Genre et décentralisation : sensibilisation à Pabré pour une meilleure appropriation

vendredi 27 décembre 2013 à 22h25min

La commune de Pabré abrite, depuis ce vendredi 27 décembre 2013, sous l’initiative d’une de ses filles, Benjamine Doamba, député à l’Assemblée nationale et par ailleurs présidente de l’Association des femmes de ladite commune, une formation de 48 heures sur la problématique de la contribution des acteurs locaux à la réussite du processus de décentralisation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Genre et décentralisation : sensibilisation à Pabré pour une meilleure appropriation

« Genre et Décentralisation » ; c’est le thème de cette formation de deux jours qui réunit une quarantaine de participants. Il s’agit de responsables de groupements féminins et masculins, des représentants des autorités coutumières et religieuses, des conseillers municipaux, etc.

« L’objectif de cette formation, c’est favoriser l’appropriation de cette problématique par les participants. Il s’agit de faire en sorte que chacun participant comprenne son rôle pour une meilleure conduite du processus de décentralisation qui exige au niveau communal la participation de tous les acteurs. Cela, parce que si des gens ignorent leur rôle dans ce processus, ils ne peuvent pas être efficaces et performants dans leur contribution au développement local », explique Benjamine Doamba, initiatrice de la formation.

Et d’ajouter : « Les gens doivent comprendre que la décentralisation est comme un champ familial. Pour le cultiver, tous les membres de la famille apportent leur contribution selon leur domaine de compétence : les hommes labourent, les femmes apportent la nourriture, d’autres personnes font quelque fois la musique pour encourager les laboureurs. Tout cela concoure à ce que le champ soit labouré. C’est la même chose au niveau de la commune. Pour qu’elle se développe, il faut que chacun joue sa partition. Pour que chacun joue sa partition, il faut que les gens comprennent leurs rôles dans le processus. Et la présente initiative participe justement de la sensibilisation des acteurs du développement de Pabré ».

Initiative saluée par des bénéficiaires

De nombreuses femmes prennent part à la présente formation assurée par la sociologue Ramata Traoré. Parmi elles Alphonsine Dipama. « Cette formation est la bienvenue pour nous parce que l’on ne peut pas bien faire quand l’on ne connait pas son rôle. Dans ce sens, la formation va nous outiller énormément.

Cette formation, Tampoko Céline Zagré/Ilboudo, deuxième adjointe au maire, n’a pas manqué de la saluer dans son mot de bienvenue aux participants. Nous allons, dit-elle, apprendre beaucoup de chose au cours de la formation. A notre tour, nous allons servir de relai auprès de ceux qui ne sont pas là aujourd’hui », a assuré pour sa part Etienne Kobendé.

Situé à quelques dizaines de kilomètres de Ouagadougou, la commune de Pabré est dirigée par un conseil municipal de 42 membres dont 34 élus du Congrès pour la démocratie et le progrès et 8 élus du Faso Autrement.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés