Mois de la solidarité : 120 millions de francs CFA attendus en 2013

mardi 10 décembre 2013 à 00h53min

L’édition 2012 du Mois de la solidarité avait permis de collecter plus de 164 millions de francs CFA au profit des plus démunis. Fort de cela, le Ministère de l’Action sociale et de la Solidarité nationale remet le couvert cette année avec l’objectif de recueillir au moins 120 millions. L’information a été donnée ce lundi 9 décembre 2013 par le Ministre de l’Action sociale, Alain Zoubga.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mois de la solidarité : 120 millions de francs CFA attendus en 2013

Aider l’Etat à prendre en charge les plus nécessiteux. C’est ce à quoi le gouvernement appelle les populations burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur. Ainsi il est initié chaque année un mois de solidarité au cours duquel tous, sans exception, peuvent donner leur contribution pour aider les plus démunis. Pour cette année, ce mois aura lieu du 14 décembre 2013 au 12 janvier 2014 sur l’ensemble du territoire. Une cérémonie de lancement, placée sous la présidence du président du Faso, Blaise Compaoré, aura lieu le samedi prochain dans l’enceinte de la Maison du Peuple à Ouagadougou. « Le Mois de solidarité est un cadre politique et social que les autorités de notre pays ont initié pour permettre à chaque Burkinabè et ami du Burkina, où qu’il soit, de manifester un élan de solidarité fraternel envers les plus vulnérables », a rappelé le Ministre Zoubga. Une opportunité offerte aux Burkinabè et ceux qui le désirent de laisser parler leur cœur au profit des plus nécessiteux. « Le Mois de la solidarité n’est pas uniquement réservé aux institutions et aux riches. Tout le monde peut donner sa contribution », a ajouté Alaina Zoubga.

Le thème retenu pour cette année : « A chacun son service social ». Avec 120 millions de francs CFA attendus cette année, le Ministère de l’Action social entend poursuivre le projet « Une commune/un département, un service social » lancé en mai 2013 à Yako par la Première dame, Chantal Compaoré. Après 8 éditions, les acquis du Mois de la solidarité dans ce domaine demeurent maigres. Sur les 350 départements que compte le Burkina Faso, seuls 53 possèdent des services sociaux. Pourtant ce projet revêt une importance singulière pour le gouvernement. « Cette initiative est née de la volonté des autorités de notre pays, animées par un souci d’équité et de justice sociale, de rapprocher l’administration des administrés dans le contexte de la communalisation intégrale », a argumenté Alain Zoubga.

Moisson fructueuse en 2012

Tout comme en 2012, les organisateurs du Mois espèrent que 2013 verra les caisses pleines. En effet, avec une prévision de 100 millions de francs Cfa, ils avaient pu collecter 164 684 843 FCFA. Une somme qui, selon le Ministre de l’Action sociale, va servir à payer la scolarité d’élèves démunis, à la prise en charge sanitaire et à des œuvres socio-économiques. En sa séance du 27 novembre 2013, le Conseil des ministres a donné quitus au Ministère de l’Action sociale d’affecter 45 millions à la santé, 72 684 843 à l’éducation et 47 millions à la promotion socio-économique. Une somme dont l’utilisation judicieuse permettra de soulager des personnes vulnérables à la grande satisfaction des donateurs. Car, comme le dit l’adage : « Si tu as de nombreuses richesses donne ton bien, si tu possèdes peu, donne ton cœur ». Tout le monde est donc appelé à donner un peu de ce qu’il possède.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 décembre 2013 à 11:07, par la fille de l’autre
    En réponse à : Mois de la solidarité : 120 millions de francs CFA attendus en 2013

    Tout cela est bien. à quoi sert le FONER juste des éclaircissements. la rentrée c’etait en octobre. Cependant, il y a de ces étudiants qui n’ont encore pas reçu la dernière tranche de l’année 2012-2013. Comment vont ils faire pour leur fourniture, le restaurant et ........ Quel est le type de traitement pour ces informations. A Cesar ce qui est à Cesar pour éviter les problèmes. Après c’est pour dire que les Etudiants sont si ou ça. Tandis que vous même vous ne pouvez pas observer 5 jours de retard pour vos salaires.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2013 à 21:31, par Las
    En réponse à : Mois de la solidarité : 120 millions de francs CFA attendus en 2013

    Ce qui merite d etre fait merite d etre bien fait disait Martin Luther KING. La meilleure forme de solidarite est de permettre a tout Burkinabe de gagner dignement sa vie. Autrement dit, lutter efficacement les detournements.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés