Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

mercredi 17 avril 2013 à 21h49min

C’était l’une des mesures annoncées par Luc Adolphe Tiao après sa reconduction à la Primature : A savoir le plafonnement des baux et loyers d’habitation, dont le coût est de plus en plus élevé pour la population. Plus de trois mois après, la mesure n’a toujours pas eu une suite. Mieux, le chef du gouvernement adopte désormais un profil et bas et dit se refuser à prendre des engagements qu’il ne pourra pas tenir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : 	                           Tiao va-t-il échouer ?

En marge de sa visite effectuée dans les locaux de Radiotélévision du Burkina (RTB) le jeudi 11 avril 2013, Luc Adolphe Tiao n’a pas souhaité s’engager sur des pistes qu’il ne maîtrise pas. C’est en tout cas la réponse apportée à certaines préoccupations posées par ses interlocuteurs.

Une réponse qui tire sans aucun doute ses origines dans les nombreuses promesses faites par le Chef du gouvernement à l’endroit des populations. Et qui, malheureusement, dans la pratique n’ont pas connu une mise en œuvre satisfaisante, occasionnant du même coup, la colère des populations.

C’est le cas sur le dossier du plafonnement des prix des loyers à usage d’habitation qui ont connu ces dernières années, une hausse importante. De 20 à 30% en moyenne selon les zones.

Crise pour les uns, ‘’tout bénef’’ pour les autres

A Ouagadougou, mais également dans les provinces, la surenchère est perceptible. A contrario, le pouvoir d’achat des citoyens, lui, affiche une courbe nettement décroissante. Chez les travailleurs c’est d’ailleurs la grogne en ce moment.

Malheureusement, depuis l’annonce de cette mesure ‘’spectaculaire’’ et dont l’opinion attendait la mise en œuvre concrète, plus rien d’autre n’a filtré sur le sujet. Par endroit, les prix ont même grimpé à nouveau, renforçant ainsi la course à la spéculation dans un secteur libéralisé et où la demande dépasse largement l’offre.

Les propriétaires à l’unisson

Du reste, la sortie médiatique du chef du gouvernement, au lendemain de sa reconduction, a poussé les acteurs du domaine à resserrer rapidement les rangs, à travers la création et/ou le renforcement de leurs structures associatives. Lesquelles regroupent les entrepreneurs du domaine.

Une action qui risque sans aucun doute de compliquer encore plus la tâche au gouvernement, si ce n’est l’objectif recherché en fin de compte.

Ce d’autant plus que sur la question des logements sociaux et de leur accessibilité, le problème reste entier.

L’Etat en location

L’un des problèmes qui se pose selon un juriste, c’est que « l’Etat lui-même ne construit plus ». Il se plait, ajoute-t-il, dans sa situation de locataire.

En effet plusieurs services de l’administration publique sont logés dans des bâtiments appartenant à des particuliers. Et le plus souvent payés au prix fort du marché !

Il y a également ajoute un autre, le fait que selon lui, une majorité d’acteurs politiques qui sont devenus par la force des choses des ‘’bailleurs’’. Une double casquette qui dans le contexte actuel, fait leur bonheur.

Dans ces conditions, l’on voit mal comment ces acteurs pourraient agir contre leurs propres intérêts. A moins de vouloir scier la branche sur laquelle ils sont assis.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2013 à 16:34, par pas sûr
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Je me demandai comment il allais proceder pour regularisé la situation, il ne veux pas la verité ils savent bien que la hausse des prix des loyers est lier a la hausse des prix des produits de constructions.

    comme c’est au burkina l’impossible peut devenir possible avec une population analphabète.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 18:25, par Jamanatigui
      En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

      Bien vu mon chèr. On ne peut pas laisser des gens^payer le ciment à 130 000 francs la tonne, construire et vouloir en même temps reguler le prix des loyers.
      La seule solution pour le gouvernement c’est de jouer sur le coût des matériaux de construction soit construire des logements et les loyers aux prix qu’il veut. Sinon le reste c’est du bluff.
      Ils n’ont pas pu baliser le prix du sac du riz ou le litre d’huile donc c’est pas les loyers qu’ils pourront maîtriser. Les commerçants ne disaient ils pas aux clients d’aller acheter dans les boutiques du gouvernement à ce qui se plaissient à leur rappeler le prix fixer par le gouvernement ?
      En fin, doit on corriger une injustice par une autre ? Oui ce sera un juste de fixer le prix du loyer à la place des bailleurs.

      Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2013 à 03:19
        En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

        Moi j’ ai dejamis plus de 15 millions dans mes 4 celibatoriums mais ce n’est pas pres d’ etre habitables. J’ai donc immobilize 15 millions Durant des annees et je n’ai plus d’ argent pour advancer. Quand je vais finir, toute la construction va depassser les 20 millions. Meme si je fais le celibatorium a 20 mille francs, je n’aurai que 80mille francs par mois x12= 960 mille francs par an. En dix ans je ne ’ n’ aurai encaisse que 9millions 6cent mille francs. En 20 ans, 19 millions 200cents mille. Si j’ investissais mes 20 millions ailleurs, est-ce que vous savez combine j’allais avoir/ ? Et puis, par rapport a la valur actulaisee de l’ argent, mes 20 millions d’ aujourd’ hui ne valeront pas mieux que les milliards Zimbaweens. Je n’ encourage pas quelqu’ un de construire dans le batiment si vous voulez le faire a titre d’ investissement. Sauf si vous vouler blancher vos sous.

        Répondre à ce message

        • Le 19 avril 2013 à 08:38, par ndivaler
          En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

          On ne rentabilise jamais un batiment de 20 millions avant 20 ans c’est pourquoi on parle d’investissement et dans le lot il y en a qui sont sûr mais d’autres incertains. Les plus sûr ( 100% durables) se rentabilisent très lentement par contre les moins sûr se rentabilisent très rapidement. à vous de choisir. Mais la combinaison des avantages des deux ne marche pas sinon il ya problème qq part. C’est le cas du loyer.

          Répondre à ce message

        • Le 19 avril 2013 à 10:27, par MAJUNGA
          En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

          Tes estimations ne sont exactes mon frère ! Revoies tes calculs. Chaque celibaterium a combien de compartiments (chambre+salon) ? Au bas mot je te dirai 4. Et pour 4 celibateriums tu as 16 compartiments en raison de 20 000 F CFA chaque. Cela te fait : 320 000 F le mois soit 3 840 000 F CFA l’an. En dix (10) ans tu auras encaissé plus de 38 000 000 F CFA. Donc pas de tergiversations pour étourdir les gens.

          Répondre à ce message

        • Le 19 avril 2013 à 13:39
          En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

          Si tu veux le rentabiliser vite, transforme ça en chambre de passe. Tu fais la passe à 3 000. Tu transforme la chambre salon en entré couché. Tu auras 8 chambres. Chaque chambre peux avoir en moyenne 5 passe par jour. En résumé tu aura= 3 000 x 5 x 8 x 360 = 43 200 000. Affecte 50% des recettes aux charges courantes. En une année tu t’en sort avec un résultat net d’impôt d’environ 21 600 000. Si tu fais une projection sur 10 ans tu 210 600 000. Et rendez vous à l’enfer pour les comptes. Je m’amuse dèh !

          Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 20:21
      En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

      Je suis désolé mais ce que vous dites ne tient pas la route. J’ai loué une maison en banco en 1999 quand j’étais étudiant qui a augmenté aujourd’hui de 10 000 FCA mais sans une brique de plus. Je peux encore citer d’autres exemples. Il faut revoir la situation.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:48, par Conscience du Faso
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Je vous avais dit que le PM actuel était un GRIOT, beaucoup ne me croyaient pas. Voilà depuis un certain les preuves. Le problème de ce PM, c’est que très souvent il fait des déclarations sans avoir pris des dispositions au paravent pour voir si ce qu’il avance est réaliste ou pas, ne mesure pas les conséquences avant ou du moins, comme il est journaliste, ayant le verbe facile, il balance les mots comme cela. Il oublie qu’il est en politique. C’est ça aussi l’inconveniant de nommer des gens qui n’avaient rien de politique à des postes purement politiques comme PM. Voici les conséquences maintenant avec l’affaire du SynSHA, L’Ex-DG de la douane Guiro, la cherté des loyers, Etc. Et lorsqu’il fait ses déclarations, il les fait avec une certaine énergie et détermination comme si dès le lendemain il va commencer à appliquer ce qu’il a dit. C’est cela son problème et ce n’est pas bon pour un homme politique. Pour son bien, il a intérêt à changer.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:48, par Badpress
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Laissez LAT. Son heure est entrain de sonner. Trop d’engagements et rien ne se réalise. Si la honte tuait il serait mort depuis. Il nous a trop pompé l’air et c’est bien si lui même commence à le savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:49, par indjaba
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Ce n’est PAS une bonne idée de plafonner les prix des loyers et des parcelles. Laisser ceux qui ont les moyens choisis leur luxe et permettez aussi à ceux qui ont une force de vente de le faire et d’engranger du gombo propre. On est pas dans un état communiste. Laisser faire la concurrence. Il faut juste que l’état joue son rôle en imposant les contrats de bail à tous (conditionner par exemple le paiement des indemnités de logement par le dépôt d’un contrat de bail) ; créer des taxes sévères qui augmentent barbarement et proportionnellement à l’augmentation du loyer (ex célibaterium entre 10000 et 15000F entraine zéro taxe et célibaterium entre 15000 et 30000 entraine 25% de taxe etc), faire payer des taxes modestes proportionnelles à leur valeur sur les domiciles privés ; contrôler les héritages fonciers et retenir une partie des héritages qui ont une forte valeur et qui vont à une lignée indirecte ; faire un fichier foncier ; créer des taxes barbares et proportionnelle à l’augmentation de la valeur des parcelles ; retirer les parcelles non mise en valeur depuis 5 ans ; construire les cités sociales ; développer les chefs lieux des provinces et les villes secondaires surtout celles environnantes à ouaga ; améliorer le transport en commun intra et inter-urbain ; améliorer la bonne gouvernance ; encourager les textes sur les délits d’apparence ; promouvoir les agences immobilières et obliger tout individu avec plus de 3 bâtiments à faire les démarche pour être considéré agence immobilière ; Qu’aucun service étatique ne loue un bâtiment avec un individu mais avec une agence immobilière agrée etc etc. Avec ça les prix des parcelles et des loyers chuteront tout seuls et le pays sera très riche. Faire ceci suppose s’engager de façon rigoureuse pour la transparence et je ne suis pas sûr que l’actuel DG des impôts sera suffisant courageux pour avancer de telles idées car mettre des taxes sur des bâtiments suppose découvrir les vrais proprios des bâtiment. Ahahadja qui veut être comme Karim Wade au Faso ici.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:55, par brice
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Dis donc, il y ’en a encore qui croit en ce qui ce que dit le PM. Pfffffffff !!!!! moi personnellement, l’annonce de cette ambition ne m’a fait ni chaud ni froid, parce que je sais que c’est du vent.

    Qui sont les bailleurs audjordhui ? Ce n’est plus comme dans le temps les commerçants mais des hauts fonctionnaires du pays. Ceux la même qui doivent décider. De ce fait, le plafonnement du loyer comme la fiscalisation des biens immobiliers ce n’est pas pour demain

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:14, par GO
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    JE NE CROIS PAS QUE C’EST SCIER LA BRANCHE SUR LAQUELLE ILS SONT ASSIS. RECONNAISSONS TOUS QUE LE PRIX DU LOYER EST EXAGÉRER A OUAGA. MÊME SI LES LOYERS SONT A EUX, JE TROUVE QUE C’EST BIEN DE RÉVISER LES PRIX. ON CONNAIT BIEN QUE LE GOUVERNEMENT A FAIT UNE AUGMENTATION DE SALAIRE QUI NE FAUT RIEN POUR NOUS AUTRES ET ON A DES PROBLÈMES SUR TOUS LES PLANS.
    LE PLUS VITE SERA LE MIEUX.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:14, par Le Doyen
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Une solution serait l’institutionalisation d’agences immobilières et une légifération sur la question. Elle est assez sensible. J’ai un voisin qui n’arrive pas à payer son loyer, avec femme et bébé. Il est en passe d’être expulsé sans tambours ni trompette par l’impitoyable bailleur. On va retourner dans les arbres comme ce l’était avant avant !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:35
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    LAT croyait que gouverner c’est venir raconter à la population ses rêves les plus bidons et les realiser les plus facilement possibles. Quelle mesure impopulaire même si parfois elle peut etre juste l’Etat a pu faire appliquer depuis le déclin de l’autorité publique. Il y a plus important que le plafonnment des loyers parce que avant tout les bailleurs font du commerce et l’inflation ne concerne pas seulement ce domaine. Il faut arreter de distaire les populations avec de telle rêve et s’attaquer aux préoccupations des populations notamment des travailleurs qui sont consignées dans une plate forme revendicative et je ne crois pas le plafonnement des loyers fut-il une des solutions contre la vie chère au BF soit une revendication des travailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:36, par L’impartial
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Le premier responsable d’un des plus grands partis de la majorité est l’un des plus grand marchant de sommeil de notre capital. Sa spécialité ;construire des célibaterium qu’il loue à prix d’or.Avec une situation pareille Son excellence Adolphe ne peut pas prendre des engagements au risque de se brûler les ailes

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:40, par pomme66
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    il n’a qu’a venir plafonner. Si c’est lui qui fabrique le ciment et les barres de fer on verra

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:41, par driba
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Le probleme des loyés tout comme le gestion economique du faso c’est la concentration des terres dans les mains d’une minorité ; tte chose qui fausse la concurrence et la liberté de prix du marché. faite un tour sur le boulevards des tengsoaba vs verrai ces immeuble prete nom à la Karimwade !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:58, par wedaga
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Depuis son accession à la primature, LAT n’a jamais réalisé avec satisfaction ce qu’il déclare. Par exemple, ceux qui doivent normalement être en prison sont dans les macquis buvant et mangeant et ceux au contraire qui devraient jouir d’une liberté citoyenne sont derrière les barraux. C’est le cas de GUIRO libéré sans raison connue, des enquêtes CNSE qui n’ont plus de véritable suite et à contrario de toute la jeunesse de Guenon qui dort en prison parce que eux, ils n’ont personne pour les défendre. Notre cher PM ira comme il est venu, c’est tout ce que nous pouvons lui souhaiter comme mal, sinon ça peut être pire !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 18:12, par La vie chère
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Ce n’est pas à l’état de fixer les prix des loyers mais tout dépend de l’offre et de la demande. Si la demande est supérieure à l’offre les prix vont toujours grimper. Mais l’état peut construire des logements sociaux au profit des locataires.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 18:12, par KODANE
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Le PM ne peut rien faire par rapport a cette question. Savez vous a combien on construit le m² d’habitation à Ouaga ? au moins 130 000 FCFA. Tous le monde veut 02 chambres salon donc au moins 60m², soit 7 800 000 FCA rien que pour le logement, sans compter la clôture, la cuisine externe, les toilettes et la parcelle. Si tu réalise un tel bâtiment, tu ne peut le louer à moins de 60 000 FCFA par mois, pour espérer l’amortir en 15 ans au moins. Je ne défend pas les bailleurs, mais au cout actuel des matériaux de construction le PM n’y peut rien.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 05:21, par Chlarstin72
      En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

      Le peuple n’a pas besoins de promesse falacieuse, croire à la réalisation d’un plafonement de prix des loyers au faso c’est être bête à terre comme dira l’autre. C’est la politique et chacun fait des promesses pour endormir le peuple. ne dit-on pas que l’espoir nourrit son homme. Le pm doit revoir sa façon de s’adresser au peuple car devant lui il a un auditoir mature intellectuel et conscient. Voyez vous pensez que l’assurance maladie dont il parle verra le jour ?
      Augmenter les salaires et baisser les prix des intrants agricoles ça au moins chaque burkinabè le resentira dans sa famille.

      Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 07:34
      En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

      Des maisons en banco de plus de 40 ans sont mises en location à 15000,20000fcfa.même en province.vous trouvez ça normal ?

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 03:21
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    L’ etat lui meme ne conmstruit plus et donne des parcelles a des ambassades pour qu’ ells se construisent des maisons a ouaga 2000

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 06:43, par SKATH
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    FRANCHEMENT DIT LE PROBLÈME DES LOYERS EST A PRENDRE A BRAS LE CORPS AU BURKINA AVEC DES BAILLEURS ILLETTRÉS LE JOURS QU’ON SORT A LA TÉLÉ DIT QUE IL Y A AUGMENTATION DE CINQ POUR CENT, CHAQUE BAILLEUR DIT A SON FILS DE TOURNER DANS SES COURS DIT QUE A LA FIN DU MOIS PROCHAIN IL VA AJOUTER 2500.PARDON CINQ POUR CENT DU SALAIRE CYCLE C C’EST COMBIEN ? QUE LAT ARRÊTE LE VENT ET AGIT.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 07:55
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Le 1er ministre est un brasseur d’air pour débiter des paroles à longueur de journées mais la mise en oeuvre se fait attendre car lui n’est qu’un simple griot et non le chef de chantier

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 08:03, par changeons
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    LAT parle trop et passe à côté de l’essentiel. Il faut d’abord une politique claire du logement avant de vouloir plafonner les loyers et les baux. Que fait l’Etat pour sécuriser les burkinabé en logement ? Vous confiez tout à un privé, à la belle mère, que voulez vous ?. Le privé, c’est le bénef.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 09:48, par veridique
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Au fait, la situation qui prévaut de nos jours au niveau de l’augmentation effrénée du cout du loyer n’est que la résultante d’une absence de politique de logement. ce n’est pas un problème de premier ministre mais plutôt un problème de régime. En réalité, ce régime ne s’en fiche pas mal des intérêts des populations. depuis son accession au pouvoir, le monopole au niveau du logement est en train de passer entre les mains d’une minorité en accointance avec le pouvoir en place. Du coup, la politique de Thomas sankara qui consistait à permettre à tout burkinabè de beneficier d’un logement décent a été mis de coté. On se souvient bien des cités an II, an III, an IV A et B, 1200 logement dont beaucoups d’hommes qui sont aux affaires aujoud’hui ont d’ailleurs beneficié. C’est ça une veritable politique de logement en faveur des populations. Dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 10:36
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Les mêmes qui louent leurs bâtiments à l’Etat sont les mêmes qui louent leurs maisons à la population, ce sont ceux qui nous gouvernent. Le peuple est arnaqué de gauche à droite. Mais heureusement que tout se paie ici bas. Que Tiao ne fasse rien pour le peuple, il en récoltera certainement les fruits.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 10:45, par Emchy
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    salut les internautes !
    je pense que la solution la plus facile à l’état est d’agir sur les secteurs de transport commun ! Par exemple si une personne n’est pas obligée de dormir dans son lieu de travail, ce serait une avancée significative pour lutter contre cette exploitation de l’homme par l’homme.
    il faudra développer le train, les bus, et même les avions.................

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 11:12
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    "En effet plusieurs services de l’administration publique sont logés dans des bâtiments appartenant à des particuliers. Et le plus souvent payés au prix fort du marché !

    Il y a également ajoute un autre, le fait que selon lui, une majorité d’acteurs politiques qui sont devenus par la force des choses des ‘’bailleurs’’. Une double casquette qui dans le contexte actuel, fait leur bonheur.

    Dans ces conditions, l’on voit mal comment ces acteurs pourraient agir contre leurs propres intérêts. A moins de vouloir scier la branche sur laquelle ils sont assis." il a tout dit ici et aujourd’hui qui font les commerçants c’est eux ceux qui gouvernent le pays et c’est nous les consommateurs qui payons le prix fort mais Allah ne dort pas on va souffrir même voir mourir mais un jour un seul jour in Cha Allah

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 11:26, par Anonymous
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    L’ETAT (majuscule) ne maîtrise pas grand chose, et cela parce que L’ETAT (majuscule) est copain avec des individus et que ces individus sont l’état (minuscule). Nous sommes arrivé à une situation ou chacun fait ce qui l’arrange pour vivre pour certains et pour survivre pour d’autres. Combien coûte la tonne de ciment, première matière qui entre dans la construction d’un bâtiment ? Combien gagne les fonctionnaires et même la plupart des travailleurs du privée ? Qui aujourd’hui sont les propriétaires de la plupart des maisons à Ouagadougou ?
    En vous penchant sur ces questions, vous comprendrez que L’ETAT (majuscule) ne maîtrise pas grand chose parce que les individus qui composent l’état (minuscule) maîtrisent presque tout.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 11:41, par AKODI
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Je pense que le PM gagnerait à voir plutôt l’instauration de la TVA sur les loyers exhorbitants.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 12:03, par GO
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    L’état peut bien faire plusieurs appartement à niveau. ça sera moins cher et tout le monde sera mieux loger. Cela va aussi résoudre le problème des non lotie. Sinon, à cette allure, vouloir coute que coute trouver une parcelle pour tout le monde, ça ne va jamais marcher.
    On gaspille de la place, et les gens sont mal logés.
    Donc, vite venir sur les bâtiments à plusieurs niveau et le Burkinabé va si habituer.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 13:01, par Avis
      En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

      ce probleme de cherte de loyer et parcelle ne pas propre au Burkina seul. Ce qui signifie que cest un phenomene logique lie a de multiples facteurs et tous les pays sous developpe en souffre. J’insite, signe et persigne que seul une politique claire et realiste de logement propre aux realite de chaque pays lui permettre de maitriser ce phenomene plutot que des velleites ponctuelles sans inspirations profondes telles ses declarations de PM aux ides sous developpe.

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 15:29, par Beton
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Tout est possible avec une réelle volonté politique. Le plafonnement des loyers à caractère d’habitation dans les grands centres urbain, est une nécessité et est faisable.

    Pour ceux qui parle de l’offre et de la demande, qu’ils sachent que non seulement
    le salaire des travailleurs n’a pas connu une variation significative depuis des lustres, en plus le coût des denrées de première nécessité ont flambé.

    Pour la faisabilité, il suffit de diviser par exemple ouaga par zone résidentielle et d’y appliquer des tarifs proportionnellement à la côte de la zone.

    Pour une ville qui compte plus de 150 000 parcelles non mise en valeur, le coût des loyers est trop élève.

    Soyez courageux, Messieurs les dirigeants, et posez un geste au moins louable
    avant de rendre le tablier en 2015.Sinon, j’ai beau cherché vos bonnes actions durant ce quart de siècle de gouvernance en vain.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 17:22, par paysan
      En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

      si le loyer coute cher à ouaga,allez au village au lieu de vous plaindre.. c’est plus intelligent .demandez au parkeur de garder votre moto à 25f comme dans un passé recent. y a plus de terre à cultiver à ouaga ,comment les paysans dépossedés de leurs champs vont se nourir si ce n’est avec les recettes du loyer que vous tardez à payer ?nous avons nos maisons en banco que nous louons à 15000 voir 20000f pour scolariser nos enfants , acheter nos vivres. est ce que nous on se plaint de vos salaires ? alorsque votre sens du service public baisse au fil des années ? un boa n’efface pas les traces de son compagnon.

      Répondre à ce message

      • Le 19 avril 2013 à 12:00
        En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

        vous oubliez que si nous allons au village vous n’aurez peut etre plus personne à qui louer vos maisons ? vous oublier que ce sont ceux qui sont venus des villages qui sont des locataires. si on avait été là quand Ouaga était une brousse, on se plaindrait pas parce qu’on aurait été des propriétaires comme vous à se foutre des difficultés que vivent que les autres. et puis tout lr monde ne peut pas etre propriétaire de parcelle. nous sommes combien ? il faut que des gens louent et que d’autres construisent. donc qu’on trouvent un terrain d’attente ce serait mieux que de parler comme ça !!!

        Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 16:08, par Béléna
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Vraiment quoi qu’on dise il faut reconnaitre qu’à l’allure où vont les choses c’est le Faso qui va prendre feu un jour. le pauvre doit manger mais aussi dormir. Que ce soit le prix des matériaux de construction qui est très élevé ou que ce sont les dirigeants qui sont les bailleurs. nous, on s’en fout de tout cela. ce qui est sûr le peuple est toujours le plus fort. le jour qu’on n’arrivera plus à payer les loyers, on descendra dans la rue et aucune force de.... ne pourra rien faire. parce que ce problème concerne plus de la moitié des Ouagavillois. il est raisonnable que les autorités et les bailleurs trouvent une solution pour que nous continuons de vivre dans notre Faso en paix. Que Dieu nous garde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 17:22
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Je pense qu’au Burkina Faso le peuple ne doit plus s’attendre de quoi que ce soit du gouvernement. Il faut lutter. Je propose que si réellement le coût du loyer est insupportable, que chaque personne vivant dans un célibataire comme moi, vide sa maison des ses effets et les dépose au bord du six mètres pour une protestation de 96 heures à compter du lundi 22 avril 2013, et surtout ne payer pas le loyer à la fin du mois !
    .

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 19:41, par Yitanvwara
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Il est plus facile de maintenir un peuple dans l’ignorance que dans la misère.Un homme qui a faim est un homme en colère !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 07:38, par vs
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    des lotissements régulier , fréquent et ininterrompu peuvent être une alternative.de toute façon l’Etat est incapable de contrôler les prix on a vu avec les produits de consommation !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 08:47, par kirga08
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Vous savez GO ils n’ont pas le choix. la population pauvre sait bien qu’ils n’ont besoin d’elle que pendant les élections alors elle en profite pour demander des lotissements afin de pouvoir revendre les parcelles dans l’espoir de d’améliorer leur condition de vie. c’est le jeu du chat et de souris qui inversent les rôles.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 12:04, par warbita
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Le PM ne peut pas aller contre l’option liberale du pouvoir qui l’a mis ou il est.L’etat à travers la CNSS,l’ONEA,le tresor public...doit pouvoir construire des minivillas, proposer des loyers raisonnables et partant eviter les debordements des loyers des privés .Il s’agit aussi de faciliter l’accés des salariés au credit immobilier.C’est uniquement par une bonne strategie que l’on reglera la question du logement dans nos villes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 10:14, par Oliverjean
    En réponse à : Plafonnement des Baux et Loyers d’habitation : Tiao va-t-il échouer ?

    Quand on investit dans la construction et la mise en location, c’est pour la vieillesse (si on vit longtemps) et/ou pour ses enfants ! Si c’est pour avoir de l’argent à court ou à moyen terme investissez dans autre chose.
    L’augmentation du niveau de vie pousse les bailleurs à augmenter les loyers pour garder leur standing. Malheureusement, nous, les locataires (dans leur grande majorité) n’avons pas de levier pour augmenter nos revenus. Donc nous sommes les grands perdant.
    L’Etat devrait s’investir à mieux recouvrir les impôts que doivent verser les bailleurs pour construire les logement sociaux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés