ONG Buayaba : 72 heures pour soutenir la femme

lundi 14 juillet 2014 à 23h35min

L’organisation non gouvernementale Buayaba a organisé du 11 au 13 juillet 2014 à Ouagadougou des Journées promotionnelles au profit des groupements féminins membres. Tournoi de football, exposition-vente et ciné-débats ont ponctué ces Journées. Les activités se sont achevées, le dimanche 13 juillet dernier, en présence de Clément P Sawadogo, président de la cérémonie et de Sika Kaboré, marraine des journées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
ONG Buayaba : 72 heures pour soutenir la femme

C’est désormais une tradition. Après la tenue du Conseil d’administration, l’ONG Buayaba organise des Journées pour divulguer le bilan des activités de l’année et permettre à ses membres de se détendre sainement. C’est à cette tradition que se sont encore soumis les membres de l’ONG à travers les Journées promotionnelles.

Débutées le 11 juillet sur le terrain de l’ex-secteur 21, ces activités étaient essentiellement récréatives. En plus de l’exposition-vente des produits fabriqués par les femmes de l’ONG, les jeunes de la province ont rivalisé de talents dans le football. Au total 16 équipes de la province du Kadiogo ont pris part au tournoi. Après les affrontements, c’est l’équipe « Gorille fâché » qui s’est adjugé le trophée en finale face à « Lion blessé ». Pour l’occasion, le vainqueur est reparti avec un ballon, une attestation et une enveloppe de 20 000 FCFA tandis que le finaliste malheureux s’en est tiré avec un ballon, une attestation et la somme de 15 000 FCFA.

ONG Buayaba, un outil utile pour les femmes

Portée sur les fonts baptismaux en 1997, l’ONG Buayaba est une structure faîtière de groupements féminins actifs dans la micro-finance. Son siège est à Fada N’gourma mais l’ONG a une représentation à Ouagadougou. Sous sa tutelle, plusieurs groupements élaborent des projets et obtiennent des financements pour la réalisation d’activités génératrices de revenus. Ainsi, les femmes font le beurre de karité, le savon à base de beurre de karité, du couscous et bien d’autres produits.

Au cours de la cérémonie de clôture des Journées promotionnelles, les intervenants ont tenu à saluer l’appui que l’ONG apporte aux femmes. Selon Sika Kaboré, les activités que mènent les femmes avec l’appui de Buayaba leur permettent de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles. Pour cette 19e édition, les femmes ont choisi de réfléchir à la solidarité comme socle de la paix sociale. Selon la marraine, le thème est d’importance eu égard au contexte actuel où le Burkina Faso est en quête de paix et de solidarité.

Pour le président de la cérémonie, les activités de ces femmes de l’ONG Buayaba permettent non seulement de ravitailler le marché national mais aussi international. Et mieux, ces activités sont appelées à s’intensifier car le marché international devient de plus en plus demandeur des produits faits à base de beurre de karité.

L’ONG Buayaba est actuellement pilotée par Antoinette Ouédraogo/Thiombiano. Elle est chapeautée par un Conseil d’Administration qui élabore et apprécie les activités menées sur le terrain.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2014 à 09:21, par BEN
    En réponse à : ONG Buayaba : 72 heures pour soutenir la femme

    Brusque réveil d’une association " ONG" qui est en panne de confiance depuis des années au niveau de ses anciens partenaires techniques et financiers et qui cherche "SPONSOR " dans la bataille de positionnement des partis politiques . On constate une adhésion ã 100% à un parti politique , et nous , adhérents apolitiques à cette association qui a théoriquement des objectifs nobles pour nos soeurs, nos femmes et nos mamans, ne savons plus à quel "Diable" se vouer. Arrêtons vites ces amalgames pour un assainissement du paysage de nos associations de développement. Le SPONG doit faire quelque chose dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2014 à 11:26, par lopes
    En réponse à : ONG Buayaba : 72 heures pour soutenir la femme

    Toutes mes félicitations à la responsable de l’ Association qui se bat et est à l’écoute de la jeunesse de son entourage depuis des années. Je vis à Ouahigouya mais chaque vacance lorsque je suis de passage à Ouaga, je profite vivre le Tournoi Maracaña qu’est soutient depuis 14 ans. Bravo une fois de plus !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés