CRS/Ouaga Nord : rapprocher davantage la police des citoyens

mercredi 25 décembre 2013 à 02h46min

Les arrondissements 3 et 9 disposent désormais d’une Compagnie Républicaine de Sécurité dénommée CRS/Ouaga Nord. Son inauguration est intervenue dans la matinée du lundi 23 décembre 2013. Dans la foulée, le commandant de cette compagnie à savoir l’officier de police Bernard Gueswindé Ouédraogo a été installé dans ses fonctions. La cérémonie a connu la présence du Ministre de l’Administration Territoriale, Jérôme Bougouma ainsi que des premiers responsables de la police nationale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
CRS/Ouaga Nord : rapprocher davantage la police des citoyens

Aussitôt installé, Bernard Gueswindé Ouédraogo et la soixantaine d’agents qui composent la CRS/Ouaga Nord auront en charge de veiller à la sécurité des personnes et des biens de même que le maintien et le rétablissement de l’ordre public dans cette partie de la ville de Ouagadougou qui couvre les arrondissements 3 et 9. D’ailleurs, le maire de l’arrondissement 3, Pascal Tiga Ouédraogo a relevé que la création de la CRS/Ouaga Nord dans son arrondissement est d’une importance capitale dans un contexte marqué par une insécurité grandissante. Elle viendra à bout des braquages et autres attaques à main armée qui gangrènent la cité. Le Directeur Général de la Police nationale, Roger Zango, lui, s’est réjouit de constater que « ce qui était un projet il y’a quelques mois est aujourd’hui une réalité », car si l’ouvrage a pu être porté sur les fonds baptismaux, c’est grâce au soutien du maire de l’arrondissement 3 qui a réagi promptement à leur demande de site. S’agissant de la portée d’une telle compagnie, il laisse entendre que vu la recrudescence de l’incivisme, le renforcement du maillon sécuritaire de la ville de Ouagadougou s’impose comme une nécessité afin de répondre à la forte demande de sécurité des populations. Le joyau qui vient d’être inauguré comporte, entre autres, le poste de police, une administration, un dortoir et une infirmerie. La cérémonie a été également ponctuée par une plantation d’arbres.

La sécurité : une priorité pour le gouvernement

« Le gouvernement veut une police citoyenne. La police est là pour protéger les libertés et non les entraver », c’est ce qu’a laissé entendre en substance le Ministre Jerôme Bougouma. Selon lui, la police doit travailler quotidiennement avec les populations, se mettre à leur service et non pas être là pour empêcher les gens de faire ce dont ils ont besoin. L’officier de police Bernard Gueswendé Ouédraogo a bien compris ces directives. Il dit être disposé à sécuriser d’ores et déjà la zone en développant des patrouilles. Pour ce faire, le commandant de la CRS/Ouaga-Nord compte sur la compréhension de la population pour mener à bien les missions, à eux confiés.

En rappel, c’est en 1960 que la toute première compagnie républicaine de sécurité a été implantée à Ouagadougou. Par la suite, d’autres compagnies ont vu le jour dans certaines provinces du Burkina dont Bobo-Dioulasso, Dédougou, Fada N’Gourma, Koudougou, Gaoua, Ouahigouya. Au sein d’une même ville, la tendance est à la décentralisation. Après Ouaga Nord, le DG de la police annonce l’érection prochaine d’une CRS à Ouaga/Ouest, mais cela, confie-t-il, est conditionné par l’obtention d’un site dans l’ex-arrondissement de Boulmiougou.

Eric Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés