Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

mercredi 26 septembre 2012 à 22h29min

Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Moussa Ouattara était dans une des salles du centre de Calcul de Bobo-Dioulasso le vendredi 21 septembre 2012. Pour donner des cours en algèbre aux étudiants en sixième année, pour l’obtention du Diplôme d’études approfondies (DEA).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

Trois heures de cours avec trente minutes de pause (15h à 18h), tel était le programme de la soirée du 21 septembre du premier responsable en charge des Enseignements secondaire et supérieur au Burkina. Pour cette deuxième séance de cours, le professeur Moussa Ouattara était en cours avec les étudiants de sixième année, c’est-à-dire en Diplômes d’études approfondies (DEA) qui les préparent à entamer le doctorat. Au nombre de sept (7), seuls deux s’intéressent à l’algèbre.

En effet, seul professeur titulaire en algèbre au plan national, le Professeur Moussa Ouattara n’a qu’un souhait : « enseigner aux jeunes pour la relève ». « Je souhaite véritablement voir des jeunes accéder au professorat de rang A (maître de conférence) pour qu’ensemble, nous puissions former encore beaucoup plus de jeunes.

Le nombre d’universités va bientôt augmenter. Il y a lieu donc que la relève soit assurée », soutient-il. Ces étudiants en phase de préparation, apprécient positivement cette initiative du ministre. Qui, malgré son calendrier assez chargé trouvera toujours le temps pour venir à Bobo et leur dispenser les cours auxquels ils ont droit. Ce n’est donc pas, a-t-il souligné, le ministre qui donne les cours, mais plutôt le Professeur qui fait tout, comme il en a l’habitude, pour intéresser davantage les étudiants à ses cours.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 septembre 2012 à 08:19, par Eric
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Bonjour,
    j’espere au moins qu’il prend un avion pour aller donner son cours !

  • Le 27 septembre 2012 à 09:03, par elcohote
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Maintenant le universitaire burkinabè pensent à la relève ? qui aurait parier un copec il y a 5 ans qu’un jour nos vaillants enseignants se soucieront de fotrmer des jeunes dans leurs domaines pour la relève ? tant la phrase "je suis le seul dans ce domaine dans mon pays" est aimée par nos intellects.

  • Le 27 septembre 2012 à 10:23, par John of God
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Eh bien, si le besoin est si urgent, qu’il laisse la casquette de ministre pour revenir dans les labo de maths pour mieux former la relève.

  • Le 27 septembre 2012 à 11:25, par 2IE
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Ceci est une très belle initiative de la part du Pr Ministre. J’en connais certains qui chèrement payé par l’état pour des études de médécine ou autre n’ont jamais touché à une séringue a la faveur des postes politiques. Alors qu’ils peuvent cumulé les 2 à la fois comme le fais le ministre.

    Malheuresment la culture de l’excellence et du don de soi n’est pas la mieux partagée dans nos pays sous developpés où l’on devrais plutôt travailler 12h/jours et 7j/7 afin de rattraper notre grand retard.

    Par contre déplacer la presse pour quelque chose de normal me semble inaproprié. Le peuple bientôt saura au moment venu récompenser ceux qui travaille bien et dans l’anonymat.

    • Le 27 septembre 2012 à 15:26
      En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

      Belle initiative ou ça ? Si j’étais à la place du premier ministre j’allais tout simplement le décharger de sa fonction de ministre des enseignements pour qu’il se consacre maintenant à la formation des jeunes pour assurer la relève. Ce sont des gens qui n’ont jamais voulu assurer la relève en son temps parce qu’on veut être seul du domaine. Je sais de quoi je parle. Je suis un de ses anciens étudiant d’il y a 20 ans. Après la licence j’ai dû me chercher dans une école d’ingénieur et aujourd’hui je ne regrette pas.

  • Le 27 septembre 2012 à 12:31, par samy
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Merci à Monsieur le ministre pour cette attitude fort louable. Puisse Allah vous accompagner en tout.

  • Le 27 septembre 2012 à 13:38, par article 37
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Ouatt Mouss pour nous les intimes. C’est une valeur de notre pays, c’est un brave homme. A l’époque il était le seul prof avec qui les étudiants de l’IMP pouvaient avoir une moyenne à l’examen. Il a toujours su faire passer le message.

  • Le 27 septembre 2012 à 13:53, par KPOLAS
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Bravo monsieur le Ministre. C’est comme cela que les choses doivent être. Vous irez très loin si vous avez toujours cette façon de voir les choses parce qu’il des gens, dès qu’ils occupent une petite parcelle de responsabilité, leur travail premier, leur profession, ils ne s’en soucient plus. Félicitations encore une fois de plus.

  • Le 27 septembre 2012 à 14:11, par enzo
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Chers compatriotes depuis quelques jours je lis régulièrement le cas du ministre professeur en question.
    C’est tout de même triste que plus de 60 ans après l’indépendance, le Faso n’ait pas été capable de former plus de professeurs dans des matières aussi importantes.
    Même quand bien on fait semblant d’espérer à un « Faso émergent » la réalité reste indigeste.
    A mon humble avis ce cas de figure n’est pas souhaitable ; mais comme il est le seul au Faso, la marge de manœuvre est réduite.
    Contrairement à ce que pense Mr 2IE, je ne suis pas persuadé que c’est dans le cumul des fonctions que nous nous rattraperons.
    Pour l’intérêt du Faso chacun de nous doit se donner à fond dans ce qu’il sait et peut faire.

  • Le 27 septembre 2012 à 15:26
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Belle initiative ou ça ? Si j’étais à la place du premier ministre j’allais tout simplement le décharger de sa fonction de ministre des enseignements pour qu’il se consacre maintenant à la formation des jeunes pour assurer la relève. Ce sont des gens qui n’ont jamais voulu assurer la relève en son temps parce qu’on veut être seul du domaine. Je sais de quoi je parle. Je suis un de ses anciens étudiant d’il y a 20 ans. Après la licence j’ai dû me chercher dans une école d’ingénieur et aujourd’hui je ne regrette pas.

  • Le 27 septembre 2012 à 15:29
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Comment peut nommer un tel monsieur Ministre de l’Enseignement Supérieur. Depuis combien de temps Ouatt Mouss est -il professeur d’Algèbre (près de 20ans ou plus) ? Depuis tout ce temps il n’a pas pu former des étudiants capables d’enseigner au DEA. C’est quand il est proche de la retraite qu’il parle de relève. C’est triste, c’est de la mauvaise volonté et la satisfaction égoïste de dire je suis le seul burkinabè ect. ect.
    Il vaut meiux tard que jamais dit-on.

    • Le 27 septembre 2012 à 23:59
      En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

      J’ai compris, Mr. De la Notion Ensembliste, on vous demande de cloner des etudiants et de les forcer a aller au - dela de la licence. Lwe troisieme cycle, c’est un engagement. Il ne suffit pas d’etre bon, mais il faut le vouloir pour le faire. Ou bien. Si des etudiants s’arretent a la licence parce que trop presses pour Mangementer, il va faire quoi ? Laissez Koro Mouss en paix. Meme si c’etait vrai vos mechancetes, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Si meme on a pas bien fait le matin, doit- on continuer a mal faire le soir ? Espece de grinporte Koman.

  • Le 27 septembre 2012 à 15:46, par MILLA
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    BIEN dit. Qu’on le décharge tout simplement de sa fonction de ministre pour qu’il puisse mieux s’occuper des espoirs de demain. Aujourd’hui il parle de relève parce qu’il est ministre. C’est cette même relève qu’il ne voulait pas entendre parler quand nous étions ses étudiants il y a 20 ans. Pauvre du BURKINA

  • Le 27 septembre 2012 à 16:58
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    J’ai honte de certains de nos profs d’université qui chantent partout"JE SUIS LE SEUL PROF DE...AU BF".Partout dans la sous région(Côte d’voire,Togo,Mali,Sénégal etc),quand on dit que quelqu ’un est prof titulaire,il peut montrer toute une foule de profs qu’il a lui même formés.Mais au BF,ici des professeurs ont avec la complicité de certaines autorités cachés des bourses aux enfants des pauvres paysans pour les distribuer à leurs enfants nullars afin qu’ils aillent aller étudier à l’extérieur.Ces mêmes prof ont oubliés que c’es grâce aux bourses de l’Etat qu’ils ont pu aller étudier pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui.Attribuez des bourses au jeunes et vous verrez que vous ne serez pas "seul prof de... au BF".On ouvre des universités dans les regions et paf ... déficit de profs car on n’as pas planifié la relève.Pas de locaux dignes de ce nom.Quelle immergence ! SAAN PAA BURKINA FASO WAN PAA YANT AFRIKI dèè

  • Le 27 septembre 2012 à 23:55
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    Ah, bon ! Vous voulez le punir parce qu’ il est excellent ? Vous ne savez pas que tout fonctionnaire a besoin quand meme de promotion pour se sentir valoriser ? Vous allez le decharger pour nommer un instituteur donc a sa place ? Tout ca, c’est la mesquinerie, ehin !

  • Le 27 septembre 2012 à 23:59
    En réponse à : Moussa Ouattara à l’UPB : « Ce n’est pas le ministre, mais le professeur qui donne les cours »

    J’ai compris, Mr. De la Notion Ensembliste, on vous demande de cloner des etudiants et de les forcer a aller au - dela de la licence. Lwe troisieme cycle, c’est un engagement. Il ne suffit pas d’etre bon, mais il faut le vouloir pour le faire. Ou bien. Si des etudiants s’arretent a la licence parce que trop presses pour Mangementer, il va faire quoi ? Laissez Koro Mouss en paix. Meme si c’etait vrai vos mechancetes, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Si meme on a pas bien fait le matin, doit- on continuer a mal faire le soir ? Espece de grinporte Koman.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés