Cités universitaires de Ouagadougou : Les étudiants demandent la Connexion Internet Wifi

vendredi 20 juillet 2012 à 07h26min

Après les universités publiques du Burkina (UPB, UO, Ouaga II), le ministre des enseignements secondaire et supérieur était au Centre national des œuvres universitaires (CENOU) le 19 juillet 2012 pour s’imprégner des réalités de l’institution en charge des questions sociales du monde universitaire. Echanges avec le personnel du CENOU, avec les délégués des étudiants des différentes cités universitaires, visite de la cité universitaire de Kossodo, déjeuner au « RU » (Restaurant universitaire) avec les étudiants ont constitué le menu du programme du Pr Moussa Ouattara. Au titre des doléances, toutes les cités universitaires ont souhaité disposer d’une connexion Internet WIFI afin de faciliter les travaux de recherche des étudiants, mais aussi pour être dans l’ère du temps.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les représentants des résidents des différentes cités universitaires ont pu exposer au ministre des enseignements secondaire et supérieur l’ensemble de leurs doléances. Ce sont entre autres : des problèmes de transport, d’insalubrité, de restauration, de manque d’eau, de plomberie pour la plupart des bâtiments, y compris celui du bâtiment C de la cité Kossodo qui a été réceptionné en avril 2012.
De plus en plus, avec l’évolution technologique, beaucoup d’étudiants disposent d’ordinateurs portables.

Et tout porte à croire que ce nombre va s’accroitre au fil des années. Avec l’entrée en vigueur du système Licence Master Doctorat (LMD), les étudiants auront de plus en plus besoin de l’Internet pour les travaux de recherche dont le volume devrait augmenter. De ce fait, pour être dans l’ère du temps, les étudiants ont souhaité que dans chacune des cités, ils aient la possibilité d’avoir une connexion Internet WIFI. « Je pense que c’est une doléance justifiée, mais il faut que nous puissions prendre la bonne formule », soutient le ministre des enseignements secondaire et supérieur, Pr Moussa Ouattara.

La bonne formule serait, à entendre le patron du département des enseignements secondaire et supérieur, un accompagnement du ministère en charge de l’économie numérique « pour voir dans quelle mesure le RESINA qui est un réseau au plan national peut servir, quitte à ce que le CENOU et le ministère (ndlr : ministère des enseignements secondaire et supérieur) s’appuient mutuellement, pour que Internet puisse s’approcher des cités ».

Après les échanges avec les délégués de cités universitaires, le ministre est allé s’enquérir des réalités des bâtiments de la plus grande cité universitaire, la cité Kossodo. Des échanges avec quelques étudiants puis, il se rend au restaurant universitaire pour prendre le déjeuner avec les étudiants. Question de s’imprégner des plats servis et de la qualité dont les étudiants ne cessent de se plaindre. L’hôte du jour a terminé sa journée de travail par des discussions avec le personnel administratif du Centre national des œuvres universitaires. « Nous sommes contents de pouvoir dialoguer avec le premier responsable de notre département, lui parler du CENOU pour que l’institution soit relativement bien connu et mieux compris », s’est réjoui le directeur général du CENOU, André Batiana.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés