Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

mardi 1er octobre 2013 à 21h09min

Quatre mois après avoir été décoiffée (dans la nuit du 07 au 08 Juin 2013), l’Ecole de la gare sise à Sikasso-Cira reste toujours sans tôles. L’édifice a tout de même accueilli les élèves ce 1er octobre 2013. Pour une rentrée scolaire pas comme les autres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

48 ans après sa création, l’école primaire de la Gare à Bobo-Dioulasso vit une rentrée pour le moins pénible. Décoiffée suite à une pluie diluvienne, l’école a reçu les enfants dans la cour au lieu des salles de classes pour cette rentrée 2013-2014. Les salles de classes étant sans toiture. Pris par des interpellations de parents d’élèves, nous avons retrouvé un directeur songeur sur les lieux.

Songeur car quatre mois après l’incident, le directeur lui-même a du mal à croire que son établissement reste encore décoiffé. Alors que ses supérieurs hiérarchiques et le maire de la commune de Bobo-Dioulasso avaient fait des promesses dès le lendemain du sinistre.

De juin à octobre, rien n’a été fait. Et le directeur se nourrit de la récente promesse du maire Salia Sanou sur les antennes de la Radiotélévision du Burkina (RTB). A en croire effectivement le maire Salia Sanou, la situation de l’école est imputable à plusieurs facteurs. Dont le silence du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation à sa requête de soutien. Mais aussi et surtout aux lourdeurs administratives.

Estimée à un peu plus de 20.000.000 de francs CFA, la réhabilitation de l’établissement et d’autres travaux y afférents ne pouvaient pas faire l’objet d’une procédure d’attribution de gré à gré selon le maire. Alors que l’attribution par voie publique du chantier requiert des normes et du temps qui dépassent la compétence de la commune de Bobo-Dioulasso.

Face à cette situation, Salia Sanou demande à l’Etat de tenir compte des cas d’urgences dans sa démarche d’attribution des marchés publics. En attendant, les écoliers, insouciants, n’ont que la joie de la rentrée à savourer.

Les parents d’élèves menacent

De la rencontre d’information avec les parents d’élèves, le Directeur Issouf Traoré retient une chose. La menace des parents d’élèves de se faire entendre si toutefois l’école reste infréquentable à la fin du délai (Il ne reste plus qu’une semaine) promis par le maire.

A notre arrivée en tout cas, la colère et la stupéfaction des parents d’élèves rencontrés sur les lieux en disaient long. Avec le directeur, des parents d’élèves s’interrogent même sur le bien-fondé du processus de transfert des compétences de l’Etat aux collectivités territoriales.

Effective pour le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation (MENA), ce processus est voué à l’échec selon bon nombre d’interlocuteurs. A commencer par le directeur qui dit n’avoir jamais été en concertation avec un maire sur des questions relatives à l’éducation. Issouf Traoré pense que les mairies n’ont ni les structures ni le personnel pour gérer la question de l’éducation. Dépassé, le directeur se demande même si la question de l’éducation est une priorité au Burkina.

Ousséni BANCE

Lefaso.Net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2013 à 17:54
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Bonjour ,
    je suis vraiment attristé de voire dans ce pitoyable état , l’école qui m’a formé de 1979 à 1985 ,appelé à l’époque ECOLE RAN.
    Je propose que nous organisons une chaine de solidarité notamment nous les anciens de l’école pour pouvoir apporter notre contribution à la réhabilitation de cette école grâce à laquelle nous sommes ce que nous sommes maintenant.
    Nous sommes assez nombreux dans la vie active actuellement pour rester insensible à ce spectacle.
    Aussi je demande à ce que un des anciens qui réside à Bobo actuellement prenne le devant de cette chaine de solidarité pour que concrètement on puisse faire quelque chose.
    OUATTARA

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 20:34, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Eclairez ma lanterne SVP. Qu entendons nous par décentralisation au niveau de l enseignement ? Car à mon entendement,les autorités communales ne devraient se charger que du volet ressources humaines,et à l administration régionale ou centrale de s occuper des infrastructures.Si non,de quel budget dispose une mairie pour réaliser ou entretenir plusieurs infrastructures de sa commune ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre 2013 à 06:15, par Le Messager de la Paix
      En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

      Mr TAPSOBA, le transfert des compétences c’est y compris la maitrise d’ouvrage.
      Actuallement ily a des communes qui peuvent faire plus de deux ans sans recevoir un soutien de l’Etat dans le cadre des réhabilitations ou de nouvelles constructions de batiments scolaires. Mais rare sont les communes qui ne prévoient pas un fonds annuellement pour ces infrastructures scolaires. C’est à dire que c’est sur fonds propre ou avec l’appuis de ses partenaires. Encouragez et soutenez nos collectivités. Chacun est comptable d’une manière donnée.

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre 2013 à 11:50, par décentralisation en panne
      En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

      Salut Tapsoba, la décentralisation consacre le transfert des compétences et des ressources de l’Etat vers les collectivités territoriales. Ainsi, un fond est alloué chaque année aux communes pour couvrir les frais de dotation des établissements en fournitures et matériels scolaires mais aussi en travaux de réalisation et d’entretien des infrastructures scolaires (classes notamment). Malheureusement plusieurs problèmes se posent : 1- l’insuffisance des fonds 2- le retard dans leur mise à disposition, 3- la lourdeur des procédures dans l’utilisation de ces fonds puisqu’il faut passer par le circuit de la dépense publique (préparation de dossier d’appel d’offre, approbation du dossier, lancement de l’appel d’offre, sélection des entreprise, approbation des résultats, publication des résultats, procédure de contrat, réalisation des travaux, réception des travaux). Tout cela peut prendre donc entre cinq à douze mois selon que la collectivité dispose de compétence interne ou pas pour conduire les aspects techniques. 4-la plupart des collectivités territoriales n’ont pas encore développé une réelle capacité de maîtrise d’ouvrage. Il n’ont pas des ressources humaines en quantité et en qualité pour le management des dossiers. A cela il faut ajouter les blocages liés aux longues et lourdes procédures financières entre le maire (ordonateur), le controle financier, le percepteur (comptable), le trésor, etc. En conclusion donc le système burkinabe n’est pas efficace même si un legér assouplissement vient d’être fait pour les dépenses de moins de 5 millions. L’accent est trop mis sur la procédure (qui ne fait pas de discernement) au détriment du résultat.

      Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 21:15, par jéhus
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Pas étonnant de la part d’un maire toujours en retard par rapport au cours normal des évenements importants de sa ville. Tout cela est une traduction de la situation réelle de la ville de Bobo dirigée par un conseil municipal constitué uniquement d’hommes d’affaires. Ils arrivent tout nécessiteux et veulent s’enrichir d’abord en pillant même les acquis de leurs prédécesseurs. Les parents d’élèvent ont trop attendu et il est temps de passé à la vitesse supérieure. Si Salia Sanou et sa bande sont incapable de trouver 20 briques pour la refection de ces salles de classes qu’ils aient le courage de demissionner. J’oubliais qu’ils ne sont pas nombreux dans le lot à connaître le sens du mot demmissionner. Cela veux dire foutez le camp s’il vous plaît messieurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 21:25, par Le bon citoyen
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Mr le Directeur, l’éducation ne constitue pas de priorité dans ce pays. Prends ton salaire et attends. Car ce qui est prioritaire dans ce pays, c’est l’installation du Sénat

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 22:01, par Prenez courage
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Monsieur le maire, vous pouvez avec l’aval du conseil municipal passer un marché de gré à gré pour la réfection de cette école démolie. L’urgence y est et aucun acteur du circuit de la dépense publique ne peut s’opposer. Ce que vous avancez ne saurait convaincre personne. Ayez donc le courage de reconnaître que vous aviez failli par gourmandise car votre "manger " n’était pas trop dedans.
    Par la même procédure, la commune a effectué des dépenses au titre du budget communal 2013 dont le montant cumulé est exponentiellement supérieur aux vingt millions dont a besoin la réfection de cette historique école. Franchement, si on était dans un pays serieux, un maire ne pouvait pas s’amuser de la sorte. Mais que voulons-nous ? Les autorités décentralisées ne sont-elles pas à l’image des autorités centrales ?
    Monsieur le maire, vous aviez bien reçu les fonds émanant du MENA au titre du budget 2013. Qu’aviez-vous fait de ces fonds pour encore lorgner du MENA pour un éventuel appui financier. Monsieur le maire, votre pouvoir financier dépasse celui du MENA qui est administrateur de crédits tandis que vous avez un pouvoir réel de décision puisque vous êtes ordonnateur.
    Que faites vous des differents impôts et taxes payés par les vaillantes populations de Sya au profit du budget communal ? Si vous êtes prêt à organiser des "djandjoba" sur le dos du contribuable à coût de millions pour des desseins inavoués, ayez de la docilité en réfectionnant au plus vite cette école. Cela vous grandira un peu, autrement la mairie centrale de Bobo sera transformée spontanément en salles de classe où les enfants des contribuables recevront leur savoir. On vous connait car vos enfants fréquentent, aux frais du contribuable, dans des écoles à l’abri de telles intemperies.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 22:08, par verite no 1
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Vous parlez de senat alorsqu’il ya des ecoles sans toits, on est trop comedien au faso. En temps normal le ministre en charge doit demissioner.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 22:09, par Sticky
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Vraiment triste, n attendons plus ces vauriens, je suis partant pour la chaine de solidarité.Comme les gens sont préoccupes par ces histoires de sénat, on peut tripler le salaires des galeuses, augmenter les indemnités a coup de milliards, mais incapables de refaire la toitures de l école, on veut endiguer les enfants sous paillotes en pleine ville, a cote de la BCEAO. Quelle honte. Il fallait organiser la cérémonie de Gourcy (lancement de l âne scolaire) a l école sikassocira. Bande d’ hypocrites.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 22:22, par Lol :-)
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Je n’en crois pas mes yeux.

    Honteux et alarmant. Je suis du même avis que le directeur : Je me demande si les questions de santé et d’éducation sont une priorité au Burkina.

    Les enfants de nos dirigeants ne fréquentent pas ses écoles ; nos dirigeants et leurs proches fréquentent les cliniques privées ou vont carrément à l’extérieur.

    Peuples du Burkina, réveillez-vous au moins une fois !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 23:20, par Le parisien
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Salut ancien elève. Je comprends votre douleur face cette situation. Mais je tiens à vous dire une chose : quant on voit le train de vie de nos autorités(voitures de luxe achetées avec l’argent du contribuable, des seminaires de 100.000fr/jr, des missions et utilisant des hotels de luxe à l’extérieur, ...etc...et le projet SENA.....) pour ne citer que cela. j’ai du mal à croire qu’une école de la 2ème ville du pays puisse rester 4 mois sans toit. Mon pays va mal. J’ai honte à la place du maire pour les propos tenus. S’il est digne il doit trouver une solution dans les 48h ou il doit démissionner

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 00:00, par lefils
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Non attendez quand le SENAT sera mis en place alors votre problem sera resolu. Vous n’avez encore rien vu, Un regime qui a tout pille, qui vous flatte toujours avec qui un sac de riz, qui un billet de 5000Fcfa et vous osez souvent le soutenir dans ses projets meme les lus suicidaires comme celui du SENA, sous pretexte d’ignorance ? Attendez seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 00:10, par mialé
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    aux habitants de sikassocira, accartville secteur 09, diarradougou et secteur 21, organisez vous et encerclez la BCEAO à coté de l’école sikassocira. entrez y et prenez de l’argent dedans. partez au grand marché à coté. allez y achetez les tôles pour venir mettre sur les classes de l’école. l’éducation est un droit, indignez vous des dirigeants indigne car l’insurrection est un droit quand les droits élémentaires sont violé par des dirigeants fantoches. pain et liberté pour le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 07:23, par wade2
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Voila là ou l’argent du SENAT doit servir bonne lecture

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 07:36, par Peace
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    C’est très triste mais les bobolais ont les dirigeants qu’ils méritent et qu’ils votent, revotent et revotent depuis longtemps. Comment on peut comprendre ça là ds la capitale économique d’un pays qui veut être émergent ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 08:35
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    DE CES IMAGES, JE RETIENS UNE ECOLE "IMERGENTE" DANS UNE VILLE DECADENTE D’UN PAYS EMERGENT.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 08:50, par doul
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    oh ! mon dieu à cause de 20 000 000 on va sacrifier l’avenir de nos enfants je me demande si bobo à un maire c’est vraiment la honte avec ça on parle du burkina emergent mais combien cout un senat ? foutaise

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 08:54, par horizon
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Je pense pour ma par que le maire et son equipe ont manqué d’esprit d’initiative et d’anticipation. C’est un maire de ville, de surcroît un maire et ancien député, un maire de la capitale ex économique. Qu’aurait on demandé à un maire de commune rurale de Zambo ou de Piela ? C’est en pareille occasion que l’on définit le pouvoir d’un maire:celui de repondre efficacement et vaillamment aux sollicitations de ses administrés. Cherchez à accéder au grand marché de Bobo et vous aurez la carte d’identité de notre ville. Monsieur le maire posez votre empreinte pour que l’histoire de notre ville retienne de vous un point positif.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 08:58, par Gramaton
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Triste vraiment de voir que nos autorités se soucient peu de l’éducation de la jeunesse qu’elles disent hypocritement dans leurs discours faire tout pour elle. Et notre très cher Gouverneur dans tout ça ? Il est le leader le plus puissant de la région, qu’il puise dans son leader ship pour trouver une solution dans les brefs délais. C’est aussi son rôle ? Nous vous prions de nous trouver autorités de Bobo-Dioulasso (Gouverneur, maires, députes, ...) et à tous bienfaiteurs de nous aider.

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 08:59, par PACO
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    "les masses affamées ne réclament qu’un seul poème : de la nourriture réconfortante. On ne doit pas la leur donner en aumône. il faut qu’elles la gagnent à la sueur de leur front" disait M. Gandhi ! Et oui, à force de compromission avec ces conseillers et maires commerçants d’illusion, la servitude ne doit étonner. Attendez, il se peut qu’il y ait un "geste de bonne volonté" !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 09:53, par fissoni
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Bonjour , BLaise veut donner un démi milliard aux partis politique , je propose que ces partis qui sont soucieux du bien être de l’avenir du pays remettent leur part pour la rénovation de cette école.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 09:59
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    cette école là mème vaut mieux qu’elle était construite.pouvez-vous imaginer que dans notre pays qu’on dit"émergeant"il ya toujours des écoles fantômes ?tu arrives,on te présente un terrain vide et on te dit que c’est l’école(liptougou,gnagna)

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 10:46, par sticky
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    Avec cette situation ;c est la mévente de l huile frelatée qui les intéressent tchr.......tchr.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 14:44, par fasoè
    En réponse à : Ecole primaire Sikasso-Cira : Les parents d’élèves menacent

    arretez d vou lamenter. notr gouvernemen veu dabor consolider sa democratie avec et aprè il vera commen consolider l’ecole

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés