Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

jeudi 14 novembre 2013 à 01h22min

La pénurie de gaz butane, très récurrente depuis maintenant plusieurs mois, a fini par irriter ce consommateur qui s’adresse à travers ces lignes au Directeur général de PETROFA. Où il est abonné et doit s’approvisionner en gaz. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas du tout tendre. Et cela se comprend. Lisez plutôt !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

Monsieur le Directeur général de PETROFA

C’est tout consterné que je viens vous apporter ce que vivent et pensent bon nombre d’utilisateurs de vos produits, en l’occurrence le gaz butane. En effet, Mr le Directeur, le manque criard des bouteilles de recharge de 12 kg et 6 kg n’est plus un secret pour personne ici à Bobo-Dioulasso, et même pour vos agents. Depuis plus d’un mois que le problème se pose avec beaucoup d’acuité, au sein des ménages utilisant vos produits, tous raisonnent de la même manière. « A quoi sert-il d’avoir des bouteilles si la recharge est quasi inexistante ? » Obligeant certains même à retourner à la consommation du bois de chauffe, de charbon, etc.

Alors, nous pensons que, mettre des bouteilles de gaz en vente équivaut à une disponibilité permanente des recharges. J’ai essayé de m’approcher de vos agents pour de plus amples informations, mais partout la rhétorique est la même : « Tout dépend de la direction ! »

Mr le Directeur général, une simple note de service suffirait à éclairer les lanternes. Les chefs coutumiers, religieux et autres autorités de notre pays prêchent inlassablement pour une paix et une cohésion sociale parfaites et même préconisent le dialogue à tous les niveaux des couches sociales. Donc, il y a lieu, à priori, que l’on se comprenne et que cessent les petites visions des intérêts calculés, juste au fond d’un bureau.

Le butane est considéré comme un produit de base à caractère social. Sa pénurie a un impact très important, jouant considérablement sur l’économie de chaque famille. Si l’on considère que le Burkina Faso est un pays sahélien et que la coupe abusive du bois est un fléau qui menace notre nation, d’autres alternatives ont été trouvées. Ne les bafouons pas !

Vous êtes mieux outillés pour savoir que le Burkina Faso, pays des hommes intègres, est un pays pauvre et que chaque centime qu’on dépense est durement gagné. La confiance placée en vos services commence à irriter au quotidien. S’il n’y a point d’alternative, alors restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles qui commencent à devenir encombrantes.

Tout en espérant que cela retiendra votre attention et que très prochainement les bouteilles n’auront plus cette position (renversées dans leur cage habituelle) et cela pour le bonheur de notre population que nous affectionnons tous, et pour l’honneur d’une prestation efficace des services PETROFA, recevez l’expression de nos attentes cordiales.

NDLR : Le chapô et le titre sont de la rédaction

T. Sylvain NANA

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 novembre 2013 à 17:24, par Un Gondwanais
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    Le problème se pose partout au pays ; pendant plus de 5 ans à Tenkodogo, je n’ai jamais pu ravitailler sur place. A ouaga, c’est à Sankariaré que le stock est jusque-là disponible ; ce coup de gueule nous concerne beaucoup de ceux qui détiennent les bouteilles PETROFA.

  • Le 14 novembre 2013 à 08:39, par BURKINABE
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    moi j’ai même essayé de leur rendre leur bouteille et reprendre ma caution mais ils ont refusé. A ce demander s’il s’agit réellement d’une caution comme cela avait été dit au départ. Vraiment pitié pour nous les Burkinabé.

  • Le 14 novembre 2013 à 10:05, par Frére
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    Voici soulevé en même temps la question de la restitution des cautions déposées lors de achat . Pour rappel la bouteille de gaz n’est pas une vente mais une location. seul le gaz consommé en est une vente. Alors pour info si vous ne voulez plus consommer le gaz d’un distributeur, retournez lui la bouteille et récupérez votre déposit. Alors PETROFA - TOTAL- SIDIGAZ ETC... Où est ce que je peux récuperer ma caution et remettre ma bouteille, car je suis au charbon depuis belle lurette.

  • Le 14 novembre 2013 à 11:10, par citoyenne
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    Ce qui est dommage en plus de la penurie, est que le gaz qu on nous distribue actuelma es inodore et il nia plu de bouchon plastik de protection. Es c que no autorité pense un peu a notr securité et a notre protection ? Cei Dieu seul qui nous protège dans ce pays

  • Le 14 novembre 2013 à 13:45, par CHEIKH
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    Félicitations à toi Sylvain. Toi au moins tu as de la chance que le Faso.net publie avec plaisir tes "lettres ouvertes".
    Quant aux miennes, cela fait près de deux semaines, que notre géant du net
    les retient dans ses tiroirs, sans trop en avoir l’air. Je ne sais pas encore, s’il se décidera ou pas, à les publier enfin au nom de notre "sacro-sainte liberté d’expression" ici au Faso, ou bien s’il les bloquera toujours, pour me chercher noise quelque part.
    En attendant, je patienterai encore un peu pour voir.
    Mais, je préviens solennellement, que jamais je ne patiente en vain, car qui me cherche noise, ne m’a jamais raté.

  • Le 14 novembre 2013 à 15:19, par le_bobolais
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    La solution est tres simple : ajouter de l’argent et échanger avec une autre bouteille de gaz. c’est ce k je compte faire. PETROFA c’est la merde.

  • Le 14 novembre 2013 à 15:21, par le_bobolais
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    La solution est tres simple : ajouter de l’argent et échanger avec une autre bouteille de gaz. c’est ce k je compte faire. PETROFA c’est la merde.

  • Le 15 novembre 2013 à 11:52, par grave
    En réponse à : Lettre ouverte : « Restituez-nous notre argent et récupérez vos bouteilles de gaz »

    merci pour votre réaction. je vous assure que j’ai une femme et un enfant. au moment ou le gaz butane de 12 kilo était a 4000 FCFA j’avais trois mois a consommer. maintenant qu’on est 5300 dans le centre nord j’ai un mois ou 45 jours. et pourtant ma consommation n’a pas évolué de manière significative mon voisin lui a 15 jours a faire. nos autorités ont quelques chose a nous dire. la quantité a diminuée et on trouve rarement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés