Tribune de la femme : Zoom sur les fesses… artificielles

vendredi 23 mai 2014 à 01h57min

Les fausses fesses et les faux bassins. C’est la nouvelle trouvaille de certaines femmes qui ne jurent que par ces dessous lorsqu’elles veulent se rendre dans des lieux de réjouissance. Vendus dans les marchés et dans certaines échoppes, ces articles féminins sont très prisés si bien qu’il en manque souvent. Qu’est-ce qui poussent des femmes à l’utilisation de ces sous-vêtements qui ne sont que des objets juste pour paraitre ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tribune de la femme : Zoom sur les fesses… artificielles

Les comprimés pour faire pousser les fesses des femmes auront sans doute fait des victimes et/ou des malheureuses. Cette époque semble être révolue car de plus en plus, l’autre moitié du ciel ne consomme ou presque plus ces médicaments qui déformaient plutôt que de cambrer le corps. En effet, sous forme de slip mais un peu plus « dodu » (il est renforcé à l’intérieur avec du chiffon qui prend la forme des rondeurs des fesses ou du bassin) on peut avoir ces fausses fesses dans certains marchés de la ville de Sya. A entendre l’un des vendeurs, ils ne suffisent plus. « Nous sommes toujours en rupture de stocks », dit-il. Pourtant, le coût des fausses fesses n’est pas donné à toutes les femmes. Il coute, en effet, plus de 7 500 FCFA. Le coût, selon le revendeur aurait même baissé, car au début, il fallait débourser la somme de 15 000 FCFA pour se les procurer. « Et des femmes, ajoute-t-il, en raffolaient ». Pourquoi le port de ces dessous ? Y aurait-il d’autres raisons pour ces femmes qui expliquent le port de ces fausses fesses ou faux bassins ? « Bien sûr que oui », lâche une cliente venue s’en procurer. Elle justifie sa réponse par le fait que les femmes de forte corpulence sont souvent plus attirantes et forcent l’admiration lors des cérémonies de réjouissance. A chacune donc ses préférences de sous-vêtements sauf qu’ici, il s’agit d’un faux physique qui trompe et qui peut se découvrir tôt ou tard. Ce qui peut être décevant pour le partenaire.

Bassératou KINDO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés