École primaire Kua D : Des élèves d’une classe de CP1 blessés par un explosif

mardi 22 janvier 2013 à 23h56min

Le lundi 21 janvier 2013, maîtres et élèves de l’école primaire publique Kua D étaient bouleversés. Pour cause : une forte détonation venait de se produire dans la classe de CP1. Conséquences : cinq élèves blessés dont l’un a perdu trois doigts.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
École primaire  Kua D : Des élèves d’une classe de CP1 blessés par un explosif

Il est environ 16 heures dans la classe de CP1 de l’école primaire de Kua D. Les deux maîtresses sont préoccupées à dispenser la leçon de lecture. Soudain, un bruit assourdissant se fait entendre. Une des maîtresses qui est tout proche du table-banc sur lequel vient de se produire l’incident, reçoit subitement du sang sur son corps. C’est en ce moment qu’elle se rend compte du danger. Sa collègue qui lui donnait dos fut atteinte par la panique des élèves. Il fallait tout faire pour vider la classe car ne sachant pas exactement ce qui venait d’arriver. Le pire a failli se produire quand les élèves se sont coincés à la sortie. Nombreux sont ceux qui se trouvaient déjà au sol, piétinés par leurs camarades.

Les deux maîtresses avaient une tâche ardue qui était de les sauver à tout prix. Voici une scène impitoyable où maîtresses en danger essayaient de sauver des enfants paniqués. Pourtant avec un effectif pléthorique de 110 élèves au CP1, la maîtrise de la discipline n’est pas chose facile. Au juste que s’était-il passé dans la classe ? Selon les maîtresses, un élève du nom de Ouattara Moussa devait avoir en sa possession un objet dangereux qu’il manipulait à leur insu. Personne d’entre elles ne pouvait s’en apercevoir car, l’enfant aime son jouet à tel point qu’il le dissimule pour ne pas se faire prendre, surtout quand c’est au moment de la classe.

En effet, l’enfant en question avait ramassé un explosif sur un tas d’ordures près de leur concession. Après l’avoir soigneusement mis dans son sac, il l’amena à l’école, sûrement dans l’intention de le montrer aux autres en ce qu’il a de plus précieux. Et c’est quand il s’en est servi dans la classe qu’un drame est arrivé.

Informée, la gendarmerie qui était sur les lieux est seule habilitée à se prononcer sur la question. On ignore l’origine de l’explosif. Cinq élèves blessés dont un grièvement, tel est le bilan. Les enfants furent transportés immédiatement au CMA du secteur 15 de Bobo-Dioulasso. Les encadreurs pédagogiques furent interpellés sur le champ. La directrice régionale de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation et le directeur provincial sont venus constater les faits. Le procureur du Faso s’est aussi déporté sur les lieux. Toute l’équipe enseignante est sous le choc. On peut s’estimer heureux, car selon les informations reçues par la suite, la vie de l’enfant sérieusement blessé serait hors de danger, mais il a perdu 3 doigts de la main gauche.

Hier dans la matinée, les maitresses ont été auditionnées dans le cadre de la poursuite des investigations par la gendarmerie. Pour l’instant, les cours dans la classe concernée sont suspendus car la salle est mise sous scellée. Voici un fait concret qui interpelle les parents sur leur responsabilité vis-à-vis de l’éducation de leurs enfants.

Bassératou KINDO et M.koul

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés