TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

mercredi 27 juin 2012 à 23h37min

La brigade de gendarmerie de Boulmiougou a procédé, dans la nuit du 26 juin 2012, au démantèlement d’un réseau de fraudeurs de ciment. A cette occasion, une conférence de presse a été organisée le mercredi 27 juin 2012 à la gendarmerie de Boulmiougou pour présenter à la presse les présumés fraudeurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le mardi 26 dernier, aux environs de 22 heures, Adama Ilboudo et Jean- Pierre Ouédraogo ont été surpris par une unité de la gendarmerie de Boulmiougou, dans un magasin au secteur 17 de Ouagadougou, en train de reconditionner du ciment dans des emballages vides. Une tâche à laquelle ils ont été commis par Robert Zoundi, commerçant détaillant de ciment et propriétaire dudit magasin. A cet effet, une conférence de presse a été organisée le mercredi 27 juin 2012 en collaboration avec le ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Cette conférence avait pour but de faire à la presse le point du mode opératoire de ces fossoyeurs et d’attirer l’attention de l’opinion publique sur la qualité et la quantité des produits vendus sur le marché. Cette interpellation fait suite à un coup de téléphone anonyme qui informait la brigade de gendarmerie de Boulmiougou qui s’est déportée immédiatement sur les lieux. Interrogé, Robert Zoundi, l’un des fossoyeurs reconnait être à l’origine de cette pratique depuis 2009.

Un mode opératoire hors du commun

Le mode opératoire de Robert Zoundi consistait à acheter auprès des grossistes une certaine quantité de ciment. Et à partir de son magasin, ses employés diminuent nuitamment une certaine quantité par sac pour les empaqueter dans des emballages vides que leur patron achète frauduleusement. Reconditionnés, les sacs de ciment sont vendus sur le marché à environ 39 kg au lieu de 50 kg comme inscrit sur l’emballage. Soit une retenue d’environ 6 sacs à la tonne de ciment vendue. Le magasin de Robert Zoundi que nous avons visité contenait 5 tonnes de ciment qui attendaient d’être contrefaits. Toute chose que déplore Hyppolite Guinguéré, directeur commercial de Diamond cement Bukina qui demande la vigilance de la population lors de l’achat du ciment. A cette occasion, Charles Eugène Nabollé, directeur technique au ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat rassure les consommateurs des efforts du ministère pour le contrôle des produits de grande consommation.

En effet, le ciment fait partie des 19 produits dont le ministère a fixé et contrôle les prix. Il a, par ailleurs, demandé la collaboration de la population et de la presse en vue de mettre fin à de telles pratiques. Le démantèlement de ce réseau est en partie dû à la bonne collaboration des populations qui ont saisi la gendarmerie pour des plaintes relatives à la quantité et la qualité du ciment acheté sur la place du marché. Des plaintes qui ont permis à l’adjudant-chef, Ibrahim Nacro, commandant adjoint de la brigade de gendarmerie de Boulmiougou de mettre en place un système d’information auprès des consommateurs. Les différents contrevenants courent une sanction d’un à cinq ans d’emprisonnement avec une amende de cinquante mille francs à cinq millions de nos francs. Une enquête est ouverte pour démasquer d’éventuels auteurs de ces mauvaises pratiques.

Célestin DABIRE (Stagiaire)

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 juin 2012 à 06:38, par saana
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    Bonjour à tous, Félicitations à l’équipe de Boulmiougou qui ne cesse de démanteler des délinquants de tous ordres. On a l’impression que les autres services de sécurité de la ville dorment, ou bien on veut nous faire croire que dans les autres arrondissements tout le monde est règlo ????. Alors bougez un peu tout de même car nous avons besoin de savoir que nos services de sécurité veillent effectivement sur notre sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 07:49
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    Bravo à la gendarmerie. Faites néanmoins un tour dans les quartiers périphériques et constater les arnaques du même genre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 08:04, par tiablimani
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    Merci à la gendarmerie. Seulement c’est un problème si flagrant qu’on n’a pas besoin d’un appel anonyme pour le voir.
    Allez dans n’importe quel point de vente de ciment et poser le sac à la verticale et vous verrez.
    je suggère que le ministère du commerce sorte en contrôle juste avec une balance et il verra et saura.
    aidez-nous à bâtir solide.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 13:21
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    merci a la gendarmerie. Dommage que les autorités ne s’occupent de cela actuellement d’autant plus que cette pratique frauduleuse existait et persiste depuis longtemps.
    Pour le redacteur, de grâce, ne masquez plus leur visage(ils ne sont pas des présumes mais des coupables).
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 13:39, par Dami’ss
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    Je tire mon chapau à la gendarmerie, qui a fait du bon boulot. Encore bravo à vous mes chers.La photo a été mal prise, pourquoi laisser le patron avec son habit ? C’est lui le mogo puissance, il doit etre mis en evidence que les autres.Celui qui vol ne merite pas de respect.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 14:06
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    BONSOIR LA PRATIQUE EST IDENTIQUE MEME CHEZ LES VENDEUR DE RIZ POUQUOI LE MINISTERE NE PEUT PAS IMPOSE UNE BALANCE A TOUT CEUX QUI VENDENT LE RIZ ET LE CIMENT.POUR CE QUI EST DU CIMENT LE TAUX DE CETTE PRATIQUE TOURNE AUTOUR DES 90 POUR CENT. TOUT LE MONDE LE SAIT ET SE TAIT.D AUTRE VONT PLUS LOIN EN METTANT DU CIMENT DU BURKINA DANS DES SACS DE CIMENT DU TOGO

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 14:23
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    bonjour,
    C’est du flagrant délit ou non ? Si oui, je ne vois pas en quoi ils sont "présumés" coupables et pas simplement coupables ! Merci d’éclairer ma lanterne.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 15:05, par Nobga
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    Les deux manoeuvres ont très faims (voyez comment leurs ventres sont très plats) et ils cherchent à manger, tandis que le grand fraudeurs est tout à son aise (ventre bedonnant). Epargnez-moi ces deux nécessiteux et occupez-vous du patron. Ils sont des milliers de commerçants ainsi à Ouagadougou. Faites un tour avec une balance dans tout Ouaga et vous serez très édifiés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 15:37, par leregard
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    On nous présente régulière des personnes présumées voleuses prises par la police ou la gendarmerie. A l’exception du cas de l’ex-DG des Douanes qui a pris rapidement une dimension nationale, rarement des voleurs ou présumés en col blanc nous ont été présents. Or notre administration ou même dans le privé, des personnes commettent des vols , détournements et tout genre de dissimulation ou dissipation de biens ou argent de leur institution. S’il faut montrer des prises qui ne sont que du menu fretin, alors il faut montrer les gros pissons pour une question de justice, d’égalité et d’équité. Tous les genres doivent être logés à la même enseigne !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 16:43, par un citoyen
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    En effet, comme l’ont dit mes prédécesseurs, ce phénomène n’est pas du tout nouveau et est même criard. C’est-à-dire que les gens n’ont même pas peur. Les commerçants vous disent ouvertement qu’ils sont OBLIGES de faire comme ça si non ça ne va pas.

    Et le riz ??? c’est encore pire.

    On vide les sacs de riz (bon comme mauvais), on mélange tout et on remet dans de bons sacs et on vend cher.
    Exemple : quand vous achetez du riz de BAGRE ou du SOUROU ou longs grains parfumé, vous aurez du tout dedans.

    Alors, vivement que les services de contrôle fasse un travail d’honnêteté et de citoyenneté !!! Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 17:34
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    Comme d’habitude, nous les pauvres quand nous volons, nous sommes menottés et exhibés. C’est quoi ce montant ridicule de 36 000F/tonne et pour cela vous les présentez comme du gibier. Si le client ne veut pas, qu’il aille ailleurs, c’est simple, mais où est le vol ? On connaît les vrais voleurs de ce pays, et personne n’ose dire leurs noms encore moins leurs photos. Espèces de trouillards, vous les gens de la Presse ! Pour un charognard sauvage qui n’appartient à personne on te menotte. Pour un mouton abattu clandestinement, on te menotte. Honte à ces faiseurs d’images humiliantes pour ces pauvres qui cherchent leur pitance en travaillant honnêtement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2012 à 18:22
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    BRAVO A LA GENDARMERIE !!!!MAIS VOYEZ VOUS MEME CE SONT DES PAUVRES AFFAMES.SOYEZ CLEMENT ENVERS EUX .AYEZ PITIE !!!.LES VRAIS VOLEURS SONT GRAS,LEURS REJETONS RENTRENT DANS LES BARS AVEC AU MOINS 200.000FRS ET RESORTENT AVEC DES CREDITS.....QUI DIT MIEUX ???????

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:52
    En réponse à : TRAFIC DE CIMENT : Trois présumés fraudeurs pris en flagrant délit

    A ceux qui écrivent ’C’est quoi ce montant ridicule de 36 000F/tonne et pour cela vous les présentez comme du gibier. Si le client ne veut pas, qu’il aille ailleurs, c’est simple, mais où est le vol ? ’
    Vous n’auriez pas mis ce passage, on serait peut être d’accord avec vous pour le restant de vos écrits.
    Mais dommage,je n’ai rien contre vous, mais le passage en gras reflète votre niveau de réflexion et de civisme. on dit que le poisson pourri par la tête,c’est vrai mais sachez qu’a défaut de faire tomber les gros bonnets, une prise de conscience globale de la base permettra sans doute de faire changer la tête de comportement !!
    Une fois de plus, ’Si le client ne veut pas, qu’il aille ailleurs, c’est simple, mais où est le vol ?’c’est vraiment pathétique comme réaction !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés