Mouton de Tabaski : Jusqu’à 600.000 FCFA

mercredi 16 octobre 2013 à 00h07min

Aïd el kébir, Tabaski ou encore la fête du mouton. Il s’agit de la plus grande fête musulmane marquant la fin du pèlerinage à la Mecque. Comme son nom l’indique à cette occasion, chaque fidèle sacrifie un animal en fonction de ses moyens. L’animal le mieux indiqué selon la tradition étant un animal sans tare, de préférence un bélier. C’est ainsi que chaque année à la veille de la tabaski le mouton fait bon marché. A un jour de la fête nous avons fait un tour au marché de bétail de Tanghin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
                     Mouton de Tabaski : Jusqu’à 600.000 FCFA

Troupeau de mouton contre attroupement humain ? C’est la question que nous nous sommes posée à notre arrivée. De part et d’autre c’est le marchandage entre vendeurs et acheteurs. Nous confondant aux acheteurs, nous avons vite compris que les moutons étaient de 2 races.

Une race courte et les moutons de grande taille qui d’ailleurs sont chers. En faisant le tour du marché nous avons constaté que les prix varient entre 27 000 à 300 000 f cfa Voire 600000FCFA. En dépit de l’affluence constatée, les commerçants on fait savoir qu’il n’y pas de marché. « Les moutons son chers » nous confient-ils. Par exemple certains n’ont rien vendu depuis hier.

Abou Ouédraogo lui a déjà vendu 5 moutons depuis le matin mais déplore comme les autres l’état du marché. Généralement le point de désaccord entre les parties est soit 5 000 ou 10 000 f cfa. Beaucoup de visites mais moins d’achat.

C’est le constat qui domine. Les vendeurs avancent les raisons qu’il y a plus de vendeurs que les années précédentes. De même l’offre en matière de mouton est grande que celle de l’année passée. Néanmoins l’espoir est toujours permis. M. Abdoul Fatao bien que n’ayant rien vendu depuis hier dit garder espoir que les choses vont changer d’ici 16 h.

Quant aux acheteurs les avis sont partagés. Certains pensent que le fait qu’il n’y a pas de manque de moutons sur le marché, cela a joué un peu sur les prix. C’est le cas de M. X qui a acheté un mouton à 45 000 f cfa, un mouton du même genre qu’il avait acheté l’année passée à 50 000 f cfa. M. hag, un réfugié malien qui a acheté 5 moutons a déclaré que les moutons sont chers selon ses informations par rapport à l’année antérieure. « C’est pourquoi les gens viennent et repartent en catimini.  » a-t-il justifié. Qu’à cela ne tienne partant de nos observations et selon les dires des vendeurs eux-mêmes les prix sont dissuasifs.

Ibrahima Traoré (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés