Enseignement supérieur : bientôt de nouveaux pavillons pour l’Université de Ouagadougou

jeudi 23 janvier 2014 à 23h41min

Le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Pr Moussa Ouattara, a visité, dans la soirée du mercredi 22 janvier 2014 les chantiers de constructions de pavillons à l’Université de Ouagadougou. Des infrastructures qui vont permettre à termes d’accroître l’offre de formation à l’université.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement supérieur : bientôt de nouveaux pavillons pour l’Université de Ouagadougou

L’Université de Ouaga se modernise. Le Campus de Zogona se dote de nouvelles infrastructures universitaires. Sur le terrain, quatre bâtiments sont en construction. Des ouvriers, à l’aide de pioche ou autres outils de construction, sont à l’œuvre pour être dans le délai. Sous le regard du Pr Moussa Ouattara, Ministre en charge des Enseignements secondaire et supérieur, des manœuvres s’activent.

Le bâtiment est de type R+2. Situé sur le campus de Zogona, il va abriter à termes des laboratoires pour les Unités de formation et de recherche (UFR) en Sciences exactes et appliqués (SEA), en Science de la vie et de la terre (SVT) et de Science de la santé (SDS). Il va comporter au total 21 laboratoires, 4 salles de préparation, 2 chambres noires et un ensemble de 10 salles et des toilettes. Financé par l’Etat burkinabè, il coûtera 1 508 060 768 FCFA.

Non loin de ce premier bâtiment, pousse de terre le second. De type R+2 aussi, cette bâtisse va abriter des salles de cours. D’une capacité d’accueil de 2136 étudiants, il va se composer de 23 bureaux, 18 salles de cours, 6 halls et un local technique. Son coût se chiffre à plus d’un milliard de francs CFA.

Le 3e immeuble en construction est celui dédié aux écoles doctorales et aux UFR SEA, SVT, LAC et SH. Avec son rez-de-chaussée et ses deux palettes, il va abriter 46 bureaux, 11 salles pour les doctorants, 10 laboratoires, 6 salles et un ensemble de 20 salles comprenant des magasins, des toilettes et des locaux techniques. Plus d’un milliard sera également consacré à la construction de ce bâtiment.

Le dernier chantier qui a reçu la visite du Pr Moussa Ouattara est celui de la transformation de l’ancienne cité universitaire en bureaux pour les enseignants. Au total 244 bureaux sont ainsi créés et entourés d’une clôture d’environ 2 mètres de haut.

Ces bâtiments sont réalisés grâce aux financements alloués par le gouvernement dans le cadre des mesures sociales. Au total 14 milliards de francs CFA avaient été débloqués pour accroitre l’offre universitaire et améliorer les conditions d’études des étudiants. Plusieurs mois après le début des travaux, le Pr Moussa Ouattara est allé constater de visu l’état d’avancement des travaux. « Il était donc important pour moi maintenant de montrer que ces marchés ont été attribués et de lancer les travaux. Nous avons d’ailleurs vu que les entreprises, pour les grands travaux sur le Campus de Zogona, étaient déjà installées. Nous avons un grand immeuble qui est exclusivement à vocation pédagogique parce que ces besoins étaient fortement exprimés par les enseignants. Il y a aussi un autre espace bâtiment où une portion va être utilisée pour accompagner la recherche scientifique des enseignants. C’est là où vont se retrouver les écoles doctorales », a-t-il indiqué.

D’autres bâtiments à venir

Les réalisations par le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur seront complétés à venir. Ils seront financés par le Plan national de développement de l’enseignement supérieur (PNADS) adopté le 1er août 2013. Ces financements vont permettre l’ouverture réelle de l’Université Ouaga 2 sur son campus, la construction des 3 centres universitaires : Fada, Ouahigouya et Dédougou et la mise aux normes du 2e campus de Bobo-Dioulasso afin qu’il puisse accueillir environ 15 mille étudiants. L’université de Ouagadougou pourra également se doter d’un 2e campus. Si tous ces chantiers, annoncés par le Pr Moussa Ouattara, aboutissent, l’offre universitaire sera accrue et permettra de rehausser le niveau de l’enseignement dans les Universités publiques au Burkina Faso.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés