez mes frères, notre pays est entrain d’emboiter un esprit déroutant : l’Esprit du suivisme. Je pense qu’on est pas obligé de s’afficher rien que pour se faire voir par les médias parce que un tel l’a fait. Lui même sais qu’ils ne sont pas crédibles et pour preuve ya insuffisance de détails dans la publication que nous tous savons. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2014 à 11:42, par gnoul
      En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

      les gent doivent comprendre que les financiers ne demandent que l’application de leur protocole que le gouvernement même a trouvé juste ce qu’ils réclamaient en son temps en déposants leur signature en 2011.ils ne sont pas contre quelqu’un .ils cherchent a améliorer leur conditions de vie.tous les corps peuvent demander à ce qu’on améliore leur condition de vie.chaque corps a ses avantages souvent qui dépasse même le FC seulement pour nous est médiatisé mais nous on est contre le gain de personne.seulement vous dire que nous on ne vous prend pas comme nos ennemis.chaque corps doit luter pour améliorer ses conditions sinon ce gouvernement n’est pas prêt à nous offrir quoi que soit.

      Répondre à ce message

      • Le 25 juillet 2014 à 13:59, par Missida
        En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

        Tous ont raison. Mais là, les financiers comparent leurs avantages aux avantages qu’ont les régies des recettes. Non ! les avantages sont réclamés en fonction du travail et des risques du métier et non pas par l’obtention d’un même diplôme dans une même Ecole professionnelle. Comparons un peu les avantages des gardes-de-corps à la présence du Faso ou du Président du Faso avec ceux des soldats en casernes. pourtant ils ont eu la même formation commando. ils sont tous des militaires. Ou encore, imaginons un père chef de famille demander à un de ses fils lui même chef de famille à fusionner son salaire avec ceux des ses frères pour faire à nouveau un partage à parts égaux. Tous simplement parce qu’ils sont de même père. Si les avantages étaient servis en raison de l’appartenance d’un groupe d’agents à un Ministère, pourquoi ne pas élargir ses avantages pour l’ensemble des fonctionnaires. Puisque nous sommes tous de la Fonction Publique. De grâce Messieurs les Financiers, réclamez vos avantages sur des bases logiques. Si vous n’en trouvez pas, cherchez encore et encore, vous finirez par trouver quelque chose.

        Répondre à ce message

        • Le 25 juillet 2014 à 15:03, par Elcom
          En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

          Monsieur Mis sida,les financiers et leurs otres frères sont une famille unie et qui se battent pour atteindre leurs objectifs !et qui ont à travers la coordination syndicale à écrire une page radieuse de leur histoire !concernant l merite et les spécificités, le grpe des financiers n’ont rien à envier à personne !et les resultats sont sur le terrain ;notre ministre a reçu recemment une reconnaissance o delà de nos frontières sur les questions de finances ;toutes nos felicitations !la SCADD,les documents sur les budgets (national et local),les marchès publics,le budget programme,la solde...sont autant d’élement de nos specificités et d’importance stratégiques !
          Kolgd weogo :: :

          Répondre à ce message

        • Le 25 juillet 2014 à 15:06, par Elcom
          En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

          Monsieur Mis sida,les financiers et leurs otres frères sont une famille unie et qui se battent pour atteindre leurs objectifs !et qui ont à travers la coordination syndicale à écrire une page radieuse de leur histoire !concernant l merite et les spécificités, le grpe des financiers n’ont rien à envier à personne !et les resultats sont sur le terrain ;notre ministre a reçu recemment une reconnaissance o delà de nos frontières sur les questions de finances ;toutes nos felicitations !la SCADD,les documents sur les budgets (national et local),les marchès publics,le budget programme,la solde...sont autant d’élement de nos specificités et d’importance stratégiques !
          Kolgd weogo :: :

          Répondre à ce message

        • Le 25 juillet 2014 à 16:26, par MEF
          En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

          Merci a vous tous qui cherchez à comprendre le problème que vivent les financiers. Que le Bon DIEU vous bénisse ! Les financiers ne demandent que l’application d’un protocole d’accord signé avec le gouvernement depuis 2011. Je suis d’accord avec toi, mon frère, sur la base de la comparaison mais Jamais les financiers n’ont demandé de mettre les fonds ensemble pour un nouveau partage. nous sont contre ceci car se serait déshabillé Pierre pour habiller Paul. C’est le fruit de votre lutte. Merci pour la compréhension.

          Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 10:51
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Avant un préavis de grève les agents de la fonction publique doivent déposer une note auprès du Cabinet du Président du Conseil des ministres (SGCCM) indiquant le motif, l’étendue, la durée, la date et l’heure du déroulement de la grève et respecter un délai de préavis (au moins 5 jours) (Articles 3 et 5 Loi n° 45-60 /AN du 25 juillet 1960, portant réglementation du droit de grève des fonctionnaires et agents de l’Etat (Loi 45-60/AN). vous dites que votre manifestation est légale parce que vous avez déposé les préavis partout où il fallait. Au ministère chargé de la sécurité, au gouvernorat, à la mairie, et au sein même de votre ministère". avez- vous respecter la disposition précitée ?auquel cas vous aurez aussi déposé le préavis au Secrétariat Général du Gouvernement et du Conseil des Ministre. Cette loi est toujours en application et un Syndicat responsable ne peut s’engager dans une lutte avec méconnaissance de la réglementation. messieurs et mesdames du SYNAFI votre sit-in est manifestement illégale. et c’est logique que vous soyez gazer. Désormais sachez ou vous mettez les pieds.sinon vous allez vous retrouvez dos au mur comme en 2011.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 11:30, par Juste
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Tout mon soutien au SYNAFI et surtout au Premier responsable arrêté. Du courage et je pense qu’un jour tres prochain vos luttes trouveront oreilles attentives.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 13:53, par La verité
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Mes cher greviste vous dite que votre ministère n’est une caserne qui vos ait dit que les policiers sont dans des casernes il faut vous renseignez.bande d greviste

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 14:36, par Mobio
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Vous êtes tous des aigris, qui vous a dit de ne pas venir travailler aux finances ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 17:09, par Sydney
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Il faut maintenir la lutte, car ce ministre pense que le pays l’appartient, il bloc tous quand en il veut comme il veut. Pourquoi le protocole n’est pas respecté ?

    Personne dans ce gouvernement ne peut lever le petit doigt pour le lui dire. Ils ont peur de lui, mais ensemble il sera battu. Dieu est au contrôle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 17:42, par DIRE
    En réponse à : Sit-in des financiers : Des grévistes arrêtés ou gazés au sein du ministère

    Franchement je penses que le Gouvernement est entrain de tout mettre en place pour ne pas qu’il ait trop d’injustice dans le traitement des fonctionnaires. La grille indemnitaire a été établie de manière équitable. Reste maintenant la grille salariale. Il faut éviter au maximum ces histoires de fond commun car cela va encore emmener les autres corps à sortir. Parce que en réalité dans chaque corps on peut trouver un système pour faire un fond commun. Alors vigilance à notre gouvernement. Ne vous laissez pas faire. Car ces gens sont des plus aisés de la fonction publique. J’en connais qui en moins de 10 ans de services on construit plus de 4 célibatérium.Combien de fonctionnaires burkinabés vont aujourd’hui à la retraite sans la moindre parcelle. Pourquoi cette course effréné pour la richesse ? Alors qu’un jour nous allons mourir et laisser tout cela ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés