Interconnexion échangeur de l’Est-l’hôpital Yalgado : Les 10 milliards n’ont-ils pas suffi ?

jeudi 2 août 2012 à 00h15min

En octobre 2010, le gouvernement du Burkina Faso avait adopté un rapport au Conseil des ministres relatif à des travaux de construction et de bitumage de l’interconnexion des routes nationales RN1 et RN4 longue de 3,3 km allant de l’échangeur de l’Est à l’Hôpital Yalgado Ouédraogo pour permettre la décongestion du trafic. Deux ans après l’adoption du rapport et l’attribution du marché à l’entreprise Oumarou Kanazoé, le constat est le même sur ce tronçon : les usagers ont toujours du mal à y circuler du fait des irrégularités qui parsèment la voie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le gouvernement du Burkina avec l’aide de ses partenaires étrangers a construit des échangeurs dans la ville de Ouagadougou. L’un d’entre eux est celui de l’échangeur de l’Est. Cet édifice facilite sans doute le trafic pour les usagers. Mais le plus dur pour eux reste l’usage du tronçon qui va de l’échangeur de l’Est à l’hôpital Yalgado. En empruntant cette voie le matin, on y voit toutes sortes de calvaire : des usagers qui se démènent pour circuler ou du moins pour se créer un passage et atteindre l’avenue de la liberté.

Et pourtant, les autorités avaient déjà pris conscience de l’état de délabrement de cette voie. Elles avaient pris des dispositions financières pour son élargissement. Un rapport adopté au conseil des ministres en sa session du 27 octobre 2010 pour des travaux d’aménagement et d’interconnexion du prolongement de l’échangeur de l’Est à l’hôpital Yalgado avait suscité de l’espoir. Il avait été dit : " le conseil des ministres en sa session du 27 octobre 2010 a, au titre du ministère des Transports adopté un rapport relatif à l’examen des résultats de dépouillement de l’appel d’offres pour les travaux de construction et de bitumage de l’interconnexion des routes nationales RN1 et RN4 longue de 3,3 km allant de l’échangeur de l’Est à l’hôpital Yalgado ".

" Le projet vise la décongestion du trafic dans la ville de Ouagadougou à travers l’aménagement des sorties principales RN1 et RN4 et complète l’effort fourni par la BOAD qui a pris en charge le financement du tronçon échangeur de l’Est - embranchement route de Saaba. Les travaux comprennent l’aménagement d’une chaussée de 2 x 2 voies de 7 m en béton bitumineux, 1 terre-plein central de 2,5 m, pistes cyclables de 3 m chacune, de trottoirs et de contre-allées. Il est prévu en outre la réalisation d’un mini échangeur au carrefour hôpital Yalgado/hôtel Silmandé ".

" Au terme de ses délibérations, le conseil a autorisé l’attribution du marché à l’Entreprise Oumarou KANAZOE pour un montant de dix milliards sept cent cinquante un mille trois cent soixante dix sept mille neuf cent vingt six (10 571 377 926) francs CFA. Le financement est assuré par le budget de l’Etat gestion 2010 ".

Par ailleurs, le projet de réaménagement du tronçon échangeur de l’Est, embranchement route de Saaba a été exécuté au grand bonheur des usagers. Les travaux d’interconnexion allant de l’échangeur de l’Est à l’hôpital Yalgado, longue de 3,3 km, n’ont pas encore été effectués ni ils n’ont démarré. Les usagers continuent de se démener sur cette voie, qui pour rallier leurs services, qui pour vaquer à leurs occupations.

La question que l’on se pose deux ans pratiquement après l’attribution du marché est de savoir qu’est-ce qui empêche la réalisation effective des travaux sur ce tronçon. Dans tous les cas, ni le gouvernement, ni l’entreprise n’a communiqué publiquement sur ce dossier ouvrant la voie à toutes les supputations.

Pendant que l’on se pose des questions sur ce dossier, le gouvernement Luc Adolphe Tiao lors du conseil des ministres du 25 juillet 2012 a, au titre du ministère de l’économie et des finances, " adopté un rapport relatif à la passation d’un marché pour les travaux de construction et de bitumage du tronçon de la Route départementale (RD) 40 entre Zinairé et Zitenga. Au terme des délibérations, le conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché au Groupement d’entreprise KANAZOE FRERES/GLOBEX CONCTRUCTION/EKS SA pour un montant de quatre milliards neuf cent quatre vingt dix neuf millions huit cent cinquante quatre mille cent vingt trois (4 999 854 123) F CFA TTC., avec un délai d’exécution de huit mois. Le financement est assuré par le budget de l’Etat, gestion 2012 ".

Par Akim Amazebo

Par Bendré

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés