Conquête de la mairie de Dandé : Le jeu des alliances tourne au vinaigre pour l’UNIR/PS

mercredi 19 mars 2014 à 00h13min

L’Union pour la renaissance/ Parti sankariste (UNIR/PS) a animé un point de presse ce mardi 18 mars 2014 à Bobo-Dioulasso. Pour le parti de l’œuf, il s’est agi de partager avec l’opinion nationale les dérives qui prévalent actuellement à Dandé. Notamment autour de l’élection du maire de cette commune rurale située à quelques 60 km de Bobo-Dioulasso.

Conquête de la mairie de Dandé : Le jeu des alliances tourne au vinaigre pour l’UNIR/PS

L’élection du maire de Dandé, initialement prévue pour ce mardi 18 mars 2014 n’a pas eu lieu. Poussé par la conjoncture des évènements, le ministère de l’Administration territoriale et de la Sécurité a reporté cette élection avec des menaces de délocalisation si toutefois les difficultés continuaient. A l’origine de ce report, des « coups bas » politiques dont l’Union pour la renaissance/Parti Sankariste a tenu à en parler au cours d’un point de presse ce mardi 18 mars.

Péripéties d’un complot politique

Avec huit (08) conseillers chacun, l’UNIR/PS et le CDP sont ressortis dos à dos des élections municipales partielles du 23 février 2014. Avec ses quatre (04) conseillers, l’ADF/RDA était sans doute le parti à séduire pour qui voulait présider le conseil municipal de cette commune rurale. C’est dans cette logique que des tractations ont eu lieu entre les instances dirigeantes des partis de maître Bénéwendé Sankara et de Gilbert Noël Ouedraogo, selon le député Alexandre Sankara. Et pour cela, un protocole d’accord a été trouvé entre ces alliés circonstanciels. C’est dans la suite logique de ce protocole et dans la perspective de l’élection du maire ce 18 mars 2014 que des responsables des deux partis et des conseillers de l’ADF/RDA ont prévu de se voir la veille à Bobo-Dioulasso. Couac cependant à l’heure du rendez-vous ! Dans la mesure où trois des quatre conseillers de l’ADF/RDA (des élus de Dandé) étaient absents. Harouna Ouedraogo, l’unique conseiller de l’ADF/RDA présent, après des préalable a suggéré à la délégation de l’UNIR/PS et de son parti de se rendre à Dandé pour recueillir la bénédiction des anciens. Toute chose que ses interlocuteurs, en quête d’alliés vont accepter. Parti après 20 h de Bobo-Dioulasso, c’est à 22 h que le groupe arriva à Dandé.

Terreur dans une des mosquées de la place

Connaissant bien la localité, le candidat de l’UNIR/PS à la mairie de Dandé, Sinali Barro a senti le complot en avance. Car Harouna Ouedraogo, le conseiller de l’ADF/RDA qui avait promis d’emmener la délégation chez des sages pour recevoir des bénédictions s’est vite discrédité. En lieu et place de son domicile, il va conduire ses hôtes dans une des mosquées de Dandé. Et contrairement à quelques vieux, c’est un groupe de personnes (vieux, jeunes, femmes et enfants) que la délégation va rencontrer selon le témoignage du député Alexandre Sankara. Après des va-et-vient, Harouna Ouedraogo rassure sa délégation et les invite à prendre place dans la mosquée. C’est une fois dans ce lieu hautement symbolique que les vieux de Harouna Ouedraogo vont révéler leur position de « soutien au CDP et opposition aux autres partis ». Rapidement, les visiteurs vont se rendre compte des risques encourus. Trop tard ! Peut-être. Dans tous les cas et sans savoir trop pourquoi, les « étrangers » vont se retrouver seuls dans la mosquée tandis que de l’extérieur, des groupes de personnes visiblement en colère tenaient en découdre avec eux. Finalement, c’est des pierres qui vont accompagner les deux députés (le député Sidiki Belem de l’ADF/RDA serait de la délégation). Informé de la situation, le ministre Jérôme Bougouma aurait donné des instructions pour qu’on reporte l’élection. En attendant une autre date, l’UNIR/PS accuse El Hadj Salia Sanou, le secrétaire général de la section provinciale du CDP/Houet d’être à l’origine des difficultés que connaissent l’élection du maire de Dandé (son village natal). Egalement incriminé, le conseiller Harouna Ouedraogo répondra peut être devant des juges. Car, l’UNIR/PS s’apprête à déposer une plainte contre lui.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés