Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

lundi 11 mars 2013 à 20h53min

L’Armée de terre a effectué la remise d’attestation à la centaine d’hommes de sa toute première compagnie de Forces spéciales, le jeudi 7 mars 2013 à Bobo-Dioulasso. Formé par des instructeurs hollandais dans le cas du programme de la coopération militaire « Flintlock » 2013, ce corps d’élite est « une plus- value » dans un contexte d’insécurité dans la sous-région et dans le monde.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

Pendant huit semaines, ils auront bravé et réussi les exercices dans le camp Ouezzin-Coulibaly et de terrain dans les brousses de Diaradougou, Saouleni et la forêt classée de Dinderesso entre autres pour être déclarés aptes. La compagnie Forces spéciales est composée de 3 sections dont la 3e est présentement en manœuvre en Mauritanie. Afin de témoigner cette aptitude, les éléments des deux sections présentes ont effectué des démonstrations. Il s’agit de combats corps à corps au cas où le militaire, sur un théâtre de conflit est à cours de munition ou en cas de problème avec son arme. Le poste de contrôle ou « check point » a aussi fait l’objet de démonstration à l’occasion de laquelle, ils procèdent à la fouille minutieuse d’un passager et de son véhicule quand ils estiment qu’il est suspect.

Prises en embuscade, ou encore dans les combats simples ou avec blessés, les forces spéciales ont prouvé à l’assistance, comment le groupe se soustrait et prend en compte ses blessés quand il est pris à partie par un ennemi quand il se déplace. A entendre le commandant des Forces spéciales néerlandaises, le colonel Jan Swillens, l’accent a donc été mis sur le travail de terrain quand les troupes sont à pied notamment les contacts, la planification des opérations et la riposte. Pour cette formation qui s’inscrit dans le cadre l’édition 2013 du programme de coopération militaire, Flintlock, le colonel Swillens, « comme en Afghanistan, c’est très clair que ce n’est pas les Burkinabè qui ont appris de nous, mais nous avons aussi beaucoup appris d’eux ».

Il s’est aussi dit certain que là où ira l’Armée burkinabè, elle aura du succès au regard de la motivation des hommes, la volonté d’apprendre et la persévérance. Autant pour le commandant de la compagnie Forces spéciales du 25e RPC, le lieutenant Honoré Sya que pour le Chef d’Etat-major de l’Armée de terre (CEMAT), le colonel-major Oumarou Sadou, cette formation est d’un intérêt certain pour les Forces armées nationales. « La formation a toujours un intérêt pour des Forces armées et plus particulièrement dans le contexte actuel que nous vivons, que ce soit la situation au Mali et la participation de nos FAN aux missions de maintien de la paix et de soutien à la paix dans le monde. C’est donc une plus- value », a soutenu le CEMAT. Promettant que lui et ses hommes en feront bon usage, le lieutenant Honoré Sya a souhaité un soutien matériel et un renfort du 25e RPC en effectif.

Jean-Marie TOE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 mars 2013 à 21:08, par Sidnaba
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    Ils apprennent tous ça juste pour venir nous assassiner après

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2013 à 21:15
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    Que du gachis,. Formé avec l,argent du contribuable pour venir tirer sur le même contribuable avec des balles payées par le contribuable. Ils ne sont courageux que lorsqu’ils sont en ville. A se pavanner, boire les liqueurs frélatées, foutre le bordel. Qu’est-ce qui peut bien impressionner encore dans une armée pareille. si les hollandais savaient seulement qu’ils perdent leur temps. quand il s,agit d,aller au darfour, chacun court voir un « wackman » pour y voir son nom figuré afin de revenir entretenir ses multiples concubines. mais quand il s’agit d’aller au mali, c,est tout l’inverse.L’Armée risque de constituer si ce n,est pas déja le cas, le ventre mou du décollage du burkina. Bref...Tant qu’on aura le même soldat raisonnant dépuis plus de 25 ans avec la kalashnicov, ce sera toujours pareil. Du courage pauvre peuple burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2013 à 23:38
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    hahahahahahaha sur un terrain de football,ça c’est de l’amusement ohhhhhhh. quant à faire,fallait aller vous entrainer sur les massifs des ifoghas et là on saura que vous êtes des garçons. faut pas nous pomper l’air avec ces mascarades de formation pour des titres aussi pompeux comme "forces spéciales". force pour braquer ou tuer de pauvres civils aux mains nues ouiiiii tchurrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2013 à 00:01, par Zulu
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    Soit le journaliste que vous êtes manque de professionnalisme en ne recherchant pas l’information juste a la source, ou alors si vous l’avez fait vous êtes tombé malheureusement sur un malhonnête pervers qui débite le mensonge en toute mauvaise fois. Son niveau de responsabilité ne le permet pas d’ignorer que les experts néerlandais ont formé les premiers militaires Burkinabè en 2010 et cette unité était constituée d’éléments du RSP et de la Gendarmerie.
    La seconde formation a eu lieu du 16 janvier au 19 février 2012 et était conduite par les mêmes formateurs au profit d’une section du 11ème RIC basé à Dori.
    C’est donc la troisième formation qui vient de s’achever à Bobo et était conduite au profit d’éléments du 25eme RPC.
    ce qui est certe un plus a l’opérationnalité de notre armée ne doit pas servir de petits esprits mesquin. Il y a dans ce pays des unités spéciales dont les compétences sont reconnues même au delà de nos frontières. Mais le tapage ne sert que pour satisfaire l’égo des faibles.
    J’espère avoir été clair et si quelqu’un n’est pas satisfait qu’il m’appelle au 76208262. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2013 à 00:05, par ATTA
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    Toute cette formation pour venir tirer sur nos soeurs. Combien de fois, des relations amoureuses ont été effritées. Dommage qu’on utilise notre argent pour former des tueurs et pourtant juste à coté de nous, c’est des Tchadiens qui ont fait la peau aux Djhadistes. Vous etiez ou ? la guerre là, c’est pas à Ouaga dans les maquis et dans les cours des bonnes gens. Tu tends un embuscade devant la porte de quelqu’un comme si tu pouvais tuer un djihadiste. Vraiment mon pays se meurt !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2013 à 15:12, par Tampin
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    Je comprends la douleur de chacun, mais de grâce, mettez un peu balle à Terre. Si pour un civil qui commet une faute (je ne parle pas d’erreur) il faut condamner tous les civils, vous exagérez. Les militaires ne sont pas tombés du ciel. Ce sont nos frères, nos enfants et nos époux. On en connait qui pour juste 2 bières dans le ventre bastonnent femmes et enfants. S’il avait une arme à feu, imaginez la suite. Le militaire reçoit une première éducation (de base) de ses parents avant la formation militaire. Et tout le reste du comportement vient de là. N’isolons pas les militaires, ne les blâmons pas tous, car des "CAPORAL LOMPO", il y en a dans nos maisons. Sensibilisons-les, expliquons les le revers de l’amour et de la vie à deux. On remarque tous, que le militaire est celui qui investit le plus son argent dans une relation amoureuse. Est-ce parce qu’il est moins intelligent, est-ce parce qu’il estime que c’est une preuve d’amour fort ? Dans ce même forum, il y a avait ce débat : « faut-il payer les études d’une copine » ? Combien de gens ont estimé que c’était une façon de « jeter son argent ». Les déceptions peuvent faire perdre la raison. Beaucoup se sont suicidé, d’autres sont passés par des méthodes mystiques (wack). Un philosophe l’a si bien dit : Les vraies haines naissent de vieux amours. Lompo en est un exemple. Cela n’excuse pas son geste, mais c’était plus un homme désespéré qui a utilisé le moyen qui était à sa portée : le fusil. La justice fera son travail, mais je répète, tous les militaires ne sont pas de tueurs de relations amoureuses non abouties.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2013 à 17:58, par Songré
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    Ce qu’il reste, et c’est le plus important, c’est la mise en pratique de cette théorie. Comme dieu fait bien les chose, il y ’a des djihadistes à casser dans l’adrar des iforras. Que ces premières forces spéciales burkinabé aillent s’y faire la main. La valeur d’un soldat se juge sur un théâtre d’opération.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2013 à 18:23, par Commando
    En réponse à : Insécurité et opération de maintien de la paix : L’Armée de terre tient ses premières Forces spéciales au 25e RPC

    "Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il bondit sur proie." Wole Soyinka. La seule façon de nous prouver que notre armée est efficace, c’est sur le terrain. Ou est-elle quand on a besoin d’elle dans le massif des ifoghas ?!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés