Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

vendredi 31 janvier 2014 à 01h00min

Quatre personnalités burkinabè viennent de s’auto- saisir de la situation nationale caractérisée par une crise politique pour mener une médiation avec les différents protagonistes en vue d’une transition démocratique apaisée dans le pays.

Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

Ces quatre médiateurs ont pour noms : Jean-Baptiste Ouédraogo, ancien Chef d’Etat du Burkina et ancien membre du collège de sages ; Paul Y. Ouédraogo, archevêque de Bobo, ancien membre du collège de sages ; pasteur Samuel B. Yaméogo, président de la Fédération des Eglises et missions évangéliques ; et El Hadj Mama Sanou, président de la communauté musulmane de Bobo et ancien membre du collège de sages.

Dans leur déclaration livrée à la presse ce jeudi 30 janvier à Ouagadougou par la voix de Jean-Baptiste Ouédraogo, porte-parole du groupe ; les quatre personnalités évoquent « le risque grave d’une déchirure violente, si la question de l’après 2015 n’est pas traitée, avec délicatesse et grand soin, dans le cadre d’une formule de transition démocratique apaisée, acceptée par tous ».

Dans cette perspective, les membres du groupe de facilitation et de médiation ont annoncé, pour les jours à venir, des rencontres avec les acteurs clés de la vie politique et sociale de notre pays. A l’issue de ces rencontres, des propositions consensuelles seront dégagées et présentées.

Et de préciser : « Dans cette phase très cruciale de l’évolution politique de notre pays, il est plus important que le sens du dialogue, le sens de la pondération, le sens de la retenue et de la responsabilité, le sens de l’ouverture d’esprit, le sens de l’amour de la patrie et l’intérêt supérieur de la nation, guident, en permanence, les paroles et les actes des uns et des autres ».

Motifs de leur médiation

Sur les motifs de leur action, les médiateurs avancent essentiellement deux éléments :
« - la première raison est la forte attente du peuple burkinabè, très préoccupé par les potentiels risques de troubles ;
-  la deuxième raison prend en compte la dimension sous- régionale où les peuples et les président qui ont bénéficié de la médiation de notre Président, observent avec attention et inquiétude l’évolution de la situation qui prévaut chez-nous ».

« Face à ces défis, la médiation qui s’enrichira de la participation de personnalités d’autres couches sociales et les protagonistes se doivent de faire violence sur eux-mêmes pour parvenir à un consensus qui va sauver la cohésion sociale et la paix ».

Les journalistes qui avaient fait le déplacement en grand nombre s’attendaient en plus de la déclaration, à une partie de questions-réponses. Mais, la parie échanges a été occultée pour, disent-ils « la sensibilité du sujet », et renvoyée pour plus tard.
Du reste, voici ci-dessous l’intégralité de la déclaration des médiateurs.

Grégoire B. BAZIE
Lefaso.net


DECLARATION

Peuple du Burkina Faso, ne te voile pas la face. Ouvre les yeux et regarde en face de toi pour constater que la récréation est bel et bien terminée.
Le samedi 11 Janvier 2014 à Bobo-Dioulasso, la Fédération Associative pour la Paix et le Progrès avec Blaise COMPAORE (FEDAP/BC) a invité le Président Blaise COMPAORE à se représenter aux élections présidentielles de 2015.

Le samedi 18 Janvier 2014, l’Opposition Politique a organisé une marche-meeting à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et dans les provinces.

Ce faisant, les ingrédients d’une possible explosion sociale se trouvent, dorénavant, réunies. Cette crainte est alimentée par le risque perceptible d’un effet ping-pong pouvant provoquer une multitude de manifestations. Or, rien ne dit que dans ces conditions, les manifestations continueront de se dérouler dans le calme et la discipline. Les provocations et les dérapages sont souvent imprévisibles.

Depuis des mois, la vie politique de notre pays est rythmée par un débat démocratique fécond et parfois passionné voire houleux, autour notamment de la question du Sénat et de celle de l’éventuelle révision de l’article 37 de notre Constitution.

Ce débat est caractérisé par des prises de positions politiques contradictoires dans les réunions publiques et privées, dans les états majors politiques et sont soutenus et nourris par des manifestations de rue.

Si l’on peut se féliciter que cette effervescence témoigne d’un signe évident de vitalité démocratique, il convient, cependant, de s’alarmer du caractère de plus en plus antagonique de ce débat qui prend l’allure d’une guerre de tranchées et qui pourrait, si l’on n’y prend garde, déboucher sur une confrontation violente.

A l’évidence, le ressort principal de toute cette agitation, c’est, à n’en pas douter, l’épineuse question de la Transition politique à l’horizon 2015, avec en toile de fond l’hypothèse souhaitée par les uns et rejetée par les autres, d’une candidature du Président actuel de notre pays, Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, alors que interdiction lui en est faite par les dispositions de la Loi Fondamentale.

Si par nature les transitions politiques ont toujours posé problème, la situation se complique davantage chez-nous du fait d’une double singularité :
- Premièrement, le Chef de l’Etat actuel qui jouit d’une grande longévité au pouvoir est crédité d’une estime au plan national et international.
- Deuxièmement, notre pays, contrairement à beaucoup d’autres, n’a jamais fait l’expérience d’une transition démocratique.

Cette double singularité fait que, au regard des expériences similaires vécues ailleurs, il n’est pas exagéré de craindre que notre pays court le risque grave d’une déchirure violente, si la question de l’après 2015 n’est pas traitée, avec délicatesse et grand soin, dans le cadre d’une formule de transition démocratique apaisée, acceptée par tous.

C’est pour conjurer de telles menaces, c’est pour abhorrer les intrigues et le spectre de la division et redonner espoir et confiance au peuple que :
- Fortement interpellées par l’Histoire,
- Très inquiètes des risques de confrontation qui menacent notre pays,
- Très attachées à la paix, à la stabilité et au progrès du Burkina Faso
- Et soucieuses d’apporter leur contribution à l’œuvre d’édification nationale,

Les personnalités signataires de la présente, ont décidé de mettre, collectivement, leur statut d’indépendants et leurs expériences au service de la Nation et de s’auto-investir d’une mission de conciliation afin :
- D’obtenir que les parties en conflit s’accordent sur une plateforme de transition politique apaisée,
- D’éviter, ainsi, que notre patrie commune, le Burkina Faso, ne se déchire, violemment, autour de la question de la dévolution du pouvoir en 2015.

Dans cette perspective, elles initieront, dans les jours à venir, des rencontres avec les acteurs clés de notre vie politique et sociale, à l’issue desquelles des propositions consensuelles seront dégagées et présentées.

Dans cette phase très cruciale de l’évolution politique de notre pays, il est plus qu’important que le sens du dialogue, le sens de la pondération, le sens de la retenue et de la responsabilité, le sens de l’ouverture d’esprit, le sens de l’amour de la patrie et l’intérêt supérieur de la Nation, guident, en permanence, les paroles et les actes des uns et des autres.

Sans anticiper sur les résultats, la médiation fonde sa démarche sur deux raisons :
- La première raison est la forte attente du peuple burkinabè, très préoccupé par les potentiels risques de troubles

- La deuxième raison prend en compte la dimension sous-régionale où les peuples et les Présidents qui ont bénéficié de la médiation de notre Président, observent avec attention et inquiétude, l’évolution de la situation qui prévaut chez-nous.

Face à ces défis, la médiation qui s’enrichira de la participation de personnalités d’autres couches sociales et les protagonistes se doivent de faire violence sur eux-mêmes pour parvenir à un consensus qui va sauver la cohésion sociale et la Paix.
Il y va de l’avenir de notre pays, DIEU BENISSE LE BURKINA FASO.

Voilà, Messieurs les journalistes, le contenu de la déclaration que le Groupe de Facilitation ou de Médiation, c’est comme vous voulez, se proposait de vous livrer. Vous comprendrez qu’il ne puisse s’agir d’une conférence de Presse vue la sensibilité du sujet. Elle sera, si vous en souhaitez une, repoussée à plus tard.

Liste des personnalités signataires :

- Son Excellence Monsieur Jean-Baptiste OUEDRAOGO, ancien Chef d’Etat du Burkina Faso, et ancien membre du collège de sages.

- Son excellence Monseigneur Paul Y. OUEDRAOGO, Archevêque de Bobo Dioulasso, ancien membre du collège de sages.

- Pasteur Samuel B. YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME)

- El Hadj Mama SANOU, ancien membre du collège de sages

Ouagadougou le 30 Janvier 2014

P.-S.

DECLARATION

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2014 à 12:52 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Attention !!!!!!!!!!!!!!!
    Qui vous a investi de cette tache ?
    Quelle est votre representativité ?
    Je crains que vous ne voudriez point dire la verité à Blaise.

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 12:57, par Luckass En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Tu n’as pas compris. On parle de médiation pour une "transition apaisée" . ça veut dire que de toute manière Blaise doit partir.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 16:28, par assimi En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        On connait déjà la position du pasteur et de l’imam sur le sénat et l’article 37( à travers la communauté musulmane et la fédération des églises). Comment pouvez vous être médiateur avec votre partialité.

        Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 16:33, par sidiki En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Ok. voici la recette. Blaise respecte La Constitution et ne se presente pas pour un 5eme mandat. On lui applique l’amnistie (pas de poursuite judiciaire), il a un statut d’ancien chef de l Etat avec residence s Ziniare, chauffeurs, gardes du corps gendarmes, jardinier, cuisiniers, secretaire (homme bien sur). Aussi il aura 3 voitures de fonction, un salaire et des vacances payées. C’est bon, Blaise ? ok mais touche pas a l article 37. Heyyy ! heyyy !

        Répondre à ce message

        • Le 30 janvier 2014 à 17:53, par MIRAGE DU PEUPLE En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          POUR qui luttez-vous pour ? pour le bienetre du peuple ou pour que quelqu’un vienne au pouvoir et qu’un autre soit remplacer ? tout ce engouement autour du depart d’une personne est tres loin d’etre louable, et ça sent la conspiration. ça été tjrs comme ça, et c’est après son depart que la verité explose au grd jour et maintenant on regrete. c’est le cas de KADAFI, SARCOZY, MOUBARAK.

          Répondre à ce message

        • Le 30 janvier 2014 à 19:14, par indjaba En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          C’est ce qu’on appelle une médiation dans la médiation. Après la mort de Norbert z, c’est une médiation AVEC les mêmes médiateurs qui a conduit à l’actuel article 37. Blaise et ses détracteurs en son temps étaient d’accord pour l’appliquer. Maintenant qu’il est l’heure d’appliquer la résolution , Blaise refuse et les mêmes médiateurs au lieu de se sentir blagués par Blaise , veulent au contraire refaire une autre médiation parce que Blaise refuse d’accepter les conclusions de la première médiation. Je crois que les médiateurs doivent revoir leur copie et dire à chaque partie de respecter la parole donnée sinon qu’est ce qu’il prouve que les nouvelles résolutions qui sortiront de leur nouvelle future médiation seront respectées par Blaise.

          Répondre à ce message

          • Le 31 janvier 2014 à 09:40 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

            Tu as tout compris.C’est encore un jeu de dupes de Blaise Compaoré pour nous berner une fois de plus mais je pense que cette fois-ci il va jouer bidé.Je pense que l’idée est venue de quelqu’un parmi c’est 4 là et je soupçonne ce dernier d’être un pion de Blaise Compaoré qui vient en mission commandée et voilà qu’il a réussi à instrumentaliser les autres pour une pseudo médiation vouée déjà à l’échec parceque l’opposition n’en voudra pas et c’est tant mieux.Je conseille donc à ces sages d’arrêter la comédie,ça suffit comme ça.

            Répondre à ce message

          • Le 31 janvier 2014 à 16:54, par bandjougou En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

            T’as tout dis mon frère merci pour cette lecture.

            Répondre à ce message

        • Le 30 janvier 2014 à 19:50, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Ne pensez surtout pas que ces médiateurs iront se faire hara-kiri chez Blaise Compaoré car un sage n a pas à fonder sa défense(ici on dira offensive car ce sont les sages qui prennent l initiative) devant quelqu un qui n a pas pris une décision officielle à fortiori remettre en cause la clause limitative des mandats,même si comme tout citoyen qui sait interpréter les gestes et paroles ,ils savent que Blaise n a pas l intention de respecter la constitution.Si vous avez bien compris leur message,vous vous rendrez compte qu ils n ont ni évoqué les messages sibyllins de Blaise Compaoré encore moins de ses faits mais ont monté leur argumentaire autour de « l hypothèse "souhaitée"(chaque terme employé ici a son importance.Ici il ne s agit que de souhaits puisque l intéressé n ayant pas encore réagi à ces souhaits) par les uns et rejetée par les autres(ceux qui s opposent à ces "souhaits"des uns ,l opposition ne pouvant attesté devant les sages qu ils s opposent à une décision de Blaise ),d une candidature du president actuel de notre pays (...)alors que interdiction lui en est faite par les dispositions de la loi Fondammentale (encore ici en l absence de décision de remettre en cause une des recommendations du collège des sages [art 37 limitatif des mandats],c est sur cette base qu ils devraient entamer leur médiation) » .C est fort toujours de cette absence de décision de remettre en cause le compromis de 2000 dont la limitation des mandats présidentiels que les sages parlent de "transition politique apaisée".Et comme je l ai déjà dit en réponse à un autre internaute un peu plus bas,le fait que ce groupe soit composé des anciens membres du collège des sages n est pas anodin et devrait faire réfléchir plus d un Blaise en premier.Ils sont les derniers en date à jouer au pompier au Burkina et c est sur la base de leurs propositions de sortie de crise que le pays s en est sorti dernièrement tout en sauvant le fauteuil de l homme du 15 oct 87.

          Répondre à ce message

          • Le 31 janvier 2014 à 05:15, par La sagesse En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

            Très belle analyse de la situation M. Tapsoba. Ce groupe va lui donner l’occasion de partir en 2015 par la grande porte et nous permettre d’éviter la politique de la Terre brulée que certains du pouvoir veulent appliquer et s’exiler ensuite et nous laisser compter nos morts.

            Répondre à ce message

            • Le 31 janvier 2014 à 12:02, par Le SAGE En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

              Je salut cette entreprise à sa juste valeur. Il me parait sage que le Président qui le pouvoir en 2015 et affronter son destin. Cependant, le peuple Burkinabè doit être reconnaissant à son écart et manifester son sens du pardon, car tout être humain est faillible surtout quand on dirige.

              Répondre à ce message

        • Le 30 janvier 2014 à 20:00, par naba En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Pas question quil répondre à tous ces crimes comis .c’est pour cela il ne veut pas partir

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 05:11, par La sagesse En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          C’est bien pensé : il faut pousser gentiment Blaise dehors par la grande porte !

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 07:01, par linge sale En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          tu parles de vacances payées !tu sais pas que dans ce cas il ne pourra plus quitter le pays ?!qu’il reste a ziniaré et tout ce qu’il voudra viendra le trouver labas y compris chantal s’il en a toujours besoin !

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 10:43, par bbbm En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          y a n’a marre à la fin ! l’amnistie pour tout le monde alors ! Je ne suis pas pour ces fausses manœuvres que celui qui a fauté paye c’est tout. Sinon il faut amnistier tout le monde ! Chacun à quelque degré près sert son pays et pour peu qu’un voleur de poule soit coincé on parle de justice et de réparation -La correctionnelle vous suivez mon regard ! La loi est la même pour tous et il faudra que l’on arrête avec cette façon de voir les choses... comme c’est bon d’être Président ...Amnistie quand tu profite seulement à certains

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 11:16 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Refus total de ta proposition. Il quitte le pouvoir avant 2015, il assume toutes ses responsabilités d’avoir conduit le Faso à la situation actuelle faite de délinquance au plus haut sommet de l’état, donc aux plus bas échelons aussi, assume les assassinats de ses frères d’armes et autres massacrés sous son règne, et les différents détournements qu’il a encouragé pour tenir ses amis et adversaires politiques. Et on verra devant les tribunaux. Comme Moubarak. Comme Ben Ali. S’il a la chance de ne pas finir à la Haye pour les délits internationaux.

          Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:22, par eldevert sawadogo En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Merci beaucoup à ce groupe noble qui veille sur la nation.Que Dieu vous bénisse.

        Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:23, par nassirou bonanet En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        médiateur(sages) expliquer au nos leader d’opposition que le référendum est la solution pour la paix au BF. le peuple doit s’exprimer mieux le peuple a le devoir de s’exprimer sur cette question. qu’es qu’il y a de mal a demander l’avis du peuple afin de connaitre sa position réel ? je vous pris de les ramener à la raison.

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 07:15, par linge sale En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          le problème avec le referendum c’est que Blaise va gagner ! Salif a longtemp détourné la volonté du peuple quand il était de l’autre coté pour savoir qu’au faso, les urnes, c’est la volonté de Blaise qui l’emporte. Et c’est pourquoi Salif lui-meme est aujourd’hui opposé au referendum.

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 07:16, par sergy En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Si Blaise finance le reférendum de sa poche(il en a les moyens) ,pas de problème.Sinon,on ne va gaspiller les maigres ressources du pays à cause d’un seul individu.Dans tous les cas ils ne peuvent pas gagner un reférendum devant une coalition UPC-ADF-MPP et autres.

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 07:23, par malagda En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Tu n’as rien compris. Le référendum n’est pas à l’ordre du jour. Il y a plus urgent à financer. Et puis pourquoi faut il réviser la constitution ?

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 09:00, par ado En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          toi tu es au burkina ? u sai bien que kan il sagi de referendum il va pasé cout que cout. on connait les vote mecanique et les fraude

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 10:50, par Freeman En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Dans ce cas, la CEDEAO devrait remettre à Mamadou Tandja du Niger son pouvoir !

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 11:18 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Le peuple s’est déjà exprimé en 2000 et il a décidé le rétablissement de la limitation des mandats présidentiels à deux, consécutifs ou non.
          Alors respectez la décision du peuple si vous respectez le peuple.
          Il n’existe aucune autre solution.

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 13:26, par lawankilia En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Bonanet tu oubli que c’est la constitution du Burkina qui a donc été déjà votée par le peuple qui a exprimé sa volonté de limité le nombre de mandat dans la version actuelle. Pour un oui ou pour un non il faut un referendum ? La constitution est donc un lotus pour vous ? pendant que nous y somme, organisons un referendum pour demander s’il faut respecter les feux tricolores ou pas.
          Bonanet, pour t’expliquer ce que vous voulez, c’est comme dans la circulation tout le monde doit respecter les feux tricolores et un individu a un bouton qu’il appui à chaque fois que le feu est rouge pour lui. Il provoquera quoi dans la circulation ? Le désordre et le K.O. C’est simple. Même à la maternel mon enfant connait "Feu rouge on s’arrête, feu vert on passe". Le FEU EST ROUGE POUR BLAISE.

          Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:43, par nassirou bonanet En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        belle initiative de nos anciens. notre pays est un havre de paix il faut qu’il le reste. cependant le problème réside en la volonté de nos leader d’opposition qui refuse l’arbitrage du peuple.

        Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:57, par francine bazier En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        c’est e qu’il fallait pour calmer les tentions et la guerre politique qui se mené actuellement dans notre pays. expliquer sans prise de position a la tanche de la population qui se borne a suivre des dirigeant aveuglement que le référendum n’est pas une fatalité ni la modification de l’article 37. c’est juste pour voir la volonté réel du peuple sur la question.

        Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:59, par Pierre Zouré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Ceux qui ne connaissent rien à la politique crient à longueur des journées Non au sénat, non à la modification de larticle37, non à blaise. Tout ça est ridicule. Voici maintenant que les sages vous montre la voie à suivre. Dans toute chose c’est la négociation. Si chacun doit compter sur sa vérité il n’y aura aucune autre issue que la guerre. Donc ne soyez pas trop émotionnel réfléchissons pour une meilleure solution. Ouvrons le dialogue.

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 06:56, par Sunday En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          Mr zoure pierre est ce que vous avez bien lu ou ecouté ces sages qui vous dit qu ils veulent blaise le senat et la modification de l article 37 ils veulent aller dire a ton dieu de deguerpir et revnir rassurer le vrai peuple burkinabe de rester calme car blaise va tenir parole c est tout. Estce qu on a besoin d un referendum dans votre famille pour savoir que pierre s il est homme normal qu i a 2 testicules , ou bien vous voulez nous faire croire que le depart de blaise c est la fin du Burkina ? Quitte dans ca

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 07:35, par jeannot En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          quand on n’a rien à dire on se tait : d’où sort cette nécessité absolue de relire la constitution et maintenant ? mon ami c’est toi qui ne comprends rien à la politique !

          Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 21:07, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        c’est vrai qu’il va partir mais pas dans se désordre politique que nous assistons. mais si le peuple le veut.

        Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 15:25, par YABELIGO En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Moi je ne comprends même pas ce qu’on peut négocier dans ça là ! Doit-on organiser un référendum parce que un citoyen est dérangé par les obligations de loi qui s’impose à tout le monde ? Avez-vous demandé aux voleurs si ça leur fait plaisir d’être arrêtés par la police et emprisonnés conformément à la loi ? Où se trouve la crise là ? C’est qui qui veut frapper qui ? Qui fait la bagarre avec qui ? Moi ça m’emmerde de payer les impôts, mais je paye quand même et toujours dans les délais pour éviter les pénalités et pourtant cela n’est pas une crise et il n’y a aucune médiation encore moins aucune idée de référendum visant à apaiser mon agacement ! Si Blaise est agacé par la loi, il n’est pas le seul ! Tous les citoyens ne seraient-ils pas égaux devant la loi, selon notre constitution ?!!! En tout cas, faite votre négociation, mais, ce n’est pas la peine de nous demander après d’accepter l’inacceptable au nom d’un improbable consensus ! NON=NON et OUI=OUI Donc si c’est NON ça ne peut pas être OUI, sinon comment on fait ?!!

        Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 16:18, par Donalson En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        C’est bien !

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:21, par loip En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      dite la vérité au type là. il faut qu’il parte c’est tout. c’est tellement simple qu’on a pas besoin de médiation pour ça

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 21:10, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        c’est pas aussi simple que ça. seulement dit a ton entourage de renoncer au riz du cdp c’est plus simple pour l’alternance

        Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 22:05 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Bien dit mn frere. Très simpl comm de l’eau à boire. Qu’il fass prevaloir ses droi à la retraite et rien à s’alarmer. Ca sera ridicul que le "grand mediateur" se cherch lui un mediateur

        Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 10:06, par ZABRE En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Dans la vie, tout groupe convient des règles ou de jeu ou de vie. De même, les Burkinabé se sont donné des règles de gouvernance, copiées mais voulues et acceptées par eux tous, sans limitation dans le temps. Aujourd’hui, il ne devrait pas y avoir de la place ni pour la médiation ni pour des débats. Il devait plutôt être posé ceci : comment faire pour que tous se soumettent aux règles que l’on s’est prescrite au départ ? Est ce qu’un homme peut être indispensable à un peuple ? Assurément, la réponse est non puisqu’il est mortel. Ayons cela en esprit. au contraire, il peut être source de malheur d’un peuple ; voyez la vie du monde et vous aurez la confirmation. il est bon de savoir cela aussi. Alors, avec courage, intégrité et réalisme, que tout bon patriote dise AU PRESIDENT SORTANT DE RENONCER A UNE EVENTUELLE CANDIDATURE A LAPRESIDENTIELLE. Il a largement eu le temps pour faire ce qu’il pouvait pour le pays. Qu’il se repose et laisse la voie à d’autres frères. Qui sait, son successeur fera mieux. Pouvoir au peuple. Honneur à qui sauve le peuple.

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:22, par Pakisdyé En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Effectivement, la première qualité d’une personne sage est de dire la vérité et appeler chacun au respect de la parole donnée. DITES AU PRÉSIDENT D’ÊTRE DIGNE ET NOBLE, qu’il respecte le consensus négocié avec vous il y a de cela plus d’une décennie.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:22, par Saïd En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Belle initiative mais il faut relativiser quelques passages dans vos propos.Quand vous dites :"le Chef de l’Etat actuel qui jouit d’une grande longévité au pouvoir est crédité d’une estime au plan national et international".Sur quoi vous vous basez pour dire qu’il est crédité d’une estime au plan national.Vous n’avez pas de partie pris déjà ?C’est très simple:Dites à Blaise Compaoré de ne pas modifier l’article 37 comme vous l’avez fait au collège des sages sinon il va vous utilisez seulement quand ça l’arrange.Bon courage

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:23, par BILI-BILI En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      "la deuxième raison prend en compte la dimension sous- régionale où les peuples et les président qui ont bénéficié de la médiation de notre Président, observent avec attention et inquiétude l’évolution de la situation qui prévaut chez-nous ».
      Les gars , ça c’est un faux problème si les négociations se passent bien , on n’a plus besoin du médiateur ! il a fait son travail, c’est fini, et il se barr ! Une médiation c’est pas une maintenance informatique ! Au contraire, c’est BLAISE qui devait négocier avec le peuple burkinabè pour qu’on lui ouvre une bonne porte de sortie. BLAISE va partir de gré ou de force..! le pouvoir du blanc n’est pas une cheferie traditionnelle !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:23, par Un fidèle catholique En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Merci à ce groupe de médiation. Pourvu que la vérité soit dite à tous les protagonistes de la vie politique et nationale et je ne doute pas de la moralité des membres de ce groupe. Cependant, évitez autant que faire ce peut l’élargissement de ce groupe, vous risquez l’infiltration ce qui à coup sûr entachera votre crédibilité.
      Dieu bénisse votre initiativz

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:25, par tilaii En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      La médiation consiste à dire à blaise qu’il est en fin de mandat en 2015. Un point c’est tout. Dans le cas contraire, l’histoire vous jugera.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:35, par Gomissida 1er En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      je rapelle qu’il n’ya pas de parties en conflit dans cette situation. c’est le Président, qui après 26 ans de pouvoir veut tripatouiller la loi fondamentale pour se maintenir au pouvoir. une chose que le peuple (le vrai) réfuse.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:36, par BEBASOUTO En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Que de Temps perdu, allez dire a Blaise Compaoré de quitter le pouvoir c’est la seule solution, ya rien d’autre , nous sommes fatigués de ce monsieur, ya rien , vous avez peur de lui ? le peuple ,n’a pas peur de lui.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:47, par senvi-yandé En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      belle initiative à encourager. Pour vue que ç’a ne soit étouffé dans l’ œuf. restez à l’écoute de votre peuple. que pouvoir et opposition sache que le pays des hommes intègres appartient au peuple donc à nous tous. faites preuve de maturité intellectuelle et d’esprit. ne sacrifiez pas notre burkina qui nous est très très... cher.
      nous devrons servir d’exemple au monde entier. donc un exemple de démocratie. il faudra aussi que le président parte la tête très haute car on devrait pas en arrivée aux démission de ses anciens camarades voir amis.si kadafi avait accepté en son temps abandonné le pouvoir aujourd’hui le peuple libyen allait le chercher avec torche. étant pétrie d’expérience montrez nous que vous êtes grand monsieur le PRESIDENT.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:48 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Bonjour,
      je loue fortement cette pierre d’édification de la nation. Ils n’ont pas besoin d’être mandaté, un vrai conseil est toujours gratuit. Le Burkina a des grands hommes et il faut s’en convaincre. Que Dieu vous inspire davantage de sagesse.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:48, par un honnête homme En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      nous ne faisons pas confiance à ces gens. Ils sont pour la plupart à la solde du pouvoir en place.Nous craignons évidemment qu’ils ne soient instrumentalisés par le pouvoir.en claire nous doutons de leur crédibilité.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:50 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      SAMUEL est pareil aux membres du MPP pour les profits tirés de ce régime. Il n’est donc pas crédible

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:56, par wenna En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      vivement qu’ils reussissent

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:56, par sagesse En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Le vrai et le meilleur médiateur c’est Blaise lui même. Il n’y a pas de doute quant à sa capacité de résoudre la crise. Il a l’expérience des médiations et sait comment désamorcer cette crise. On compte sur lui. Ne perdons pas du temps !

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 19:20, par say En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Je parfaitement d’accord avec monsieur Sagesse, le vrai médiateur dans cette crise c’est le PF lui même.il est doté d’une grande expérience en matière de médiation dans la sous région et que d’autre peuples ont bénéficies.donc pour son peuple il doit faire mieux.

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 09:48, par Le médiateur En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          De grâce. Tous les superlatifs utilisés pour qualifier l’homme de grand médiateur n’est que discours diplomatique de son vivant ou seulement du fait qu’il est encore au devant des affaires d’un pays souverain. Sinon après on dira qu’aucune médiation de ce dernier n’a été pacifique. Partout où il est passé c’est la guerre qui a suivi. Hors à mon sens une médiation doit permettre l’économie d’une confrontation.

          Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 13:59, par Le Pardonneur En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Ne vas pas si vite en besogne mon frère forumiste.Evitons de critiquer tout sur notre passage sans discernement ! C’est une initiative à saluer, hautement responsable de la part de ces personnalités.
      C’est d’autant intéressant qu’ils se sont auto-saisis s’il s’en tient à la déclaration, en d’autres termes, l’inintiative étant propre à eux-mêmes donc autonome, acceptons de voir SVP.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:01 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Quelle lourde responsabilité que la vôtre à ce moment ? Je ne doute pas que Dieu et les mânes de nos ancêtres vous guideront ; cependant, n’ouvrez pas votre comité au premier venant. Vous êtes des sages, les générations futures vont le revaudront. Si la vérité conduit votre mission nul doute que les fruits s’en ressentiront n’en déplaisent aux oiseaux de tous poils.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:04, par MADIBA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Mon frère, tu as raison. Il faut que ces sages disent la vérité à Blaise COMPAORE. Lui qui aime tant le football et en guise de rappel, ce n’est pas vers la fin du match qu’on doit vouloir changer les règles du jeu. Cher Blaiso, c’est pas sérieux une telle attitude de ta part. Je pense que ce n’est pas encore tard pour toi de quitter honorablement le pouvoir. A toi de nous prouver par les actes que tu es un élève digne de feu NELSON MANDELA.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:47, par le clairvoyant En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Mon frère, soit un peu sérieux.Tu Prends Nelson pour le père de qui ??????
        Pardon laisse Madiba reposer en paix au paradis.Il y est ; c’est certain.
        Si ce type là connaissait Mandela,il n’allait jamais se comporter ainsi menaçant dangereusement la paix sociale.
        Et rappelles-toi bien ; Nelson malgré toute sa lutte anti-apartheid et la prison qu’il a faite pendant environs 27 ans n’a fait qu’un seul mandat présidentiel.
        D’autres ont déjà fait 27 ans au pouvoir mais s’y accrochent toujours.
        Donc Ehii,Ehii,Ehii, ne rapproche plus jamais ces gens de l’âme de Nelson

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:05, par KOULOUBA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Collège des sages acte 2

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 19:49 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        QUE CE GROUPE SE METTE CLAIREMENT EN TÊTE QU’IL NE PEUT PAS DEMANDER MOINS QUE CE RECOMMANDAIT LE RAPPORT DES SAGES DE 1999, SINON IL NE SERA PAS CRÉDIBLE. NOUS AVONS MARRE DES "CONSENSUS" EXTRA OU ANTI-CONSTITUTION. RESPECTONS TOUS SANS EXCEPTION LA CONSTITUTION QUI EST LE CONSENSUS NATIONAL. ON N’ACCEPTERA PAS DE NÉGOCIER UNE NOUVELLE VIOLATION DÉGUISÉE DE LA LOI PAR LE PRÉSIDENT DU FASO.

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:05 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Même si personne ne les a investi, en tant que hommes sachant bien que leur sort est lié à celui de ce pays, ils refusent de se taire, de boire leur bière et de dire : c’est pas notre affaire. Il y a des gens qui ne souffrent que lorsque quelque chose les concernent directement ! Il y a heureusement encore des gens qui souffrent pour ce qu’ils ne connaissent même pas, tout simplement par amour.Que diriez-vous de tous ces journalistes qui se constituent défenseurs des hommes et femmes qu’ils ne connaissent ni d’Adan ni d’Eve, avez-vous déjà eu à investir l’un d’eux dans ce rôle ?. Rappelez-vous ce que Norbert ZONGO aimait à dire : "le problème c’est pas la méchanceté des gens méchants, mais le silence coupable des gens bien !". Moi je salue cette initiative et souhaite que les gens y adhèrent pour conjurer les mauvais desseins des apôtres du déluge.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:08, par le démocrate En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      attention ! pourquoi les responsables coutumiers ne sont représentés ? peut parscequ’ils sont dans le camps adverse, avec l’histoire récente du larlé avec François. les ambitions des uns et des autres s’affichent parfaitement. trop tôt pour se prononcer mais on les attend au carrefour.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:08, par Big "Z" En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Je crois qu’il est trop tot de vouloir les juger. Donnons - les, leur chance d’apporter leur touche à ce pays qui rame vers l’abime à cause de ces politiciens assoifés de pouvoir... Ce pays nous appartient à tous. Alors gars aux politiques ki ne considèrent l’interêt supérieur du peuple... Ke Dieu guide les pas de mon pays, notre pays, le Faso. Big "Z"

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:09, par Nar6 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Du calme s’il vous plais. Wait and see...

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:09 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      En dehors de l’évêque et de Mr SANOU, les deux autres ont des accointances avec le régime en place ; donc difficile de prouver le caractère indépendant de ce regroupement. Et puis pour dire les choses, ce régime aime ces jeux pareils, des commissions que l’on met en place pour perdre le temps. Au finish les résultats sont rangés dans des tiroirs et on prend d’autres décisions. Si le pouvoir avait mis en oeuvre les recommandations du collège des sages on en serait pas là à ce jour. Quelqu’un refuse de respecter les lois de son pays et il faut négocier avec lui sous prétexte de menace de paix sociale ; qu’on le veuille ou pas Blaise partira de la manière dont il est venu. Les hommes de religion et tout homme honnête sait que quand on règne par les armes on périt par les armes ; c’est à la limite mathématique.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:10 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Faut bien lire avant de réagir ; on te dit qu’ils se sont auto-saisis en tant que sages ! soit tu contestes leur titre et c’est ton droit, soit tu leur reconnait ça et ils ont bien fait de vouloir intervenir. Reste une chose : vous avez déjà fait des médiations qui ont sauvé blaise et après il vous a niqué (excusez-moi de l’expression mais c’est vrai) ; faites attention, ne jouez pas sur le respect de la constitution ; on peut aménager un départ de blaise, dans le respect de la constitution ; toute autre solution n’est pas acceptable

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:12, par Yam En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      On negocie donc la loi fondamentale ? car c’est de cela kil s’agit ! On le supplie de partir ? Et pourkoi ? raison : c’est un gars dangereux pour la Paix au faso. quelle évidence ! Toute négociation est la bienvenue, mais il y a des principes qui regissent la morale, la politique, l’économie qui sont inviolables. Ne marchandons pas notre loi fondamentale pour aider n’importe quel zig qui se croit au dessus des lois et des hommes. Le futur ex-PF a très peur car l’heure de rembourser ses dettes avec l’histoire a sonné et il ne veut pas bouger en 2015. Chers Papas, s’il veut son referendum et que vous cherchez à amener le peuple a le faire, sachez que c’est vous qui allez creer la désolation. Un sage n’a pas 2 paroles et je sais que vous ne reviendrez pas devant nous pour nous suggerer de reconsiderer le 37. Je peux vous rassurer que le rapport de force est inégal car le CDP et ses spires veront au moment venu que y a rien derriere (force de frappe fantome). N’ayez pas peur, soyez séreins, y a foé !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:12, par debra inter En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      calme tes hormones,et laisse les venir et verras de quoi il sont investit. de ma part je pense dieu aime ce pays et la vierge marie sauvera le burkina faso.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:13, par Bb En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Je m etonne que vous qui aviez fait partie du college des sages en son temps , vous soyez encore la a vouloir une mediation entre les differenrs protagonistes au sujet de la modification de l article 37 et de la mise en place du senat ! Cette clause de la limitation des mandats a 2 non renouvelable n avait elle pas ete acceptee par le peuple ? Pourquoi donc une negociation s impose t elle aujourd hui ? Dites la verite a BC de respecter ce que vous meme en son temps aviez mis en place ! C est tellement simple ! Je ne pense pas qu il y aura consensus pour que BC brigue un 3eme mandat ; s il force ca sera ce que tout le monde redoute ! Dites lui la verite au nom de Dieu et laissez le avec sa conscience !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:13, par jack En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Je présents que nos “sages” veulent prolonger le bail de Blaise pour au moins deux ans, ce qui n’est pas acceptable !!! La lutte va être âpre mais le peuple va gagner ! S’ils ne sont pas capable de lui dire la verite, qu’ils nous foutent la paix, on prefere la guerre a ce soit dissant PAIX.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:13, par MADIBA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Vous qui êtes sage rappeler à Blaise COMPAORE que ce n’est pas vers la fin du match qu’on doit vouloir modifier les règles du jeu. Si Blaise COMPAORE est vraiment digne d’un élève de Feu NELSON MANDELA qu’il prouve cela aux yeux du monde entier.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:13, par wend pouiré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      ce qui est sur on vous tien à l’œil n’ayez craint rien on vous attend avec impatience . que le Bon DIEU vous accompagne dans votre decision de rencontré les leaders de la scène

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:18, par lewang En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Moi, sincèrement il y a un nom parmi cette liste qui ne m’inspire pas confiance vu ses louvoiements dans le passé s’agissant de dire la vérité à Blaise ! bref son comportement dans cette facilitation saura peut etre me contredire

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:21 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      je vous respecte pour votre engagement à la recherche de la stabilité de notre cher Faso. que tous les protagonistes vous écoutent et que chacun respecte sa parole.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:21, par kalifa En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Ça commence encore avec des médiation sans issues. Il y a eu une commission de réflexion là dessus. Les propositions ont été faites. Au nom de qui ou de quoi une seule personne ou de son clan peut prendre en otage la vie d’un peuple ou de l’avenir d’un pays ?
      Nous ne voulons plus de médiation. Nous voulons que la constitution de notre pays soit respectée. S’il y a des gens qui veulent la révision de l’article 37 de notre constitution, qu’ils attendent après 2015. Mais on ne révisera plus pour la nième fois la constitution sous le règne d’un seul président soit-il Blaise Compaoré, pour faire plaisir à ces désirs. Que les peuples et les présidents qui ont bénéficié des services du Président Blaise Compaoré nous regardent avec cinq yeux on s’en fout. Si Blaise est né après la honte et il ignore ce que veut dire honneur à la parole donnée et dignité, nous exposerons C.. plein de caca dehors.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:28 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      BLAISE DESCEND EN 2015 ET LE BURKINA CONTINUE SON CHEMIN.
      LES PUTSCHISTE QUI ONT REMIS LE POUVOIR AUX CIVILES EN AFRIQUE ET LEURS PAYS N’ONT PAS FEU ON PEUT EN CITER DANS NOTRE VOISINAGE.
      NOTRE PRÉSIDENT A LES MAINS TROP CHARGÉES DE .... C’EST CA NOTRE PROBLÈME.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:29, par Rino En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      N’ayant pas et ne voulant pas finir de lire ce texte (Merci cependant au Faso.net car toutes les positions "doivent" publiées), voici mon point de vue :
      Avec tout le respect que j’ai pour vous Monseigneur, vous perdez les pédales. Y a rien à négocier. Non mais on est où là ?? Négocier pour qu’une personne en fin de 2ème mandat quitte le pouvoir ?? Il serait mieux que vous vous contentiez de dire la vérité ( en tant que citoyen ou chef religieux ayant son point de vue). Sinon quelle garantie pourriez-vous lui accorder, qu’il ne soit pas poursuivi par la justice ?? Votre crédibilité est en jeu. Pourquoi s’asseoir sur la même table que des gens qui n’ont pas été capables de produire un communiqué clair pour donner leur point de vue sur le Sénat et autres. Attention, le Christ a été toujours clair dans ses actes, alors soyez cohérent dans vos actes en le laissant paraître aucune faille.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:29, par Capitaine Traoré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Les gens voient la vérité et ils passent à côté pour nous tenir de gros discours. Si Blaise est prêt à brûler le pays pour se maintenir au pouvoir au delà de 2015, et bien nous aussi on est prêt à brûler le pays pour qu.il parte du pouvoir en 2015. Si le CDP veut il n.ont qu.à présenter François Compaoré ou Chantal Compaoré à l.élection presidentielle de 2015 nous en s.en fou. Mais Blaise on ne veut plus de lui.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:36, par Ragnangsamyé 2 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      SOYONS OPTIMISTES POUR UNE TRANSITION APAISEE ! ARRËTONS DE DRAMATISER !!!!

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 16:25, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Oui,la composition même de l équipe à dominance d anciens membres du collège de sages(meme s il seront rejoints par d autres acteurs,ils resteront les fugures de proue) devrait faire réfléchir plus d un,Blaise en premier.Ces personnalités n iront pas renier leur position de 2000,ce d autant plus que ce qu ils avaient recommandé comme remède,non seulement n a pas été respecté scrupuleusement mais aussi le peu qui a été mis en oeuvre (article 37 entre autres) serait sur le point d être mis en cause.Et ce ne sont pas ces anciens prévoyants qui iront encourager les tenants du pouvoir à aller tout droit dans le mur.

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:36, par Moi En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Attendez la, de quelle crise parlez vous ? vous parlez de quelle mediation ? Et la mediation sera faite entre qui et qui ?
      Il y a pas de crise donc point de mediation.
      Encore une manipulation de Blaise.
      Le mandat de Blaise fini en Novembre 2015, ou se trouve donc la crise ?
      Blaise est-il le seul burkinabe au pays ??? quelle honte !!!
      L’on devrait se feliciter car la democratie est en marche au Burkina.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:41, par Wouro© En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Attention les papy !!!il n’y a pas de crise au bf et il n y en aura pas tant que les uns et les autres accepteront que nul n’est indispensable et que la loi s’applique à tous les burkinabés et de la même façon. Sur quoi portera votre médiation ? la modification de la constitution ? Dites plutôt que vous lancez un campagne de sensibilisation pour le respect de la constitution ?

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:44, par Bagre Denis En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Bravo:voilà ce-que vous devriez faire,vous les chefs religieux,les Naabas et autres anciens personnalité. Que votre MEDIATION soit pr nous une porte de SORTIR, que le BON DIEU bennisse le BF et les Burkinabes.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:47, par BON SENS En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Ne t’inquiète pas ! il y’a une partie de ce groupe qui était parvenu à la limitation du mandat présidentiel. Je crois qu’ils n’osent pas dire le contraire de ce sur ce à quoi ils ont abouti lors de la crise de 1998. La position de l’église étant connue et qu’il y’a le chargé de communication de la conférence épiscopale Burkina Niger dans le groupe, osons esperer que les verités seront dites à tous les niveaux.

      Paix au Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:47, par KOUNKAN En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Il faut avoir confiance. moi je pense qu’avant d’en arriver là ils se sont convenu sur un certain nombre de choses et la démarche à suivre. toute fois avec l’extrémisme des positions que l’on connait la tâche ne sera pas facile. je ne peux que souhaiter bon courage pour cette mission combien importante pour le peuple Burkinabè.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:48, par Moses En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Comment peut on faire confiance a certaines personnes presentes dans ce groupe dit des sages. Pendant qu’on discute d’un sujet aussi sensible comme le disent eux-memes, certains se permettre de manipuler leurs telephones portables a souhait. Jugez en vous-memes quel interet et avec quel serieux traite ils traitent le problemes.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:49, par Tenga En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Encore une fois, nous sommes dans une situation d’arbitrage, cette fois-ci non commanditée par le Chef de l’état. Nous osons croire que l’intégrité de ces personnalités ne sera pas compromise devant le peuple si c’est pour permettre au Président de se représenter en charcutant la constitution, si c’est juste pour sauver son naam. On l’a déjà fait une fois (collège des sages) et ça n’a pas abouti à grand chose, si non que ça servi à piétiner des dossiers et surtout encourager à la supercherie comme celle de la modification de la constitution qui s’annonce. On ne peut plus faire confiance. On a jeter par la fenêtre les acquis depuis votre arbitrage dans l’affaire Norbert Zongo. Il faut simplement convaincre le Président que le peuple ne l’en voudra pas et qu’il pourra devenir un citoyen libre sans inquiétudes ici au Faso, sur la terre de ses ancêtres.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:53, par alisa En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Je crois que le Pasteur SAMUEL est très mal placé pour participer. lui et les autres pasteurs ont participer à créer le flou et a flatter le président dans cette voie. je crois pas que le président JBO soit la personne indiqué aussi. la seule médiation est de dire au président que son mandat fini en octobre 2015 et il faut laisser la place à quelqu’un d’autre c’est tout. Il n’ya pas de médiation possible. Pour dire quoi ?

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:53 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      C’est pour le bien du pays qu’ils l’ont fait. Dieu vous bénisse et vous protège, Chers Sages.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:55, par wendbolé En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Je salue cette initiative de nos sages et leur transmets mes encouragements.Mais pourquoi en est -on arrivé à ça. Que le premier magistrat respecte la constitution et il n y aura pas de problème.
      Feu SANKARA disait :"la tragédie des peuples révèle les grands hommes mais ce sont les médiocres qui les créent"J’espère que celui qui se dit patriote ne veut pas porter la responsabilité du malheur du peuple BURKINABE.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:56, par salimeme En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      ah je viens de lire avec interet votre déclaration et votre refus de repondre aux questions des journalistes.pourquoi tant de tapage si ce netait qune déclaration ou vous pouviez la faire parvenir comme un communiqué a la radio ou a la presse ecrite en lieu et place de faire déplacer les journalistes (qui depensent en carburant) or le gouvernement refuse daugmenter les salaires.rendez vous compte de ce que vous voulez faire comme oeuvre ???? qui et qui doivent sasseoir et discuter pour trouver votre soit disant CONSENSUEL POUR UNE TRANSITION APAISEE ?blaiso veut se maintenir le PEUPLE nen veut pas, si vous parler de transition APAISEE cest que vous avez pris PARTI ???? donc pas besoin de faire de telle déclaration mais allez plutot a kossyam demander a blaise de partir (meme aavnt 2015) pendant que le peuple "laime "En bon entendeur....

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:58, par lefonctionnaire En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Exactement mon frère ! A mon humble avis, il y’a pas de consensus à rechercher. la question du pouvoir après 2015 est clarifier par la loi fondamentale de notre pays (constitution) qui du reste est un élément consensuel de base pour tous les burkinabés... surtout qu’il n’aboutissent pas à une conclusion du genre "allons-y au référendum" car nous allons ni perdre notre temps ni nos ressources pour organiser ce référendum à cause d’un seul individu qui manipule une minorité de burkinabé accroché à leur intérêt personnel !!! le seul rôle que vous pouvez jouer d’acceptable c’est d’aider à rendre justice au peuple en disant la vérité à Blaise qu’il s’en aille pour laisser le pays comme il est né le trouver.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 14:59, par kiswend En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Language de diplomat pour dire
      Merci à nos respectueux sages !
      Pour tous ceux qui se demandent qui a investi, nos éminents d’une telle mission ?...je réponds par : Leur conscience et leur sagesse...>

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:03, par BILI-BILI En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Mes chers honorables médiateurs, ayez le courage et dites le vérité à BLAISE ! On ne lui demande rien d’autre : le respecte pur et simple de la constitution ! c’est clair et c’est simple ! La LOI c’est la LOI, c’st dur mais c’est comça ! Tout le monde sait que le POUVOIR EST DOUX, mais c’est comça ..c’est la vie ! que lui aussi il goute l’autre côté voir ; là il saura que les maître BENEWENDE -EMIL PARE- ET autre NAYABE ont raison d’être aigri !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:10, par L’Esprit libre En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Toute démarche pouvant contribuer à éviter les cauchemars des lendemains douloureux est à saluer. Il convient cependant d’éviter le dilatoire qui entrainerait une perte de temps et remettrait en cause l’agenda du Faso. Vous dites et écrivez bien vous-même que : « A l’évidence, le ressort principal de toute cette agitation, c’est, à n’en pas douter, l’épineuse question de la Transition politique à l’horizon 2015, avec en toile de fond l’hypothèse souhaitée par les uns et rejetée par les autres, d’une candidature du Président actuel de notre pays, Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, alors que interdiction lui en est faite par les dispositions de la Loi Fondamentale » (souligné par nous). Vous convenez que le problème est dans l’entêtement du Président Blaise à vouloir se représenter aux prochaines élections présidentielles en total infraction des dispositions constitutionnelles. Alors dites lui tout simplement de respecter notre loi fondamentale, de s’abstenir de la violer et de sortir par la grande porte. Sans vouloir faire dans le dogmatisme, il n’y a pas d’autre alternative que le respect de la constitution.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:10, par KAB En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Mon cher ami, un peu de respet pour ces personnalités qui eux pensent à nous et veulent sauver notre cher patrie du désastre et des inconditionnels comme vous. Notre nation a besoin de dialogue et souhaite que cette initiative puisses nous sauver tous et elever le Burkina au rang des grandes nations de paix , de tolerance et de savoir vivre ensemble.
      Qu’allah vous bénir et vous accompagnez dans cette médiation et que les protagoniste mettent leurs interêt individuels de côté et batir ensemble un Burkina de paix.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 17:41, par aff En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Mon ami, c’est plutôt vous qui n’avez rien compris. Pourquoi voulez-vous que tout le Burkina se mobilise autour d’une personne pour le supplier de respecter la loi de son pays au nom d’une prétendue paix ? En effet, ces sages que je respecte beaucoup n’ont qu’une seule mission si tant est que c’est le bien du peuple qui est recherché : c’est d’aller dire à Blaise et à sa bande qu’il est comptable de la situation actuelle et à venir au cas ça dégénérait.

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:14, par Wendlaboumb En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      L’initiative est louable.
      Elle nous offre le mérite de tenter une solution interne à ce problème national qui risque de devenir un problème régional. Je souhaite que dans cette mission délicate, vous restez au service de la vérité et de l’intérêt national durable.

      Que le Tout Puissant vous accorde la sagesse nécessaire pour obtenir de Blaise Compaoré la décision salutaire pour ce pays qu’il a servi comme chef pendant 27 ans .
      Puisse l’Eternel soutenir les leaders de l’opposition dans leur intransigence sur le respect de l’article 37, mais la flexibilité sur toutes les autres sujets de la transition politique.

      Sachez aussi Braves Médiateurs, que dans le clan de Compaoré les nombreuses nuits d’insomnie de ce mois agité induisent des troubles de comportements que vous devez décrypter habilement pour réussir cette médiation. God bless you and Faso !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:20, par MADIBA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Vous qui êtes sage rappeler à Blaise COMPAORE que ce n’est pas vers la fin du match qu’on doit vouloir modifier les règles du jeu. Si Blaise COMPAORE est vraiment digne d’un élève de Feu NELSON MANDELA qu’il prouve cela aux yeux du monde entier.

      Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 10:56, par sogotele sanou En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Bien dit de ce comportement malsain de la part de quelqu’un qui est supposé responsable.
        Ce n’est pas à la fin du match qu’il faut chercher a modifier les règles préétablies du jeu.
        blaise n’a aucune dignité, ni de mérite d’être dit "élève" de MADIBA.
        Pour preuve, et je vous le rappelle, c’est au moment ou cet HOMME quittait ce bas monde, en lui léguant tout ce que le monde lui reconnait de noble vie bien remplie pour l’humanité, que blaise a choisi pour NARGUER le monde entier en déclarant sur TV5 AFRIQUE dans l’émission Internationale, aux questions des journalistes qui lui demandaient pourquoi tout ce suspens de sa part sur le sujet de l’article 37, du sénat autant que de son désir de briguer un autre mandat, il déclarait donc prétentieusement qu’"il a conduit le peuple burkinabé à la paix, qu’il assurait la paix et le bonheur à ce peuple " et qu’a ce titre, il va consulter le peuple le moment opportun par referendum. Mieux, les journalistes ont estimé qu’il était indécent son attitude de garder le suspens comme il est de son habitude, d’attendre la dernière minute pour annoncer ses intentions à l’opposition politique. Car l’opposition politique selon la loi ne s’attend plus à avoir en face d’elle un candidat "blaise" en 2015. Donc leurs cartes du jeu ne se font pas avec blaise mais tout sauf lui !
        Un si prétentieux de personnage. Laisse le peuple te le reconnaitre a travers une sage attitude celle qui veut que tu respectes la loi.
        Tu es un hors la loi et tu seras traité comme tel.
        Vous comprenez donc qu’il ne sait pas tirer les leçons de la vie.
        C’est à dessein que les journalistes lui ont posé la question en lui rappelant le personnage de MADIBA et de son lègue pour la postérité. Il aurait été sage, sagesse lui commandait d’être prudent dans ses répliques ergotées aux journalistes où très visiblement il se défendait si mal.
        C’est pour une fois que je le voyais ergoter en tentant de se défendre sur le sujet avec des rires malicieux.
        Il faisait tellement pitié a travers ses réponses mal assurées, dans son bégaiement HABITUEL, le sujet lui étant très sensible pour lui bien "sûr", vous savez que les bègues n’aiment pas ces situations embarrassantes, leur bégaiements s’accentuent

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:23 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      il faut dire la verite a BLAISE DE PARTIR . C EST FINI.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 20:03 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Je ne sais pas ce qu’il y a à négocier encore, sinon de dire à Blaise de partir. Il faut bien qu’un jour on puisse tout simplement régler les choses dans ce pays selon la loi et sans qu’il soit nécessaire de négocier des arrangements en dehors de la loi ou totalement contre la loi. Y-en-a marre !

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:23, par Jb En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      chers personnalité, la verité est unique blaise est enfin de mandat, on ne doit tailler notre constitution sur mesure dite le lui au lieu de tourner au tour. je crains que vous ne soyez des messager de blaise qui est toujours a la recherche d’une alternative.quand a pasteur samuel yameogo il sest deja decredibiliser lors de la tentative de la mise en place du senat(confere la lettre d’un de ses fidele en la personne de luc kourouma).vous qui avez été membre du collegue des sages que dit votre rapport a propos de la limitation des mandats presidentiels ? et vous prets a trahir votre propre rapprt ? dit la verité a votre mentor "bori bana".le peuple est vigilant il est temps de vous retiré vous n’avez aucune legitimité

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:24, par EDOU En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Bonjour a tous.je voudrais feliciter l’initiative prise par son excellence Jean -Baptise OUEDRAOGO pour inviter les differents protagonistes de la scene politique a mettre un peu d’eau dans leurs vin pour tendre vers l’apaisement de la situation nationale.Seulement,il faut que l’ancien president prenne des cours de droit et inviter le president actuel du Burkina Faso de simplement respecter la constitution comme il le proclamme a tout vent.C’est simple et vous verez que le mercure baissera et tout le monde sera tranquille a commencer par lui meme.Voyez vous deja que cette situation lui a empeche de se rendre en Ethiopi.Mr L’ancien president,dites a Blaise COMPAORE DE SE PRONONCER PAR VOIX D’ANTENNE SA NON PARTICIPATION AUX ELECTIONS DE 2015 ET VOUS VERREZ.Dernier conseil,pour la ponderation qu’on vous connait,eviter de vous prononcer de cette facon.suvez la ligne du clerge catholique.On vous respecte mais attention !!!!

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 18:38, par Yako En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Cette sortie de nos respectables sages est anachronique ca ne contribue PAS a arranger les choses ns sommes encore a 22 mois des echeances electorales,le referendum n,est PAS encore officiellement a l,ordre du jour,SEULEMENT les politiciens X intuition anticipent les intentions vraie s ou fausses du president s,agitent et menacent d,attiser le feu d,ou les inquietudes des uns et des autres.A mon avis le faso n,a PAS encore acheve sa transition amorcee depuis une 20taine d,annee.En effet,la mediation de1998 qui consacra la limitation du mandat presidentiel etait une mauvaise posture dans la misure ou il s,agissait de calmer une situation nationale degradee suite a l,assassinat d,un journaliste donc un crime de sang et donc penal au lieu de rechercher l,acalmie X un engagement du president a ne PAS se presenter pour plus de deux mandats comme si cette solution etait le meilleur salut pour les institutions on en Vient aujourdhui a creer une situation similaire a1998,d,ou la case de depart.Ces commissions sont certes necessaires mais ce qu,il faut retenir c,est leur caractere extra-institutionnel ce qui n,apporte PAS tjrs une solution perenne.

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:25, par mbafopian En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Prévisualisation
      Situation nationale : Que va dire Jean Baptiste Ouédraogo ? par Mbafopian
      Maintenant qu’il ont épuisé leur crédibilité auprès des burkinabes le clan Compaore a envoye des gens vous solliciter pour faire passer leur funeste projet de succession dynastique. Je sais que Blaise a souvent consulté les anciens chefs d’Etat du Burkina sur certains sujets. Vous a-t-il une fois parle de son désir de léguer le pouvoir à son frère cadet. Que lui avez vous dit ?
      N’est déplaise à tous ces conseillers occultes, les plus toxiques qui ont longtemps prepare et exécute le casting de lancement du produit François Compaore au travers de sponsoring à grands renforts médiatiques, c’est un échec !
      Le plan B qui égal au Plan À qui consisterait à maintenir l’aîné au delà de 2015 le temps de relancer le plan est cadavere.
      Arrêter maintenant de divertir le peuple.
      Pour les chantiers non achevés créez votre entreprise, nous sommes disposés à vous attribuer de gre à gré les différents marches pour achever ces chantiers au nom de la paix sociale que vous avez pris en otage sur l’autel de vos ambitions personnelles.
      Pourquoi tout un peuple doit-il se prosterner pour vous rappeler vos engagements républicains ?

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:28, par oeil du sage En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      c’est une bonne chose que les anciens membres du collège des sages se réveillent pour parler de la situation nationale.

      Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 05:28, par Sidbewendin En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Chers internautes concernant le respect de la constitution il ya un article ds cette mem constitution qui dit que tous les articles de la constitution sont modifiables.je pense que c’est cet article qu’il faut attaqué et non l’article 37.modifier donc un article est ce violé la constitution selon notre constitution actuelle ?je suis apolitique et chacun doit chercher a lire la constitution.demander a zeph si les articles de la constitution sont modifiables ou pas meme s’il ne le souhaite pas.que dieu nous benisse

        Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:33, par le revolutionnaire En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      S’il vous plait nous demandons que la paix au Burkina ! Félicitations à ces gens valeureux que Dieu les protègent et les guide pour nous amener à la paix. Burkinabe cessont d’être des radicaux

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:37, par sidpayété En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Ceux qui ont été investis ne semblent plus tenir compte de la volonté de la vraie majorité du peuple burkinabè donc il n’y a plus lieu de parler d’investissement mais d’un risque énorme qu’il faut URGEMMENT conjurer. Si cette médiation ne trouve pas une solution pacifique à cette crise, si elle n’arrive pas à dire la vérité à ces politiciens, on serait tenté de dire que c’est l’issue de l’affrontement qui déterminera l’avenir de notre pays. Bien vrai que tous les chats semblent être noirs dans cette nuit du Burkina actuel, il ne faut pas que nous tombions dans un pessimisme absolu.Des défenseurs de vérité ont existés dans ce pays et ils faut qu’ils en reste toujours. Et je pense que dans ce groupe qui s’autoinvestit pour concilier les positions tant tandues, il y a bien de gens qui n’ont pas peur de dire la vérité -même à Blaise.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:40, par ya man la woto En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Il n’ y pas de médiation possible. Blaise doit partir et c’est tout ! There is no middle ground.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 18:29, par JEUNESSE En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        BF depuis 1991 est un pays democratique avec la bonne volonté de BLAISO.pourquoi vouloir aujourd’hui qu’il parte de façon antidemocratique.mesurez toujours la portée de votre acte

        Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2014 à 21:39, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        si tu veux pas le dialogue, prend ton velo va a la présidence et deloge le. soit raisonnable

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier 2014 à 07:19, par malagda En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

          On a même pas de vélos. On ira à pied mais il va partir. Il n’est pas plus fort que ben Ali en Tunisie qui a été déloge de son palais par un peuple en furie. Cabri mort n’a plus peur de couteau. Attends tu vas voir. La colère ne fait que monter chaque jour qui passe. Ne sous estimez pas la force de frappe de tous ces jeunes qui n’ont pas le minimum pour vivre pendant que les enfants des élites achètent des bouteilles de champagne à 300 mille en boîte quand ils viennent en vacances des états unis de France ou du Canada. A bon entendeur salut !

          Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:51, par Thién En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      A l’étape actuelle, il est inutile de passer le temps à rencontrer des soi-disant protagonistes pour perdre le temps ! Il faut tout simplement dire qu’un "chat est un chat" sans vouloir carresser certains dans le sens des poils car il n’aura acune bagard si la constitution actuelle est respectée par tous ! Il faut tout simplement dire à ceux qui veulent modifier la Loi fondammentale, de tout simplement la respecter et tout le monde sera quitte ! Inutile de perdre le temps à discuter pour discuter s’il vous plaît !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 15:59, par De la Paix En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Je comprends tes interogations et inquietudes mon frere ; mais rassure toi que cette fois ci contrairement aux autres médiations au BF le peuple a fait un progrès remarquable en maturité. Consolons nous deja avec cet avantage. Donc, qu’il pleuve ou qu’il neige, le peuple ne sera plus dupé ni embrouillé.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:01, par Le non aligné En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Oui, je partage ton scepticisme.Mais le bon maçon se voit au pied du mure dit-on ?
      J’ai surtout peur qu’ils échouent,vue que les positions ne sont pas conciliables.Puisse Dieu,sauver le peuple Burkinabé.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:06, par Paix sociale En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Cher Burkina Faso, pourquoi autant d’atermoiements et de médiations autour d’une question évidente. Blaise sait que son mandat à Kosyam fini en 2015 tout comme Obama aux USA sait qu’il est entrain de terminer son dernier mandat à la maison blanche. Est ce qu’il y a une nécessité de médiation aux USA pour une alternance apaisée. Pourquoi créer une psychose dans l’esprit d’intègres burkinabé qu’il y aura crise après Blaise. Chers parents, pasteurs, imams et distinguées personnalités, il est dit dans un livre saint : "vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libre". Si vous avez des conseils à donner, laisser agir votre conscience et dites la vérité, rien que la vérité et la nation et l’histoire vous seront reconnaissantes.
      Pour ma part, vos interminables concertations, dialogues ne serviront à rien si l’actuel Président veut se maintenir au pouvoir après 2015.
      Aux journalistes et autres acteurs des média, arrêtez de poser la question au Président s’il sera candidat ou pas en 2015 ; Qu’il le veuille ou pas, il ne peut pas être candidat, c’est clair pour lui et c’est clair pour toute la nation.
      Loin de vouloir vous vexer, chers sages, dites simplement la vérité à Blaise et retourner auprès de vos malades à la clinique, de vos fidèles à l’église ou la mosquée. Aussi, priez pour lui (Blaise) comme je le fais aussi
      Merci et que Dieu bénisse le Burkina --- Encore stp, il n’y a pas de crise au Faso, il y a peut être un manque de personnes intègres pour dire la vérité- Arrêtons de nous alarmer.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:42, par nassirou bonanet En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      médiateur(sages) expliquer au nos leader d’opposition que le référendum est la solution pour la paix au BF. le peuple doit s’exprimer mieux le peuple a le devoir de s’exprimer sur cette question. qu’es qu’il y a de mal a demander l’avis du peuple afin de connaitre sa position réel ? je vous pris de les ramener à la raison.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:44, par CHEICK En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Quand même vous aussi, cessez d’exagérer ! Pourquoi s’en prendre si effrontément à toutes les formes de médiations ?
      A Vrai dire, je me demande s’il n’est pas plutôt de bon ton, qu’à ce stade si sensible de l’évolution de la situation de notre pays, tous ceux qui passent par le Fasonet comme tribune, dévoilent leur véritable identité. Et ce, afin que l’on sache réellement quels sont les vrais ou faux patriotes, vraiment soucieux ou pas de l’avenir de ce pays. Sinon j’ai comme l’impression qu’à ce rythme, il s’en trouvera toujours des va t’en guerre, pour souhaiter qu’à tout prix, le Burkina Faso s’enlise comme certains de ces pairs, dans les eaux tumultueuses de la débâcle.C’est à peine si certains ne déploreront pas un jour, que nous n’ayons pas hélas connu l’effroyable sort, qu’ils souhaitaient tant !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:45, par verdad En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Pardonnez, dites à BLAISE de rester et au peuple de patienter. on veut aussi profiter de la grandeur de notre president pour nous enrichir vis à vis des autres pays, de l’image positif et de la notoriété que jouit notre pays, comme ça été le cas de SENGHOR au SENEGAL, d’HOUPHOUET en RCI. c’est le moment et c’est notre tour. il faut que certain soient realistes.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:47, par Pierre Zouré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Blaise ne sait jamais prononcer sur sa candidature jusqu’à présent. Donc pourquoi parler de sa candidature à sa place. Blaise sait ce qu’il fait et ce qu’il a toujours fait. Son silence c’est pour l’intérêt de la nation. SI Blaise sort aujourd’hui dire qu’il dépose ou pas sa candidature, on arrête la construction du pays et ce sont les élections qui commencent. Voulez vous cher population du Burkina qu’on prend 2 ans pour faire des élections ? Réfléchissez un peu sur la situation

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:13, par aff En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Bsr. Nous avons là des personnalités qui ont fait leurs preuves dans "le collège des sages". Cela signifie que, comme après l’assassinat du journaliste Norbert Zongo qui n’est d’ailleurs pas réglé d’abord, la contribution de ces SAGES est très attendue. Mais quelques questions qui me taraudent l’esprit sont les suivantes :
      1- Pourquoi l’église catholique n’est pas représentée ?
      2- Qu’Est-ce que l’aura de Blaise Compaoré au niveau national et sous-régional vient chercher dans cet auto-saisine ?
      La présomption de bonne foi vous est accordée mais ces 2 questions me font douter de votre impartialité dans la conduite de cette médiation. En tous les cas, je pense ces monuments de la sagesse ne vont pas chercher à créer un précédent très grave qui consisterait à supplier les Burkinabè de créer une sortie honorable pour Blaise au nom de la paix, ce serait la pire des erreurs à ne pas commettre. La seule chose qui vaille est que Blaise doit savoir que le Burkina n’a rien à négocier avec lui. Courage à vous et vive le Burkina faso

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:15, par Pierre Zouré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      c’est quoi vous ne comprenez pas ? Ils sont la pour une médiation et une médiation c’est une négociation. Et qui dit négociation dit consensus. Donc ils ne sont pas la pour dire la vérité à qui que se soit. Chaque partie a sa vérité donc la négociation pour l’intérêt de tous est la solution

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:18, par quichotte En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      ..."alors que interdiction lui en est faite par la Loi Fondamentale". Merci pour le peu. Dites-le lui.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:57, par Yidi En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Cette démarche comme toute les autres n’aboutira à rien. Blaise a juré plus d’une fois devant Dieu et le Peuple Burkinabe qu’il respectera la Constitution. Il n’a fait en son temps aucune réserve. Qu’il tienne parole. L’opposition ne viendra pas en cas de victoire à la présidentielle de 2015 pour livrer la guerre. Elle conduira le Burkina sur la voie du progrès, dans la continuité de ce que Blais a fait. Au contraire c’est l’attitude actuelle de Blaise et de ses courtisans qui pourrait conduire à la détérioration violente de la situation. En tant que hommes de DIEU pour la majorité des membres du groupe, aillez le courage et la volonté de dire à Blaise de respecter le Peuple Burkinabe et partant sa constitution. C’est la seule décision qui sauvegardera la paix que recherche tout le pays.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 18:27, par sawato En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Au moins notre grande chefferie traditionnelle ne s’est melee et garde ainsi une reserve pleine de dignite. Que va faire l’Eveque de Bobo dans cette galere ? Prions pour lui et pour l’Eglise afin qu’elle reste ferme selon l’evangile dans la clarte aupres de toutes et de tous.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 19:14, par Nêkobi le Neveu En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Zeph, tu dors ? Tu vois comment les gens sont entrain de mélanger le gazon ? Hun, toi tu connais rien en politique. Les gars vont détourner tous tes militants te laisser et après tu pourras même avoir un député en 2017, on parle même pas de kosyam en 2015. Tu sais, la politique c’est la ruse de Leuk ; ce n’est pas l’intelligence de Socrate et la bouche porororo... de mon oncle Laurent Bado. Dors seulement.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 21:04, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      ohh toi aussi si tu n’a rien a proposer pour ton pays ait au moins le courage de reconnaitre la sagesse de leur geste

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 22:35, par Lankaoandé En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      les sages, dites a blaise en mooré de sortir a la telé et dire(concitoyens et concitoyennes j’ai enterré le senat et l’article 37 est mon totem donc mon grand pere m’avait dit de n pas le toucher) et vous verez que le mercure va baisser

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 23:06, par alsisit@yahoo.fr En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Tapez votre texte ici. Merci à cette belle initiative des sages. Évitez d’élargir ce groupe à des quidam qui estiment que c’est un non événement. Messieurs les sages à en croire le SEN du CDP il n’y a rien au village. Disons nous la vérité, n’est ce pas les meme sbires du pouvoir qui violent notre loi fondamentale et veulent confisquer le pouvoir. Donc le non événement est un ÉVÉNEMENT GRAND ET GRAVISSIME. Un quart de siècle, mon cher Blaise, c’en est trop ! Chers tontons et papy, dites à la dynastie COMPARÉ & CO. qu’elle ne peut pas continuer à rouler le peuple dans la farine, en tant que médiateur petri d’expériences son excellence Blaise Conpaoré n’ignore pas les causes qui engendrent les crises socio-politiques. Messieurs les sages, RAPPELEZ à M. Blaise COMPARÉ ce qu’il avait dit à Mamadou TANDJA. Le peuple Burkinabè est debout pour dire non aux velléités de sauter le verrou de l’article 37. On vous tient à l’oeil. Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 08:21, par teeltaaba En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      A mon grand frère Jean Baptiste OUEDRAOGO
      Je voudrais te rappeler ici que même si tu es un grand croyant il faut savoir te respecter car Blaise Compaoré n’a aucune considération pour toi
      L’exemple le plus net a été donné lors du bitumage de la route Ouaga-Kongoussi. Ton domicile situé à 500 m à peu près du rond point central de la dite ville a été complétement ignoré alors qu’on aurait dû étendre une longueur de goudron sur cette voie menant à ta porte. Mais rien n’y fit, alors que lors du bitumage à Bobo de la route menant à l’aéroport une jonction a été faite jusqu’au domicile de Koussoubé maire de Bobo à l’époque.Dans cette même ville le maire Sanou Salia a aussi bénéficié de cet avantage lors du bitumage de la route de Niènèta.
      Grand frère tu tentes de sauver quelqu’un qui n’a pas de considération pour toi

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 08:50, par cedasson En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      parfait !!!! grand respect aux 4 personnalite mais ils ont. devant. eux un homme ki. ne tient. pas paroles .mefiance sinon cette fois_ci pas de journee de pardon son heure a sonne le pouvoir ce pas une affaire familiale . c,est le peuple ki decide tu doit partir un point .pas de mediation

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 08:52, par raisonnable En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      il ne se donne pas pour mission de dire la vérité à Blaise, il veule éviter que l’alternance n’arrive après que Blaise soit à la CPI et toi en deuille car tu aura perdu bêtement des membres de ta famille dans un conflit bete.
      fo pas discréditer ses gents car car ils veulent éviter le pire pour chacun d’entre nous.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 09:04, par l’homme de yako En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      salu frère,évitons la Centrafrique,la Somalie.ayons des actions allant dans le sens de l’apaisement

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 15:52, par Au-delà des intérêts partisans En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      J’ai émis la semaine dernière l’idée d’une médiation et de négociations entre le pouvoir et l’opposition sur les questions qui opposent les deux camps. Je suis content de voir que d’autres aussi partagent cette idée et qu’un groupe de personnalités respectées dans le pays se propose pour une telle médiation. Mais il faut encore que ces médiateurs soient acceptés et par le pouvoir et par l’opposition, qu’on leur fasse confiance et qu’ils fassent preuve de stricte neutralité et impartialité.
      Ils nous disent déjà qu’ils veulent proposer des solutions consensuelles après avoir rencontré les différents acteurs politiques. Cela n’est pas leur premier rôle en tant que médiateurs. Ils doivent aider les parties en conflit à dialoguer et à trouver elles-mêmes un terrain d’entente qui tiennent compte non seulement de leurs intérêts respectifs mais aussi et surtout de l’intérêt national, qui est la paix, le développement économique et social.
      Pour le moment, nous attendons les premiers résultats de leur médiation qui doivent inclure, sinon un accord entre l’opposition et le pouvoir, du moins un apaisement du débat politique.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 12:54 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Monseigneur, je me rappelle de votre combat pied à pied, en 1991, lors du débat à la Maison du Peuple, sur la Constitution. Vous défendiez la limitation du mandat présidentiel à 2. Salif Diallo défendait le contraire. Vous avez réussi à convaincre l’assemblée ( bien sûr avec des contributions d’autres acteurs). Merci d’intervenir pour sauver la situation mais je crains que vous n’ayez pas de solutions clé en main. Car tout est entre les mains d’un seul homme : le président Blaise Compaoré. Vous ne le connaissez pas ? Revoyez le dossier du collège des sages que vous lui avez transmis lors des évènements Norbert Zongo. Relisez le et faites la part des choses. Bonne chance quand même.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 12:54, par LAGUI ADAMA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    OUI à toute sorte de médiation OUI à tout genre de dialogue Mais nous sommes dans un état de DROIT et le dernier mot doit etre dit par le PEUPLE ! Vive le PEUPLE Vive le référendum Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:15, par REFERENDUM En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      ce qui est sur le dernier mot revient au peuple.le referendum reste le seul moyen pour resoudre definivement cette question

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:27, par utica En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Au Burkina on a toujours dialogue a chaque fois qu’il ya crise mais le respect des engagements issu de celui ci fait defaut.pour une fois je demands a l’opposition de se mefier de CE genre d’initiative

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:33, par utica En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Au Burkina on a toujours dialogue a chaque fois qu’il ya crise mais le respect des engagements issu de celui ci fait defaut.pour une fois je demands a l’opposition de se mefier de CE genre d’initiative

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:31, par vérité no1 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Lagui, Blaise resemble a un chauffeur de car, même fatigué, refuse de céder le volant aux autres et conduit toujours les passagers tout en bafouant le code de la route c’est à dire en brulant les feu tricolores au risque de tuer tous les passagers pour arriver à destination ! C’est ça ton Blaise, mais on va l’empêcher de semer la zizanie.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:53, par Ayagnini En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Votre passion dévorante et aveuglante pour Blaise Compaore vous empêche certainement de réaliser que le glas ne tardera pas sonner pour le système Compaore. Loin d’être un fanatique de Blaise comme vos post laissent suggérer, vous êtes son meilleur ennemi.

      Nous n’avons pas besoin d’une médiation, que les SAGES disent simplement la vérité au Président : pas de modification de la constitution.

      En outre, même si tout laisse penser que Blaise veut se représenter en 2015, il n’en a pas dit mot. Nous sommes patient, nous tenons à la paix sociale mais nous refusons d’être assujetti par un pouvoir clanique dont les méthodes conduiront sans doute notre pays dans un gouffre infernal.

      Mon Cher Lagui, à vous lire il m’arrive de me demander si vraiment vous êtes au serieux et si vous êtes burkinabé.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 22:57, par Paré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      seul le nom Lagui ke tu porte me fai mal.camieem les mendiant,continu de benir la famill presidentiel cest normal,mais nou on beni et mintien notre article 37 !

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 12:55, par OKOS En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Dites simplement à Blaise COMPAORE : Pas de Senat et pas de modification de l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 12:56, par Nisaala En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Mais Blaise est très fort. il a cree "Collèges des Sages Bis". Courage aux personnalités car vous avez du pain sur la planche. concilier CDP,Opposition Caillou, Opposition mouton, Front Republicain ne sera pas chose aisee.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 12:57, par DEB En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Messieures les notabilités, vous devez plutôt aller parler à Blaise Compaoré qui se moque vraiment du peuple Burkinabè après 27 ans de règne en chef traditionnel et non moderne digne d’une république. Il n’y a pas à mon avis de consensus à rechercher car vous avez été témoin du consensus obtenu sous votre médiation sur l"article 37 après les évènements douloureux de Déc 1998 suite à la tuerie macabre de Sapouy du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons jamais élucidée à ce jour. Vous devez refuser qu’un seul homme fût-il Président du Faso élu par le peuple souverain du Burkina Faso ( même si c’est avec 1.2 million de votants) prenne en hotage tout le reste du Peuple dans l’intérêt de sa seule famille. C’est inacceptable et vous devez avoir le courage d’aller lui dire "ça suffit comme ça". Ne perdez surtout pas de temps au dialogue inutile car le problème est connu de tous les Burkinabè. Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:00 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    je récuse cette médiation car je vois se profiler à l’horizon une entourloupe pour permettre à blaise de prolonger le bail et ça commencera par le report de l’élection présidentielle 2015,chose inadmissible,intolérable. si vous êtes honnêtes et vous venez de dire que la récréation est terminée,allez dire à blaise compaoré que la dite récréation est terminée pour lui. pourquoi c’est lui qui tourne le peuple en bourrique pour ses besoins personnels ? en plus vous vous discréditez car je note parmi 2 anciens membres du collège des sages qui avaient abattu un travail formidable qui avait aboutit à ce fameux article 37 et accepté par blaise compaoré en son temps et qui stipule que c’est 2 mandats et basta. en pur boulanger qu’il est,quelques années plus tard il revient pour se dédier. alors mes chers médiateurs,respectez le peuple et sortez dans ça. laissez nous avec blaise compaoré pour que nous lui réglons ses comptes,nous sommes fin prêts. blaise dégagera en 2015 et il dégagera,c’est certain.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:01, par kabore Félix En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je respecte la figure de ces quatre personnalités et je trouve leur initiative louable.Mais pour moi,la finalité de leur démarche doit être une:convaincre ou contraindre blaise et son camp au respect de la constitution burkinabé notamment son article 37 qui limite le mandat presidentiel deix.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:01, par Jose Gracias Panglos En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je vous aurais suggere de faire au prealable une analyse critique de l’utilisation du rapport du college des sages suite au evenements de 1998. Mais bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:01, par Tenko En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Excellences, votre message est tres bien recu. Mais au CDP, les militants sont civilisés, courtois, disciplinés avec un sens elevé de civisme. Mais au Cfop, ils sont arrogants. Pourquoi refusent-ils le referendum autorisé par notre loi fondamentale ? Ce comporrtement est anti-democratique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:03, par Zeda Amadou En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Les demissionnaires du Cdp ont donné le ton ! Chacun devrait s’assumer pleinement et repondre des actes qu’il a posés. Si aujourd’hui on offre un sauf conduit a quelqu’un, qu’il meurt a temps car on ressortira tout cela un jour ! İl faut un vrai pardon , une vraie reconcialiation qui passe par une vraie justice ! Et je crois que le même college de sages avait tracé la voie des années plus tôt ! On ne veut pas d’un pardon papier-toilette !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:04, par lejournal En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Félicitations ! Seulement, se sont des choses déjà connues de tous les burkinabé. Nous voulons d’un groupe qui tranche ; car aujourd’hui c’est cela que nous attendons. L’idée d’aller contre la volonté du peuple devrait être celle à décrier.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:04, par Martin H. En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    On ne veut plus de ces gens chargés des religions venir nous MENTIR ! On va les CHASSER vite fait et bien fait ! La récréation est fini pour ces manipulations.
    Votre Disque qui date de + 27 ans est rayé ! Le peuple parlera directement avec son gouvernement, pas besoin d’intermédiaire opportunistes./
    Il ne connaissent pas la HONTE ou quoi ???

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:05 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    On connait déjà la position du pasteur et de l’imam sur le sénat et l’article 37( à travers la communauté musulmane et la fédération des églises). Comment pouvez vous être médiateur avec votre partialité.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:05, par Smith En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    De gre ou de force blaise doit partir. votre prise deposition est to late.
    cest vous les trouble maker pas le peuple votre declaration qui est une prise de position pour blaise. le peuple ne veut pas de votre mediation.
    auelaue u comme samuel et quelque musulma etaien5 pour le senate et la modificationdu 37. si vous voulez aider blIse dites de partir. u point un trait

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:06, par abada En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je respecte ce groupe de sages. Mais il ne faut pas brader notre lutte au pied du mur. Après votre rapport du collège des sages tout était clair.En 2015 Blaise ne devrait plus se présenter. Il fallait depuis ce temps penser à une transition apaisée. S’il vous plait je vous demande de pas gater votre nom car blaise n’a plus de crédibilité devant les jeunes de maintenant. N’oublier pas d’appeler les vieux de mon village aussi car eux aussi sont sages et respectent la décision du peuple. Eviter que votre collège ne soit un collège ventriliste.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:06, par ephemeride En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    pourvu que les conclusions de cesdits travaux soient appliquées à la lettre, sinon cette mediation ne servira à rien.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:08, par Tenko En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Excellences, votre message est tres bien recu. Mais au CDP, les militants sont civilisés, courtois, disciplinés avec un sens elevé de civisme. Mais au Cfop, ils sont arrogants. Pourquoi refusent-ils le referendum autorisé par notre loi fondamentale ? Ce comporrtement est anti-democratique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:08, par Agle de la Colline sacrée En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Pas de négociations pour prolonger le bail de monsieur Blaise COMPAORE. 2015 est un point d’arrêt pour lui. Dans tous les cas, la marche de l’Histoire est irréversible !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:08 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    JBO, dites avec des mots simples à Blaise qu’on ne veut pas du référendum, qu’on ne veut pas du sénat, qu’on ne veut pas de la révision de l’article 37. C’est compliqué ça ??????

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:08, par Le 3eme oeil En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    messiers les sages ; avec tout le respect que nous vous devons, nous vous invitons à ne pas aller du dos de la cuillère pour vous faire entendre. Avec modestie, convenez avec moi que la présente constitution en elle-même est un consensus. Donc faites économie de la proposition consensuelle que vous voulez nous servir et fait comprendre au PR que le respect de la constitution(consensus)nous évitera toutes ces craintes que les d’aucun sens venir. De toute façon dans le consensus que vous nous avez servi après la mort de Feu Norbert ZONGO, le PR savait que 2015 serait son dernier mandat. s’il avait la volonté de quitter à cette échéance, il aurait déjà préparé son dauphin.Sachez que Notre chère patrie que nous aimons tous et je suppose que le PR aussi aime n’a pas commencé par lui et ne finira pas non plus par lui. Respect de la constitution et le tour est joué.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:09, par Tonton En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Il n’y a point de médiation qui marche dans le mensonge. Blaise doit partir en 2015 ! Aucune alternative, aucune médiation d’aucune respectabilité ne peut voiler cette évidence qui est haute et fière comme une montagne. Parole de Tonton

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:11, par Vérité En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Vu que ce groupe de médiation cherche à trouver des solutions à la présente situation, c’est encourageant. Vous aviez le soutien du peuple du Burkina. Vivement que réussisse cette médiation !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:11 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Messieurs et chers pères tous en vos rang et âge,
    Pourquoi vous pensez qu’on doive indéfiniment se plier à la volonté d’une seule personne parce que lui le veut ainsi ?
    Le Président, si c’était un homme de paix comme il le prétend aurait travailler à se trouver un successeur et aurait passé le relai tout en restant disponible pour accompagner les pas de son successeur. Mais voilà que mue par on ne sait quoi, il estime être le seul burkinabé à assumer les hautes fonctions de la Nation.

    Et on demande aux autres : laissez-le faire, sinon il y a des risques sur la paix. De quelle paix parle-t-on. Il nous faut des gens pour dire au Président, que c’est lui le problème. Pas toujours les autres. Que s’il estime qu’il a une capacité de nuisance, de comprendre que ceux d’en face aussi ont cette capacité. La vie en société, c’est le respect des règles et normes convenues et qui témognet de votre respect des autres. Pas parce qu’on est fort ou indispensable.... Merci pour votre engagement pour la paix

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:15, par Watt En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Mr le président Jean Baptiste, vous êtes l’exemple vivant pour Blaise Compaore qu’il y’a une vie qui peut etre utile au Burkina Faso après la fonction de chef d’ Etat. On est 17 millions de burkinabé et si il est président du Faso aujourd’hui, c’est une chance divine et il faut qu’il laisse la chance a d’autres personnes.

    Du courage dans votre entreprise !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:15, par nikmat En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    "si la question de l’après 2015 n’est pas traitée, avec délicatesse et grand soin, dans le cadre d’une formule de transition démocratique apaisée, acceptée par tous":Cette phrase, tirée de la déclaration montre bien que les auteurs veulent une transition. Hors cette transition passe par la non modification du célèbre article 37. Une transition apaisée est celle qui passera par les urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:15, par Le burkinais En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Messieurs les sages, plaise à Dieu que vous réussissiez ! J’ai une inquiétude cependant. Vous êtes pour la plupart membres du Collège des sages et vous savez ce que le PF a fait de vos propositions. Qui vous dit qu’il les respectera cette fois-ci ? Personne ! Alors, je ne peux que tirer la conclusion suivante : la situation est si grave que vous prenez le risque d’être ridiculisés de nouveau, pourvu que vous ayiez une chance de la sauver. Si tel est le cas, arrêtez la médiation et invitez-nous à des prières collectives, chacun selon ses croyances pour conjurer le spectre de la violence. Ce sera çà déjà de gagné. Pour la première transition apaisée de son histoire, c’est regrettable mais le Burkina devra encore patienter car les politiciens n’en veulent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:16, par Shahid En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Du courage sinon votre mission est très délicate car elle doit surtout travailler à convaincre Blaise à lâcher le pouvoir en 2015 ; ça c’est un préalable que nous du camp anti-révisionnisme n’allons pas du tout marchander. On ne veut point de révision de l’article 37 encore mois d’un hypothétique référendum !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:18, par un fils du pays En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    c’est perdu davance. dites lui simplema de respecter la constitution, le peuple sora gerer lapres 2015. et pui ne negligez pa les syndica. ils peuvent fair mal.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:19, par Dofini En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    C’es du service commandé par Blaise. Le pasteur Samuel a deja ete president de la CENI avec une lamentable fraude electorale et budgetaire et JBO est un admirateur zelé du CDP et il a battu la campagne pour Blaise a Kongoussi. Quand on se noie, on s’accroche meme au caimans mais tout de meme ! On vous connait. Respectns la Constitution en son article 37. point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:23, par LA JOIE EST MIEUX ! En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    SVP ! SOUMETTONS NOUS A LA CONSTITUTION ACTUELLE AU LIEU DE CHERCHER LA PAIX AILLEURS HORS LA PAIX EST AU BURKINA ! AYEZ LA CRAINTE DE DIEU ET DEPASSEZ L’ORGUEIL HUMAIN AFIN QUE LA PAIX DEMEURE AU BF POUR TOUJOURS.DIEU BENISSE LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:26, par Akili En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Stratégie de gestion du pouvoir du CDP depuis une décennie : Tripatouillage-troubles-consensus-accalmie-tripatouillage. Vous nous gagnerez pas cette fois-ci. Le cycle s’arrête. Nest-ce pas un consensus pareil que vous voulez encore mettre en cause. Il faut d’abord d’abord respecter les engagements à tous exprimés à travers l’article 37.

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 17:23, par Benaocyn En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Messieurs le médiateurs, je reviens pour partager ce qui suit avec vous. Vous le savez mieux que moi, j’en suis sûr, une bonne loi est impersonnelle. Elle ne peut pas être modifiée au gré des désirs pour faire plaisir à une et une seule personne. Vous vous êtes auto saisi de la situation pour jouer au sapeurs pompiers avant l’incendie. Toute ma déférence ! Faites en sortes que force reste à la loi, notre loi fondamentale. Soyez visionnaires et agissez de sorte que dans 10 ans, 20 ans, 30 ans ... dans l’avenir de ce pays, un des ses fils ou une de ses filles ne puisse pas utiliser des subterfuges pour changer les clauses d’un consensus national, en se référant à ce que vous aurez fait aujourd’hui comme jurisprudence.

      Le Collège de Sages, en proposant le retour à la limitation de la durée et du nombre de mandats présidentiels à deux de 5 ans, ne l’a pas fait pour le Président Compaoré seulement, mais pour tous ceux et toutes celles qui auront le privilège d’accéder à la magistrature suprême de ce pays. C’est l’occasion ou jamais de réaffirmer l’obligation pour tous de respecter cette clause limitative, pour maintenant et pour l’avenir. Si la longévité au pouvoir faisait le développement, la 1ere puissance du monde ne serait certainement pas les USA. Le président Compaoré respecte la constitution et prend ses dispositions pour se retirer en 2015 ; le parti au pouvoir (CDP)choisit et prépare un candidat qui va affronter les candidats des autres partis en 2015. Vous vous impliquez fortement, avec les partenaires internationaux pour que triomphe la vérité des urnes, la volonté de la majorité des burkinabè.
      Toute approche qui consisterait à entériner la mise entre parenthèse de la clause limitative du mandat présidentiel serait un précédent dangereux, facheux et porteur de germes de conflits à court, moyen ou long termes. Si nous faisons cela aujourd’hui, nous aurons choisi de fuir nos responsabilités pour que nos enfants et nos petits enfants en supportent les conséquences. Si une crise est inévitable, faisons en sorte à avoir jouer notre partition, en toute justice et en toute âme et conscience. S’il y a crise, qui en est responsable ? Ceux qui demandent et exige le respect du contrat social ou ceux qui décident d’enfreindre aux dispositions dudit contrat, surtout quand on sait dans quel contexte et à quel prix ce consensus a été obtenu ? Vous allez sûrement dire des choses hors micro aux différents protagonistes de la scène politique. Puisse Dieu vous accompagner et vous doter de davantage de sagesse et de courage pour tenir compte du Burkina que nous voulons pour notre progéniture.
      BONNE MISSION

      Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 09:46, par le véridique En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Salut Mr Benaocyn votre analyse m’a beaucoup plu ;Qu’Allah tout puissant vous bénisse. La tricherie de Blaise est fini. Incha-Allah il partira et laissera l’article 37 là où il est.

        Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2014 à 11:52, par 2guen En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

        Chers mères,pères,sœurs et frères je voudrais savoir s’il existe une conscience qui guide l’ESPÈCE HUMAINE ;J’ose croire que si.C’est pour quoi ces messieurs, qu’ils soient de la mouvance présidentielle ou de l’opposition,comprennent qu’il est vitale,louable et sage que les dispositions d’une quelconque loi ou constitution ne soient modifiées pour des intérêts personnels,car accéder à la magistrature suprême d’une nation c’est se mettre à son service et non le contraire. Les peuples grandissent, deviennent cultivés ;Évitons de les sous-estimer.

        Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:27, par Pinot En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    La montagne a accouché d’une souris. La question de la transition politique dans tout Etat de droit est réglée par un seul moyen, la Constitution. Il n’y a aucune autre référence pour la transmission et la gestion du pouvoir politique. Aucun burkinabè n’est fermé au dialogue, sauf que ce dialogue a toujours profité, depuis 28 ans, à une et même personne et à sa famille. Le Collège des Sages, dont vous étiez membres, pour ne citer que cet exemple a été roulé dans la farine. Le pouvoir tente de mettre fin au débat et au jeu démocratique, en brandissant chaque la menace de la paix sociale. Combien de Burkinabè sont aujourd’hui capable de diriger correctement le BF. Des dizaines de milliers sur les 16 millions que nous sommes. Il faut que vous usez de votre influence pour dire à Blaise que les règles du jeu et la constitution sont faites pour être simplement respectées. Tout peut se discuter, sauf bien entendu la question de son maintien au pouvoir et le dispositif qui doit le permettre, le Sénat. Contrairement à ce que vous dites dans votre déclaration, je ne vois pas l’aura de BC ni au niveau national, ni au niveau international. On vient de le remercier quasiment de la médiation au Mali pour incompétence et impartialité. Le Burkina n’a jamais connu un président aussi médiocre que Compaoré, qui, pendant 28 ans, a fait classer le Burkina parmi les derniers pays au monde, en dépit des potentialités énormes en termes économique et humains dont dispose le pays. Avec tout le respect que je vous dois, on s’attendait à ce que vous demandiez, au moins, le respect de la Loi fondamentale.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:29, par le Patriote En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Chers Tontons, avez vous lus la réaction de l’honorable Député Alexandre Sankara sur l’écrit de Juliette Bonkoungou ? Si vous ne l’avez pas fait ,il n’est pas tard ,l’écrit est toujours sur le fasonet.Notre Honorable Député a fait une analyse limpide de la situation actuelle et il n’y a rien à ajouter.
    Dites tout simplement et courageusement à Mr Blaise Compaoré que son mandat fini en 2015 et que les ressources financières actuelles du BF ne permettent pas la mise en place d’un sénat.
    Peut être qu’il vous écoutera cette fois ci Mrs les sages !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:31, par piiga En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Tout ce que le peuple demande , allez y dire à Blaise qu’il s’en aille, un point, un trait c’est tout. Nous en avons marre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:32, par Luckass En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Vous dites "le Chef de l’Etat actuel jouit d’une grande longévité au pouvoir est crédité d’une estime au plan national et international".
    Je m’inscris en faux votre Excellentissime. Il n’ aucune crédibilité au Faso. Il est actuellement légal mais plus légitime. C’est pourquoi nous ne voulons plus la légitimité d’un referendum pour que le Oui l’emporte de toute manière. Mais le respect de la légalité constitutionnelle en l’état.
    Félicitation aux médiateurs que vous êtes en vous auto investissant. Le peuple fonde sur vous son espoir. Mais pas de compromis compromettant pour l’avenir du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:33 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci. Si vous réussissez c’est bon. Comment à cause d’une seule personne on indispose tout un continent ? Vraiment, les mots me manquent. Si j’arrive dans un endroit et on parle de politique, je suis très énervé. Que le tout puissant guide et assiste nos sages afin qu’il réussissent cette mission de médiation. AMEN AMEN....................

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:33, par fongnon le cibal En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    un non evenement !une diarrhée de mots dans un desert d’idées !le silence est plus meritant !a votre age vous ne pouvez pas dire la verité a blaise compaoré ?abandonné cette mediation !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:33 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci. Si vous réussissez c’est bon. Comment à cause d’une seule personne on indispose tout un continent ? Vraiment, les mots me manquent. Si j’arrive dans un endroit et on parle de politique, je suis très énervé. Que le tout puissant guide et assiste nos sages afin qu’il réussissent cette mission de médiation. AMEN AMEN....................

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:34, par sidsida En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    c’est peut-être vous qui allez envenimer la situation et anticiper la survenue d’une déchirure que vous répugnez pourtant.
    le peuple burkinabé n’est pas dupe. Chaque fois que Blaise compaoré a le dos au mur, il a toujours su se servir de vous dans le strict dessein d’endormir le peuple. certes, vous jouissez d’une aura sérieuse auprès des vos fidèles , mais ne détournez pas ces allégeances à vous reconnues à des fins politiques.
    croyez vous que la configuration de ce regroupement est anodine ? Pas du tout. Pourquoi n’avez vous associé les animistes (chef traditionnel).
    je vous encourage à poursuivre votre démarche mais dans le strict respect de la vérité. dites la vérité à Blaise. craignez pour vous meme si les choses tournent mal parce que vous ne pourrez plus endormir ce peuple avec des recommandations fantaisistes et opportunistes. vous risquez d’en payer le prix et au regard de vos qualités respectives, vous provoquerez des conflits religieux très graves au Burkina Faso. illustration : une recommandation fantaisite souffre à s’appliquer. dans l’enervement on s’en prend au pasteur, à l’imam ou au prêtre. ses fidèles maintiendront toujours leur atachement à leur leader réligieux et se vengeront la suite........conflit inter-religieux
    pour tout cela, faites attention cette fois ci car l’épisode passé du collmèe des sages est dévolu..........

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:34, par l’ancêtre En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Attention, la présence du Pasteur Samuel est louche. Ce monsieur n’est pas du tout crédible. On connaît déjà sa position face au Sénat.
    Ensuite les autres sont d’ancien du collèges des sages, ils doivent d’abord dire à Blaise que le verrouillage de l’article c’est eux qui l’avait demandé et donc il faut le respecter

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:34, par PEACE En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je n’ai pas du tout confiance à ces personnalités.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:35, par Gwel En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Comment ?On ne comprend plus rien. De quelle médiation il s’agit ?Que peuvent t-il négocier d’autre que de dire à Compaoré qu’il devra quitter les reine du pouvoir en 2015 ? Ici je ne leur vois qu’un seul interlocuteur : Blaise Compaoré.Il s’agit plutot d’une mission qui va se charger de rappeler au PF actuel les termes de notre loi fondamentale à tous.
    Mais gare à tout individu, "sage" qu’il soit de vouloir contorsionner notre démocratie, car aux heures chaudes le peuples du Burkina ne fera pas la part des choses.
    ATTENTION !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:36, par piiga En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Tout ce que le peuple demande , allez y dire à Blaise qu’il s’en aille, un point, un trait c’est tout. Nous en avons marre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:37, par From USA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Mission sans objet : Il n’ya pas de mediation pour le respect de la constitution. Dite simplement a Blaise Compaore de respecter la constitution. Dans tous les cas le pouvoir de Compaore s’est derriere nous. Rock ou Zeph sera le President en 2015. Blaise repondra devant peuple. Peuple du Burkina mobilisons nous pour la marche finale sur la Presidence ; Pas de mediation. Victoire et gloire au peuple du Burkina avec son futur president Rock ou Zeph.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:37, par NAC En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Bonne lecture de la situation nationale par les responsables de cette déclaration. Le médiateur avait vraiment besoin d’un médiateur. Seulement, il ne faut pas se leurer la face, le compromis historique du collège des sages suite à l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO est à considerer vivement pour une vraie paix sociale au Burkina Faso. L’intangibilité de l’article 37 de la constitution est nécessaire pour une paix sociale durable. La limitation des mandats présidentiels est un principe fondamental pour la vie d’un Etat de droit. Cela evitera bien sûr les derives et permettra une certaine concurrence dans l’exercice du pouvoir d’Etat entre les acteurs. Quelque soit le nombre de fora ou médiations à entreprendre, ces actions doivent tous concourrir à une alternance pacifique au sommet de l’Etat dans le respect des divergences politiques. Dieu bénisse le FASO !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:40, par societe En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    chers excellences,membres du collèges des sages,du courage mais sachez que depuis 27 ans,les augmentations de salaires jusqu’en 2014 n’atteignent même pas 25000 francs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:40, par BLACK SPEAR En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Si vous voulez être honnête avec vous même et avec le peuple burkinabé vous devez demander à Blaise de ne pas chercher à modifier l’article 37( Confère recommandations du collège des sages) et d’accepter de céder le fauteuil à quelqu’un autre même si ce dernier sera issu du CDP.
    N’oublions pas l’esprit de la loi (Que personne ne s’éternise au pouvoir).
    A ce titre il pourra être considéré comme le père de la démocratie au BURKINA FASO et comme un vrai médiateur aux yeux des pays où il a apporté son expertise pour ramener la paix.Sinon.........

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:40, par liluminés En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Vous etiez ou au moment blaise annoncait la mise en place du senat et la modification de l’article 37. J pense k il ny doit pas avoir de dialogue blaise sait quil doit descendrz j pense que pour vous faciliter la tache commencer à dire a blaise de descendre au lieu de vouloir nous faire perdre le temps vous etes des parachutés du colege des sages qu’avez bous pu rendre sage au burkina vous etes seleument les leches bottes du rigimes.SVP ne nous divertissez nous sommes concentrer sur notre avenir.l’avenir du pays n’est pas lié a blaise compaore.toi JB tu as ete president tu as faits qoiu.pendant que le peilple souffre ya une minorite qui font la fête. JB s’il te plais reprend tes seringues et les autres n’ont qu’aller prêchet la bonne nouvelles dans les lieux de cultes. Vous avez raté le rendez vous avec le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:41 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Si c’est pour refuser le principe de l’alternance démocratique alors cette démarche
    ne sert strictement à rien, malgré tout le respect qu’on vous doit. N’epuisez pas vos énergies si c’est pas pour la démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:42, par patriote En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci chers aînés vous pensez a l’avenir de ce pays. Que le tout puissant vous accompagne et vous inspire pour que vous trouviez les mots les formules pour faire comprendre aux uns et aux autres qu’on ne scie pas la branche sur laquelle on est assis.je suis fier d’être burkinabe quand jevois que des gens de bonnes volonté lève les leviers du dialogue avant qu’il ne soit trop tard. Bonne chance dans votre médiation

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:44, par kod En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Avec tout le respect que nous vous devons, allez-y dire simplement à Blaise de respecter la constitution qu’il a prétendument jurer de respecter. Blaise nous a habitué à ces genres de concertations/médiations pour gagner du temps. J’ai aussi l’impression que les recommandations que le collège des sages lui avait fait et qu’il n’a pas respecté ne vous sert pas de leçon.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:47, par PAPITO En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Une initiative de conciliation est toujours souhaitée quand les parties campent sur leurs positions et refusent de s’écouter. Toute fois j’ai beaucoup d’appréhension , les médiateurs ont ils suffisamment l’ascendant sur les acteurs pour être écoutés, font ils juger ou tout simplement demander à l’opposition de sacrifier ses revendications au nom de la paix sociale ?
    Je croise les doigts en espérant qu’ils auront le tact, s’ils échouent ... ils auront verser l’huile sur le feu.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:49, par Non au Senat En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour cette initiative. J’ose esperer que vous diriez la verite a Blaise Compaore de respecter la constitution. C’est le point fondamental qui cristallise les differentes positions actuellement. Si Blaise declare clairement qu’il ne sera pas candidat aux elections de 2015, je ne vois pas ou est le probleme. C’est quand-meme dommage que les risques d’une crise politique et sociale dont vous faites cas trouvent leurs sources dans le comportement d’une seule personne. Depuis plus d’un quart de siècle, le destin du Burkina est entre les mains d’une et une seule personne. C’est tres regrettable et vous ne devriez pas en etre fiers vous-aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:49, par Miroir du faso En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Encore une médiation ! Comme en 98...

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:52, par beti En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    BLAISE VEUT NÉGOCIER SON DÉPART EN DOUCE MAIS NE L’AURA CAR PERSONNE N’EST PRÊT A PARDONNER LES NOMBREUX CRIMES COMMIS SOU SON DOULOUREUX ET LONG RÈGNE SUR LES PAUVRES BURKINABÉ.JE PENSE QUE LE VIN EST TIRE IL FAUT LE BOIR ET DE FAÇON AMERS.MES VIEUX PERES QUITTES DANS CA CAR VOUS ÊTES ENTRAIN DE PLAIDER UNE CAUSE PERDU SI C’EST N’EST BLAISE QUI VOUS DEMANDE CETTE BESOGNE A BON ENTENDEUR SALUE.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:54, par Tenko En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Excellences, votre message est tres bien recu. Mais au CDP, les militants sont civilisés, courtois, disciplinés avec un sens elevé de civisme. Mais au Cfop, ils sont arrogants. Pourquoi refusent-ils le referendum autorisé par notre loi fondamentale ? Ce comporrtement est anti-democratique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:55, par Peace En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Que Dieu vous guide et guide vos interlocuteurs

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:59, par le roi En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour leur vision de transition apaisée. Position toujours défendue par ADF RDA .
    TOUTES les guerres finissent par les négociations. BRAVO ADF RDZ

    POUR SA VISION !

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 18:19, par aff En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      BSR Monsieur, je regrette mais cette position de l’ADF/RDA n’est pas une position responsable. C’est comme quelqu’un qui doit séparer une bagarre aux couteaux et qui déclare que la bagarre finira par finir. On appelle ça en français facile l’évidence. C’est même très dommage pour quelqu’un se fait appelé Maître mais qui n’a jamais de position claire ; j’aimerais rencontré ce type au prétoire.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 13:59, par Paraté En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Franchement je salue votre initiative et prie afin que vous rencontriez sur votre chemin des hommes et des femmes mûrs et ouverts à un dialogue sincère et constructif. La tâche ne sera pas facile, mais la grâce de DIEU sera avec vous, nos prières vous accompagnent. Encore merci.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:03, par TD En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Excellence JBO, Chers chefs relgieux, vous aviez deja jour votre role depuis 2000, en plus , qui vous a investi et au nom de ki ou de koi ? de kel mediation s’agit il ? ne vous salissez pas cette affaire. Dites honnètement a sem blaise et son cdp de ne toucher la contitution. Merci de dire clairement au blaiso d’aller se reposer en 2015 . vive l’alternance democrtique !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:05, par lolyi En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    ce sont des gens qui ont déjà été floués par blaise, ils savent donc désormais à quoi s’en tenir
    propositions :
    - deux ans pour blaise après 2015
    - gouvernement d’union national pendant ces 2 ans
    - MGR TITIAMA A SANOU (enfin un membre de la société civil)comme 1er ministre pdt cette transition
    - impossibilité pour François Compaoré de se présenter en 2017
    - dissolution des FEDAP-BC dès cette année.
    - Révision de l’article 37 dans le sens de le rendre Irrévisable

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:05, par la vérité En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Ma prière est que vous dites LA VERITE à qui que ce soit, en toute circonstance et en tout temps

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:06, par zamanoma En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci beaucoup Messieurs les facilitataires pour cette initiative. Je pense que votre œuvre est salutaire.Cependant, je vous invite à être objectif dans votre médiation. Je tiens à vous rappeler que le Pasteur Yameogo est déjà taché de partisan car contrairement aux autres, il avait soutenu Blaise Compoare dans la mise en place du SENAT. Raison pour laquelle, il n’est pas souhaitable que les religieux prennent position pour des situations de ce genre. Une médiation de ce genre demande à ce que les facilitataires soient impartiaux et inspirant la confiance du peuple.
    Néanmoins, cette médiation est la bienvenue surtout,si elle reste objective comme l’a fait le collège des sages.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:06, par l’enfant terrible du kénédougou En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    je considère votre médiation comme un non évènement .Dites à monsieur Compaoré de respecter notre constitution et les recommandations du collège des sages dont vous étiez membres.
    comme le dit un proverbe africain : c’est pacque y a la tête que les yeux font mal.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:06, par Le Pardonneur En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    C’est une initiative à saluer, hautement responsable de la part de ces personnalités.
    C’est d’autant intéressant qu’ils se sont auto-saisis s’il s’en tient à la déclaration, en d’autres termes, l’initiative étant propre à eux-mêmes donc autonome, acceptons de voir SVP surtout que dans la composition, on retrouve des personnalités témoins de l’histoire et du contexte des réformes, de surcroît un groupe composé de membres du collège des sages, il me semble qu’ils tenteront d’appeler le Président à la sagesse et de proposer aux protagonistes des voies d’une issue pacifiques, loin des confrontation violentes qui n’arrange personne en fin de compte. Rangeons donc vaillant Peuple burkinabè, nos couteaux de revanchard pour un avenir radieux du Burkina Faso ; c’est ce qui est plus important que tout !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:06 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je vois que la plupart de vos membres étaient dans le collège des sages. Vous feriez mieux de demander à Blaise de respecter l’esprit de vos anciennes propositions, au lieu de créer de nouvelles médiations.
    Il n’yaura pas de guerre au Burkina, parce qu’il n’ya pas deux camps. Tout le monde veut le départ de Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:06, par delabola En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    l’histoire est un eternel recommencement !
    A méditer...Le temps passe si vite...implacablement..1998..2005..2010..novembre 2015.. est arrivé !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:07, par OUSTAAZ En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Ne confondez pas l’opposition(partis politiq) à une association(fedap/bc).on est face à une affaire politique et la loi dit que chaque burkinabè dirige le faso 2mandat de 5ans et quitte pour un autre burkinabè.Uous ne comprenez pas français ou quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:08, par Larissa En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Il me semble que le terme transition est utilisé abusivement. Je préfèrerais qu’on dise changement démographique, car il s’agit de changer le président qui sera au terme de ses 2 mandats en 2015, comme le prévoit la constitution du Burkina Faso.
    Et ces sages, au lieu de perdre le temps à consulter, feraient mieux de demander à Blaise Compaore d’appliquer les termes de cette loi fondamentale.
    On ne va pas recommencer cette comedie qui est de consulter les uns et les autres, sachant que les choses sont assez claires.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:08, par Yilin En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Pourvu qu’ils ne soient pas des envoyés du "dieu Blaise"

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:10, par MemoireVive En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Ils se sont AUTO-SAISIE et c’est des ANCIENS du COLLÈGE DES SAGES ; c’est bon signe. Comme vous le dites déjà, c’est à cause du problème de Blaise COMPAORE que le Burkina veut brûler. Il ne veut pas respecter la Constitution (l’HONNEUR), il refuse d’être un citoyen comme les autres (la SAGESSE).
    Qu’est-ce que vous pouvez donner comme gage à Blaise pour qu’il s’en aille. Il trouve que la journée du pardon que vous lui aviez proposé ne résout pas son problème, il trouve que l’amnistie imposé ne résout pas son problème. Il veut également proposé sa famille et son clan contre la justice libre. Que vont devenir ces agglutinés autour de la FEDAP/BC ? Surtout son frère risquant de dormir en prison.
    DITES-LUI DE SIGNER QU’IL VA S’EN ALLER EN FIN 2015 ; S’IL REFUSE, PRENEZ LE POUVOIR DE TRANSITION POUR NOUS CONDUIRE A DES ELECTIONS CREDIBLES ET APAISEES EN 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:12, par mimsimbirma En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Quel dialogue dites a blaise de renoncer au senat et la revision et la tension va baisser. Vous tous vous lui avez exiger la limitation des mandats pour le sauver a la mort du journaliste norbert zongo, alors vous revenez pour dire quoi a l’opposition ? Le probleme c’est blaise allez y le voir et laisser notre opposition c’est claire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:16 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    La personnalité qui ne m’inspire pas confiance parmi les 4 c’est bien Pasteur Samuel. Il est très controversé !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:17, par yaolm yellé En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Que dieu vous benisse si vous voulez dire la vérité à Compaoré.si vous etes des hommes dieu ne salissez pas vos noms.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:18, par benjamin lion En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    S’il vous plait, dites à blaise de trouver quelqu’un pour le remplacer comme candidat en 2015 et le debat est clos. il a eu plus de 25 ans pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:19, par Akili En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Stratégie de gestion du pouvoir du CDP depuis une décennie : Tripatouillage-troubles-consensus-accalmie-tripatouillage. Vous nous gagnerez pas cette fois-ci. Le cycle s’arrête. Nest-ce pas un consensus pareil que vous voulez encore mettre en cause. Il faut d’abord d’abord respecter les engagements à tous exprimés à travers l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:19, par malagda En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Combien de dialogues faut il dans ce pays ? Il y a des choses qui sont non négociables. Un dialogue aujourd’hui est un marché de dupes. Je vois venir les "sages". Ils vont dire de donner un dernier mandat à blaise vu la situation instable de la sous région.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:20, par OUSTAAZ En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Combien de regroupements d’individus ont invité ALPHA O.KONARE à se représenter au mali ?L’a-t-il fait ?NON.Lui,il aime son pays et son peuple.Blaise C n’aime pas son pays et veut mettre son peuple au four incandescent.C’est tout.sinon pourquoi tout ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:21, par Cabris mort En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour cette initiative mais je crains qu’elle soit inutile. vous dites que vous allez rencontrer les acteurs clés mais qui sont-ils "Blaise et l’opposition ?" vous me faite rire ! il n’y a pas de dialogue possible dites à Blaise de partir si réellement vous voulez la paix. que risque le Burkina si Blaise part ? RIEN !!!! mais on risque beaucoup si vous voulez qu’il reste donc allez dire à Blaise de laisser le pouvoir maintenant pendant qu’il est temps. moi je ne risque rien, cabris mort n’a pas peur de couteau.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:21 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour votre démarche. Mais qu’a fait le collège des sages depuis 98, les meurtres ont continué. Alors merci pour votre indépendance, mais personne ne vous a chargé et laissé le peuple décidé. Depuis 27 ans, vous n’avez pas pu dire la vérité au PF, ce n’est pas maintenant que vous pourrez le faire après avoir soupé avec lui.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:21, par WENDLASSIDA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    MERCI D’AVOIR PENSES AU PEUPLE SI VOUS ÊTES DE BONNE FOI,LA SOLUTION EST CLAIRE ET SIMPLE SI LE PRÉSIDENT OBÉIT SIMPLEMENT A LA LIMITE DU MANDAT.
    ENCORE FAUT IL QU’UN SEUL INDIVIDU AVEC SON ÉGOÏSME METTE UN, DEUX FILS OU LE PEUPLE ENTIER DANS LE CHAOS ? JE VOUS INVITE A CETTE RÉFLEXION
    PAS DE COMPLAISANCE POUR LES ÉGOÏSTES ET CEUX QUI SE CROIENT INDISPENSABLES
    SEUL DIEU EST INDISPENSABLE PAS CE QUI EST MORTEL

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:23, par wendlasida En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je suis sûr que ceux qui savent lire entre les ligne ont bien compris le message.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:25 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO.
    Nous vous souhaitons bon courage ;mais j’estime que tous cela ne sera que des craintes.
    Parce que son exellence le PRESIDENT DU FASO aime aussi son pays notre patrie à tous alos je puisse vous assurer qu’il ne ferra Rien qui puisse nuir à la paix et il a la sagesse pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:26, par vérité no1 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Cela montre que Blaise n’est pas serieux et il veut s’accrocher au pouvoir sinon pourquoi tout ce gymnastique ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:32, par Michael En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Pourquoi la chefferie traditionnelle n’est-elle pas représentée dans le groupe ?

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 21:45, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      parceque le larlé tien a ces aventages politiques

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 22:42, par INITIE En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      La chefferie traditionnelle mossi a déjà joué sa partition,à en croire le Laarlé Naba,celui-là même qui a conduit la mission au nom du Moro,il est resté sourd,comme à ses habitudes quand ça ne l’arrange pas !Laissez ces médiateurs auto-proclamés,ils vont mordre le carreau !!!Ce qui connaissent l’homme vous diront qu’il n’est prêt à aucune concession, ne s’imaginant ancien président,abandonner Koos-yam qu’il a bâti comme son bien personnel et voir quelqu’un d’autre l’occuper de son vivant,c’est mal connaitre,ce sanguinaire,il est parti sur la lancée de mourrir au pouvoir quelque soit le prix à payer,quelque soit toutes les garanties qu’on lui offrira à l’interne !Blaise sait qu’il ne pourra pas échapper à la justice internationale !Qui peut lui donner cette garantie ?Vous Messieur les sages ?Triste,mais c’est la réalité !!!
      Preparer un dauphin pour quoi ?Pour le remplacer ?Non,lui Blaise n’a aucun problème chez lui,il n’y a que les autres,lui est plébiscité par son peuple mouton,donc surpris de ce reveil subite de ce même peuple,il se trouve coincé,le dos au mur !!!Or il faut partir,mais où ?

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:34, par Alternancier En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Tant qu’il s’agira d’une transition, donc du départ de Claise Compaoré au plutard en novembre 2015, vous avez notre bénédiction. Vous le connaissez bien tous dans son manque de respect pour la parole donnée car vous savez ce qu’il a fait de vos recommandations de sages de 1999 à nos jours. C’est d’ailleurs parce qu’il ne vous a pas respectés, vous non plus, qu’il a créé le débat sur la modification de l’article 37. Vous avez donc affaire à un homme dangereux qui ne respect aucune règle... y a qu’à regarder son parcours, jonché d’exemples palpables et souvent sanglants.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:34, par JMK En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Felicitations pour cette belle et louables initiatives.
    Que Dieu, le Tout Puissant Misericordieux, vous donne la force et le courage de bien acvomplir votre mission.

    De grace, ne vous fiez pas aux promesses des uns et des autres mais a des engagements.
    LE PEUPLE vous soutient et voud observe. Ne venez pas nous demander daccorder 5ans pour le Blaiso et apres il va partir.....

    cedt pas ce quon attends de vous..

    God bless

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:35, par Le visionnaire En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Quelle médiation ? Pour quels résultats ? Les faits évoqués pour justifier cette auto-saisine sont tirés par les cheveux. Ce n’est pas la première voie qu’il ya des marches et des contre-marches. Alors pourquoi cette auto-saine ? La solution est très simple : il faut que le principal intéressé se prononce clairement sur ses intentions réelles. On ne peut être un médiateur international et être incapable de résoudre les petites difficultés qui t’entourent. Celui qui détient la clé de cette situation, c’est Blaise et personne d’autre. Il faut qu’il parle aux burkinabè. Les démissions au sein des partis c’est monnaie courante. c’est un problème interne au CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:36, par whema En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Chers sages, nous nous inclinons main sur le dos devant la grandeur de cette résolution prise pour la préservation de la paix dans notre pays. Que votre sens de l’Amour du prochain et la grâce du DIEU vivant et éternel vous guident dans cette mission salutaire pour le peuple burkinabè.
    Nous, jeunesse du Burkina, vous y encourageons. Soyez bénis chers anciens !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:42, par yankouloski En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Que tous ceux qui s’excitent autour du Président relisent le rapport du collège des sages. La première proposition de solution disait ceci : « Revenir sur la modification de l’article 37 de la Constitution et y réintroduire le principe de la limitation à deux mandats présidentiels consécutifs. En effet, sa révision en 1997, quoique conforme à l’article 164, alinéa 3 de la Constitution, touche à un point capital pour notre jeune démocratie : le principe de l’alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991 »
    En mettant en application cette proposition essentielle, le Président a engagé sa parole d’homme intègre. Un homme, c’est une parole ! Donc pitié les CDPistes. Cachez-vous derrière autant de verbiages juridiques que vous voulez, mais il s’agit là avant tout d’une question d’honneur. Et les sages eux aussi ont, à l’époque, engagé leur crédibilité et leur honneur pour que notre cher Faso retrouve sa quiétude.
    J’espère que leur sortie d’aujourd’hui vise à laver cet honneur bafoué encore et encore par les CDPiste. Dans ce cas la question qu’ils doivent formuler au Président est simple : Mr Compaoré, êtes-vous un homme d’honneur ? Un vrai burkindi ? Si oui, qu’il mette fin à cette pantalonnade !
    Nous ne voulons pas d’un président boulanger dont la spécialité serait de rouler les sages et avec eux le peuple dans la farine. D’autres avant lui ont emprunté cette voie et on sait où ils ont fini.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:43, par Pacco En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je m’attendais à ce que vous soyez le fou du roi qui est chargé de lui dire la vérité qui fait mal. Je m’attendais à une déclaration de votre part invitant le président actuel à calmer la situation en faisant une déclaration publique disant qu’il respecterait la Constitution et par conséquent il ne pourrait se présenter en 2015 vu qu’il aurait achevé deux mandats. La clé du problème est entre ses mains. S’il est patriote, démocrate et sincère, il n’a qu’à faire cette déclaration. Par ailleurs, les forces sociales, politiques, économiques devraient avoir le courage de lui dire de ne pas mettre notre pays en péril. Il y a des choses sur lesquelles on ne doit pas négocier. On ne doit pas concéder de faveurs particulières à Blaise Compaoré pas plus qu’on n’en accodera à ses successeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:44, par devoir citoyen En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Faisons bien confiance a ces sages du Burkina qui ont toujours dit la vérité a Blaise depuis le collège des sages après la mort de Nobert Zongo, mais Blaise n’écoute jamais les sages, il en fait toujours a sa tête. Nous sommes OK POUR UNE TRANSITION APAISE SANS BLAISE AU POUVOIR MAIS ATTENTION A NE PAS NOUS FAIRE UN JEU DE PASSE - PASSE AVEC UN AUTRE DU CDP OU DE LA FAMILLE. LE PEUPLE SOUVERAIN DOIT DECIDER SON PRESIDENT DANS UNE ELECTION LIBRE ET TRANSPARENTE EN 2015, UNE ELECTION PRESIDEE PAR CES FACILITATEURS ET UN CENI COMPOSEE EQUITABLEMENT DE PARTIS DE LA MOUVANCE ET DE L’OPPOSITION COMME UPC, CDP, ADF/RDA, MPP, PAREN ETC

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:44, par alpha En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour votre contribution mais moi je ne peux faire confiance au pasteur Samuel Yaméogo. Lui et son organisation ont été pour la mise en place du Sénat. Ils se sont même ouvertement prononcés pour cela. Ils ne vivent pas les mêmes réalités que nous autres. Donc, l’on ne peut lui faire confiance. Dans tous les cas, la question de gouvernement d’union nationale est exclue.
    C’est le départ de Blaise en 2015. Un point, c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:45, par TINAK En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    L’initiative en elle même est bonne et louable ; par ailleurs elle est portée par des personnalités qui représentent les différentes communautés religieuses présentes dans le pays. Il y a probablement le souci de prendre les devants avant que la situation ne deviennent ingérable mais je me demande si ce pas en criant chaque fois au feu que celui-ci fini par se déclarer. Ces imminentes personnalités de mon point être un dernier recours ; elles peuvent agir dans l’ombre sans pour autant faire déjà une telle sortie. La première question que tout le monde va se poser c’est qui les a mandatées ces personnalités, ont-elles la caution des communautés qu’elles représentent ? y a t-il vraiment des camps bien identifiés qui se regardent en chien de faïence ? les acteurs politiques qu’elles comptent rencontrer auront-ils assez de respect pour les écouter et prendre en compte leur message ? n’oublions pas qu’il y a des personnes bien cachées dans le débat politique actuel mais qui tirent toutes les ficelles ! seront-elles consultées etc. je me demande vraiment si cette action n’est pas prématurée ?

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:49, par kabjojo En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      la paix social au burkina depend d’une seule et unique personne : blaise compaore. dites lui de renoncer simplement à son ambition de se représenter en 2015 car la constitution lui interdit. vous verrez que cette fameuse crise imminente est derrière nous. Amen le peuple veut un changement quelque soit le président c’est tout.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:46, par le savoir En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    mon frère revient un peu à la raison ils n’ont besoin d’être investi par quelqu’un pour cette tache ils ont un devoir moral car ils sont conscients et conséquents avec eux mêmes et comme ils l’ont signifié dans leur déclaration la situation actuelle les interpelle pour que notre peuple vive dans la cohésion et la paix
    Ressaisit toi mon frère car nulle part la haine ne peut faire réussir un peuple un homme et une nation
    Revient a des meilleurs sentiments

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:50, par yasmina En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je crois que c’est la position que l’ADF-RDA prone depuis des années le debut de la question article 37

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:50, par citoyen epris de paix En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Vivement que la Sagesse de Dieu vous accompagne. Chaque Burkinabe se devant une lourde responsabilite. Il agir pour la paix et/mais pour la justice. Paix et Justice devaient etre en parfaite coorelation et coexistence. Helas ! Elles sont antinomiques quand on veut sacrifier l’une et valoriser l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:51 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je suis convaincu maintenant que les craintes, la peur, les prévoyances d’une potentiele Civil, crise sociale et politique au Burkina Faso n’est plus fondé.

    Personne, aucun humain ne peut résagé d’une guerre civile. En faite c’est une imagination que le pouvoir en place, c’est leur propre declin qu’ils projetent et ont décider de le généraliser.
    Je Pari que si le pouvoir en place tient à la paix au Burkina Faso, il peut assurer une transition passifique avec l’arrivé au pouvoir d’un nouveau président.

    Mes frères, c’est faut, il n’y a rien à l’orizon. L’homme à toujours pensé que la fin du monde est proche. Il pense que c’est juste après sa propre mort. Il n’en est rien. La monde va continuer pendant des millions et des millions d’année.

    Dans 50 ans, 100 ans, 200 ans beaucoups de nos arrieres petits fils ne se souviennerons même pas qu’il eu des debat autour d’un sena et d’un article 37.

    Il suffit de nous demander quelles étaient les problèmes de nos arriérés grands parents il y de cela 200 ans.

    Salut

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:51, par SOLEIL DE MINUIT En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour cette initiative combien louable. Dites la vérité et rien que la vérité à qui de droit. Sinon si c,est pour nous raconter ce que nous savons déjà nous vous prions de nous éviter cette perte de temps. Soyez surtout maître de votre initiative en vous eloignant de quelque main mystérieuse qui vous téléguiderait de je ne sais où. La sagesse ne se décrète pas elle se mérite à travers des actes nobles et désinteresés. Du courage.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:51, par Le Boss En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Pas de modification de l’article 37 et pas de Sénat ; ces 2 points sont non négociables ; d’ailleurs même, le mandat de Blaise prend fin en 2015 et c’est Point-barre.
    Je rappelle à ces 4 #auto-médiateurs# que Blaise vous a déjà roulés dans la farine en jetant votre rapport du collège des sages dans la poubelle.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:51, par wagner En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    je m’attendais à quelque chose de plus solide.quand vous parlez de l’estime dont jouirait le président compaoré et cela néssécitant une approche délicate pour la transition,dans les pays où les transitions s’effectuent normalement pensez vous que les présidents sortants ne sont pas aimés de leur peuple quand ils rendent le témoin ?Votre seule démarche sage serait de convaincre blaise de ranger ses lubies dans des tiroirs et de se retirer dignement en 2015.Vous savez très bien que l’opposition et le peuple le respecteront pour ça.Autrement vous aurez échoué si vous nous revenez avec des sénat nouvelle formule ou référendum avec des prêtres imams et autres pasteurs comme présidents de bureau de vote.c’est votre crédibilite que vous engagez.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:52, par Charles H. Kaboré En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    L’Eglise Catholique a dit clairement qu’elle est contre le sénat et la révision de l’article 37. La communauté musulmane est pour le sénat (à 100% selon son porte parole) mais on ne connait pas sa position sur l’article 37. Dans ces conditions on peut se demander si l’archevêque et le musulman agissent en leur nom ou au nom de leur communauté.
    L’ancien chef d’état sera difficilement contre celui qui l’avait fait roi et sans lequel il ne serait probablement pas ce qu’il est aujourd’hui.
    Les protestants se sont abstenus de prendre position sur le sénat mais ont ne connait pas leur position sur l’article 37.
    Je pense qu’au final une médiation conduite par tel groupe risque fort de tourner à l’avantage de Blaise Compaoré.
    Parmi les quatre personnalités trois sont des anciens membres du Collège des sages, donc ils savent pertinemment que la modification de l’article 37 va installer un pouvoir à vie porteur de germes d’instabilité pour le pays. Pourquoi ne dites-vous pas simplement à Blaise de quitter le pouvoir ? C’est la seule chose à faire. Autrement on ne fera que différer la confrontation violente que vous redoutez aujourd’hui. Cette confrontation arrivera dans 5, 10, 15 ans... Et elle sera encore plus violente si Blaise vieillit et meurt au pouvoir. C’est ce qui arrive dans la quasi totalité des pays où des présidents ont régné à vie.
    Soyez courageux et responsables : dites à Blaise de partir !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:53, par paratziri En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Ca recommence . Apres le travail colosal dont vous memem les C, de sage on presenter suite a la crise et tout le monde etait dacord et voila encore on est reparti pour faire pardon a c president Dieu du Bf qui fait c qui lui plait et le reste son oubliger de lui faire pardon.non et Non pour une fois lui demande pardon de partir cela est un problem ? Le people est pret pour aller voter une persone parmi les candidat dant la paix. Les sage vraiment dit la verite a c president on n’est fatigue

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:53, par KGS En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    L’initiative en elle même est bonne. Nous nous demandons seulement de quoi doit-on dialoguer ? Blaise finit son mandat et il s’en va ! Il y a quoi à discuter dans ça là ? Pardon, s’il refuse de partir c’est qu’il a décider de trahir son peuple et il répondra de ses actes devant Dieu et devant les Hommes !En fait, quand on prétend être "sage", il faut dire la vérité ! Sinon,...on se tait et c’est plus sage !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:56, par dambol En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Merci pour le souci. Mais attention à ne pas dramatiser la situation. A l’heure actuelle, il n’y a point de risque d’explosion encore moins d’affrontement. Simplement parce qu’il n’y a pas de protagonistes. Il y a en effet une personne qui veut le pouvoir et tente de rallier vainement le peuple à sa cause. Sachez aussi que exagérez quand vous dites qu’il jouit d’une grande estime au plan national et international, ce n’est pas vrai. Pas de médiation qui tienne si c’est pour le ramener au pouvoir. Nous aspirons à un changement même si nous aurons un bourreau. Encore vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:56, par prophete En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Pourquoi dans la plupart des pays qu’on sait démocratique les président ne modifient pas la constitution pour se représenter selon vous médiateurs ??? c’est tout simplement parce qu’ils ont un sens du respect du peuple et de l’intérêt général... notre constitution a déjà fait l’objet de consensus alors pourquoi remettre ce consensus en jeux pour satisfaire la volonté d’un seul individu... je ne pense pas que le peuple ait besoin d’une médiation ou d’un arbitre mais plutôt le respect de la parole donnée et des valeurs démocratiques. le peuple n’est pas un jouet !!! pourquoi avoir inscrit la limitation de mandat pour venir quand ça l’arrange vouloir remettre tout ça en cause !!! je suis convaincu que si votre médiation est mal négociée elle entrainera le pays plus vite dans la crise que vous redoutez tant... le malaise dont vous faites cas est aux sein de la population dans sa grande majorité et non le problème de quelques politiques.
    je suis convaincu de la sincérité de votre conviction mais je suis aussi convaincu que la seule solution à cette crise reste le respect de notre constitution bien aimée et mal protégée. je n’ai rien contre qui que ce soit mais je suis jeunes et j’ai droit à une chance et comment l’avoir si certains voulais modifier les règles et ne pas aller et la retraite. bonne chance pour votre médiation mais je vous demande de pas perdre ceci : le temps a toujours raison...

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:57, par Wéogobiiga En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    C’est à Blaise qu’il faut parler. Vous nous avez suffisamment parlé. Nous vous avons suffisamment écouté. Cette fois-ci, adressez-vous à Blaise Compaoré et à sa famille :
    RESPECT DE LA CONSTITUTION, RIEN QUE LA CONSTITUTION !
    RESPECT DE SON SERMENT DE 2010, PAS DE PARJURE !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 14:58, par Kakoko En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Avec tous mes respects,Messieurs, permettez-moi de vous dire qu’il n’ya pas de problème sociopolitique. Le Burkina Faso a un problème avec une personne incivique qui ne veut pas respecter le feu rouge de la constitution. Elle doit être simplement sensibilisée par la Ministre des droits humains. Et tout se passera très bien comme prévu par la constitution.
    Sinon, Excellence Monsieur le Président, il n’y a pas de crise au Faso. Ne vous dérangez pas. On va gérer. Ca va aller.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:00, par Wéogobiiga En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Il paraitrait que Blaise aime le football. Il faudra donc lui expliquer la situation en termes footballistiques. Qu’il considère le pouvoir comme un match de football. Il a joué le match 2 X 7ans. Il est dans une prolongation de 2 X 5ans. Donc en 2015, le match et totalement fini. Qu’il quitte le terrain. Un autre match va se jouer.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:02, par Heï En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Votre analyse du contexte est partisane. Blaise ne jouit plus d’aucune estime ni au niveau national, ni au niveau international (dislocation du CDP, expulsion de la médiation du Mali, Aucune réussite réelle d’aucune médiation, amitié avec des terroristes (MNLA), amitié avec des rebelles (RCI, Libéria, Sierra Lionne)). C’est la même musique que les zélateurs de Blaise. Le disque est rayé. Vous êtes donc dépassés et disqualifiés pour une quelconque médiation. C’est encore un complot de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:04, par aalloo En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    si vous êtes sincère y a pas de problème,mais si vous êtes envoyé pour la cause je vous pris grands pères de vous ressaisir afin de passer vos derniers vieux jours en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:05, par Nimissin En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Messieurs les médiateur, depuis-là, on parle de respecter une constitution.On parle pas d’estime. On demande pas la cote de quelqu’un. C’est lui qui vous a envoyé ?! Allez lui dire de partir avec son estime nationale, internationale, mondiale, planétaires et interplanétaire. Ici, au Burkina, c’est TRES-TRES CLAIRE : TOUT SAUF BLAISE après 2015. Si vous ne pouvez-pas lui dire cela, laissez-nous mener notre combat.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:07, par Tien Tigui En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Il faut relativiser la prétendue estime dont le Chef de l’Etat actuel jouirait au plan national et international. Faites un bon radio trottoir à travers le Burkina, à Bamako, Abidjan, Monrovia, etc. et vous reviendrez édifiés. Par contre, il a une réputation de fin manipulateur. Il vous faudra méditer sur ce qu’en dit, grosso modo, Mme Isabelle Nazare-Aga, thérapeute comportementaliste et cognitiviste : « véritables dangers pour notre intégrité physique et mentale, les manipulateurs sont des personnalités narcissiques. Les personnes atteintes par cette pathologie représenteraient 2 à 3% de la population. Il y a une grande différence entre faire de la manipulation de temps en temps et être manipulateur. La raison d’être de ces derniers ? Se rendre valables en nous écrasant pour se sentir supérieurs. Ils sont comme des virus. Ils distillent le mal auprès de plusieurs victimes à la fois - leur époux(se), leurs enfants, le boulanger…- Vous n’êtes qu’un pion sur lequel ils s’appuient pour se valoriser. Le propre des manipulateurs ? Ils ont plusieurs visages. Ils peuvent être extravertis, bons vivants, séducteurs, cultivés, altruistes, ou plus timides mais aussi autoritaires et tyranniques… Et passent d’une facette à l’autre en quelques secondes à peine. Si vous les avez contrariés, ils peuvent par exemple passer en un instant d’une profonde tristesse à une fureur terrible. A côté de cela, ils ont évidemment des côtés positifs, ils peuvent être très drôles, très originaux… Mais c’est pour mieux vous manipuler ». Est-ce que ces anciens du Collège des sages ne sont pas en train de se faire manipuler une fois de plus ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:07 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    IL n’y a rien à concilier. Blaise doit partir, c’est tout. Faut pas que des personnes respectables comme vous vont venir gâter leur nom dans cette histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:08, par Kanzim En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    J’attendais de voir la composition de ce groupe dit de médiation pour lui créditer d’une bonne foi ou pas : maintenant je dis que ce groupe n’est pas de bonne foi. Car il suffit que les 3 anciens membres de collège des sages rappellent au pasteur Yaméogo et à leur propre gouverne, que c’est le mépris fait aux conclusions du Collège des Sages par Blaise Compaoré, qui conduit à la situation que nous vivons. En outre, l’énoncé des motifs faits parce quatuor est catastrophique, quand ils disent que Blaise Compoaré est "crédité d’une estime au plan national et international". Ce n’est pas vrai et ils le savent : sur le plan international, il suffit de montrer son passeport à l’aéroport pour qu’on vous interpelle soit pour l’assassinat de Thomas Sankara, soit pour l’ingérence du Burkina au côté de bandits armés, dans les affaires des autres pays. A voir les deux prélats, le pasteur et l’évêque, on sait qu’ils n’ont pas de problèmes. Ni de pain quotidien, ni de nivaquine. Quant à l’ancien chef d’état JBO il se trompe beaucoup sur le Burkina : il ne faudra pas qu’il jauge le bien être des burkinabè par la fréquentation de sa clinique, réservée à l’élite. Il lui suffit d’analyser le profil de ceux qui déversent des sous à sa clinique, pour comprendre que c’est tout le monde, sauf le burkinabè commun. Alors qu’on ne nous divertisse pas avec des agitations que Blaise n’a pas demandées, et qui ne peuvent que ’irriter le peuple, si l’on sait que de médiation, on n’en n’a pas besoin, car il suffit de respecter tout simplement la loi. Continuez tant que vous êtes à protéger les âmes et e corps de burkinabè sans exclusive, dont l’âme et le corps de Blaise. Le reste, le peuple s’en occupe.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:08, par Le Toquard En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    C’est mission ou bien c’est médiation ?Médiation biaisée par une prise de position sans équivoque. Ils roulent pour Blaise. Pas de négociation avec eux. Nous ne voulons pas de cette médiation.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:10, par dany En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    de grasse comment pouvez vous croire que demander a une personne sur plus de 17 millions d’habitant de respecter seulement la constitution sous laquelle il a prêter serment peut être synonyme de trouble de paix sociale.dieu a créer le monde dans un principe de l’alternance c’est pourquoi nous nous remplaçons sur la terre et toute chose se renouvelle et se transforme.OK qui veut la paie prépare la guerre et si vous préparer une fausse paie vous provoquerez la guerre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:10, par Gédéon En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Messieurs les médiateurs ou facilitateurs, vous manifestez sans aucun doute de la bonne volonté à préservez la paix au Faso. C’est une bonne chose. Mais vous avez voilé vos intentions. Dites clairement comme à l’accoutumée au président du Faso, que l’heure de partir est arrivée. C’est lui le problème du Faso. S’il s’entête à rester au pouvoir, il y aura des remous. Par contre, s’il quitte le pouvoir, il n’y aura rien, rien. Absolument rien. L’équation est simple et rationnelle.
    Si à après son départ, ceux qui le soutiennent n’ont rien n’a faire, on leur trouvera des champs a Bagré Pool ou au Sourou.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:11, par Kabakoden En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Une crise, c’est pas fin du monde. Après la crise, il y aura la vraie paix. Une paix durable , au lieu de ce semblant de paix que tout le monde sait faux. Une fausse démocratie, une patrimoinisation du pouvoir. Si après la crise on aura une véritable paix pour un réel développement durable sans exclus dans une démocratie vivante pour les générations futures, alors, la crise vaut la peine d’être vécue. Si après, cette crise, les jeunes auront un rêve, alors, ce ne sera pas trop chère payée.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:12 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Chers doyens ne vous inquiétez de rien ! Le pays sera en paix après 2015. Si tel n’est pas le cas Blaise et François seront responsables car aucun danger ne peut venir d’ailleurs si ce n’est pas eux qui décideront de détruire ce beau pays qu’ensemble, nous avons battit. Pour la paix dans ce pays, dites tout simplement au Président de renoncer à la mise en place du Sénat et à la modification de l’article 37. le peuple burkinabè n’est pas belliqueux mais refuse de se faire enculer sans cesse. Ne vous trompez pas de cible. le vrai problème c’est le camp compaoré ! et je pense que s’il y’a sensibilisation à faire, ça sera à ce niveau

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:12, par Powerfull En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    A ce que je constate, vous voulez s’embourber avec Blaise.Je vois déjà où vous voulez en venir mais stop.Je dis stop.tout ça c’est pour lui donner du temps.sachez qud vous pouverplus endormir cette jeunesse consciente.jettez l’éponge pendant qu’il est temps parce qu’on sait d’avance que c’est pour soutenir Blaise.
    Time will tell

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:13, par Tiékouley En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    SVP ! Il n’y a rien à demander à l’opposition réelle. Adressez-vous à Blaise qui doit respecter la constitution sur laquelle il a jugé et à sa opposition moutonne (j’ai pas dit mouton).

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:14, par togsida En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    nous voulons la paix au Burkina, mais des personnalités comme le pasteur YAMEOGO et autres, on les connait. ils sont accrochés au pouvoir si bien qu’ils peuvent pas dire la vérité. si vous vous rappelez, ils sont partis pour le CCRP et encore plus lors de la mise en place du SENAT, ils ont dit oui. je ne fais pas confiance à ces médiateurs. ils sont du coté du pouvoir de balise COMPAORE.
    moi, à leur place je me patiente jusqu’à ce que le peuple leur mandate au lieu de se prononcer volontaire. Nous ne leur reconnaissons pas dans l’affaire de médiation. PEUPLE du Burkina soyez vigilant. EN BON ENTENDEUR, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:14, par Le Zoulou En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    « le risque grave d’une déchirure violente, si la question de l’après 2015 n’est pas traitée, avec délicatesse et grand soin, dans le cadre d’une formule de transition démocratique apaisée, acceptée par tous ». ERRUER !!! Référez-vous à la l’analyse de l’honorable député Alexandre SANKARA, tout y est dit.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:16, par Dayagatêson En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    « … le sens de la retenue et de la responsabilité, le sens de l’ouverture d’esprit, le sens de l’amour de la patrie et l’intérêt supérieur de la nations … ». Tris bien dit. Alors :
    1. Du sens de la retenue : il aura fait 28 ans au pouvoir, alors, de la retenue, il n’est pas seul Burkinabé, le Burkina Faso n’est pas un royaume, ni une famille.
    2. De la responsabilité : C’est lui le Président, qu’il ne conduise pas le pays dans droit dans le mur.
    3. Du sens de l’ouverture d’esprit et de sens de l’amour de la patrie : qu’il se dise qu’il n’est pas le seul à être capable de diriger ce pays. Le pays a vécu avant et lui survivra.
    4. De l’intérêt supérieur de la nation : qu’il respecte son serment de 2010.
    Vous voyez, c’est à lui et lui seul que vous devez vous adresser. Rien ne relève de l’opposition ou du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:19, par SIDKETA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Chers CDPistes, Chers FEADP-BCistes, Chers Médiateurs, je vous prie de méditer sur les pensées philosophiques suivantes :

    « Un peuple libre obéit, mais il ne sert pas ; il a des chefs et non pas des maîtres ; il obéit aux lois, mais il n’obéit qu’aux lois et c’est par la force des lois qu’il n’obéit pas aux hommes. » Rousseau, Lettres écrites de la Montagne, 1764.

    « On dira que le despote assure à ses sujets la tranquillité civile. Soit ; mais qu’y gagnent-ils, si cette tranquillité même est une de leurs misères ? On vit tranquille aussi dans les cachots. » Rousseau, Du contrat social, 1762.

    Bonne méditations !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:19, par Le Regard En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Jusqu’à preuve de contraire vous êtes des personnalités dignes de respect et nous sommes convaincus que vous portez le Burkina dans votre cœur. En réalité votre médiation est simple car il vous suffira de rappeler la mémoire des uns des autres pour être bien compris. En tant que membre du collège des sages vous avez contribué à pacifier la pays en obtenant la remise de l’article 37 dans notre constitution. C’est ce article qui a été à l’origine de l’apaisement. Si vous vous rappelez il a même été question de l’appliquer de façon rétroactive et vous avez demandez au peuple de garder son calme et attendre que le président finisse son mandat avant de l’appliquer. Nous ne demandons rien de plus en dehors de son application. Demandez au président de vous respecter en respectant ce article 37 qui l’a sauvé dans le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:22, par donle issa En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    bienvenus.
    il n’y a pas grand chose à dire à la classe politique ; il suffit de réactualiser le rapport du collège de sages dont vous étiez hier et aujourd’hui et pourquoi pas demain encore et encore

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:27, par Max En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je ne vois pas qui est en conflit avec qui ! Il s’agit ici de demander à quelqu’un qui joue au chat et à la souris avec les autres de savoir, pour une fois, respecter sa parole !

    Où sont passés l’essentiel des recommandations que vous, les sages, lui avez remis au lendemain de la mort de l’illustre journaliste Norbert ZONGO ? Assez tergiverser ; si l’article 37 doit à nouveau être modifié comme un torchon dans lui son intérêt, nous les jeunes allons nous y opposer avec la dernière énergie ! Si lui le Président ne respecte pas la loi, qui peut-il contraindre à la respecter ? La parole donnée qui est une valeur essentielle de notre culture, ne saurait continuer à être fourvoyée par la même personne, au nom de la paix sociale !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:28, par Rakiss’sida En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    En lisant votre déclaration, et en examinant la composition de l’équipe de médiateurs on décèle déjà un malaise :
    - Parler de TRANSITION (même apaisé), alors que le camps de BC ne veut pas en attendre parler.
    - La mise à l’écart de la représentation de la chefferie traditionnelle (même si elle se joindra plutard au groupe) est un signe de leur engagement dans cette guerre de tranchées.
    - l’absence du genre déséquilibre et affaiblie la médiation.
    Allez ! C’est toujours bien d’essayer. Bonne chance à nous tous !
    Un proverbe moaga dit que :" celui qui refuse chaque fois la vérité, essuiera ses larmes un jour avec ses genoux"

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:29, par zazou En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    J’espère seulement que l’histoire ne va pas se répéter. Qu’on ne vienne pas nous dire après de remettre les compteurs à zéro.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:30 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    quel que soit le prix de la transition on le veux dans notre faso !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:30, par sidbé En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Tout aurait été bien et l’initiative belle si 3 membres du present groupe de médiation ne faisaient pas partie le l’ancienne équipe dite " collège des sages " Que sont devenues vos conclusions et vos recommandations ? Et puis,votre équipe est si disparate que l’on se pose des questions . L’Eglise a une position tranchée sur la question ( non au sénat et autre ) la communauté musulmane est pour le Sénat, les protestants attendent de voir et le président Jean Baptiste dans une position très délicate.
    Avec toutes ces contradictions dans un groupe aussi restreint, le doute sur la pertinence de votre action est sujet à caution .

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:31, par KingBaabu En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    J’avoue que je n’arrive pas à comprendre : quelqu’un affiche des velléités de ne pas quitter le pouvoir comme le lui enjoint la Constitution et tout le monde accourt pour offrir sa médiation ? Un parti politique, celui-la màme qui pendant près de 3 décennies a porté Blaise Compaoré à bout de bras s’effrite, et il faut un collège de médiateurs ? Allons donc, Burkinabè, soyons sérieux. N’offrons pas l’occasion au reste du monde de se moquer de nous.

    De quelle crise parlent ces messieurs ? Je suis attristé de constater que les religieux et autres sages n’attendent plus qu’on les invite. Ils s’invitent eux-mêmes dans le débat politique national. Messieurs, sans vouloir tourner en dérision votre action, il me plait de vous rappeler que vous vous mandatez vous-memes sans que l’on vous ait sonné. Mediation entre qui et qui ?

    Vouloir vous poser en « MEDIATEURS » dans une situation qui ne requiert aucune médiation signifie grossir le probléme et offrir une occasion en or à Blaise COMPAORE de gagner du temps pour assouvir ses desseins. Messieurs les religieux et sages, j’espère que vous êtes suffisamment conscients de la responsabilité que vous vous imposez vous-mémes devant l’Histoire en prenant cette initiative.

    Le point positif au moins, c’est l’absence dans votre groupe d’une personnalité de la chefferie coutumière. Chapeau bas au Mogho-Naba !

    Que Dieu veille sur le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:35, par SOME En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    vous n’allez pas nous rejouez la meme histoire de college de ceci de college de cela on a vu les resultats ! Arretez de nous prendre pour des idiots Ca suffit quoi !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:38, par Médicos del Burkina En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Je propose que ce groupe recrute une personne représentant les autorités coutumières.
    Mais je reste tout de meme perplexe sur l’opportunité de cette médiation : parce qu’à vous lire, tout se passe comme si les deux parties ont raison et vous allez proposer un juste milieu. Alors que la réalité est tout autre ; il s’agit plutôt d’un président qui a d’ailleurs déjà modifier cet article et qui ne se trouve pas rassasié du pouvoir et veut encore retoucher a l’article, donc il suffit de lui dire de laisser la constitution telle qu’elle est et tous le peuple sera satisfait.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:38, par le vigilant En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Des intentions nobles et ayant été membres du collège des sages , vous connaissez déjà la réponse et les attentes de la grande muette du Burkina qu’’est cette masse silencieuse , le people .. Respectueux de tout pouvoir volontariat ou divin . Nous en sommes tous redevables pour ce précieux leg . Ce peuple qui, malgré son affection pour le leader qui s’éclipse criera : "le roi n’est plus, vive le roi". C’est aussi ce qui a permis au Président Compaore de gouverner pendant 28 ans . Nous lui en sommes reconnaissant et l’admiront pour ses qualités . Nous ne sommes pas à notre dernière crise et nous souhaitons que le porte parole de ce groupe demande sagement au porteur du germe de la violence de s’abstenir d’ouvrir la boîte aux pandores et de savoir se disculpabiliser de son péché originel car nous qui avions 12 à 27 ans entre 1983 et 1987, avons pardonnés . J’ose seulement espérer qu’ à notre prochaine crise poste 2015, Nous ayons l’ex président Compaoré dans le groupe des sages avec tout l’estime que nous avons pour lui.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:40, par achillo En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Bonjour

    Nos chers Sages dites à Mr Blaise que SA RETRAITE EST 2015 PAS AUTRE CHOSE POUVANT LE FAIRE CROIRE QU’IL SERA PRÉSIDENT APRÈS 2015.

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:40, par Tenko En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Excellences, votre message est tres bien recu. Mais au CDP, les militants sont civilisés, courtois, disciplinés avec un sens elevé de civisme. Mais au Cfop, ils sont arrogants. Pourquoi refusent-ils le referendum autorisé par notre loi fondamentale ? Ce comporrtement est anti-democratique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:41, par baka En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    merci les sages.vous avez jouez un grand role suite aux evenements de 98 pour ramener la paix. j’aimerais biens savoir si le bilan de vos actions de 98 est satisfaisant de nos jours ou pas ? est ce que si vos conseils de 98 etaient respecter on perlerait de modification de l’article 37 actuellement ? vous connaissez celui qui pose probleme actuellement au Faso et je vous demande de lui dire simplement rien que la verité quitte à ce qu’il vous ecoute ou pas. Ne vous rabaissez pas car la parole donné d’un homme, ça se respecte. Restez et entrez bien dans l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:42, par SIPA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    en tant qu’anciens membres du collège des sages,vous devez vous sentir trompé et humilié par le président du Faso. il vous a fait faire un travail formidable pour la stabilité du pays et aujourd’hui il remet tout cela en cause. j’espère que vous ne manquerez pas de le lui dire de vive voix.

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:05, par Benaocyn En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Des quatre, trois sont des anciens membres du Collège de Sages. Votre initiative est à saluer, car "il vaut toujours mieux prévenir que guérir", dit-on. Cependant, l’on se posera cette question légitime de savoir ce que vous allez faire des recommandations du Collège de Sages, qui avaient permis d’éviter à notre pays le chaos suite à l’assassinat de Norbert Zongo et de ses compagnons. Dites-nous, le diagnostic que ce Collège avait fait de l’ampleur et des origines de la crise n’était-il pas fondé et pertinent ? Le retour à la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux (non plus en termes de septennats mais de quinquennats)a été accepté, appliqué et cela, avec d’autres mesures bien sûr, a fortement contribué à calmer la situation.
      Maintenant qu’on croit le calme revenu, les velléités de remise en cause de ce pacte social reviennent : chasser le naturel, il revient au galop. Votre mission, à mon sens, devrait plutôt consister à rappeler au Président Compaoré et aux pro-modification de l’articles 37 pour sauter le verrou de la limitation, l’origine et le fondement de cet acquit qu’ils veulent anéantir aujourd’hui. Je crains forts que vos efforts ne soient vains si vous n’œuvrez pas dans ce sens. "Un étranger de passage, on le supporte mieux avec tous ses caprices, mais s’il veut s’éterniser, il y a des choses qu’on ne lui permettra pas. C’est du reste ce qui fait qu’i n y avait pas eu de résistance farouche quand la question de la rétroactivité de la loi limitative à 2 mandats de 5 ans s’était posé. C’était un grande concession que de permettre au Président du Faso de terminer ses 2 septennats et d’ajouter 2 quinquennats qui arrivent à terme en 2015. Faites en sorte que les Sages demeurent sages, que leur probité, dignité et leur honneur ne soient pas utilisés pour assouvir des intérêts personnels. La tâche est certes ardue, mais que Dieu vous guide et vous accompagne. ON NE REVEILLE PAS QUELQU4UN QUI NE DORT PAS

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 16:26, par Fatsaw En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

      Bravo nos vaillants hommes de Dieu et sages du pays.merci pour votre dévouement pour amener un climat apaiser dans notre très chère patrie.Puisse Dieu vous bénir pour cela et vous utilise comme canal pour le Burkina de l après 2015 soit émergent, un pays ou règne la paix , la cohésion sociale et la stabilité politique.Aussi je n oublierai pas de mentionner que mon souhait ardent est de voir une alternance alternative en 2o15.Vive le Faso

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:44, par larba En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Courage à vous qui avez pris cette bonne initiative ! Puisse Dieu, vous guider avec sagesse dans cette noble mission ! Prévenir vaut mieux que guérir ! Sages du Burkina ! lever vous pour conjurer le mauvais sort à notre beau pays !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:48, par YVES En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Trois de ces quatre personnalités étaient membres du Collège des Sages.
    Dites à Blaise Compaoré de respecter vos décisions (prises par les Sages) après l’assassinat de Norbert Zongo et ses Compagnons à savoir un quinquennat renouvelable une seule fois ; un point c’est tout. Rappeler à Blaise que nous sommes dans une république et non dans une dynastie ou un royaume et qu’il mette fin à vouloir tordre le cou de notre constitution pour s’offrir un pouvoir à vie. Enfin dites à Blaise, que palabre on sait comment ça commence mais on sait jamais comment ça finit.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:48, par karimsemde En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Bonjour chers médiateurs je crois du fond du cœur que vous êtes sincères et avec le peuple.je me rappel le temps où l’autre était président de la ceni.Malgré son titre de ... il a été malhonnête jusqu’à la moelle pendant les élections présidentielles.Et comme qui se ressemble s’assemble je ne crois pas à votre envie d’aider le Burkina.Je vois tout simplement quatre mousquetaires qui cherchent à duper le peuple et permettre à Blaise de se représenter.L’heure n’est pas à une quelconque négociation.Dites seulement à Blaise et à ses toutous de respecter la constitution.Il n’est pas le seul Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:49, par Toto En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Moi j’ai deux questions que j’aimerai bien poser a ces sages.
    1. Ou en est on avec les recommandations du premier college des sages ? Ont elles été toutes mises en oeuvre ? Je crains que non !
    2. Quand les évêques du Burkina prenaient clairement position contre le sénat, qui d’autre a leve le petit doigt pour leur venir en aide ? Personne !
    Quel credit voulez vous qu’on vous accorde maintenant ?
    Comme je l’ai deja dit, c’est Blaise et Blaise seul qui détient aussi bien la cle de la Paix que celle de la guerre. C’est lui qu’il faut aller voir et personne d’autre. S’il veut que le pays brule, sa volonté sera faite, s’il veut que le pays demeure en la paix, sa volonté sera faite également.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:52, par citoyen En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Cette initiative est à saluer si réellement son objectif est de préparer la transition apaisée. Voici ma modeste proposition:Blaise laisse le CP choisir son candidat. 2. Organiser l’élection présidentielle la plus transparente et la plus crédible possible. Vous verrez que si cela est fait, quel que soit le camp vainqueur il ne y aura pas de troubles ni chasse aux sorcières.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:52, par lekma En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Ziniare se matamorphose : goudrons, commissariat central de police (le plus grand du pays), hotel administratif, hotels de luxe. allez voir. Ya Burkina et ya Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:55, par SIDA En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Si les membres du collège des sages ont oublié le contenu de leur rapport le peuple qui avait cru en ce rapport n’a pas oublié .le collège bis n’a qu’à dire la vérité au président .On comprend votre démarche mais on n’ est fatigué du pompier ailleurs et pyromane chez soit ? IL n’a qu’à faire ce qu’il a dit autres de faire en cote d’ivoire et au Niger.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:55, par anta En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Moi je veux être sure que ce n’est pas Blaise qui a commandité cette médiation qui n’est rien d’autre que le Collège des Sages dépoussiéré. Pendant combien de temps va-t-il nous mener en bateau ? Vous les sages, ne savez-vous pas qu’il utilise votre sagesse et votre désir de paix ? Je pose encore cette question :" Dis-moi qui t’a fait roi ?" En attendant une réponse j’invite les patriotes à chanter en choeur avec moi :
    "Debout, les damnés de la terre
    Debout, les forçats de la faim
    La raison tonne en son cratère,
    C’est l’éruption de la faim.
    Du passé faisons table rase,
    Foule esclave, debout, debout
    Le monde va changer de base,
    Nous ne sommes rien, soyons tout.
    Refrain (répété deux fois)
    C’est la lutte finale ;
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain."

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:55, par HOMME En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Félicitation a ces Médiateurs puis ce que nous avons déjà le verdict de collège de sages qui dit que le mandat du président est de cinq ans (5ans) renouvelable une fois donc votre groupe est médiateur pour dire la vérité a Blaise. en son temps le collège de sages avait ouvert une porte a Blaise qui pouvait se représenter par ce que son mandant n’étant pas rétroactive et nous voilà aujourd’hui avec les mêmes qui risquent de nous servir le même plat. Si j’étais vous je dirai simplement au président que ce qui est dit con sensuellement prend en compte des non dits. De grâce dites la vérité a Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:55, par Benaocyn En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    Des quatre, trois sont des anciens membres du Collège de Sages. Votre initiative est à saluer, car "il vaut toujours mieux prévenir que guérir", dit-on. Cependant, l’on se posera cette question légitime de savoir ce que vous allez faire des recommandations du Collège de Sages, qui avaient permis d’éviter à notre pays le chaos suite à l’assassinat de Norbert Zongo et de ses compagnons. Dites-nous, le diagnostic que ce Collège avait fait de l’ampleur et des origines de la crise n’était-il pas fondé et pertinent ? Le retour à la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux (non plus en termes de septennats mais de quinquennats)a été accepté, appliqué et cela, avec d’autres mesures bien sûr, a fortement contribué à calmer la situation.
    Maintenant qu’on croit le calme revenu, les velléités de remise en cause de ce pacte social reviennent : chasser le naturel, il revient au galop. Votre mission, à mon sens, devrait plutôt consister à rappeler au Président Compaoré et aux pro-modification de l’articles 37 pour sauter le verrou de la limitation, l’origine et le fondement de cet acquit qu’ils veulent anéantir aujourd’hui. Je crains forts que vos efforts ne soient vains si vous n’œuvrez pas dans ce sens. "Un étranger de passage, on le supporte mieux avec tous ses caprices, mais s’il veut s’éterniser, il y a des choses qu’on ne lui permettra pas. C’est du reste ce qui fait qu’i n y avait pas eu de résistance farouche quand la question de la rétroactivité de la loi limitative à 2 mandats de 5 ans s’était posé. C’était un grande concession que de permettre au Président du Faso de terminer ses 2 septennats et d’ajouter 2 quinquennats qui arrivent à terme en 2015. Faites en sorte que les Sages demeurent sages, que leur probité, dignité et leur honneur ne soient pas utilisés pour assouvir des intérêts personnels. La tâche est certes ardue, mais que Dieu vous guide et vous accompagne. ON NE REVEILLE PAS QUELQU4UN QUI NE DORT PAS

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:56 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    JBO, dites avec des mots simples à Blaise qu’on ne veut pas du référendum, qu’on ne veut pas du sénat, qu’on ne veut pas de la révision de l’article 37. C’est compliqué ça ??????

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 15:57 En réponse à : Situation nationale : 4 personnalités en ordre de Médiation

    SOYEZ SANS CRAINTE LA FEUILLE DE ROUTE EST BALISEE :
    - transition politique apaisée
    - dévolution pacifique du pouvoir en 2015
    soutenons les médiateurs facilitateurs auto-proclammés pour pousser Blaise, sa famille, son clan, la FEDA-BC, le squelette famélique du CDP dans la poubelle de l’histoire

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:01, par bef En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Bon courage. N’écouter pas les gens qui vont vous dérouter. Que Dieu vous bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:01, par Pinot En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    La montagne a accouché d’une souris. La question de la transition politique dans tout Etat de droit est réglée par un seul moyen, la Constitution. Il n’y a aucune autre référence pour la transmission et la gestion du pouvoir politique. Aucun burkinabè n’est fermé au dialogue, sauf que ce dialogue a toujours profité, depuis 28 ans, à une et même personne et à sa famille. Le Collège des Sages, dont vous étiez membres, pour ne citer que cet exemple a été roulé dans la farine. Le pouvoir tente de mettre fin au débat et au jeu démocratique, en brandissant chaque la menace de la paix sociale. Combien de Burkinabè sont aujourd’hui capable de diriger correctement le BF. Des dizaines de milliers sur les 16 millions que nous sommes. Il faut que vous usez de votre influence pour dire à Blaise que les règles du jeu et la constitution sont faites pour être simplement respectées. Tout peut se discuter, sauf bien entendu la question de son maintien au pouvoir et le dispositif qui doit le permettre, le Sénat. Contrairement à ce que vous dites dans votre déclaration, je ne vois pas l’aura de BC ni au niveau national, ni au niveau international. On vient de le remercier quasiment de la médiation au Mali pour incompétence et impartialité. Le Burkina n’a jamais connu un président aussi médiocre que Compaoré, qui, pendant 28 ans, a fait classer le Burkina parmi les derniers pays au monde, en dépit des potentialités énormes en termes économique et humains dont dispose le pays. Avec tout le respect que je vous dois, on s’attendait à ce que vous demandiez, au moins, le respect de la Loi fondamentale.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:07, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Pour qui roulent véritablement certains ? Voilà la vraie question. Les raisons évoquées sont certes fondées mais la solution et la seule c’est la violence du droit fondamental. Il est inscrit noir sur blanc 2 mandats, même si les stratèges d’alors n’ont pas voulu fermer la clause limitative elle l’est du fait dans l’esprit de la loi. Alors que cherchez vous experts en sagesse ou médiation politique ? La paix ? le GRAND DIEU et pour les animiste, les mannes de nos dignes ancêtres sauvent le Burkina Faso !
    Le vin est tiré, il faut simplement le boire. Connaissant la position de l’Eglise Catholique, il serait bon qu’elle quitte cette table afin ce qui va se cuisiner ne la compromette pas.

    GOD BLESS ! "ancien catholique, protestant"

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:18, par Vous avez un dévoir de cohérence En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Nous constatons que vous avez fait un grand effort de cultiver la neutralité dans votre déclaration en tant que médiateurs mais il aurait fallu que vous fassiez ressortir que le problème majeur qui a causé cette tension provient d’ de la volonté de blaise de violer votre recommandation qu’il a adhéré comme pacte social de sortie de crise suite à leur assassina de Norbert ZONGO. Faire ressortir cette vérité n’est pas une chose de trop et n’entache nullement votre neutralité car il s’agit d’une vérité crue et connue par tout le peuple. En effet, s’il n’y avait pas eu votre collège de sage et les propositions qui avaient été adoptées dont la limitation de mandat présidentiel, peut être que nous sérions pas là avec la crise Norbert ZONGO !! À combien de fois, vous sages accepterez être roulés dans la farine, ridiculisés et humiliés de la sorte par un seul individu qui n’a de considération pour personne ? Nous osons espérer que cette fois vous assumerez pleinement votre responsabilité en ne déviant pas la vérité car vous avez un devoir de cohérence avec vos propositions antérieure et il vaut mieux être en phase avec notre DIEU le seul tout puissant que de chercher à plaire ce seul individu (qui d’ailleurs se croit dieu des burkinabè). La question de la limitation du mandat présidentiel (ce qui intéresse le peuple ce n’est pas la personne de blaise) ne sera jamais négociable par les citoyens honnêtes, dignes et intègres de notre pays car l’avenir promoteur de notre pays en dépend très fortement (il suffit de se référer à la gangrène et l’impunité constituées par le régime de blaise pour se faire une idée). Vous êtes donc bien avisés sinon vous courez le risque d’être cette fois-ci ridiculisés non pas par blaise mais plutôt par le peuple tout entier et l’histoire ne vous pardonnera jamais. Bonne chance pour votre initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:40, par TAMPIN En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    FONCTIONNAIRE DE 58 ANS, ALLANT A LA RETRAITE EN DECEMBRE 2014, JE SUIS PERSUADE QUE JE SUIS TRES BON DANS MON POSTE. JE ME SENS EN PLEINE FORME ET VAIS M’ENNUYER EN ALLANT A LA RETRAITE. JE VEUX UN MEDIATEUR POUR ME PERMETTRE D’ALLER JUSQU’A 65 ANS. SINON APRES MOI, QUI VA FAIRE LE TRAVAIL AUSSI BIEN QUE MOI ? PERSONNE. ALORS JE VAIS INTRODUIRE UNE REQUETE AUPRES DU MEDIATEUR POUR PROLONGER MON TEMPS DE FONCTION. LES JEUNES N’ONT PAS L’EXPERIENCE. ALORS LAISSEZ MOI JUSTE 7 ANS LE TEMPS D’UNE RETRAITE APAISEE. SINON JE FOU LE FEU AU BUREAU.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:52 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Tout en vous souhaitant bonne chance, je pense que vous aviez tout dit dans votre déclaration ; la question centrale c’est que Blaise veut se représenter alors la loi fondamentale lui interdit. La mission qui vous est donc assignée est simple : Dites à Blaise haut et fort de respecter la constitution du pays . L’opposition politique n’a pas à se mêler à ce débat. Si Blaise aime son pays il doit s’en aller.Le peuple lui en sera reconnaissant. Mais s’il s’entête en évoquant un éventuel referendum, svp laissez le. Nous sommes très déterminés à le faire partir quel qu’en soit la méthode.L’avenir du burkina ne peut pas être hypothéquè par une famille (un homme, son frère , sa belle mère). Ce qui est arrivé à Kaddafi doit lui servir de léçon. Que Dieu sauve le Burkina ! Amen

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:52, par le stratège En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Chers médiateurs,le peuple peut tout accepter sauf le totem national : SENAT et modification de l’article 37. Le reste est sur la table.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 16:52, par LA_SAGESSE En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    c’est quoi ces histoires, ces mensonges, ces calomnies, ces ragots,... moi je connais pas BLAISO mais l’hommme il est bon que tous vendeurs d’illusion. nous on le veut tjrs jusqu’à preuve de contraire. tous ces gars là, qu’est-ce peuvent apporter au FASO. DJIBRIL BASSOLE lui au moins....

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:09, par Donmozoun En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Quelle médiation ? c’est bien gentil à vous de penser au peuple. Mais les choses sont assez claires. Dites la vérité rien que la vérité à Blaise. C ’est tout. Ne rallongez pas les choses. ce que vous avez au fond de vous, dites le clairement et on retiendra que vous avez dit la vérité. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:12, par Avis En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Que Blaise et l’opposition se mattent. On n’a pas besoin de vivre sous leur opinion. Qu’ils soient tous abattus et la vie continuera au Burkina. Abas Blaise, Abas l’opposition, abbas les militaires putschistes.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:15, par bilaiz En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    COURAGE A VOUS. SACHEZ QUE L’INTERSECTION ENTRE LA VERITE ET MENSONGE DONNE L’ENSEMBLE VIDE, PAS DE JUSTE MILIEU.SOIT VOUS DITES LA VERITE SOIT VOUS DITES LE CONTRAIRE AU BLAISO.
    AVANT DE COMMENCER DEMANDEZ AU PRESI :
    - SI SON MANDAT FINI EN 2015 OUI OU NON
    - S’IL A DURE AU POUVOIR OUI OU NON
    - EST CE QU’IL EST LE PLUS INTELLIGENT DES BURKINABE

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:17, par Gnamnati En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Nous ne saurons tolérer des consensus en dehors de ce que la loi fondamentale dit. Néanmoins, il faut que les médiateurs nous disent, combien de temps, ils de donnent avant de nous présenter les résultats de leurs travaux. A mon avis, c’est le maximum, sinon, on va s’éterniser dans un débat sans fonds alors que nous voulons aller au front du changement. En plus, es ce que l’analyse que les médiateurs font de la situation est partagée par toutes les parties ? Quelle la feuille de route de cette médiation, lorsqu’on parle de transition apaisée ? Il y’a un grand flou autour de cette question transition apaisée. Nous nous voulons le changement en 2015 avec ou sans violence et cela est notre combat.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:29 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    slt cher(e)s ami(e)s Blaise a toujours été le meilleure médiateur en Afrique de l’ouest côte d’ivoire guinée conakry mali il a eu beaucoup d’expériences ce n’est pas cette petite crise qu’il ne peut pas résoudre. il a la solution sauf s’il refuse alors monsieur le médiateur tu as la solution le burkina te regardesi non...

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:37, par Ars En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Si c’est vraiment votre sagesse et le desir de maintenir la paix sociale qui vous anime, tant mieux ! je dirais meme bonne chance a vous dans votre médiation ; mais si c’est à des fins politiques que vous vous engagez, ERREUR !Le peuple n’en est plus là. Pour le peuple conscient, mature, vous n’aurez réussi votre mission que si vous parvenez à convaincre l’actuel locataire de kosyam d’accepter de liberer sans conditions les lieux en novembre 2015. Vous n’avez donc pas à tourner autour du pot, allez droit au but !Comprenez donc que vous aurez à dire la verité au PF. Si vous avez peur de le faire, sachez que vous avez dejà échoué ; Alors courage et bonne chance !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:38, par L’indigné En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Chers intellos, politiciens, philosophes, juristes et sages, nous sommes fatigués de tous ces écrits maintenant. Tous ceux qui savent lire sont actuellement édifiés et informés de part vos contributions. SVP, ne torturez plus vos méninges ! C’est bon.Le peuple attend tout simplement un mot d’ordre de ces leaders dans la lutte citoyenne( ce n’est plus une lutte politique), et Blaise est parti ! On n’est pas contre le CDP ! Seulement le mandat de Blaise s’arrête en 2015. Tous les autres commentaires, c’est juste pour distraire les enfants. Aux autoproclamés facilitateurs ou médiateurs, ECONOMISEZ VOS ENERGIES POUR VOS FAMILLES !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:39, par Waanga-paa-yalam yé ! En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Il n’y aura pas de guerre au Faso parce qu’il n’existe pas deux camps ici. Blaise n’a qu’à demander pardon solennellement au Peuple burkinabè afin qu’il puisse l’accompagner pendant sa retraite qui commence en décembre 2015. Il a fait voter une loi d’amnistie qui lui permet d’aller payer ses condiments librement au marché.Pourquoi considère-t-il le pouvoir encore comme une fin en soi ? Parce qu’on payera cash de ses actes sur Terre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:40 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Blaise quittera le Pouvoir en 2015 de gré ou de force. Le pays sera entier ou déchiquetté ! Ce que ces sages doivent demander à Blaise,c’est lui dire d’annoncer qu’il respectera la constitution afin de garder le peu d’honneur et de dignité qui lui reste. Sinon, il s’en ira dans le déshonneur et couvert d’opprobres. Même les tous petis commencent à lui manquer du respect. Ce n’est pas bien. Après 27 ans au pouvoir ce sera dommage. Nous nous voulons pas que notre président finisse cmme Mobutu (dans l’errance) ou comme Khadafi. Voyez-vous, en fait c’est lui qui profite le plus de la paix et de notre clémence.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 17:49, par vérité En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    si Blaise ne saisit pas l’opportunité de cette médiation pour se sauver la face, je serais désormais convaincu que l’adage suivant lequel celui qui règne par l’épée périra par l’épée est une vérité absolue.
    en réalité, moi je pense qu’il ne s’agit pas véritablement d’une médiation mais d’une opportunité que ces sages ont ouvert pour permettre à Blaise de saisir pour sortir avec encore un peu d’honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:10 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    La première attente du peuple est de respecter la constitution en général et, en particulier, l’article 37. Blaise a un peu moins de 2 ans pour préparer sa sortie. Son CDP a largement le temps de trouver un successeur pour se présenter devant les électeurs en 2015. Est-ce compliqué ? NON sauf si on est de mauvaise foi et prêt à mettre le chaos dans ce pays par tous les moyens pour continuer à piller les richesses de ce pays. Toutes les autres raisons sont subsidiaires. On attend de vous les 4 mousquetaires ; oh pardon, les 4 sages, que vous le soyez jusqu’au bout et prêt à dire les 4 vérités à Blaise, à son entourage et aux inconditionnels qu’il doit aller se reposer fin 2015 à Ziniaré ou ailleurs. Les cimetières sont remplis d’hommes qui se croyaient indispensable et pourtant la Terre continue de tourner comme pour paraphraser Copernic.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:11, par Mawuéna En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Saluons cette initiative.Ils étaient presque tous membres du collège des sages, ce qu’ils ont trouvé sage et à même d’apaiser le climat social en 1999-2000 peut il devenir source d’instabilité en 2014 ? J’ose croire que non ! Alors prions qu’ils aient la sagesse nécessaire pour faire comprendre à tous que ce n’est pas pour rien qu’ils avaient désirer l’article 37 dans sa version actuelle. Et JBO est l’exemple vivant qu’il y a une vie après la présidence. Sankara, Maurice, Lamizana et Zerbo sont la preuve que le pays survit au décès de ceux qui l’ont dirigé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:15, par wendsida En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Mes chers mediateurs dites seulema la verité a Mr blaise COMPAORE, il fo qu’il part a la fin de son mandat pour l’interet superieur de la nation BURKINABE ; il doit le faire pour preserver le peu qu’on a construit !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:20, par leserieux En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    C’est bien de vouloir sauver la paix social et éviter au Burkina une situation invivable. Mais il fallait y penser bien avant ! Si réellement vous voulez sauver le peuple burkinabè d’une situation regrettable, dite Monsieur Compaoré, qu’en tant que citoyen, il a le devoir de respecter la loi, donc de respecter la constitution qui l’oblige à céder la place du fauteuil présidentiel à une autre personne. L’estime du Président au plan international a-t-il apporté une amélioration des conditions de vie des populations ? Où étiez-vous depuis que le peuple a commencé à crier misère ? Si vous voulez réussir votre médiation, travaillez à trouver les mots justes qui pourrons convaincre Monsieur Compaoré qu’il est temps pour lui de partir.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:22 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Les seuls points sur lesquels on peut négocier sont les mesures d’accompagnements qu’on pourrait accorder à Blaise COMPAORE afin de lui permettre de prendre sa retraite.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:24, par la morale En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    pardon vous les médiats, ne transformer pas la situation à ce qu’elle n’est pas. ya quel litige pour que vous parler de protagoniste et de médiation de façon aussi exagérée ? vous risquez de monter la tension de toutes les parties s’ils doivent penser que les uns sont des protagonistes et les autres des médiateurs de crise. trouvez d’autres formules svp !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:25, par belobf En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    c’est simple comme solution. Le problème du BF et la source d’une éventuelle crise au BF est Blaise COMPAORE. BC doit savoir qu’il a été rattrapé par l’histoire ! A son tour de respecter la constitution et partir tête haute car il n’est pas le seul à avoir des programmes de développement ! Car dans la vie, il faut toujours se fixer un calendrier, voire une échéance pour chaque chose au risque de naviguer à vue et devenir inefficace !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:29, par Dieu Est En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    JJe rappelle qu’il n’y a pas de conflit meme latent.il n’y a que des puissants qui sont entrain de prendre en otage l’avenir d’un peuple parce qu’il pauvre analphabkete et sans secours.Dieu les voit

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:41, par Tebguere En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Il y aura poursuite judiciaire des qu’il descend. Il n a qu’a faire ce qu’il veut. Nous on s’en fou. Trop c’est trop et c ;est fini désormais

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:45, par Anstein En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    2015 est le terminus de BC. Meme pas un seul jour de plus pour lui a Kosyam. Meme s’il rester comme simple balayeur au palais, on est pas d’accord. c’est koi meme ? c’est fini fini fini fini !!!!!!!!! Bye bye Bilaiisséé !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:45, par Tebguere En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Croyez moi, ils ont fait ca pour casser la dynamique du peuple en divisant les points de vue des uns et des autres. Ce sont des faux types ou le pouvoir les utilise a leur insu .

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:48, par AD En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Nous jeunes du Faso avons foi en la bonne volonté de ces sages . S’il y a un message qui ne doit pas être occulter au cours de ces négociations, c’est de dire à Monsieur Compaoré que certe il est le garant de notre constitution mais celle ci ne l’appartient pas !Je suis content que mon président soit plébisciter au niveau international mais il s’agit d’une constitution qui lui confère le statut de président et il se doit de la respecter sinon le vaillant peuple lui en obligera.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:55, par Bill Billy En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    C’est une belle initiative de la part de nos autorités religieuses.Je pense que nous tenons la queue dans le classement du PNUD malgré nos performances économiques.Par ailleurs,cultivons le dialogue pour ne pas nous retrouver à un avenir sans lendemain.Une crise sociale atroce déclenchée ne désignera ni vainqueurs,ni vaincus.Nous pouvons imaginer quant ça peut commencer,mais nous ne connaitrons jamais la fin tellement les plaies à cicatriser seront énormes.Donc cultivons la paix en nous,et tout autour de nous.Que Dieu bénisse le BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:56 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Le spécialiste en médiation et docteur honoris causa, en tout et n’importe quoi, est incapable d’être sage, et qui s’agrippe au pouvoir comme une sangsue. C’est un comble. Heureusement, que le ridicule ne tue pas. Bref, il y a 27 ans, aux lendemains de la mort de Sankara, Compaoré lui-même disait que le pouvoir ne l’intéressait pas et n’allait pas s’y éterniser. A croire qu’avec l’âge, on ne se bonifie pas comme le bon vin. A ce rythme, le vin va tourner en piquette et en vinaigre aigre pour le pays. Quand aux 4 sages, ils n’ont simplement que lui rafraîchir la mémoire avec leur rapport en le relisant et, au besoin, lui faire une explication de texte en français facile s’il ne comprend pas qu’il doit quitter la présidence fin 2015. Tout le reste est inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 18:59 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Photo intéressante. A croire que notre pauvre pasteur Samuel a déjà peur de regarder en face la foule. Préfère tripoter son cellulaire, comme si le sujet ne l’intéressait pas, plutôt que d’être au diapason des 3 autres sages face à la gravité de leur message.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 19:31, par ka En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Quoi qu’il arrive, ils peuvent dire un jour’’’ nous avons essayé d’éviter ce massacre.’’’ Je trouve que les démarches de nos quatre sages sont légitimes. La réconciliation Ivoirienne est arrivée très tard avec 3.000 morts à la clé. C’est mieux de commencer maintenant pour arrêter l’entêtement du FDAP/BC. Comme nous le savons, le président Blaise Compaoré et sa famille n’acceptera jamais l’alternance pacifiquement, et les responsables du FDAP/BC ont les moyens de semer le trouble avec l’argent de la corruption qui circule facilement. Néanmoins si des vrais croyants et pratiquants en Dieu comme Topan Sanné directeur de cabinet peuvent conseiller au président d’abandonner ses caprices , et se retirer honorablement, un jour nous dirons que le message des sages a été entendu. Pour l’instant tout dont nous pouvons retenir des sages du Burkina, c’est que le président Blaise Compaoré les utilisent , les trahis, et les humilies depuis 1998.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 19:44, par mackiavel En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Pour le respect de la loi et de notre pays, rentrez chez vous et dites à Blaise d’être un bon citoyen qui respecte la loi ; Un point c’est tout. Ce mec vous a déjà niqué dans le cadre du collège des sages !!! pardon, laissez tomber.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 19:53, par Veritas En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    vous avez pris part au college des sages que BC avait mis en place et vous avez été honnete avec lui dans vos recommandations ; qu’est ce qu’il en a fait autre que foutre ça dans son tiroir. vous êtes là aujourd’hui encore pour mediation. quelle mediation encore. BC est un mediation international donc vous n’avez rien à l’apprendre ce n’est de le dire la vérité rien que la vérité : "ne touche pas à l’article 37, et quitte le pouvoir". soyez abjectif avec l’homme là ! ne le donner pas espoir par votre mediation. en tant que sages, nous attendons de vous que vous lui dites ce que vous et le peuple (pas les fantoches) attendez de lui. sinon l’histoire va vous rattraper hein !!!! pour l’intérêt supérieur de la nation, en avant !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 19:54, par RAZ En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    la limitation des mandats est une émanation du collège des sages et la sagesse ne se donne pas ; la sagesse ne s’acquiert pas ;la sagesse se mérite. Alors, si vous êtes réellement sages ne devenez pas tristement célèbre dans l’histoire du pays des hommes intègres. Aussi, dans votre présidium qui est le représentant des garants de la tradition. MAO a dit et repris par SEKOU TOURE "on peut tromper tout le peuple pendant un partie du temps ; on peut tromper une partie du peuple pendant tout le temps ; mais on ne peut pas tromper tout le peuple pendant tout le temps."

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:17, par Innocents SANOU En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Anciens membres de Collège de sages félicitation à vous. La petite graine de démocratie que avez semé en 2000 a poussé. Blaise a oublié que c’est vous qui l’avez sauvé. Il a raison, le temps des vaches maigres est passé (le peuple a oublié Norbert). Ne soyer pas étonnés qu’il tienne un autre langage quand vous allez le rencontrer.
    Veuillez faire passé mon message. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 21:19, par leneutre En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Pourkoi, une médiation ? Ce que dit la constitution est-il ambigue

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 21:20, par un de ces concitoyens qui l’écoute une fois par an En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Merci pour votre initiative. Avec tout le respect que je vous dois pourquoi voulez vous dialoguer avec un chef d’état qui méprise son peuple. Il ne considère pas son peuple. Il nous parle une fois l’an si je ne me trompe.Si nous avons la malchance de vivre des évènements après son propos tan-pis pour nous, il faut attendre sa prochaine sortie, dans les meilleurs des cas, il s’adressera à son peuple de passage à paris.Pas de dialogue avec ce monsieur. Il doit respecter notre tinkougri

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 21:37, par Salissa compaore En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Courage a vous . Seulement dites lui de foutre le camp . On a marre de lui. Certes l’article n’est pas verrouille ,mais cela ne veut pas dire qu’il doit le déverrouiller
      Qui lui a demande de déverrouiller ? On ne lui a jamais dit de toucher a la constitution .
      Oubien il ne comprend français , ou il est myope .
      Gare a lui s’il ose même , on va va exterminer pas lui seulement mais toute sa race et celle de ces ministres et surtout ceux qui retire les femmes des autres comme bougouma . Je dit tous ces ministres . On est prêt .
      Salut bien a vous .

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 22:04, par Le prospectiviste En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Le prospectiviste,
      La culture de la démocratie et l’enracinement des vertus du nationalisme commande le départ de Blaise dans le respect de la loi fondamentale, la constitution. Blaise aime son pays. Il doit par conséquent prêcher de par le bon exemple de son départ désiré de lui-même du pouvoir en 2015, sans une autre forme de manipulations. L’article 37 est bel et bien un verrou voulu par les constitutionnalistes afin que le citoyen perçoive le bien fondé de l’Etat nation placée au dessus de toute ambition démesurée du pouvoir.
      La fin d’un règne annonce par avance l’encrage de la démocratie, unit le peuple autour des valeurs communes et catalyse le nationalisme. Blaise aussi aime ça, il doit partir.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 22:24 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Donc La paix et la médiation sont vraiment devenues un fond de commerce pour Blaise ? C’est ce qu’on constate ! Vous mettez l’eau dans le moulin de ceux qui pensent que l’éclatement des conflits dans les pays voisins est du pain béni pour Blaise !
      Et vous JBO et P Samuel, il paraît que Blaise vous a beaucoup banqué et arrangé dans vos affaires. Même si tel est le cas, SVP, ne vous croyez pas obligé de le le privilégier par rapport au peuple !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2014 à 22:27, par ollégbana En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Il me souvient que trois membres de ce quatuor ont été membres du collège des sages que Blaise a utilisé à l’époque et ne s’en souvient que comme quelqu’un qui se nettoie les dents avec un cure-dent après avoir mangé un bon morceau. Sachez ne pas vous fourvoyer car vous vous êtes autosaisi et n’avez aucun mandat de qui que ce soit. Ni de vos pères du collège, ni de vos structures respectives. Honte à celle qui aide la sorcière à manger l’enfant de sa rivale !

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 01:36, par LE REPUBLICAIN En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Que la sagesse guide les médiateur.car nous savons que l église catholique est la mieux organisée et la plus vieille mafia du monde. nous savons que c est coup pour soutenir victor et autre ;mais ça ne passera pas ;je pense que l église doit réglé les problèmes pédophilies et autre avant de nous donnée des leçons.sachez que la majorité est silencieuse.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:26 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Soyez sages et recommandez à M B. Compaoré de s’en aller, car le problème aujourd’hui c’est bien lui et son cercle ; personne d’autre n’en veut à la stabilité du Burkina. Ne soyez pas trop tentés par des comptes bourrés de fortunes sans histoire ! Anciens éléments du collège des sages, SVP soyez sages !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:44 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Ces sages sont en mission commandée par Blaise Compaoré.Peut être pas tout les 4 mais 1 ou 2 a ou ont abusé des autres pour créer cette fichue médiation qui servira à nous divertir mais c’est peine perdue.Cette médiation sera un grand flop car elle ne sert à rien.Blaise Compaoré cherche a gagner du temps mais cette peine perdue.2015 tu plieras bagages de gré ou de force.J’ai vraiment honte à la place de ces honorables messieurs.Vous faites pitié car à vous lire,vous voyez le mal partout alors qu’il n’y a rien.Blaise partira et il partira en 2015.Ce pays regorge trop d’hypocrites.Ils voient la vérité mais ils préfèrent faire semblant.Tchirrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:44, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    vous êtes la bienvenue. c’est ce que le Burkina Faso attendait. votre courage vient donner du crédit au front républicain qui prône la paix pour une transition apaisée.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:46, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    ah ce qui veut donc dire que le président Hermann Y a raison ! bravo a lui

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:49, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    pour le développement la paix est tres nécessaire donc votre action est salutaire

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:53, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    je lance une invite à l’opposition de saisir cette opportunité pour prouver sa maturité car ce n’est pas dans les positions nous pas bougé que nous construirons notre pays. que dieux vous bénisse et bon vent au front républicain qui voit les choses comme vous !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:55, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    de façon dépassionnée vous venez de nous montrez que hermann a raison

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 20:57, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    bravo ! nous verrons maintenant quelle sera la reaction de zef et sa suite. accepter cette offre c’est donner raison au FR et surtout a hermann

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:02, par l’autre sankara En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    C’est maintenant que le peuple comprendra que zef ,sa suite ;roch et sa suite menaient une campagne de désinformation.alors peuple conscient seul le dialogue prôné par le front républicain et soutenu par ces sages peut nous sortir de cet impasse

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:04, par Le Burkide Puteau En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Et voilà, je respecte ces messieurs car ils ont l’âge de mon père, mais qu’ils me permettent de leur dire que je ne leur fait pas confiance. Le Burkina souffre trop de ces initiatives d’équilibristes. Le conseil des Sages lui même avait proposé la limitation des mandats, ce qui a été introduit dans la constitution en 2000.
    Si Blaise et ses sbires étaient des personnes honnêtes, la question d’une modification ne se poserait même pas. dès lors comment mener une médiation avec Blaise d’un côté, le Peuple de l’autre ? Pour dire quoi ? S’entendre sur quoi ? En 2015, Blaise doit partir. cela ne se discute pas. Après, s’il a des craintes pour son "après pouvoir", là oui, on peut écouter ses requêtes.
    Personnellement, je ne vais plus me laisser enfumer par ces nombreuses commissions de médiation qui sont utilisées pour calmer les ardeurs et puis après, Blaise et consort se foutent des gens. Cette fois ci, Bori Bana !!! Il faut qu’il descende du train.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:05, par Akele En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Blaise COMPAORE merci d’avoir dirigé pendant 27 ans. Nous t’avons accompagné pendant des années mais pour 2015 c’est fini il n’a plus match. il faut que tu soit l’arbitre maintenant et que tu laisse les plus jeunes diriger. resté a côté comme Madiba en Afrique du Sud et guidé nous.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:32, par ernst En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Sincèrement on a que trop dialoguer au Faso.l’histoire de Socrate nous enseigne que la patrie ne merite pas la complaisance même si cela doit nous couter le sacrifice ultime.Dire que Blaise ne doit pas se représenter,est-ce un crime ?’Est-ce trop demander ?Est-ce qu’on nous a consulter avant de tuer notre président Thomas Sankara.Le collège des sages doit savoir qu’il a été utilisé par un régime pour se tirer d’affaire.notamment l’affaire de Feu Norbert Zongo.On a rien demandé de trop quand on dit que 2015 est le terminus de ce régime. Si la France est ce quelle est aujourd’hui souvenez vous de combien de français sont tombés un certain 1789. ET today la constitution que vient d’avoir la Tunisie nous interpelle. Nous ne luttons ni pour l’opposition,ni pour personne mais seulement pour l’alternance.pour cela je dis l’alternance ou la mort nous vaincrons car le combat est noble.Pour terminer on a riens contre personne.Que ça soit ici ou dans l’au-delà chacun doit répondre de ses actes.Que l’on lutte ou que l’on ne lutte pas on va mourir un jour peut-être aujourd’hui même alors.....

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:37, par paulus En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Le conseil ne précède pas le caractère. la limitation des mandats présidentiels était chèrement acquis par le collège des sages suite a la crise survenue lors de l’assassinant de Norbert ZONGO. Si ses conseils avaient été considérés comme utils, on ne devrait plus retomber dans cette situation de crise que nous vivons actuellement.
    Ne dit on pas que quand un âne vas te terrasser tu ignores ses oreilles !
    Tout ce qui arrive a Blaise aujourd’hui ne mérite aucune médiation car cela est un fait de la nature !
    Faisons seulement un regard rétrospectif et nous comprendrons que la nature est juste.C’est donc le début du déclin de quelqu’un qui a régné par les armes.
    le cas de MOUBOUTOU, de Jean Bedel BOKASSA, de DO Samuel, De IDE Amin DADA de KHADAFFI etc en sont les vraies illustrations.
    Alors je vous conseil de laisser la nature suivre son cours.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:40, par Raso En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Bonne chance, mais il n y a pas plus sourd que celui qui ne veut entendre..

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:43, par Kuilga En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Est-ce qu’on s’en sortira vraiment ? Est-ce que ces MEDIATEURS à la rescousse du MEDIATEUR INTERNATIONAL sont vraiment là pour atténuer les tensions ? Quand ils disent :"le Chef de l’Etat actuel qui jouit d’une grande longévité au pouvoir est crédité d’une estime au plan national et international", est-ce que cela est vrai, vu la mobilisation du 18 janvier dernier ? Est-ce qu’ils sont vraiment conséquents avec eux-mêmes ? Est-ce qu’ils sont vraiment sages, pour oublier que Blaise pourrait encore les "rouler dans la cendre chaude" comme dans l’Affaire Norbert Zongo ? La seule vraie personne concernée n’est-ce pas celui qui refuse de partir dignement et qui risque de nous créer des ennuis ? Qui doit lâcher prise dans cette affaire ? Blaise ou l’Opposition ? (je ne parle pas de ’’l’opposition mouton", bien sûr) ! Est-ce que le Pasteur qui, avec son groupe avait refusé de se prononcer pour ou contre la modification de l’article 37, ne sera pas partial ? Est-ce que les chefs musulmans qui étaient d’accord (?) ne seront pas le grain de sable dans l’engrenage ? Et si les chefs catholiques réaffirment leur position en disant que l’article 37 ne doit pas être modifié ? Est-ce qu’on a pensé aux "wakman" dans cette affaire ? Les "tin’kourouguiris" ne vont-ils pas nous en vouloir ? Ces MEDIATEURS vont-ils être payés pour ça ? Avec quel argent ? Celui du PEUPLE ? Est-ce que la génération actuelle qui a mis au monde des enfants qui n’ont connu que Blaise Compaoré comme elle-même, acceptera, quoi qu’il advienne les conclusions de cette MEDIATION ? Et l’armée dans tout ça ? Et l’AVENIR dans tout ça ??? Et ???????

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:53, par Leveriteur En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Personnellement je ne fais confiance qu’à l’Éternel. Seule la pression populaire pourra faire revenir Blaise à la raison. Croyez-vous qu’il n’y a pas d’hommes courageux dans l’entourage du Président pour lui dire de respecter la constitution ? Si, y en a !!! Mais tous ces hommes sont qualifiés de traitres et écartés, ensuite forcés de démissionner. Dites au locataire de Kosyam que le contrat de bail qu’il avais signé après l’assassinat de Norbert ZONGO prend fin en Novembre 2015. Un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 21:55, par tahi En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Messieurs les sages, c’est une bonne chose d’être l’arbitre entre un peuple meurtri et un entêté capricieux, mais vous n’aurez jamais l’occasion de siffler aucune faute, ni avoir aucun respect digne d’un arbitre, car depuis plus de 20 ans dans notre pays, l’argent de la corruption à ciel ouvert a toujours été le meilleurs arbitres et le meilleurs des sages. Admettons nous que la situation a changé, et que nous assistons à une lutte des titans Goliath contre David. CDP du puissant Blaise Compaoré contre MPP de son dauphin Roch Kaboré. Aucun sage ne peut éteindre la flamme entre le maitre et l’élève. Ce n’est pas le maitre qui cèdera son tableau a un élève sauf s’il écrive des bon résultats. Alors son excellence monsieur le président JBO, comme toujours vous serez utilisés et abandonnés, et ensuite humiliés. Je sais que vous appliquez la sagesse africaine qui dit qu’ en opposant la violence a la violence, la haine a la haine on applique une vieille philosophie qui ne donne pas de bon résultats. Le combat entre le peuple et ses dirigeants est injuste, sauf Dieu tout puissant capable de faire ce qui est impossible, intervienne dans les affaires de notre pays bien aimé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 22:39, par TED En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    VOUS ETES TOUS HORS JEU BLAISE N A JAMAIS AFFIRME QU IL VA SE PRESENTER
    IL A UTILISE LE CONDITIONEL SI SI SI SI SI

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 07:52, par MemoireVive En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Si Blaise est devenu aphone, il n’est plus apte à diriger le pays. S’il ne veut pas terminer son mandat qu’il continue ainsi à narguer le peuple. Il se croit au-dessus du peuple celui-là.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 08:34, par tahi En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Ceux qui sont plus près de l’actualité de notre pays ne sont aveugle, ni sourds que vous. Demander un rèfèrendum pour modifier l’article 37 est une réponse claire du président Blaise Compaoré de jouer le caméléon pour rester au pouvoir. Si vous ne connaissez pas votre président, 90% du peuple Burkinabé connaisse les coups tordus du caméléon de Ziniaré. Je vais vous rafraîchir la mémoire, ‘’’il a ôté la vie à son frère d’arme pour prendre le pouvoir, et il l’assume sans remord’’’ comme il usera de tous ses tripatouillages référendaire et électorale pour rester à vie au pouvoir.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 23:05, par fty En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je salué beaucoup la démarche des sages et je prie dieux pour que cette sagesse puisses être une référence pour que monsieur ne touche pas â notre article 37 si non waouï.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 23:10, par Oeil de lynx En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    La sagesse devrait habiter notre cher Président avec l’âge qu’il porte en ce moment. Je suis peiné de voir quelqu’un que nous avons tant respecté se livrer aux quolibets de tout genre. Je ne reconnais pas celui pour qui j’ai voté quatre fois. Le collège des sages devrait parler à une seule partie. Celle qui a déclenché les hostilités en leur reprenant ces mots qui sont d’eux et que je cite : "il est plus important que le sens du dialogue, le sens de la pondération, le sens de la retenue et de la responsabilité, le sens de l’ouverture d’esprit, le sens de l’amour de la patrie et l’intérêt supérieur de la nation, guident, en permanence" les actions du Chef de l’Etat. C’est le Président qui doit sauver le peuple burkinabè des prédateurs qui le poussent à la faute.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 23:36, par Vercingétorix En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Hommes de bonne volonté, à qui allez vous présenter vos mesures consensuelles ? A Blaise naturellement. Un CCRP bis ? Échec et re-échec. Priez pour le repos des âmes de nos martyrs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2014 à 23:59, par vivravrra En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Il y a trop de comédiens dans notre cher pays. Les mêmes têtes qui prônaient la mise en place du sénat hier sont là aujourd’hui en tant que médiateurs. J’ai honte à leur place. À l’exception de M.l’archevêque,vu leur position par rapport au Senat, les trois personnalités restantes sont des véritables ennemis de notre vaillant peuple. Ayant échoué par contrainte à leur sénat, ils veulent se cacher derrière la sagesse pour encore amener le peuple à l’abattoir. Mais avec la vigilance du peuple ,ils échoueront à tout prix.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 00:56, par MemoireVive En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    A mon avis il faut éviter de continuer à flatter Blaise. Il faut lui apprendre la leçon crue. Vous êtes des croyants, et de grands croyants même si dans ce domaine personne ne peut préjuger de la grandeur dans la foi, faites-donc votre profession de foi devant Blaise : Il n’y a de Dieu que Dieu, l’homme n’est que poussière, seul Dieu est vérité. Répétez-lui en choeur : Dieu seul est ETERNEL. S’il n’a pas l’humilité d’écouter cela, revenez-nous et annoncez-nous que vous avez rencontré un fou en face, puis barrez-vous, on vous comprendra et on prendra les dispositions qui s’impose pour purifier le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 01:02, par Bayiri En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je fais confiance à l’ancien Président Ouédraogo dans cette médiation. On se souvient qu’entre temps, en sa qualité d’ancien Président et à la tête d’une délégation, avait eu le courage de dire à Blaise lors d’une audience je crois, que le pays était en danger à cause de la mal-gouvernance : injustice, mauvaise répartition de la richesse aux fils et filles du pays, etc. Cela veut dire que les 27 ans de règne furent un échec. De ce fait, je ne vois pas d’autre issue de sa médiation si ce n’est le départ de Blaise avant même le terme de son mandat. Quand on reconnaît la nuisance du règne de quelqu’un ou encore son incapacité à régler les problèmes de son peuple, on évite de perdre du temps.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 03:29, par Koui En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Peuple du Burkina Faso, pays des hommes integres,cherchons la paix et non la guerre.Lorsqu’il s’agit de faire la paix on cherche toujours a savoir qui a raison qui a tort mais lorsque la guerre se declenche c’est nous tous qui assumons les pots cassés. Soyons sages et laissons la sagesse agir et non la violence.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 07:53, par Tchienfô En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Cette initiative est une auto interpellation citoyenne. Elle ne souffre pas de débat dans le principe. Cependant, il y est lié de forts enjeux de crédibilité. Le risque est considérable pour être souligné. Affirmer que Blaise est "crédité d’une estime au plan national et international", il y a déjà un grand pas que ce groupe de médiation a franchi en termes de prise de position pour une partie, l’expression donc de sa possible partialité. Restons très vigilants

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 07:54, par ouedmohlam le jeune sage En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      bonjour
      pour tout le respect que je dois aux différents médiateurs et aux internautes. il faut être sincère et arrêter de tourner atour du pot. ne nous voilons pas la face si on accepte de modifier l’article 37 en 2015, c’est sûr que ça sera pour une façon interminable puisque si en 2020 il est toujours là il va encore demander une médiation pour modifier cet article pour rester au pouvoir. et à 110 ans Blaise sera encore au pouvoir avec nos petits fils en tant que citoyens s’il a longue vie. en somme je tiens à dire à tout le monde que la vérité est le meilleur message de la médiation.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 09:06, par le lever du soleil En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Bonjour à tous, DIEU bénisse abondamment et fasse grâce au Burkina Faso/ A mon avis le régime de Blaise n’a pas été un échec ; conviens avec moi qu’il a fait quelque chose de bon cependant, il est au bout de ses forces après 27 ans de ’construction". Si la maison (le pays) n’est pas terminée qu’il cède à quelqu’un d’autre pour la suite des travaux.
      Je salue l’action du GF ou GM car dans la famille lorsqu’il y a problème, les personnes âgées se concertent d’abord pour trouver solution et je pense que ces personnes très respectées arriveront à dire la vérité aux gouvernants. .

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 09:22, par article 37 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Le médiateur a donc besoin de médiation. Merci pour les bons offices mais Blaise est un homme rusé. Toujours prêt à saisir une opportunité pour se maintenir. La situation actuelle l’arrange bien. Un cafouillage et une autre transition ferait son affaire. Si les médiateurs actuels veulent dire à Blaise de s’en tenir au corpus de l’article 37 actuel et d’abandonner son sénat, et d’aller à retraite en 2015.

      Il n’est pas le premier, ni le dernier à le faire. A regarder autour de nous des présidents l’ont fait : JJ ROWlINGS du Ghana, Alpha OMAR KONARE du Mali, Mathieur KEREKOU du Bénin, TANJA du Niger, ....

      A force se s’entêter Blaise sortira par la fenêtre de l’histoire.

      Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 03:15, par Inoussa verite USA En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Oh, l’Afrique ! voyez comment on est en train de gaspiller les ressources et le temps alors que la solution est simple : Respectez la CONSTITUTION Mr. Compaore

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 03:36, par ocune En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Nous avons encore besoin de coire a nous sages,aujourd’hui tout Le monde sait on se trouve la verité.bref vos enfants que nous somme vous regardent.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 03:40 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    4 années de rectification +2 mandats de 7 ans +2 mandats d 5 ans ça fait 28 années avec blaise
    les médiateurs savent c qu’il y à à faire :dire à blaise de partir

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 03:41, par Yankadi En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je souhaite ardemment que toute la vraie opposition démocratique, toute la société civile, tous les démocrates, disent d’une seule voix aux respectables membres de ce collège des sages bis, qu’ il n’y qu’avec Blaise Compaore qu’ils doivent courageusement négocier pour lui dire de ne pas toucher à la consensuelle constitution qui règle son départ en 2015 après 30 ans de pouvoir.S’ il les écoute la fièvre va baisser et il y aura la paix sociale.S’ il s’ entête à ecouter sa famille et ses garibous politiques, il entrainera le pays vers une fatale turbulence dont il sera le principal perdant.La vérité rougit les yeux mais ne les crève pas.Si ces médiateurs sont véridiques ils ne perdront pas leur temps à des rencontres inutiles avec tout le monde, car celui qui trouble présentement la paix sociale en gardant un silense coupable sur son dernier mandat est Blaise Compaore.Aucune compromission d’un référendum sur sa succession ne sera acceptée par le peuple, car venu au pouvoir par un coup d’état, Blaise a durant près de 30 ans pipé et vicié tout le jeu démocratique.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 04:21, par zanga En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Félicitations pour votre initiative ! Félicitations et merci de relever qu’ « à l’évidence, le ressort principal de toute cette agitation, c’est l’épineuse question de la transition politique à l’horizon 2015, avec en toile de fond l’hypothèse, souhaitée par les uns et rejetée par les autres, d’une candidature du Président actuel de notre pays, Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, alors qu’interdiction lui en est faite par les dispositions de la Loi Fondamentale. » Donc, si interdiction est faite par les dispositions de la Loi Fondamentale à Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré de se présenter en 2015, c’est donc Son Excellence qui est la cause de toute cette agitation pour avoir laissé transparaître dans ses déclarations sa volonté de briguer un nouveau mandat en 2015. C’est donc Son Excellence qui détient la clé de la résolution de la crise. Il suffit qu’il déclare que la Constitution sera respectée. Mais elle ne doit pas être respectée (vote à l’assemblée ou référendum pour sauter le verrou de la limitation du mandat présidentiel) car il est moralement gênant de constater que ce sera la deuxième fois que Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré bénéficiera d’une telle modification pour pouvoir se présenter une énième fois au suffrage des Burkinabè pour être président. S’il avait eu la volonté que son « œuvre » perdure après lui, il aurait certainement préparé quelqu’un à lui succéder en 2015 dans le respect de notre Loi Fondamentale. Pour conclure, l’acceptation de l’ingratitude des peuples est la marque des grands hommes d’Etat et en cela il faut citer le Général De Gaulle. Résistant pour que la France compte après la 2ème guerre mondiale. Renvoyé après la guerre pour être rappelé en 1958 pour sauver cette même France de la guerre civile. Mis en minorité en 1969, le Général partira. Pourtant c’est la République, la 5ème, qu’il a fondée qui est le fondement de la vie politique en France.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 05:28, par Vinseh En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Quand on jouit d’une estime au plan national et international , on ne respecte pas les textes ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 06:53, par le sage En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    je pense qu’il faut faire confiance a ces médiateurs, il nous avait déjà fait la bonne surprise avec le rapport du collèges des sages, c’est met la pression sur le président, sinon ce qui est peut prévu est que le président va se faire un coup en suspendant la constitution et puis appeler a rédiger une nouvelle constitution et remettre les compteur a zéro, mais cela devient de plus en plus impossible. je pense qu’on aura un nouveau gouvernement dans les jour a venir

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:01, par zongo En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Félicitations et courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:17, par Wend-na-goodou En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Bonne Initiative que celle de ces quatre personnalités qui apparemment sont assez et bien respectables et surtout respectées pour leurs actions passées (responsabilités publiques, imaginations de solutions, etc.). Touchons du bois pour que leurs idées rencontrent de la compréhension (toutes parties confondues) car le peuple, qui a suffisamment souffert de maux savamment concoctés par certaines personnes avides de "Richesses", de "Youré", du "m’as-tu vu", "d’injustice", de "pillages" etc., de la politique politicienne quoi. Ne nous leurrons pas. SEM. B.C, malgré les erreurs, sinon les fautes qu’il a pu commettre depuis sa présence à la tête de la Nation, n’est pas le seul à avoir fauté. Je suis même convaincu qu’à plus de 80%, il n’est pas auteur de ce qu’on a pu ou peut reprocher à ses "différents Gouvernements". Soyons lucides. C’est bien beau et trop beau : i)-aider et pousser aux gaffes pour après, détaller en lui laissant de la patate chaude dans les mains ; ii)-de décrier celui avec qui on a jadis aider, soutenu, appuyé et surtout enfoncer dans la "merde" (je m’en excuse)en l’accusant de tous les noms d’oiseaux ; iii)-vouloir, par ambition démesurée, du poste que celui-ci occupe (Calife à la place du Calife quoi), même si l’on sait qu’on n’est pas fait pour cela ; iv)-pour avoir goutté des délices et avantages du "Pouvoir" parce que, intimement lié à celui-ci qui, après avoir vendu cher sa "Vie" pour parvenir à là où il est et pouvoir réaliser ce qu’il a réussi "au bénéfice de sa longue durée au Poste nonobstant les éventuelles erreurs fussent-elles nationales et/ou internationales, chercher à se substituer à lui, et ce après lui" comme vécu au Gabon, au Togo etc.
    Je pense que nous nous devons d’être plus lucides et responsables. Cela est et reste valable pour tout le monde y compris ceux qui se sentiront morveux car le peuple, le vrai peuple au nom duquel tout le monde s’érige en "Défenseur" sans même le connaître quand on sait "comment les même narguaient jadis à partir de leurs voitures rustillantes acquises sur la sueur de ce peuple" et que seule l’Opposition vraie s’en soucie vraiment ne cherche que "PAIX", "VIE ET SURVIE", "DEVELOPPEMENT" et "BIEN-ÊTRE". Oui, pour réussir en politique il fat être "en bonne santé", "riche" et "sans scrupules". Oui que tout le monde a droit en tant que citoyen de prétendre à être "Calife à la place du Calife". Mais à quoi servirait d’être Calife (Président) avec une terre "brûlée" sans habitant aucun ? A quoi servirait de participer, sinon d’organiser la "mise à feu d’une concession, d’un village, d’une ville et d’une nation. Attention à tous. Que Dieu dans Sa sagesse aide ces bonnes Volontés à parvenir à travers des idées qu’Il insufflera afin qu’ils réussissent leur mission. Et que Dieu les bénissent.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:31 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    le départ de Blaise est non négociable.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:58, par Pinot En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Messieurs les Médiateurs, si Blaise a fait 28 ans au pouvoir, c’est parce que chaque fois que nous étions à la croisée des chemins qu’il a toujours su créer, le peuple burkinabè a toujours fait preuve de pondération et de responsabilité pour sauvegarder la paix. Aujourd’hui, il faut clairement dire au Président qu’il n’y a aucune situation de crise au BF, sauf celle qu’il lui sera loisible de créer. Il faut lui dire, et qu’il le sache, que lui et sa famille, ainsi que les excités qui soutiennent la fraude à la constitution seront tenus responsables pour ce qui arrivera à tout burkinabè du fait de la situation qu’il sont en train de créer délibérement. Les sanctions seront extrêmement exemplaires. Il faut lui dire qu’il n’a aucune condition à poser pour son départ. Qu’il ne lui appartient pas de gérer une quelconque transition apaisée. La Constitution nous dit ce qu’il faut faire. Il faut lui dire clairement que nous nous réservons le droit de revenir sur l’amnistie qui a été votée et qu’il sera le second client de la CPI s’il s’entête à vouloir rester au pouvoir. Il n’est pas le seul à pouvoir mettre la pression sur les autres. Si nous avions un Conseil constitutionnel bien comme il faut, on aurait déjà commencer la procédure de l’impeachment du Président, pour parjure et mauvaise santé mentale.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:59, par Sole En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    c’est une déclaration très importante pour lire, pour méditer et pour tenir en compte

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:00, par MemoireVive En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    BLAISE EST ABSENT DU SOMMET DE L’UA, C’EST UNE BONNE CHOSE. J’ESPERE QU’IL NE SERA PAS NON PLUS EN AOUT A WASHINGTON SINON QU’UNE MISSIVE D’ECLAIREUR L’Y PRECEDERA. ... STOP : LE BURKINA FASO NE SERA JAMAIS UN EMPIRE !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:20, par paz En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Il n’y a du feu a Kossyam, dire que notre président vénéré qui aime se montrer parmi ses pairs d’Afrique, s’est incliné à l’invitation au dernier sommet des chefs d’état pour la Centrafrique, alors c’est grave, notre pays va vers le mur, et les sages ne peuvent rien. La peur qu’un Traoré , ou un Gilbert rejoigne les ténors démissionnaires tourbillonne le palais. Combien de temps pouvez-vous résistez ? CDP, FEDAP/BC, oubliez l’article 37, oubliez le sénat coùteux, oubliez le référendum, les tripatouillages, et acceptez pacifiquement l’alternance pour une sortie honorable de notre président.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:28, par DJIGUEMDE En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Félicitation à ces quatre personnalités,la paix c’est le moteur de développement d’un pays.Nous vous faisons confiance

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:33, par DJIGUEMDE En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je me rappel de la notion du pacte transversal dont MR HERMANE YAMEOGO à toujours prôné.Discutons pour éviter le trouble,et non faire des victimes avant de discuté.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:38, par DJIGUEMDE En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Faisons la différence entre nos désirs et la réalité d’en face.évitons les massacres,les déplacés de guerre,les orphelins,les veuves.merci à ce groupe des quatres

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:41, par DJIGUEMDE En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Mieux vaut de prévenir que guérir.merci mon ex président

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:45, par Filsdupaysan En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je ne voie pas l’utilité de cette médiation. On a une LOI FONDAMENTALE qui doit être respectée, un point et c’est fini.
    Nous connaissons tous comment cette loi a été votée et pourquoi, donc il n’est pas question de nous distraire aujourd’hui. Si la loi n’est pas respectée, bonjour aux conséquences
    Mon excellence Dr Jean B. pardon ceux qui sont au tour de vous ne sont pas crédibles :
    _Samuel YAMEOGO est président à vie de la FEME ;
    _La communauté musulmane adhère au projet de mise en place du sénat.
    Donc ils vont vous rouler dans la farine si vous ne faites pas attention.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:46, par soribo En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Tous ceux qui n’ont que le mot violence dans leur bouche, ou au bout de leur plume, ou sur leur clavier, qu’ils se renseignent sur leurs devanciers de la lagune ébrié pour savoir où ils sont actuellement. Les gens se sont précipités pour condamner Guillaume SORO pour sa médiation dans notre crise, mais on se rend compte chaque jour que Dieu fait, qu’il a été, et reste un visionnaire. Soyons donc prudent et modéré dans nos propos.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 10:22, par k En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Soribo, nous ne voulons pas de la médiation de Soro. C’est que nous demandons c’est le respect de la constitution. Est ce compliqué. C’est d’abord et avant tout un problème interne et il faudra que l’on ait des institutions fortes pour éviter que les personnes étrangères viennent nous dire c qu’il faut faire. Ce qui est demandé à son Excellence Blaise COMPAORE c’est d’avoir de la Sagesse et de quitter le pouvoir. Il a eu le temps de préparer un dauphin. S’il ne l’a pas fait, et bien qu’il trouve un challenger pour la prochaine joute électorale pour la présidentielle

      Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:49, par TD En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Excellence JBO et chers chefs religieux, le message du peuple est assez simple : le respect stricte de la constitution de notre pays. Toi aussi Pasteur ! De grâce, ne vous salissez pas dans cette affaire. Dites simplement a SEM Blaise qu’il ne peut plus se représenter en 2015. Est-ce compliquer ça ? En avant pour l’alternance démocratique !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 08:55, par l’homme de yako En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Merci à ces quatre pour leur disponibilités à accompagné les burkinabés dans leurs actions en faveur de la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:00, par olasco En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Le ridicule se dispute à l’oubli que je n’oserai pas traité de sénile. Vous n’avez pas assez été ridiculisés, humiliés et roulés par blaise dans la farine pour croire à ce que vous nous présentez. Ouvrez les yeux : pourquoi tout ceci pour un burkinabé. Blaise sait ce qu’il a fait dehors. Si vous dites qu’on l’aime laissez le tenter sa popularité dehors. Mais vous mêmes vous savez la CPI est partout. Regardez vous un peu Mrs les hommes de dieu, ne gaspillez pas votre intégrité pour quelqu’un qui ne sait pas ce que c’est l’intégrité ou la parole donnée. Son ami et frère d’arme Sankara Noel Thomas l’a appris à ses dépens. Pour une fois nous ne vous comprenons pas

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:01, par l’homme de yako En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    nous somme soulagé,avec ses engagements,le Burkina ne perdra pas l’équilibre.merci beaucoup à Mr HERMANE YAMEOGO pour son engagement à préservé la cohésion sociale.merci

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:02, par Pardon En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    S’il vous plait, faites pardon, combien de fois on va réunir autour de ça ? Blaise ne doit plus se présenter en 2015, c’est clair. Il part et quelqu’un d’autre prend le pouvoir, il n’est le seul capable de présider là !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:08, par l’homme de yako En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Nous vous soutenons jour et nuit,ancien président,responsable religieux,la paix c’est le pilier indéniable pour toutes choses

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:10, par l’homme de yako En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Nous vous soutenons jour et nuit,ancien président,responsable religieux.Je comprend maintenant Mr HERMANE YAMEOGO,il a raison.l’union fait la force

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:32, par Naaba En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Salut, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt la Déclaration du Groupe des sages sur la situation socio-politique qui prévaut dans notre pays. Le contexte actuel exige que toute initiative visant à préserver et sauvegarder la paix dans notre chère patrie soit salutaire. Mais, lorsqu’on jette un regard rétrospectif sur les crises survenues au Burkina Faso, je suis assez perplexe quand à la réussite d’une telle médiation. La raison réside dans le fait que le peuple est visiblement las d’être à chaque fois le dindon de la face. A mon humble avis, je crois que le moment est venu de dire la vérité au peuple et de le prendre pour fin et non comme un moyen pour assouvir des intérêts personnels.Chers Sages, il vous appartient, si vous mettez l’intéret supérieur du peuple en avant dans votre initiative, de trouver les arguments, propositions idoines afin de convaincre Blaise à renoncer au pouvoir. C’est à ce prix que le Burkina Faso parviendra à réussir sa transition démocratique et sauvegarder la paix et la cohésion nationale, gages d’un avenir radieux.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:45, par Le Zoung En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Pourqoi la chefferie traditionnelle n’a été associée ? A t elle perdu sa crédibilité ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:57, par EL KABOR En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Ok leurs initiative est donc bonne et preventive seulement le hic c’est de creer un unstrument de trop pour divertir les gens car le probleme restera entier si le prinipal depositaire de la constitution se s’avout pas vaincu de ses propres ambitions en laissant la constitution en l’etat pour permettre une alternative quelque soit le bord politique meme a son sein cela me parait simple por eviter que le peuple saigne.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:02, par ouedassi En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    ARTICLE 37 A L’ÉTAPE ACTUELLE NE FAIT PAS PARTI DES DISPOSITIONS NON RÉVISABLES DE LA CONSTITUTION entendons dire. Mais cela suffit-il à faire un REFERENDUM ? Il y a 2 camps : – un CAMP qui veut le REFERENDUM pour sauter le verrou de la limitation de mandat à la présidence MAIS ne précise pas si cela va concerner le Président Blaise COMPAORE ou pas. Si cela ne le concerne pas, l’intérêt général se dégage MAIS le REFERENDUM EST INUTILE. Si cela le concerne, l’intérêt est personnel et le REFERNDUM EST ANTIDEMOCRATIQUE et SOURCE DE NON PAIX. – l’autre CAMP qui ne veut pas le REFERENDUM car la Constitution limite déjà le nombre de mandats. L’alternance démocratique est l’argument le plus utilisé. Ce qui est vrai. C’est d’autant plus vrai que la cohésion sociale en dépend. JE PENCHE POUR UN REFERENDUM QUI VA INSERER L’ARTICLE 37 ACTUEL DANS LES DISPOSITIONS NON REVISABLES DE LA CONSTITUTION APRES 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:05 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    la fonction principale de Blaise c’est médiateur, donc il connait bien la médiation. Ces messieurs ont été mandaté par Blaise, cette médiation va aboutir à un pacte national, avec modification du mandat présidentiel à 4 ans par exemple et pour faire avaler la pilule on proposera de verrouiller maintenant l’article portant limitation des mandats présidentiels. Résultat : Blaise à encore devant lui 2 mandats de 4 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:10, par Kouka KOUTOU En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Pourquoi de SOS si le BLAISO dort paisiblement ? il n’a rien dit, il n’a rien fait, alors laissez lui s’occuper de ses affaires, il a bcp de dossiers à gerer !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:16, par le bobolais En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Dire à quelqu’un qu’il est en erreur,est-ce difficile Mr le pasteur et Mr l’imam ?le jeu est tellement claire que je ne vois pas l’importance d’une médiation.Monsieur les religieux (pasteur et imam)choisissez entre la volonté de Dieu(la paix) et celui de de sa créature blaise(la guerre).

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:24, par valodia En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    pour qui connait ces quatre messieurs, y a des doutes que ce ne soit pas encore une entourloupe du Blaiso national. Et JBO est disqualifié pour ces genres d’initiatives quand on connait ces relations avec le Président du Faso.
    Quand aux représentants des mollahs et des protestants on les sait tous pourris.
    alors, ne nous endormez pas

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:42, par Amine En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Son Excellence Monsieur Jean-Baptiste OUEDRAOGO, ancien Chef d’Etat du Burkina Faso, et ancien membre du collège de sages.

    - Son excellence Monseigneur Paul Y. OUEDRAOGO, Archevêque de Bobo Dioulasso, ancien membre du collège de sages.

    - Pasteur Samuel B. YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME)

    - El Hadj Mama SANOU, ancien membre du collège de sages
    Donc à tout moment,tous fils et fille du Faso peut se lever pour s’autoproclamer pour quoi que ce soit dans ce pays ou quoi ?.On constate que 3 sur ces quatre monsieur sont des anciens membre du collège des sages ;J’ai bien fois à leur bon sens mais j’ai une question à poser aux trois collège de sage : qu’avez vous trouver de consensuel sur la question de l’article 37 en 1999 pour que la paix sociale y revient au pays après les marches et autres ? Dit on ne le souhaite pas surtout vous les religieux du groupe,la vie et la mort appartient à Dieu,si on du jour au lendemain on venait à perde brusquement le président du faso,pensez vous qu’il n’aura personne à diriger ce pays dans l’immédiat ? soyez honnête avec vous même et avec le peuple burkinabé et dire au président de respecter la constitution et c’est finie.soyons tous humble et respectons nous les uns,les autres et surtout respectons nos engagement envers le peuple qui nous à fait confiance,car chacun je dit bien chacun sera responsable de ses actes devant Dieu le Tout Puisant le jour du Jugement dernier incha Allah.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:46, par LE KAYIB En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    une occasion de se faire de l’argent.Sinon c’est très simple. Allez-y discrètement dire à Blaise de ne plus se représenter et de le declarer publiquement. D’ailleurs d’où viennent les financements de cette médiation

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 10:49, par KM En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    merci les sages pour le sens élévé mais je crois que la constitution doit être respecté car le burkina regorge de beaucoup de cadre apte à diriger ce beau pays

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 11:17, par l’homme à la vision parfaite En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    je vous respecte pour votre engagement de la recherche de la paix.
    si vous vous rappeler bien qui a dit à TANGA qu’il allait droit au mur.
    son tour est arrivée et lui il veut aller droit au feu.
    dites toi il y’a palabre ou pour parler de médiation ?
    je voudrais savoir si pour aller à la retraite on a besoin qu’on vienne nous négocié de partir ?
    dites à BC que sa retraite est pour 2015 et qu’il aura son arrêté de mise à la retraiter en novembre 2015.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 11:59, par ZAOUA En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      RECOMMANDATION DU COLLÈGE DES SAGES
      Toute légalité et toute légitimité tirant leur source de la Constitution, celle-ci doit faire, tant dans son esprit que dans sa lettre, l’objet d’un strict respect.

      2.2.2. Dans l’esprit de cette Constitution :

      2.2.2.1. Accorder une attention particulière à la séparation effective des pouvoirs (Exécutif, Législatif, Judiciaire) pour une plus grande consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance.

      2.2.2.2. Respecter les règles du jeu démocratique et accepter le principe de l’alternance politique tant au niveau des institutions que des partis politiques.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 12:42, par LE CHE En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      C’est une belle initiative de votre part. merci ! Mais entant que sages, vous devez savoir que s’attaquer aux conséquences en lieu et place des causes, revient à prêcher dans le désert. Nous espérons que lors de votre prochaine sortie, vous tenterez de ramener M. le président Compaoré et ses acolytes à la raison. c’est là que vous vous rendrez vraiment utile dans la préservation des acquis sociaux et la paix.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 13:34, par Fifi14 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Qui sont ces oiseaux de mauvaises augures qui prédisent que notre pays court vers un chaos et la violence. Je ne suis pas du tout d’avis. Chers médiateurs, ce n’est pas pour rien qu’un certain philosophe, Hégel en occurrence disait que "les moments de prospérités sont les pages blanches de l’histoire" et que "pour que l’histoire avance il faut que des têtes..." Pour c’est de bonne guerre que la campagne pour la présidentielle ait déjà commencé et il n ’y a pas de mal à médire son adversaire politique. Je dirai même que ça fait parti du jeu. Alors laisser les politiques jouer leur jeu. Tout le monde parle de dérapage mais personne ne veut être l’instigateur, chers médiateurs, donc il n’ y aura pas de dérapage dans les marches car le bon Burkinabè veut être témoin et non martyr de l’évènement. Monsieur l’ancien président rester dans votre hibernation et ne rêver de devenir président de la transition que vous annoncer car nous ne sommes pas en crise ! Bonne chance nous tous !

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 13:51, par Chrétien de nouveau En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Que l’amour et la paix de Dieu touchent les cœurs des Burkinabés.
      Que la sagesse et l’intelligence Divine touchent les Médiateurs afin qu’ils reussissent dans cette entreprise noble.
      Que tous les dirigeants politiques de ce pays mettent de l’eau dans leurs vins car nous voulons vivre dans un pays en paix.
      Le moment est venu de dépassionner les débats, vaillant peuple du Burkina Faso, il y’a un reste qui ne veut pas de bagarre pouvez vous en tenir compte pour que chaqu’un de nous vive sa liberté et ses droits ?
      Respectons les sages qui se proposent de faire la médiation au regard de leurs qualités.
      Si les anciens et les hommes de Dieu ne sont plus respectés dans un pays c’ est la catastrophe.
      À cause d’un seul juste Dieu épargne des multitudes, et au Burkina Faso il y’a toujours des hommes justes.
      Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 14:47, par Par Kabore 1 En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Belle initiative mes sages. Qu’Allah vs permette de réussir. Merci.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 16:44, par LAURA En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      tu peut envoyer ton vieux à la retraite si tu veux, lui il t’appartient à toi tout seul. sinon pour le moment, le peuple a besoin du BLAISO, il nous est utile. Ce n’est pas pour satisfaire les caprices d’un groupe d’exités que le peuple laissera partir ce grand homme averti des realités nationaux et africains.

      Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 11:56, par arouns En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je félicite le collège des sages, mais j’ai remarqué l’absence de responsable coutumier.
    Ce que je demande à ce collège, c’est de prendre leur responsabilité et de mettre en confiance avec toutes les garanties possibles le président du Faso et tous ses proches.
    Au président du Faso de faire un sursaut d’orgueil et de respecter l’article 37. Ce n’est ni une faiblesse, mais une preuve d’homme responsable.
    Que ce collège des sages trouvent des voies et moyens pour éviter la chasse aux sorcières.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 12:07, par raogo En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Je ne voulais pas que les chefs coutumiers fassent de la politique, c’était tout simplement pour gérer ses genres de situations.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2014 à 16:50, par le soucieux En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

      Je salue les sages pour cette initiative pour nous sortir de cet imbroglio politique qui radicalise les positions sur les questions du sénat et de la candidature éventuelle de Blaise Compaoré.Le Burkina a vraiment besoin de la paix. C’est donc une mission noble et délicate mais j’ose croire que ce collège sera à la hauteur des attentes des burkinabè. Pour ma propre contribution, il serait intéressant que ce collège de sage fasse d’abord un bilan à mis parcours sur le rapport de 1999 pour éviter que nous nous retrouvions encore avec un rapport de trop tout juste pour baisser la fièvre. Si il y a crise , c’est parce que les Burkinabè aspirent à une alternance et refusent de lier leur sort entre les mains d’une seule personne après 28 ans au pouvoir au terme de son mandat limitatif de 5 ans.Blaise Compoaré est la cause de toute cette agitation, il est aussi la solution car après la présidence ,il y a une vie que le président Compaoré doit accepter de vivre comme JBO,Kufor,Kérékou,Bédié,Konaré,Wade,Rawllys,Sarkozy,Bush et surtout notre cher regretté Mandela.

      Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 14:43, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Si vous avez daigné répéter que "...alors qu’interdiction lui en est faite par les dispositions de la Loi Fondamentale" ça sert à quoi une médiation puisque le débat est clos. C’est du bon sens que l’on demande et non du hard working.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 15:46, par matheozm En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Dites tout simplement la verite a blaise et il n’y aura rien comme trouble mais vouloir jouer à autre chose sera trop dangereux

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 15:59, par sans politique En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    La médiation se fait sur une base minimale. On n’ose espérer que vous allez juste demander un respect des engagements déjà pris par les uns et les autres. Le respect de la constitution étant un préalable non négociable chaque partie doit s’y soumettre. Oui nous sommes à une première transition démocratique dans l’histoire de notre pays. Le pouvoir comprend t’il la nécessité d’une transition ? L’opposition acceptera t’il un pouvoir à durée indéterminée ? Alors votre rôle est de conduire les acteurs vers le bien du peuple et de son avenir et cela vous le connaissez mieux que quiconque si vous le faites en toute sincérité et pour le bien du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 16:11, par Avis En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Chaque chose en son temps. Le cycle de la nature de chaque chose est implacablement irrésistible. Les choses naissent, mûrissent, pourrissent(meurent)renaissent et ainsi de suite. Aucune bonne ou mauvaise volonté ne peut transgresser la loi de la nature. DIEU veille sur nous, AMN.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 22:13, par TOUTPETIT En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    les doyens c’est propre votre message sera belle et bien transmis car vous faites la fierté de l’homme intègre, le burkinabé merci

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2014 à 22:37, par Diaspo one En réponse à : Situation nationale : Quatre personnalités en ordre de médiation pour sauver la paix sociale

    Franchement de quelle médiation voulez-vous être les médiateurs. Il n’y a aucune décision officielle de modifier les dispositions de l’article 37 de notre Constitution à tous dont M. Blaise COMPAORE est le garant. Je veux bien que vous soyez tentés de prévenir, mais faites attention à ne pas devancer l’iguane dans l’eau. Parce que si M. Blaise COMPAORE ne sollicite plus le référendum ou la mise en place du Sénat, votre médiation deviendra sans objet, donc mort-né. C’est quand même une logique minimale et on n’a pas besoin de sortir de l’école William PONTY pour découvrir la supercherie qui est en train de se tramer. La seule issus possible est le respect de l’article 37 en l’état et la mise en place du Sénat après 2015 dans un régime parlementaire et pas un régime Présidentiel. Dixit Salif DIALLO. Vous ne l’avez pas écouté et tant pis pour vous maintenant. Respectez les textes s’il vous plaît. Les pseudo médiateurs doivent s’en tenir à ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés