COMMUNE RURALE DE SABCÉ : 371 logements pour les populations d’Imiougou et Bissa

mercredi 6 juin 2012 à 00h54min

La société minière Bissa gold, implantée dans la commune rurale de Sabcé dans la province du Bam, a remis officiellement les clés des logements construits pour les populations déguerpies. La cérémonie de remise, présidée par le gouverneur du Centre-Nord, Mariam Zoromé, a eu lieu le lundi 4 juin 2012.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

371 logements dont 198 pour le village d’Imiougou et 173 pour celui de Bissa, un centre communautaire, une école primaire à six classes, six logements pour les enseignants, une école franco-arabe, une église catholique, une mosquée et huit forages, tels sont les investissements que Bissa gold a réalisés pour la réinstallation des populations déguerpies. Le montant des investissements et des compensations est estimé à environ 2 800 000 000 F CFA. Ce lundi 4 juin 2012 à Sabcé, le représentant du DG de Bissa gold SA, Dr Christian Félix Ouédraogo, Directeur général adjoint (DGA) a remis les clés aux bénéficiaires.

A entendre le DGA, « cette relocalisation s’est faite à travers un comité de concertation local qui a été mis en place. A chaque concertation, chaque village envoyait 4 représentants pour prendre part. Ainsi, il a été arrêté des modalités du présent déplacement ». Et d’ajouter que sa vision actuelle est d’être plus proche des communautés dans les zones d’influence de la mine à travers ces cadres d’informations et d’échanges. Il est aussi prévu des cadres de formation, des micro-projets pour accompagner les femmes et les jeunes à se réinsérer dans la vie sociale.

« C’est l’occasion de féliciter la société Bissa gold SA pour avoir permis aux populations touchées et affectées par la construction de la mine, de bénéficier de logements et d’infrastructures en matériaux définitifs, toutes choses qui améliorent leur cadre de vie », a souligné le représentant du ministre en charge des Mines, Moussa Ouattara. Selon lui, ces investissements vont contribuer au développement des deux localités, partant de toute la région. A l’occasion de cette cérémonie, le représentant des bénéficiaires, Paul Sawadogo, a remis une liste de doléances pour le ministre. Les jeunes d’Imiougou et de Bissa ont sollicité des équipements pour leur Maison des jeunes, ainsi que des caniveaux pour l’évacuation des eaux, car selon eux, les nouveaux sites sont des zones inondables. A en croire Christian Ouédraogo, « le premier lingot d’or de la mine est prévu pour le mois de décembre 2012 ».

Fleur BIRBA

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 juin 2012 à 12:57, par çak sida
    En réponse à : COMMUNE RURALE DE SABCÉ : 371 logements pour les populations d’Imiougou et Bissa

    C’est du n’importe quoi tout ce blabla.
    Environ 3 milliards qui vont leur permettre de foutre le bordel auprès de ces populations plutard.Nous demandons un réel investissement qui puisse permettre un vrai développement.Les sociétés minières et "l’État" sont tous des voleurs !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2012 à 13:39, par L’Africain
    En réponse à : COMMUNE RURALE DE SABCÉ : 371 logements pour les populations d’Imiougou et Bissa

    Il est bien de voir cela, mais je pense qu’un tel investissement mérite réflexion, vu justement qu’il n’y a pas de caniveaux et j’imagine aussi que chacun n’a plus sa cour comme celà était sûrement le cas avant leur déménagement forcé, je pense que ce n’est pas suffisant.
    Ils doivent être dédommagés pour le temps d’attente pour la livraison et pour avoir quitté leur lieu de vie, pas seulement en termes de logement mais aussi pour le passé qu’ils y laissent, cet attachement sûrement lié à l’histoire d’une famille, je pense donc que l’on devrait leur offrir une compensation financière qui permettra aux familles de s’équiper par exemple.
    Il ne sert à rien de livrer des logements s’ils ne sont pas habitables et qu’en est-il des coûts supplémentaires d’életricité d’eau ;....
    Il faut que nous changeons notre manière de penser, sous d’autres cieuxla compensation aurait dépassé cela.
    Encore une fois l’Etat se fait complice de ceux qui pillent leur peuple et leur terre.
    Il n’y a pas de quoi être heureux, le représentant du Ministre chargé des Mines devraient revoir ses cours de 3ème ou de terminale, en quoi la construction de ces logements peut conduire à dynamiser une région, même si vous construisez un palais sans pouvoir vous en occupé, c’est inutile Concernant, l’exploitation de l’or, j’imagine que c’est encore du 90% pour l’exploitant et 10% pour l’exploité (l’Etat).
    Ailleurs, ils auraient fait du 50% au moins, mais comme c’est chez nous là, la réflexion ne dépasse ce que les yeux peuvent voir.
    Sérieusement, pour que le peuple continue à avancer et pour que le Burkina se développe, il faut que l’Etat ouvre les yeux, mais s’il ne peut qu’il le dise et qu’on le remplace, les compétences ne manquent pas au pays des hommes intègres.
    Bref, arrêtez de prendre le peuple pour un idiot car c’est un jeu dangereux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2012 à 15:48, par Pierros
    En réponse à : COMMUNE RURALE DE SABCÉ : 371 logements pour les populations d’Imiougou et Bissa

    Si c’était chez eux, est-ce que ça sera de tels poulaillers qu’ils allaient construire pour la population ?
    Pensez-y

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2012 à 18:33, par LE KOOL
    En réponse à : COMMUNE RURALE DE SABCÉ : 371 logements pour les populations d’Imiougou et Bissa

    PAUVRE DE NOS FRERES DE BISSA ET DE IMIOUGOU, PAUVRE DE BAMOIS ET BAMOISE ! DIEU SEUL SAIT SE QUI ADVIENDRA. LES EFFETS DE BISSA GOLD SONT BIEN VISIBLENT DANS LE BAM : LOCATAIRES EXPLUSES DES LOGEMENT, AUGMENTATION DE LOYER ET NOURRITURE. LE FONCTIONNAIRE NE PEUT PLUS MANGER POULET A KONGOUSSI SAUF S’IL EST ELEVEUR CE QUI RAPPORTE.POUR LES FAMILLES A DEMENAGER DU SITE DE BISSA J’IMAGINE TOUTE LA SOUFRANCE DANS CES POULAILLES CONSTRUITS. VIVEMENT QU’ON AIT PITIE DES GENS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés