Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

mardi 26 mars 2013 à 21h43min

La rencontre gouvernement/syndicat de l’année 2012 a accouché d’une souris. Sur 32 points que comptait le cahier de doléances des organisations syndicales, le gouvernement a pris des engagements sur 19 points. « Foutaises ! », estiment les travailleurs qui étaient réunis ce mardi 26 mars 2013 à la Bourse du travail pour écouter les conclusions de la rencontre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

Les travailleurs promettent de bander les muscles cette année pour obtenir plus d’acquis du gouvernement. Car sur les 19 engagements pris par le gouvernement, seuls 8 points sont contenus dans le cahier de doléances de 2012. « Les onze autres sont des points anciennement soumis et dont certains avaient même reçu un avis favorable du gouvernement », a expliqué Norbert Ouangré, porte-parole de la Confédération générale des travailleurs du Burkina (CGT-B).

On retient entre autres que l’Exécutif accepte la suppression de l’IUTS sur les primes et les indemnités de départ à la retraite à partir du 1er janvier 2007. Cette mesure concerne les travailleurs du parapublic. « Le gouvernement a promis de rembourser les primes de ceux qui sont allés à la retraite en partant de 2007 », a expliqué M. Ouangré.

Déception de l’assistance

Sur la question des produits de grande consommation, le gouvernement a pris « un engagement vague » de veiller à la qualité et au respect des prix de ces produits. « Mais comme vous le savez, ce sont des genres d’engagement sur lesquels on ne peut pas compter », a commenté le porte-parole des organisations syndicales. Le point de déception de l’assistance a sans aucun doute été celui du relèvement des salaires et pensions des agents des secteurs public, parapublic et privé sans distinction, au taux de 30% pour compter de janvier 2009. Selon les syndicats, ce point était un acquis en 2011 et devait être appliqué cette année. Mais le gouvernement vient de leur expliquer qu’une étude doit être d’abord menée sur la grille salariale et les indemnités avant que la doléance ne connaisse une application effective. « Nous constatons que c’est un recul », a précisé le porte-parole.

« Le gouvernement nous entendra »

Convaincus que la rencontre de 2012 « n’a rien donné de bon », les travailleurs pensent désormais que l’argument de la force pourrait être la meilleure solution pour amener le gouvernement à revoir sa position. « Personnellement, je pense que seul le rapport de force peut amener le gouvernement à changer. J’avais d’ailleurs compris qu’il fallait laisser tomber ces négociations parce que rien n’allait nous être offert facilement », a indiqué, très dépité, Mahamoudou Sawadogo, enseignant au Lycée Philippe Zinda Kaboré. Pour sa part, Mme Kiemtoré, est très déterminée à « répondre correctement aux provocations du gouvernement ». C’est avec un goût d’inachevé que les travailleurs se sont quittés contraints par un délestage qui est survenu au cours de la réunion. « Mais ce n’est pas fini. Le gouvernement nous entendra », ont laissé entendre certains.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Nouvelles propositions du Gouvernement 2012

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 mars 2013 à 21:19, par popolito
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    il faut vraiment durcir le ton et serrer les coude avec ce gouvernement qui ne passe qu’à ses ministres et griots

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2013 à 22:13, par Fiè
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Vraiment c est decevant. Vous nos representants. Pourquoi mettez vous des points comme le conflit de Guenon dans nos revendications ? L independance de la justice ; la torture les questions des controles des cliniques etc. Qui vous a mendaté pour ca. Augmentation de salaire ; relecture indemnités ; logement decant ; echeancier des avancements ; dotation de certaines structure en materiel etc. Dans une plateforme il ya des points clés. Vous vous faites un fourre tout et le gouvernement se fout de nous. Aussi un de democratie et d alternance a la tete des syndicats pour insuffler une nouvelle dynamique. Les revandications doivent etre abordé par ministere ; ensuite on regroupe les points communs et on soumet le reste comme elaboré par les corporations. Ne vous substitué pas au MBDHP ; RENLAC ; au partis politiques d opposition qui s il veule qu on les suive doivent faire prendre des textes en notre faveur.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2013 à 23:04, par zecarmen
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    soyons serieux ! quand des syndicats manquent d’organisation et de courage,ils dillapident les interets des travailleurs. Nos laeders syndiacaux manquent d’analyse prospective et de stratégie, tous des mangeurs laches et opportunistes

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2013 à 10:59, par Max
      En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

      Ce serait plus intéressant que tu propose quelque chose au lieu des mêmes vieilles rengaines.
      Mêmes s’il y a des syndicalistes indignes, la lutte vaut la peine d’être mener ; c’est le salut de nous tous !

      Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2013 à 11:32
      En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

      Le problème avec les jeunes c’est leur fougue et leur action avec effet "feu de paille". Vous vous plaignez des anciens alors que vous refuser de venir vous battre. Quant vous ne trahissez pas vos camarades de lutte pour quelques bouchées de pain que le pouvoir vous tend (missions, poste...), vous avez peur de vous engager pour des raisons fallacieuses. Ecoutez, j’ai prêt d’une 20taine d’années dans la FP. J’ai connu les dirigeants syndicaux que vous traiter de "manquer d’analyse prospective....". Mais sachez que c’est des gens qui ont su résister à la corruption, ils ont refusé les achats de conscience, d’autres sont allé en retraite dans la misère mais sont resté digne. Combien de vous accepterez ces sacrifices. Les syndicalisme n’est pas la politique, c’est avant tt un engagement personnel, en quelque sorte un sacerdoce. Je crois que la jeune génération a besoin tj d’un accompagnement de la vieille garde pour avancer. Faut pas renouveler pour renouveler. A bon entendeur slt.

      Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2013 à 23:59, par montagneaccouchesouri
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    nazino, tu vois que mon analyse sur le premier article était la bonne !!!! N’insulter pas facilement les autres sans avoir compris leur message.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 00:23, par Jamanatigui
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    C’est toujours ainsi quand des syndicalistes s’erigent en defenseurs du gouvernement ec clamant haut et fort de laisser le temps au gouvernement d’etudier.
    Quel est ce gouvernement dont les caisses sont vides mais qui augmente le nombre des deputés, crée un senat. Connaissez vous les incidences financières de ces nouvelles décisions ? Pensez vous que ce gouvernement merite encore notre compréhension ?
    Les syndicats ne pourront mener une lutte efficace sans une assise institutionnelle forte. C’est n’est pas en changeant de président chaque mois que ces syndicats pourront unifier leur force. C’est d’ailleurs la preuve qu’ils travaillent à se servir d’abord et non servir la cause des travailleurs. Si vous ne pouvez pas vous trouver un président crédible dans vos rangs cela prouve simplment que vous ne vous faite pas confiance.
    Nous attendons votre réaction pour savoir que si le rapport de force est à votre faveur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 03:05, par abracada
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Mon constat jadis le travailleur était moins renuméré mais plus épanouie. Aujourd’hui on dira que les contextes ont changé, il faut également que les gens change, on aura beau augmenté les avantages des travailleurs il n’est pas évident qu’ils soient heureux. dans une société il est anormale qu’une catégorie de citoyen ne passe son temps à ne revendiquer que des avantages sur des richesse qui appartiennent à toute une nation, les paysans eux ils vont dire quoi, les éléveurs les artisans ; etc.
    nous avons malheureusement une vision égoïste, corporatiste et sans scrupule parfois. comment un agent de santé sous prétexte de revendiquer un meilleur être peut-il laisser mourir un patient. c’est un cas grave qui s’apparente à de l’animosité. un humain ne peut agir agir ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:05, par le riche
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    j’ai fait un rêve ou j’ai vu le gouvernement retomber dans les mêmes erreurs que celle davant 2011.attention donc chers membres du gouvernement prenez à bras le corps les revendications légitimes des honnête citoyens et particulièrement celles des travailleurs. svp ne relâché pas.ça y va de la paix sociale gage de tout développement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:09, par kadhaf
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Eh oui,il nous entendra surtout que Soungalo n’est plus là pour fermer la gueule à ces responsables syndicaux.Oui on vous connait !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:27
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    pauvre Burkina ! autorités de nom ! institution de nom ! à ce XXI eme siecle et on assiste toujours à toutes sortes d’exploitation ! jetez un regard sur les societes minieres (exemple : Nantou) où il regne un desordre caracterisé, plein de contractuels qui exploitent chacun comme il veut

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:27, par GO
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Il faut aller plus loin sinon, ce gouvernement ne va jamais tenir ses engagements.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:46
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    La vraie lutte des syndicats c’est d’abord d’opérer un toilettage en leur sein en écartant les leaders syndicaux actuels qui ont certes eu leurs heures de gloire ,mais qui, manifestement ne sont plus en phase avec les réalités du monde du travail de nos jours.Vivement que les jeunes acceptent de prendre la tete des structures syndicales pour insuffler un souffle nouveau à la lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:51
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    jes corps habillés ont indiqué la voix a suivre face a un tel interlocuteur qui a prouvé a qui veut bien l’entendre qu’il ne connait qu’un seul l’angage, celui de la force.Rien ne peut s’obtenir par le dialogue avec ce gouvernemlent absolument rien toujours des promesses, qui ne seront jamais tenus.les syndicats se foutent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude s’ils croient que les salaires seront augmenté par le dialogue.vous voulez quelque chose du pouvoir de la quatrième republique et bien messieurs et mesdames battez le pavez et le plus tot sera le mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 07:52, par Freedomfighter
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Chers responsables des syndicats, vous étiez les seuls a y croire. Il ya bien longtemp que vous jouez a ce jeu la. Le danger est que vous risquez de tuer la lutte car la base risque de ne plus repondre a vos mots d’ordre parce qu’il n’ont plus confiance en vous. On se demande sicèrement si vous êtes vraiment en position de lutte ; si les priorités des travailleurs sonts les votres. Mais cela ne me surprend pas, vue votre longevité à la tête du syndicat. Vous avez fini par raisonner comme le cdp : sans un tel le pays est foutu. Et lorsqu’on croit être providentiel il est hors de question qu’on se remette en cause. On s’autosatifait à chaque fois.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 08:09, par l’enseignant
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Attention excellence ! attention ! à force d’assurer juste le service minimum vous ne nous rassurez pas ! de trop grosses questions vitales se posent à vous et méritent d’incisives solutions.évitez le saupoudrage là ! démographie, chômage, pouvoir d’achat, justice, logement, santé, .....il vous faut vraiment être ingénieux -personne ne le sera à votre place- car ch tt l monde ça ne va pas ! m’bon ! on vous l’aura dit

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 08:13, par SawadX
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Le Gouvernement se nourit de votre patience, de votre inaction et plus il prend de l’ampleur, plus leur arogance semble n’avoir aucune limite. Vos doleances seront vite foutus dans les titoires comme a l’acoutumer et cette phrase celebre detonera de nouveau : tous est en train de suivre le procecus, d’ici là tous sera reglé. comme s’ils amadouaient des gosse. Je pense aussi que le syndicat doit attaquer les problemes a leur source qui n’est nulle autre que les detournements de fond et la promotion de la corruption sans oublier l’impuniter. Il est bien evident que l’ensemble syndical a un pouvoir mobilisateur plus important que les partis politique. DONC JE CRIS HAUT ET FORT : SYNDICADILISTES, AGISSER !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 08:26, par brayeur
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    attention peuple Burkinabè, ne nous trompons surtout pas de combat. c’est vrai qu’il faut durcir le ton avec ce régime dont l’intectualisme consiste à inventer des methodes maccabre et machiavélique pour suicider le peuple afin de pouvoir construire des villas futuriste, payer des véhicules de luxe et entretenir de maitresses fraichnie avec l’argent du peuple en lieu et place d’une distribution équitable de nos ressource. c’est vrai aussi qu’il ne faut baisser les bras qu’en cas d’acquis incontestable et d’abdication complète de l’ennemi que dis-je de l’adversaire. mais il ne faut pas oublier que la force fait perdre raison à celui qui avait raison. inscrivons nous dans une lutte responsable et civilisée qui va forcer le respect et l’admiration de l’ennemie que dis-je de l’adversaire et c’est cela que les syndicat devraient d’abord enseigner aux militants en lieu et place de certains mot comme rapport de force, repondre correctement aux provocation .. qui laisse entrevoir d’autres interprétations plausibles et pouvant servir de pretexte à l’ennemi que dis-je à l’adversaire de sortir injustement son attirail de combat : police, gendarmerie, armée, justice et enfin garde de sécurité pénitenciaire pour vous garder au frais pour avoir exiger ce qui vous revient de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 08:57, par Uncitoyen
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Avant de répondre correctement aux provocations du gouvernement , il faut balayer les vieux qui sont à la tête des syndicats. C’est vous même qui avez permis au gouvernement de se foutre de vous. Quand on n’est pas content lors d’une négociation , on claque la porte et on ne signe pas le communiqué. Et on informe aussitôt la base. Il faut des jeunes à la tête des syndicats maintenant.Les vieux ne pensent plus loin.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2013 à 09:31, par BZHN
      En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

      C’est vrai, certains vieux ne réfléchissent pas au-delà du nombre d’années qui leur restent pour la retraite. Mais il faut aussi des jeunes honnêtes et intègres qui seront des vrais "empêcheurs de tourner en rond". Il l’avait dit, Sankara : "L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Seule la lutte libère !"

      Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2013 à 10:06, par Burkina
      En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

      Bien vu frère ! Les responsable syndicaux se foutent de leur base. tout le long de la rencontre ils semblaient n’avoir d’yeux que pour leurs perdiems et dormaient au moment de la prise des grandes décisions. d’où vient qu’après tant de jours de travaux, après avoir paraphé tous les documents preuve de votre consentement, vous revenez jouer à la victime ? Ce n’est pas du tout responsable ça !!!! il faut que les responsables arrêtent de faire chanter la base. vous faites du chantage rien que pour vos intérêt égoïstes. Au vieux, je demande de céder la place aux jeunes qui, sans correcteurs peuvent lire entre les lignes. tchrrrrrrrrrrrrrrrrrr

      Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 09:55, par N’Djolé
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Nous faisons comme si nous sommes étrangers à ces dirigeants farfélus du Faso.Pour eux il n’y a que l’argument de la force qui compte. Tant qu’ils ne sont pas acculés, ils ne cèdent rien et ne cèderont rien. Regarder en 2011, ils avaient le dos au mur. Voilà pourquoi ils nous avaient fait des promesses qu’ils savaient qu’ils ne tiendraient pas, une fois en position de force—crise passée. Méfions nous et mettons nous immédiatement à la lutte. Depuis quand on licencie un gréviste avec poursuite judiciaire si c’est pas au Faso ? Regardez en France, où pour un oui ou un non du gouvernement on fait grève.

    Nos responsables syndicaux sont à blamer dans cette affaire. Ils sont complices.Et personnellement je commence à croire à l’idée—rumeur—selon laquelle ils reçoivent des sous—des millions—du gouvernement pour négocier à minima. Depuis quand un syndicat se félicite "de la bonne tenue des négociations" parce que le gouvernement a fait preuve de sa disponibilité à discuter ? Malhonnètes tous ces gars-là, au tour de ce machin de dialogue gouvernement/syndicats !

    Haussons le ton ensemble !SYNTSHA, ne laissez pas briser vos luttes par des licenciements "abusifs", "injuste" et "idiots" par des farfélus !

    Le Premier Ministre lui-même, quand il préside une cérémonie,il émarge et touche 200000. Ce que l’opinion ignore. Mais on s’excite face à des maigreurs de perdiems que touchent certains agents de la fonction publique qui, d’ailleurs, sont rares et ne concerne qu’une minorité choisie parmi les mêmes traitres de non grévistes. NAN LAARA AN SARA( KA BAN) !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 09:59, par VINYI
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Acceptons que 19 sur 30 c’est loin d’une montagne qui a accouchée d’une souris soyons raisonnables et soyons sérieux ! Nous avons demandé au gouvernement 15points floues et il nous a servi 10 points floues sur 15 ; nous avons revendiqué 11 points vagues et il nous ont servi 6 des 11 points vagues ; nous avons soumis 6 points préoccupants et le gouvernement nous a servi 3 de ces 6 points alors a qui la faute ? Tant que nous ne saurons pas situer les responsabilités nous allons nous perdre , tant que les responsables syndicaux resteront passionnés et non raisonnés sans vision ni objectivité nous travailleurs du publique comme ceux du privé resterons a jamais dans la merde .... Remettons nous en cause et revoyons la façon de rédiger nos doléances tout en tenant compte de nos vrais préoccupations sinon bander les muscles , utiliser la manière forte ou violente sera se faire du tord a nous même et a la population.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 10:13, par le fonctionnaire
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    il faut commencer par remplacer les vieux qui sont à la retraite et qui representent toujours les travailleurs allez y comprendre ! il ya l’association des retarités qui est aussi un cadre de lutte, donc si vous aimez vos enfants ( en activités aujourdh’ui) cédez la place . le syndicalisme ne doit pas etre une seconde activité pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 10:16, par drangwell
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Sortons et brulons tout dans nos villes .... vous pensez que c’est ça la solution ? Comment vous pouvez dire au docteur que vous avez mal a la gorge alors que c’est au talon que vous avez un problème ? Si vous continuez a demander des os pour vos chiens , n’attendez pas qu’on vous serve de filet pour vos enfants ! Si vous savez que vous avez des parasites ne demandez pas du paracétamol sinon vous allez mourir et çà c’est d abord. La faute ici c’est pas le gouvernement mais les responsables des syndicats

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 10:17, par WHEMA
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    C’est vraiment decevant ce que propose ce gouvernement. Nous lui avons laissé du repit et voilà ces propositions. Peut-être croit-il que puisqu’il a (en partir) resolu les revendications des policiers et de notre armée, il est à l’abri de tout soubresaut.
    Mobilisons-nous camarades pour nous faire entendre car c’est la seule voix que ce gouvernement semble entendre.
    Pain et Liberté pour le peuple. Naan lara An sara !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 10:40, par N’Djolé
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement » par N’Djolé
    Nous faisons comme si nous sommes étrangers à ces dirigeants farfélus du Faso.Pour eux il n’y a que l’argument de la force qui compte. Tant qu’ils ne sont pas acculés, ils ne cèdent rien et ne cèderont rien. Regarder en 2011, ils avaient le dos au mur. Voilà pourquoi ils nous avaient fait des promesses qu’ils savaient qu’ils ne tiendraient pas, une fois en position de force—crise passée. Méfions nous et mettons nous immédiatement à la lutte. Depuis quand on licencie un gréviste avec poursuite judiciaire si c’est pas au Faso ? Regardez en France, où pour un oui ou un non du gouvernement on fait grève.

    Nos responsables syndicaux sont à blamer dans cette affaire. Ils sont complices.Et personnellement je commence à croire à l’idée—rumeur—selon laquelle ils reçoivent des sous—des millions—du gouvernement pour négocier à minima. Depuis quand un syndicat se félicite "de la bonne tenue des négociations" parce que le gouvernement a fait preuve de sa disponibilité à discuter ? Malhonnètes tous ces gars-là, au tour de ce machin de dialogue gouvernement/syndicats !

    Haussons le ton ensemble !SYNTSHA, ne laissez pas briser vos luttes par des licenciements "abusifs", "injuste" et "idiots" par des farfélus !

    Le Premier Ministre lui-même, quand il préside une cérémonie,il émarge et touche 200000. Ce que l’opinion ignore. Mais on s’excite face à des maigreurs de perdiems que touchent certains agents de la fonction publique qui, d’ailleurs, sont rares et ne concerne qu’une minorité choisie parmi les mêmes traitres de non grévistes. NAN LAARA AN SARA( KA BAN)

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2013 à 13:13, par ALTERNANCE 2015
      En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

      ce qui m’ecoeure le plus dans cette histoire, c’est la pleine satisfaction du president du mois des centrales syndicales qui soutient que 19/30 c’est du jamais egale. lequel des 19 points ameliore ne serait ce que d’un iota les difficiles conditions de vie et de travail des braves travailleurs. RIEN. meme si vous ne voulez pas avouer que c’est un echec de grace n’insultez pas les travailleurs en disant que c’est un satisfecit.en 2011, on nous a assure que la relecture de la grille indemnitaire se fera en 2012. en 2012 pardon 2013, on nous dit que ce sera d’ici juin et vous acceptez et fierement. quelle deception.

      Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 12:39, par anta
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    A quand la descente dans les rues ?Il faut faire vite et bien !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 15:15, par Le Gentil Garçon (GG)
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Moi je vous dis que le premier point de revendication aujourd’hui est le refus de les reconnaître comme nos gouvernants. Réalisons un « 3 Janvier 1966 » bis. Il nous faut de nouveaux dirigeants d’où qu’ils viennent pour peu qu’ils se soucient de notre misère. En RCA, ils ont donné le ton. Qu’attendons-nous à présent Camarades ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 15:20, par lesyndicat
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    je ne comprend pas tous ces aigris de syndicaliste, qui passent leur temps à révendiquer et lorsque l’on parle de renverser le pouvoir et de prendre les affaires pour créer la richesse et mieux la distribuer , on nous sort les vielles théories de distinction entre partis politiques et syndicats pour dire que la vocation d’un syndicat ce n’est pas de prendre le pouvoir mais défendre les interets de ces membres. Alors continuer à souffrir car ni le patronnât, ni les gouvernants ne pourront satisfaire à vos doléances

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 15:24, par boya
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    foutaise.vous qui savez pas que la vie chère existe,prenez nous au serieux.bonjour les grèves.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 15:26
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    CHERS CAMARADES EN AVANT ACTION SUR ACTION JUSQU’A SATISFACTION. NE LACHER PAS . COMMENCONS LA RIPOSTE SANS TARDER. DANS LES DIX JOURS NOUS DEVONS RENTRER EN ACTION. "NI AN LARA AN SARA"

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 16:03, par Nadoro
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Décidément ce gouvernement TIAO se fou des travailleurs, ces masses laborieuses qui triment jour et nuit pour faire avancer la vieille machine du développement de notre cher Faso ! La plus part des points de consensus c’est "du vieux saupoudré " que le gouvernement veut servir aux travailleurs. Mais, sait-il, ce gouvernement, ce qu’il risque dans ce jeu de mauvais gout ? Nan laara, an saara !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 16:18, par ANBGA
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Tous ces Sagons et camarades doivent aller a la retraite.
    IL faut une equipe neuve avec des idees neuves.
    C’est quoi la securite sociale au Burkina ?
    C’est quoi la protection sociale au Burkina ?
    Qui a acces a un service social au Burkina (transport en commun, logement, restaurant social, supermarche social, ect).

    Qui fait peur au gouvernement avec ces syndicalistes ?
    Depuis que Blaise a eu SOumane et Adama TOURE, c’est fini !
    C’est bien pour les syndicaliste et le peuple burkinabe. Il le merite, quand Thom SANK defandait leur cause ou est-il ?
    Qui va faire comme Thom SANK ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 16:34, par le justicier
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Aux grands maux, les grands remèdes !nous devons décrété des grèves illimitées pour nous faire entendre.il est inconcevable que nous trimons pour que d’autres puissent se remplir les poches.trop c’est trop !agissons vite !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2013 à 22:10, par dufond ducoeur
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Même quand on est content d’être nommé à la place d’un ministre déçu, il est sage de lui demander des conseils.
    Si TIAO avait demander conseil à Tertus , il ne s’amuserait pas avec le feu

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 14:00
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    Il me semble clairement établi le manque de volonté de nos dirigeants pour améliorer les conditions de vie des travailleurs. Mais plus d’une fois je ne suis pas parvenu a une explication de ce comportement. Négligeance ? égocentrisme ? mépris ?... je ne sais pas. A tel point ke jai l’impression qu’ils pensent que le BF avec toutes ses richesses leur appartient. Mais je leur dis et répète attention ! car ce qui se passe ailleurs n’arrive pas qu’aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 20:18, par eric
    En réponse à : Syndicats : « Nous allons répondre correctement aux provocations du gouvernement »

    le gouvernement n’a pas pitie’ des travailleurs qui demandent le minimum vital, ceux qui ne font rien et qui volent les milliards du peuple pour s’amuser, c’est ce que l’etat veut

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés