INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

jeudi 6 février 2014 à 13h58min

Ceci est une lettre ouverte d’un élève de l’Ecole des Cadres Moyens en Travail Social de Gaoua (ECMTS) au directeur général de l’Institut national de formation en travail social (INFTS).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Lettre ouverte de Samuel Yerbanga à Monsieur le Directeur de l’Institut National de Formation en Travail Social(INFTS)

Monsieur le directeur général,

C’est avec un cœur meurtri que je vous adresse ce message au moment où l’Ecole des Cadres Moyens en Travail Social de Gaoua traverse une crise profonde aux causes multidimensionnelles.
Monsieur le directeur général,

Voilà deux ans que vous êtes à la tête de l’Institut National de Formation en Travail Social. Bien avant votre arrivée à la tête de cette grande école qui a fait la fierté de tout un corps voir de tout un pays vous y servi comme enseignant vacataire et comme directeur des études et des stages. Pendant cette période qui a précédé la fonction de DG que vous exercez actuellement, vous étiez l’un des chargés qui a séduit toutes les promotions qui vous ont connu. Vous avez éclairez les élèves sur leurs droits a travers les conférences que vous animiez. Vous les aviez soutenus de façon lointaine dans leurs revendications et leurs luttes à travers leurs leaders. Votre nomination au poste de DG a été accueillie avec joie en son temps par les élèves qui y voyaient l’arrivée d’un messie.

Monsieur le Directeur General,

La réalité actuelle nous révèle une surprise amère. Vous êtes vous servi subtilement des élèves pour parvenir a votre fin ? Je réponds par l’affirmative pour les raisons suivantes :
Toutes les mesures que vous avez toujours prises n’ont pour but que la dégradation des conditions de vie des élèves, le sabotage de la qualité de la formation des travailleurs sociaux, la gestion clanique des affaires de l’école et l’usage des pouvoirs et de l’autorité administratifs à des fins de réalisation de vos fantasmes
- L’ECMTS est l’une des rares écoles professionnelles où les lieux des stages pratiques sont limités à 15 zones et ce, sous votre initiative. Jadis cette limitation n’existait pas. A la question de savoir pourquoi cette reforme ? Votre administration a toujours évoqué le problème financier ; si tel était la raison fondamentale comment expliquez-vous le fait que Zorgo et Koupela soient exclus alors que Fada est pris en compte. Laissez-moi vous dire que c’est une mauvaise foi de votre part.
- L’ECMTS a toujours connu des sit-in, seule arme que nous pouvons brandir pour faire valoir nos droits et vous avez reçu chaque fois que de besoin, une ampliation. La norme voudrait que vous échangiez avec les élèves autour de leurs préoccupations afin de trouver des solutions idoines, mais vous avez toujours préférez le <>.
- Vous refouler le chargé vacataire expérimenté au profit des chargés amis, syndicaliste et frères. Pour preuve, votre protégé Pooda a montré ses faiblesse disant aux élèves que la loi 013 /98 est dans le code pénal.
- Le bâclage des sorties d’étude en sociologie est une réalité confirmée par les étudiants concernés.
- L’administration de l’ECMTS qui agit sous vos ordres, a toujours considéré les élèves comme des esclaves et non des futurs collègues.
- Vous utilisez votre autorité administrative à des fins de règlement de compte toute chose qui met en cause votre sagesse : les problèmes personnels vous savez où les résoudre. En exemple les lettres d’explication infligée a certains élèves, et le refus a d’autres d’avoir accès aux salles de composition.
- Vous avez toujours œuvré a dégrader les conditions d’études, de travail et de vie des élèves, pour preuve je cite l’application de la règle de trois sur les pécules des élèves alors qu’ils ont répondu présent des le premier jour de la rentrée, les camarades loger au sein de l’institut ont toujours rencontré le problème d’eau, la restriction des libertés par la fermeture de certaines portes de l’institut.

Monsieur le Directeur General, vous avez certainement été interpelé suite a votre manière de faire : je viens une fois de plus tirer votre attention.

Veuillez agréer monsieur le Directeur General, l’expression de ma profonde considération.

Fait à Gaoua le 06 Février 2014 »
YERBANGA Samuel
Elève à l’Ecole des Cadres Moyens en Travail Social de Gaoua(ECMTS)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 février 2014 à 23:02, par vérité no1
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Courage jeune homme, seule la lutte paie au Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 00:19, par savant
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    courage mes frères même si la lettre ne mentionne pas exactement la revendication. les gens du sud-ouest feraient mieux de laisser tomber leur wak, fetiche et que sais-je pour penser serieusement au developpement de leur region.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 00:22, par PMC
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    j’admire ce reveil d’esprit de la jeunesse.plus rien ne sera comme avant au burkina. nous sommes déjà dans le changement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 00:50, par ESPOIR
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    DU COURAGE.DG DE L’INFTS ET SG DU SYNTAS !(NO COMMENT)

    Répondre à ce message

    • Le 7 février 2014 à 07:58, par zabre
      En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

      je pense que trop c’est trop mais n’est tard si la vie se poursuit cet irresponsable tire vers la fin de son mandat.je suis ecoeuré de constater qu’un responsable syndical agi de la sorte surtout pour réprimer des luttes et des revendications. courage mes jeunes frères

      Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 07:05, par HIEN S. Victor
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Il n’a pas seulement tué l’Institut National de Formation en Travail Social. Il a aussi tué le SYNTAS. Renseignez vous auprès de ses "lieutenants" d’antan comme par exemple Aloua, Albert et autres ! Son Ex-mentor Léonard (ancien directeur de l’école des cadres supérieurs) vous le confirmera. Mais d’où vient-il que ce Monsieur, arrivé hasardeusement à la tête du syndicat et de l’institut arrive à rouler autant de travailleurs pour assouvir ses besoins bassement égoïstes et intrinsèquement sataniques ? Si Madame TAMINI avait écouté certains doyens du département et du Parti, nous n’en serions pas là ! Courage les jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 07:53, par KIRADITOUA
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Courage mes frères ! Quelle contradiction ! Comment vouloir des agents dans les profonds Départements alors que les futurs Travailleurs ne peuvent pas effectuer le stage dans tout le pays pour découvrir les réalités du terrain ? Où allons nous dans ce Pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 09:55, par Rien que la verité
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Qui est ce hien sansan bountounonté victor qui fait venir autant d,inpection a l ECMTS(1 en 2012. 2 en 2014) sans qu une decision soit prise pr lejecter comme sil n y avait pas de cadre mieux que lui. C,est vrai que la PCA de l,INFTS est acquis a sa cause ms cela ne doit pas empecher les plus hautes autorités d prendre leurs responsabilités. Ce DG veut detruire l.action sociale. Sortez d votre silence coupable pr sauver la boite a temps. Bountounonté ne vaut pas mieux que les presp 400 futures TS.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 10:28, par TIENFOLA
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    courage mes jeunes frères. nous sommes sur le terrain et ce n’est pas aussi facile. le problème est la politique du gouvernement qui est de nommer les directeurs d’institution par appelle à candidature. si une évaluation objective était faite sur le résultat de ceux qui arrivent à la tête des institutions par cette formule, on se rendrait compte que c’est la racaille. franchement la plus part des ces responsable n’ont pas l’amour de leur responsabilité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 10:37, par lopes
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Rien ne m’étonne dans cet funeste personnage. Il a signé un pacte pour tuer le Syndicat en compensation de sa nomination au poste de DG. Donc il est dans sa logique. Seulement le temps est compté pour lui, car son poste de DG et celui de SG de Syndicat sont en passe de lui échapper. Je sais de quoi je parle et il sait ce qui l’attend. Courage aux braves jeunes qui se battent pour toute la nation. Et honte aux poltrons et aux lâches !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 11:03, par LE SAINT
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Vraiment désolant de voir que celui là même qui à un moment de ma carrière m’a fait rêver. Aujourd’hui, véritable bourreau de ses collègues. Ou est passé votre sens de l’honneur, votre combativité Cher camarade Victor ? ne tuez pas l’action sociale, on souffre déjà trop.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 11:45, par KIRADITOUA
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    la méchanceté kobalana. frères, la vigilance dans toutes les décisions qui seront prises. Il parait que le chargé de cours d’IEC/CCC a été affecté. Dire que la sortie de terrain ne pourrait être effectuée pour la seule raison est mensongère. je suis certain qu’il a été remplacé et que son remplaçant valable, peut le faire. courage, on a besoin de vous sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 14:14, par Kiroukou
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Dans tous les cas Sansan n’a jamais été un exemple. renseignez vous bien, partout il a servi, il jamais été utiles à quelque chose. De la région du Nord, à l’INFTS en passant par le Sud ouest, Victor a été un piètre TS et un mauvais rassembleur. il n’a que son venin pour cracher et ses pirouettes pour arriver à ses fins.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2014 à 19:18, par LE FRANC
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    En Fait les gens ne comprennent rien dans cette histoire du DG de l’INFTS. Retenez ceci :
    - Victor s’en fout de votre souffrance et de la qualité de votre formation même du devenir de l’action sociale ;
    - il ne reculera pas dans sa décision parce que son objectif c’est de faire par Alain ZOUBGA et son staff qu’il qualifie "d’allogènes" à la tête du ministère sur que le vieux père ne se fait pas manipuler comme TAMINI et Clémence par ce syndicaliste de la jupe et de la vengeance.
    - le conseil d’administration qui devait normalement se réunir en situation pareille peut-être pour résilier son contrat et sauver l’école de ce naziste n’en fait pas une préoccupation.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2014 à 11:32, par Tonton
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    salut à tous

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2014 à 12:42, par Valentin
    En réponse à : INFTS de Gaoua : Une lettre ouverte au directeur général

    Bien souvent il faut pour la résolution de certains de nos différends prioriser le dialogue ;donc j’en appelle au sens élevé de dialogue du délégué des élèves ; même s’il est votre futur collègue il faut tout de même admettre qu’il est investi de charges dont souvent il n’est pas facile de pouvoir concilier intérêts individuel et intérêt général

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés