Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des membres des personnels de l’administration et de gestion en sit-in pour des indemnités

samedi 5 avril 2014 à 03h36min

Des membres du personnel d’administration et de gestion du Ministère des enseignements secondaire et supérieur (MESS) ont observé, ce 4 avril 2014 à Ouagadougou, un sit-in pour revendiquer la mise en œuvre des accords signés le 9 juin 2011 avec le gouvernement concernant l’octroi d’indemnités qui n’ont pas été payées.

Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des membres des personnels de l’administration et de gestion en sit-in pour des indemnités

Le sit-in des membres du personnel d’administration et de gestion du Ministère des enseignements secondaire et supérieur (MESS) de ce 4 avril 2014 à Ouagadougou se référait à la récente relecture de la grille indemnitaire des agents de la Fonction publique. Le secrétaire général du syndicat national du personnel d’administration et de gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER), Apollinaire Tapsoba, a lancé un appel à tous les personnels d’administration de l’éducation à se mobiliser pour qu’enfin leur droit aux indemnités soit respecté.

Or, selon le ministre des enseignements secondaire et supérieur, Moussa Ouattara, « il n’a été précisé nulle part dans le protocole d’accord du 9 juin que les personnels d’administration et de gestion du MESS avaient droit aux indemnités »

Et d’appeler les responsables du SYNAPAGER à faire preuve de responsabilité et de dialogue afin d’aboutir à un accord plus précis avec le gouvernement. Pour l’heure, il rassure que le gouvernement ne saura revenir sur sa décision. Néanmoins, il suggère que le SYNAPAGER reformule une autre plate-forme revendicative avec plus de précision et d’esprit de concession.

Une vision que ne partage le secrétaire général du SYNAPAGER, Apollinaire Kaboré, pour qui, « le protocole d’accord du 9 juin n’a exclu personne pour l’octroi des indemnités ».

Autant dire que le dialogue de sourd se poursuit entre le MESS et le SYNAPAGER.

Minata TOE (Stagiaire)

Lefaso.net

Messages

  • C’est la première fois au Burkina qu’on voit un ministre qui ne défend pas ses collaborateurs. Ici, l’on parle du personnel d’administration et de gestion de l’Education et nous ne comprenons pas pourquoi ce ministre s’évertue à ne pas comprendre cela. Y a t il deux types de ce personnel ?
    Au MENA ces mêmes personnels perçoivent les indemnités spécifiques. Comment peut-on refuser ces indemnités à ceux du MESS alors qu’ils sont tous issus du même corps. Ces indemnités sont elles réservées aux seuls PAG du MENA ?

    • On defend ses collaborateur dans la légalité avec des arguments fondés et conformes aux textes.

  • il faut que ntre gouvernement soucieux du bien etre du citoyen travaille a resoudre le probleme des agents avec plus de consideration et d"equité au risque de creer une discrimination qui pourrait etre source de disfonctionnement de certains services administratifs. il faut donc reparer cette injustice le plus vite possible en etalant les indemnités specifiques a tous les PAG.en quoi un PAG est different d"un autre ? faisons l"effort danalyser chaque situation avec plus de tact et d"intelligence au lieu de chercher à frustrer certains agents.

    • Même le Bon Dieu n’accède pas à tous nos voeux donc n’en parlons pas du gouvernement. Cette action ressemble fort à un chantage. Si l’indemnité n’est pas servis aux MESSRS mais au MENA et que vous voulez en bénéficier, il suffit d’aller au MENA. Point barre.

  • nul et nul effet pendant que le personnel GRH demande une application stricte des conditions liées au concours professionnels, vous, c’est indemnités spécifiques seulement qui vous intéressent. il faut demander que le décret soit respecté en permettant à chacun d’évoluer dans son corps, plutôt que d’engager des débats digne de gorille affamés en lieu et place des intellectuels qui veulent apporter leurs contributions au débats

    • Il me semble justement qu’il y’a plusieurs débats ici. Les conditions du concours professionnels sont une question, les indemnités sont une autre. Et de mon point de vue, les deux préoccupations méritent d’être poursuivies. Je pense que je n’aurai pas tort d’affirmer que tous les personnels d’administration et de gestion ne se présenteront pas aux concours professionnels alors que tous sont concernés par les indemnités allouées aux agents qui relèvent du ministère. Évitons de confondre les pommes avec les oranges.

  • Je suis bien curieux de savoir si le non octroi des nouvelles indemnités servies concerne aussi les professeurs affectés au bureau et qui accomplissent les mêmes tâches que les PAG, ou si cela est exclusif à la Catégorie des Personnels d’Administration et de gestion (PAG), formés à l’ENAM et mis à la disposition du MESS. Comment comprendre que leurs homologues PAG du MENA aient eux pu bénéficier des avantages servis. Autrement dit, l’injustice est visiblement criante et est de nature à fragiliser davantage la PAIX. La PAIX, ce n’est pas l’absence de la guerre. oeuvrons ensemble à trouver une issue heureuse à cette situation qui n’honore personne.

    • Tinfissi, tous les professeurs au bureau qui sont au MESS, même ceux qui n’ont jamais tenu la craie bénéficient l’indemnité spécifiques. En fait Moussa Ouatara est venu juste pour être ministre, profiter des avantages y afférents et se barrer après avec les poches bien pleines de l’argent des projets. L’épanouissement des agents de son ministère , il s’en fiche intégralement. Moussa, que fais-tu des 25% de l’argent que les lycées et CEG reversent au ministère ?Sais-tu que la vacation n’est plus payée parce que la subvention de l’Etat n’est pas encore effective ? Pourquoi au CASEM à Bobo, les DR ont dû faire un sit-in pour avoir leurs perdiems ? Pourquoi tu dis que faire justice aux PAG serait une injustice parce que même les secrétaires vont réclamer l’indemnité ?ça te fait quoi que tous les agents du MESS aient l’indemnité ? Tu ne mérites plus ta place et tu es un danger pour le gouvernement de TIAO !

    • L’indemnité n’est pas une aumône que l’on distribue à tout le monde mais une compensation que l’on sert à ceux qui le meritent.

    • Eclairez-moi svp. De quel mérite parlez-vous ? Pour alimenter utilement le débat, je vous serais très reconnaissant d’égrener quelques raisons qui disqualifieraient les PAG du MESS du bénéfice desdites indemnités. Evitons de transposer les considérations subjectives dans les débats publics.

  • LES MINISTRES SONT TOUJOURS AINSI. AU LIEU DE DONNER SATISFACTION AUX REVENDICATIONS CONFORMÉMENT AUX ACCORDS SIGNÉS, ILS LAISSENT La SITUATION S’EMPIRER AVANT DE CÉDER comme si c’était un cadeau. MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR. LE PAYS EST SUR CALE COMME PETIT VÉLO. AU MOINDRE MOUVEMENT... (PARDON, JE NE VEUX PAS QUE CELA ARRIVE)
    EN TT CAS LES PAG SONT DÉTERMINÉS ET N’ ABANDONNERONT POINT SI NON SATISFAITS. EN PLUS ILS ONT LE SOUTIEN DE LEURS FRÈRES ET SOEURS DU MENA

    • Le SG du SYNAPAGER doit rendre le tablier,depuis sa création le syndicat n’a remporté aucune victoire à chaque fois ils profitent des conférences pour venir raconter leur vie aux militants,moi je propose la dissolution du syndicat et que les PAG du MENA rejoignent le SYNATEB et ceux du secondaire le FC-SYNTER sinon ponit d’acquis.Je prend l’exemple du professeur d’EPS BAMOUNI c’est grâce à la pression de ces collègues professeurs qu’il à été évacuer et soigner à l’exterieur heureusement qu’il n’était pas PAG sinon y’a longtemps il avait perdu la vue. J’ai un autre problème et cette fois je m’adresse au DRCMEF national si l’état à décide de d’octroyer une prise en charge pour les dépouillements et les réceptions,il à le devoir de disponibilliser la prise en charge,des gens attendent depuis plus de deux ans de grâce il faut qu’il paye les droits des agents de l’état sinon.........

    • Le SG du SYNAPAGER doit rendre le tablier,depuis sa création le syndicat n’a remporté aucune victoire à chaque fois ils profitent des conférences pour venir raconter leur vie aux militants,moi je propose la dissolution du syndicat et que les PAG du MENA rejoignent le SYNATEB et ceux du secondaire le FC-SYNTER sinon ponit d’acquis.Je prend l’exemple du professeur d’EPS BAMOUNI c’est grâce à la pression de ces collègues professeurs qu’il à été évacuer et soigner à l’exterieur heureusement qu’il n’était pas PAG sinon y’a longtemps il avait perdu la vue. J’ai un autre problème et cette fois je m’adresse au DRCMEF national si l’état à décide de d’octroyer une prise en charge pour les dépouillements et les réceptions,il à le devoir de disponibilliser la prise en charge,des gens attendent depuis plus de deux ans de grâce il faut qu’il paye les droits des agents de l’état sinon.........

  • LE 09 juin se signait le proto entre le gouver.emt Represente par Mme la MENA et le SYNAPAGER.. Les PAG du MENA ONT CETTE INDEMNITE DEPUIS 2005. PEUT IL S’AGIR DE CEUX DU MENA DONT, IL EST QUESTION DANS CE PROTO OLE DU 09 juin ? Soyons serieux.peut on reveiller une personne qui ne dort pas ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés