Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

lundi 30 septembre 2013 à 16h39min

La brigade ville de la gendarmerie de Kossyam a présenté aux hommes des médias, des individus spécialisés dans le faux et usage de faux, le lundi 30 septembre 2013 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

Un lot de faux diplômes, d’imprimés vierges de permis de conduire, des faux visas déjà scannés, des cachets du ministère en charge des Transports…, tel est le butin saisi au domicile de la bande à Ahmed Cheick Maranga, le 22 septembre 2013. « Le samedi 21 septembre dernier, une personne digne de foi nous apprenait que des individus se livraient à des pratiques de faux et usage de faux, notamment dans la délivrance de faux permis de conduire moyennant la somme de 40 000 FCFA », a expliqué le commandant de la brigade ville de gendarmerie de Kossyam, Abdoulaye Sawadogo.

Les investigations, a-t-il dit, ont conduit à l’interpellation du nommé Kogobila Mando qui « attendait un de ses clients pour recevoir le versement du reliquat d’une somme qui lui était due dans le cadre de l’établissement d’un faux permis de conduire ». Interrogé, a précisé le commandant de la brigade ville de gendarmerie de Kossyam, le présumé coupable a cité M. Maranga comme étant le cerveau de la bande. «  Les visas sont de la République de Belgique qu’il obtient à l’aide d’une fibre gluante provenant du paquet de thé vert de Chine qu’il utilise pour confectionner le visa  », a confié le commandant Sawadogo.

Les investigations ont permis de mettre aux arrêts sept personnes. «  Nous avons démantelé un réseau de faussaires grâce aux informations de bonnes volontés. Mais, il s’agira pour nous de faire une analyse pour venir à bout du phénomène  », a insisté le lieutenant de la compagnie du Kadiogo, Issa Paré. Toutefois, il a invité les populations à collaborer avec les forces de l’ordre pour mettre hors d’état de nuire, les individus mal intentionnés en appelant au 1010, 17 ou 16.

Sidgomdé

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2013 à 07:34, par cygne
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    c’est bien dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 08:06, par La verité
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    les burkinabés sont maintenant forts dès

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 08:08, par yam
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    bravo a la gendarmerie

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 10:11, par bebe
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    bravo à la gendarmerie. ils sont nombreux ces faussaires dans la ville de Ouagadougou

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 10:55, par cellasier
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    Vraiment intègre celui qui a siffle la puce à l’oreille de le Gendarmerie ; mais aussi bravo aux Pandores qui ont abattue un travail formidable.
    Mr les journalistes, je ne comprends pas pourquoi vous passez le temps à cacher le visages de ces malfrats ; dans ce genre de cas c’est plus respectueux de ne pas montrer leurs photos.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 11:10, par Anita Manour
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    je suis tout à fait d’accord qu’on mette ces criminels aux arrêts. Cependant, il reste beaucoup de crimes qui restent à être sévèrement condamnés du fait de la barbarie avec laquelle ces démons opèrent. je veux parler plus précisément de ces avides d’argent, et des choses vaines de la terre qui assassinent sauvagement leurs victimes ( généralement des pauvres enfants et adolescents sans défense) : des musculations soient des différents membres, soient des organes de sens ( j’ai vu un enfant de 7 ans environ qui s’est vu arracher les yeux par un bourreau ; et aujourd’hui l’avenir de cet enfant est comment selon vous, mes chers internautes ?), ou soient encore les organes génitaux, bref. j’ai l’impression qu’il n’y a ni justice divine, pire pas de justice humaine. Sinon comment comprendre que ces pratiques ignobles existent depuis des années et sévissent (gravement ) encore aujourd’hui ; comment comprendre cela ? D’aucuns disent que la plupart du temps ce sont les hautes autorités qui pratiquent ces animosités. J’aimerais dire le contraire, mais malheureusement je ne peux pas dans la mesure où jusque là on n’a jamais mis aux arrêts ces individus bannis de Dieu et de la société toute entière. Ce qu’on nous montre à la télé la plupart est une histoire qui reste sans suite. Alors : je sais que de vous à moi vous comprendrez pourquoi d’aucuns pensent que ces criminels se trouvent parmi ceux qui sont chargés de montrer le bon exemple à suivre dans nos sociétés. Comment faire alors ? se rendre justice soit-même pour que ce fléau ne persiste plus ? S’il vous plait dites-moi comment faire exactement dans cette société de cannibales pour solutionner tout ceci ? ( Nous pensons que ce sont les animaux féroces qui sont uniquement des cannibales ; mais les humains sont de plus en plus convaincus qu’il vaudrait mieux vivre parmi les cannibales animaux qui peuvent prendre pitié de quelqu’un et lui donner une seconde chance quand ceux -ci sont rassasiés. Thomas Hobbes n’a t-il pas raison en clamant haut et fort que l’homme est un loup pour l’homme ?) Bref ! vous direz que je suis hors sujet mais sachez que je préfère 1 milliard de fois ceux qui font du faux et usage de faux pour survivre qu’à ceux qui préfèrent couper des têtes, des membres, des testicules et autres organes pour alimenter des sectes en contrepartie de devenir multimilliardaire. Bien vrai qu’il il est bon et même très bon de présenter des bandits criminels à la télé. Mais reste à savoir ce qu’on fait d’eux ? pourquoi cette criminalité récidive ? pourquoi d’autres plus grands malfaiteurs continuent leur forfait sans pour autant être inquiétés ? Vous comprendrez maintenant mon désarroi.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 11:40, par Tapseureula
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    Il faut aussi traquer dans la ville tous les détenteurs de faux permis de conduire qui sèment la désolation dans les familles et compliquent la circulation des honnêtes citoyens ; bravo à nos forces de l’ordre

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2013 à 16:35, par Anita Manour
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    je suis tout à fait d’accord qu’on mette ces criminels aux arrêts. Cependant, il reste beaucoup de crimes qui restent à être sévèrement condamnés du fait de la barbarie avec laquelle ces démons opèrent. je veux parler plus précisément de ces avides d’argent, et des choses vaines de la terre qui assassinent sauvagement leurs victimes ( généralement des pauvres enfants et adolescents sans défense) : des mutilations soient des différents membres, soient des organes de sens ( j’ai vu un enfant de 7 ans environ qui s’est vu arracher les yeux par son bourreau ; et aujourd’hui l’avenir de cet enfant est comment selon vous, mes chers internautes ?), ou soient encore les organes génitaux, bref. j’ai l’impression qu’il n’y a ni justice divine, pire pas de justice humaine. Sinon comment comprendre que ces pratiques ignobles existent depuis des années et sévissent (gravement ) encore aujourd’hui ; comment comprendre cela ? D’aucuns disent que la plupart du temps ce sont les hautes autorités qui pratiquent ces animosités. J’aimerais dire le contraire, mais malheureusement je ne peux pas dans la mesure où jusque là on n’a jamais mis aux arrêts ces individus bannis de Dieu et de la société toute entière. Ce qu’on nous montre à la télé la plupart du temps est une histoire qui reste sans suite. Alors : je sais que de vous à moi vous comprendrez pourquoi d’aucuns pensent que ces criminels se trouvent parmi ceux qui sont chargés de montrer le bon exemple à suivre dans nos sociétés. Comment faire alors ? se rendre justice soit-même pour que ce fléau ne persiste plus ? S’il vous plait dites-moi comment faire exactement dans cette société de cannibales pour solutionner tout ceci ? ( Nous pensons que ce sont les animaux féroces qui sont uniquement des cannibales ; mais les humains sont de plus en plus convaincus qu’il vaudrait mieux vivre parmi les cannibales animaux qui peuvent prendre pitié de quelqu’un et lui donner une seconde chance quand ceux -ci sont rassasiés. Thomas Hobbes n’a t-il pas raison en clamant haut et fort que l’homme est un loup pour l’homme ?) Bref ! vous direz que je suis hors sujet mais sachez que je préfère 1 milliard de fois ceux qui font du faux et usage de faux pour survivre qu’à ceux qui préfèrent couper des têtes, des membres, des testicules et autres organes pour alimenter des sectes en contrepartie de devenir multimilliardaire. Bien vrai qu’il il est bon et même très bon de présenter des bandits criminels à la télé. Mais reste à savoir ce qu’on fait d’eux ? pourquoi cette criminalité récidive ? pourquoi d’autres plus grands malfaiteurs continuent leur forfait sans pour autant être inquiétés ? Vous comprendrez maintenant mon désarroi.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 21:50, par Kitoko Mabe
    En réponse à : Lutte contre la contrefaçon : Sept faussaires aux arrêts

    « Les visas sont de la République de Belgique qu’il obtient à l’aide d’une fibre gluante provenant du paquet de thé vert de Chine qu’il utilise pour confectionner le visa », a confié le commandant Sawadogo.
    Etes vous sur ? La Belgique à ma connaissance est un royaume, à moins que la république n’ y ait été très récemment proclamée ! Hum, si les faussaires écrivent "république" de Belgique sur leurs documents, alors pas besoin d’être un "sorcier" pour les confondre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés