Etat des véhicules : Quatre-vingt et un « dangers probants » enrayés par la police

jeudi 23 août 2012 à 22h43min

Pour contrôler l’état des véhicules dans la ville de Bobo afin de réduire les accidents de la circulation tout en veillant au contrôle des Certificats de visite technique, des équipes de policiers étaient aux « bons soins de la santé » des véhicules. C’était jeudi 23 août 2012, sur les grandes artères de la ville.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etat des véhicules : Quatre-vingt et un « dangers probants » enrayés par la police

Les statistiques, selon le commissaire de la police centrale de Bobo-Dioulasso Karim Drabo, montrent que la plupart des accidents de circulation sont dus à des défaillances techniques des véhicules. Aussi, trouve-t-il qu’il est important de travailler à les réduire. C’est donc avec respect et considération que les hommes de Sy Traoré, directeur régional de la police nationale, ont procédé au contrôle des certificats techniques des véhicules en circulation dans la ville de Sya. Dès 7 h, ils étaient déjà positionnés sur une dizaine de carrefours. Souvent en groupe de cinq ou six, ils arrêtent poliment les conducteurs pour la vérification des pièces et notamment, le Certificat de visite technique.

Une opération qui a duré environ cinq heures puisque les agents ont rejoint le commissariat autour de 12 h avec sur la fiche plus de 150 véhicules contrôlés, dont 81 en situation irrégulière. Soit plus de la moitié. L’objectif d’une telle sortie, à en croire le commissaire Karim Drabo, vise à la vérification effective des certificats de visite technique des véhicules qui par ricochet, réduira les risques d’accident de circulation. En comparaison avec le certificat médical d’humain, le commissaire situe l’importance du Certificat de visite technique et l’opération, en ce sens qu’il rappelle aux uns et aux autres détenteurs de véhicules, de se conformer aux règles de la circulation.

L’opération qui a donc été organisée en collaboration avec le Centre de contrôle de véhicules automobiles (CCVA) a malheureusement connu deux accidents : l’un, sur la place « Tiéfo Amoro » et l’autre près d’une station d’essence sur la route de Ouagadougou. Le commandant des services techniques de la police nationale des Hauts-Bassins, Justin Kiemdé, a déploré cette situation en expliquant que lorsqu’il y a ce genre de contrôle, les risques sont énormes. « Nous avons plus d’embarras avec les transporteurs, notamment les taximen. La plupart ne sont pas à jour. Ils usent de tous les moyens pour éviter le contrôle. Ce qui malheureusement provoque les accidents dont les conséquences ne sont pas moindres », indique le commissaire Karim Drabo.

Aussi, renchérit le commandant Justin Kiemdé, un taximan a fui en laissant sa clé entre les mains de la police. Il faut noter que les agents de la police nationale des Hauts-Bassins sont à leur troisième opération en cette année 2012 et ce sont plus de 150 véhicules qui ont été soumis à leur diagnostic à chaque sortie. Outre ces contrôles, d’autres portant sur les permis de conduire et les assurances sont également effectués.

Et les tricycles ?

A la question de savoir si les tricycles fortement décriés sont concernés par cette opération, le commissaire répond par la négative. « Les engins à trois roues ne sont pas concernés. C’est une activité qui vient de naître et les textes d’application qui doivent la régir viennent d’être élaborés », a-t-il dit. Il informe toutefois que des sorties de contrôles seront probablement organisées dans les jours à venir.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés